Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réflexe d'éjection trop important et régurgitations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pickpuss
Ex-administratrice & Sceptique convaincue
avatar

Nombre de messages : 5366

MessageSujet: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Mer 2 Fév 2005 - 14:14

Voici un extrait d'un article publié sur le site de la Leche League (article complet : http://www.lllfrance.org/pages/fond_documentaire/aa/aa59_tropvite_tropfort.htm)

"Quand une maman a une surabondance de lait, cela s’accompagne souvent d’une « livraison » du lait très rapide, ce qu’on appelle réflexe d’éjection du lait intense. En image, cela donne une mère qui, au lieu de livrer son lait au goutte à goutte, le livre au karcher ! Il arrive alors qu’on voit des jets de lait gicler jusque sur les meubles à l’entour. C’est loin d’être facile à gérer à la maison et en société !

Cela va souvent de pair avec un bébé très tonique, éveillé, qui a bien compris comment téter. Certains bébés vont arriver à s’accommoder de ces flots de lait rapides en se retirant du sein, en entrouvrant la bouche pour que le lait excédentaire tombe sur leur bavoir, mais d’autres vont avoir des difficultés à gérer cet afflux de lait : dès que le lait arrive en abondance, ils vont s’agiter, tousser, s’étrangler, déglutir bruyamment et parfois lâcher le sein en hurlant de frustration. Ce n’est alors facile pour personne.

Ce réflexe d’éjection du lait intense est remarqué par les mères qui ont énormément de lait ou dont ce n’est pas le premier enfant, mais des mamans novices en allaitement ne vont pas forcément comprendre ce qui se passe. Elles appelleront pour d’autres motifs, demandant par exemple quels aliments il faut éviter, car leur enfant a des coliques et des selles vertes. Il peut régurgiter et beaucoup pleurer en soirée. Or une des premières causes de coliques chez l’enfant allaité est un réflexe d’éjection de lait intense doublé d’un déséquilibre entre la quantité bue de lait de début de tétée et la quantité de lait de fin de tétée. En buvant, par exemple, aux deux seins à chaque tétée, ce type d’enfant reçoit plus de lait de début de tétée avec du lactose (le sucre du lait) que de lait de fin de tétée riche en graisses dont le taux augmente au fur et à mesure que le sein se vide. Il a comme une « indigestion » de lactose, car ses capacités à digérer le lactose, à l’aide de l’enzyme lactase, sont dépassées. D’où ses selles vertes, explosives, liquides, avec des coliques abdominales… Les mères décrivent leur bébé comme goulu, gourmand, bruyant quand il boit, sans se rendre compte que la façon dont elles-mêmes « livrent » leur lait est à l’origine de ces manifestations. En général, les tétées de nuit se passent bien. La succion de l’enfant est-elle « endormie » ? Les hormones maternelles, qui suivent un cycle circadien, interviennent sûrement dans ce répit nocturne.


Calmer le jeu

Avoir une surabondance de lait doublée d’un réflexe d’éjection de lait intense n’est pas une situation enviable, car les bébés sont souvent très maussades, donnent l’impression de ne pas apprécier d’être au sein. Comprendre pourquoi est un premier pas avant de trouver, parmi les suggestions que l’on pourra faire à la maman, ce qui va lui convenir.

Deux objectifs sont à poursuivre : diminuer la production de lait si besoin, et en calmer la livraison. La plupart des mères ont trouvé intéressant de ne plus proposer qu’un sein par tétée, ou le même sein pour deux, trois tétées, voire pour une demi-journée si ce n’est plus. L’autre sein sera légèrement soulagé à la main pour éviter un engorgement, sans trop le vider pour ne pas stimuler la production de lait. Ainsi le bébé n’aura pas à faire face à chaque fois à un afflux de lait de début de tétée, mais il drainera de plus en plus le sein et en obtiendra les graisses. Cette suggestion de ne donner qu’un sein va à l’encontre de ce que l’on propose habituellement pour un nouveau-né, et avant de la tester, il faut être certaine que la production de lait est bien établie et que le bébé a pris suffisamment de poids. La maman a besoin de comprendre également comment fonctionne la lactation (voir plus bas), car si la production de lait baisse trop, elle pourra la re-stimuler en revenant en arrière et redonner un sein par tétée.

Plutôt que de retarder la tétée, ce qui est souvent la première impulsion de la mère lorsque son bébé a de la difficulté à s’adapter à son réflexe d’éjection, il vaut mieux allaiter plus souvent le bébé pour faciliter l’allaitement. La quantité de lait accumulée dans les seins diminuera, et les tétées se dérouleront plus facilement.

Il peut être avantageux d’allaiter le bébé aussitôt qu’il se réveille – avant même qu’il soit complètement éveillé, si possible – parce que, étant détendu, il tétera plus doucement, fera couler le lait plus lentement et diminuera les risques d’avaler de l’air en buvant.

Au cours d’une tétée, il y a plusieurs réflexes d’éjection de lait, mais c’est souvent le premier qui est le plus intense. Par des petits moyens, les mères peuvent s’arranger pour que le bébé y échappe : expression manuelle avant la tétée des jets trop forts, interruption de la tétée quand l’enfant commence à boire à toute vitesse, avant qu’il ne s’étrangle, et compression du sein de façon à éliminer les jets intenses sur un bavoir ou une couche en tissu… Une maman mettait une coupelle recueil-lait, tapotait dessus pour recueillir le premier lait, puis commençait la tétée. Puis on reprend la tétée quand les jets trop puissants ont été évacués.

La position du bébé au sein peut aussi contribuer à son bien-être : un nouveau-né sera peut-être plus confortable si sa mère est en position semi- couchée et lui-même au-dessus du sein sur sa mère pour téter, sa tête et sa gorge se trouvant plus haut que le mamelon, et le lait devant monter contre la pesanteur. En position « ballon de rugby », la mère peut s’incliner vers l’arrière. En position « madone », celle qui est habituelle chez nous, la mère peut soulever le bébé avec deux oreillers et s’installer semi-couchée dans un fauteuil inclinable. D’autres mères ont découvert que la position couchée fonctionnait mieux parce qu’il était plus facile pour le bébé, pour éviter de s’étouffer, de laisser s’écouler de sa bouche le lait qui arrive trop vite plutôt que d’avoir à l’avaler rapidement. Un nourrisson un peu plus âgé pourra boire assis à califourchon sur la jambe de sa mère de façon à être vertical face au sein.

Certaines mamans auront besoin d’une aide extérieure pour calmer leur production de lait, et de la tisane de sauge peut être utile. Une maman a vu le « jeu » se calmer quand elle a repris sciemment une micro-pilule progestative qui, chez certaines mères, entraîne une baisse de lait (pour une fois, c’était souhaitable !).

Faire faire au bébé des rots en cours de tétée peut minimiser ses coliques.

Il faudra aussi rechercher (pour les éliminer) les éventuels facteurs aggravants : port de coquilles qui, en appuyant sur les « démarreurs » à lait, stimulent la production ; granulés qui augmentent la production de lait (si l’attitude du bébé a fait dire à l’un ou à l’autre que la mère n’avait pas assez de lait) ; stimulation complémentaire au tire-lait pour telle ou telle raison… "

J'ai remarqué que Manon et moi avions au moins 90% des symptômes décrits. En plus, il semblerait que le bébé ne s'arrête de têter que quand il a eu sa ration de graisses, et non quand son estomac est plein, comme chez un adulte. La conséquence a été pour Manon des régurgitations très importantes, presque toujours de lait fraîchement avalé (il n'avait pas encore caillé). Du coup, elle demandait fréquemment (ben oui, elle renvoyait essentiellement le lait gras), et, croyant que je n'avais pas assez de lait, je changeais de sein, ce qui, vous l'avez compris, n'est pas du tout la chose à faire. Depuis que j'ai lu cet article (il y a environ 2 semaines), j'ai appliqué les conseils donnés et je ne propose qu'un seul sein à chaque têtée, je lui fais faire des rôts régulièrement (dès qu'elle commence à s'énerver sur le sein), voire je commence par le sein le moins plein (histoire qu'elle garde le lait le plus nourrissant).
Résultat : Manon régurgite beaucoup moins qu'avant, elle n'a plus de selles vertes, et surtout, elle prend bien du poids (+200 g/semaine, au lieu de 50 g/semaine 2 semaines plus tôt ).

Voilà, en espérant que ça aidera certaines qui pourraient être confrontées aux mêmes symptomes (je précise que j'ai à l'origine une toute petite poitrine, comme quoi, l'image de la nourrice aux gros seins n'est pas forcément la réalité )
Revenir en haut Aller en bas
http://man-em.blogspot.com
vale42
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1425

MessageSujet: je crois que je suis dans le meme cas   Lun 14 Mar 2005 - 10:56

Merci beaucoup de nous avoir fait part de ton expérience Pickpuss, elle m'a été tres utile
Je pense etre dans ce cas car Audrey avait des selles vertes; elle régurgitait les soirs, elle s'étouffait sur le sein et elle fait des bruits de petit glouton en mangeant !!
Elle doit tout de meme arriver à s'accomoder de cette livraison de lait intense car elle a bien pris du poids, j'ai aussi appliqué très vite tes recommandations (à 10 jous)
Depuis que je ne lui donne plus qu'un sein par tetee cela va beaucoup mieux mais j'ai encore quelques selles vertes

Quel est la durée de tes tetees
Moi elle prend en général 7 minutes, mais ca débite !!! c'est un avantage pour mes seins

Encore merci
Revenir en haut Aller en bas
Pickpuss
Ex-administratrice & Sceptique convaincue
avatar

Nombre de messages : 5366

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Lun 14 Mar 2005 - 13:50

Pour la durée des têtées, ben ça dépend de ce qu'on considère : si c'est le moment où elle tête réellement pour se nourrir, je dirais entre 5 et 10 min, à vrai dire je ne compte pas (je pourrais, c'est toujours aussi "sonore" même après 3 mois). Après, Manon se contente de tétouiller, sans aspirer, mais si une nouvelle montée de lait arrive, elle ne s'en prive pas 😉 Et là, ben ça dure le temps qu'elle veut : de 5 min à 1 heure (le soir), parfois ça l'aide aussi à s'endormir.
Maintenant, elle prend vraiment bien du poids (d'ailleurs je la trouve de plus en plus lourde à porter!) - verdict demain chez le pédiatre.

En tout cas, bien contente d'avoir pu t'aider.
Revenir en haut Aller en bas
http://man-em.blogspot.com
isabelle
Marche tout seul
avatar

Nombre de messages : 259

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Mer 11 Oct 2006 - 10:38

Merci pour l'article, je vais essayer tout ça, Emma a pleuré tout l'après-midi hier, et je ne fais pas vraiment comme ils le conseillent. Je vais donc essayer tout ça à partir d'aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 9:56

je viens ajouter mon temoignage...

Edgar 1mois et 9 jours de galère!
je me trimballe sans cesse avec un tissu pour eponger le lait.
chaque montée de lait provoque des jets de 10cm de long...
j'ai mis 8jours à savoir ce que c t grace à ma sage femme mais 1mois pour agir!
Edgar a tjrs bcp pleuré voire hurlé. impossible de le calmer pdt plusieurs heures. c épuisant pour tout le monde!
maintenant je commence à mieux gerer mon lait et mon fils. je commence à pouvoir le poser car enfin il se detend!

j'espere que tout ca va se calmer, car difficile d'avoir un bébé en permanence dans les bras, à hurler, et la gde soeur à réclamer de l'attention...

j'avais les memes symptomes pour la soeur mais elle, le gérait parfaitement!
Revenir en haut Aller en bas
marjorie83340
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2658

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 15:54

moi aussi j'avais une petite poitrine a la base et j'ai pris 4 taille de soutif pour ayden et moi aussi je connais les nuits avec coque en silicone + coussinets d'allaitement + serviette éponge que l'on change toutes les 1/2 heures

ayden a toujours fait avec mais il est vrai que ce n'est pas évident des que j'ouvrais mon soutifs pour allaiter mon fils était lavé des pieds a la tete et le pire c'est que le fait de téter comme ca d'un coté faisait partir un jet de l'autre sein

au départ j'étais géné car toutes les 2 min je me changeait et avec les gens qui défilent pour voir le bébé c'était pas top et puis j'ai testé les coussinets d'allaitement carrfour (tex) et la j'ai pu revivre je ne le changeai qu'a chaque tétée et ce jusqu'au 1 an du monsieur

c'est dur a vire mais mieux vaut ca que de ne pas avoir de lait

et je confirme ce que disaitpickpuss dans son message mon fils était tres tonique et tres éveillé
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 16:25

ce qui me gene ce n'est pas trop le lait qui vient trop vite, trop fort, mais le fait que cela provoque une quantité de rots et des douleurs gastriques à mon fils.
Il a donc un sommeil agité, voire des fois, des heures sans dormir, vu qu'il hurle et pour moi c'est épuisant aussi!

avec le conseil de la leche league (adorable la dame au tel) j'ai adapté la position de tétée, je ne change plus de sein à chaque tétée (mais je ne le faisais déjà pas) et je laisse s'engorger mes seins pour expliquer à mon cerveau qu'il y a tout ce qu'il faut!

j'espère avec tout ça limiter la quantité d'air ingérée et diminuer les coliques et autres gênes gastrique!

le plus rasoir est de faire décrocher le bébé du sein en pleine tétée, pendant la montée de lait, pour évacuer manuellement le trop plein et lui permettre de boire à nouveau sereinement...

les choses sont en train de se caler et c'est pas plus mal car l'arsenal commençait à débarquer à grand coup de "faut mettre une tétine, il a besoin de téter" "faut l'emmener chez le doc" "faut tirer le lait et le donner au bib" etc...
pas facile à gérer qd en plus on doute de ce qu'on fait soi meme.

Voilà c'etait ma participation pour toutes celles à qui ca pourrait arriver!
Revenir en haut Aller en bas
Piapiapiano
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 7758

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 17:29

je ne connais rien à l'allaitement...moi je suis une adpete du bib!

mais un conseil: l'arsenal de commentaires( à la con, inutiles et culpabilisants)
tu leur dis MERDE !!!
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 19:00

oh t'inquietes, je suis blindée avec la soeur ainée allaitée 19mois...et en plus en étant enceinte!!

faut vraiment etre tordue!!!
Revenir en haut Aller en bas
risu
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 13917

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 19:06

bah c'est bien connue que t'es tordue (tiens on vient de nous offrir la 3eme Sophie la Girafe )

De lire tout ça me donne pas du tout envie de re-allaiter , quelle merde quand même

Sinon en effet tirer le lait avant chaque tétée (sans pour autant sortir le bib pffff) peut aider, je l'eu fait un temps en plus ça aidera les coliques! (mais c'est fatigant à faire)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linosqui.fr
Kéliane
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 8754

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 20:59

Et dire que moi je n'ai plus de lait le monde est mal fait...

Bon courage c'est pas facile....
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 21:37

pour le moment, ca va mieux, je le fais téter tres rapidement, avant qu'il ne se reveille, pour eviter qu'il ne soit trop énervé.
si j'arrive trop tard, je donne le sein le plus vide, tant pis pour l'autre.
et des que je sens la montée de lait arrivée, je le fais décrocher et je presse les points de stimulation jusqu'à ce que les jets de lait s'arrete et je le fais reprendre.

je ne sais plus à partir de quel mois je ne sentais plus de telles montées de lait... mais bon s'il faut passer par là, bah je le ferais.

Déjà de voir mon fils sourire, faire des vocalises et accepter d'être allongé est une grande victoire qui m'encourage. Parce que voir son enfant repousser le sein et pleurer ou s'agiter à l'approche ... ben c'est pas terrible pour le moral!

je pensais bien que chaque allaitement était différent mais à ce point là...

Décidément, comme je disais déjà, avec les momes, RIEN n'est acquis!

en tout cas, merci la mater qui m'a bien aiguillé : "vous en faites pas, c'est qu'apres la naissance, ils ont le nez encombré"
.... ben ca fait plus d'un mois qu'il a le nez encombré!!!!

bon si vraiment je m'en sors pas j'irais acheter Sophie pour l'hypnotiser pendant la tétée!

Squi..... c'est pas parce que le premier allaitement a été difficile que le second le sera aussi!
la preuve, mon premier s'est passé comme sur des roulettes, avec pourtant les memes montées de lait!

sur ce je vais me coucher... parce que j'en suis encore à des réveils toutes les heures! il faut que je ré-apprenne à ptit bonhomme que téter ne provoque pas que des douleurs!! il commence bien dans la vie!!
Revenir en haut Aller en bas
risu
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 13917

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 21:42

moui je sais bien marlotte, mais ce que moi il ne fut pas difficile il fut horrible... on ne compte pas le nombre de fois ou je me suis mordu jusqu'au sang pour ne pas hurler de douleur pendant que ma fille têtait... non horrible (et suis pas trop douillette j ai pas pipait mot à mon accouchement sans peri!)
Je me dis aussi que ca ira mieux le second mais minouchka et toi etes bien la preuve que non ca marche pas forcement comme ca non plus.

Je sais ce que c'est que d'etre repoussé par bébé, c'est horrible, ca aussi ca me faisaiit beaucoup de peine.

Je n'avais pas un tres tres gros reflexe d ejection hein, mais vers 3mois le probleme n existait plus du tout, j espere que ca passera tres vite pour vous aussi!

p.S: Ma fille n'est toujours pas fan de sophie la girafe mais a ce rythme on va pouvoir ouvrir un musée
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linosqui.fr
Kéliane
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 8754

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Dim 29 Aoû 2010 - 21:51

Marlotte, les montées de lait on les ens jusqu'à ce qu'on soit en lactation automatique environ 6 mois mais certaines beaucoup plus tôt. Moi ça a mis 7 mois pour Lily (de même pour Eline) sauf que Lily n'aimait plus téter après, elle avait peine à faire monter le lait.
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Lun 30 Aoû 2010 - 14:23

je me dis aussi qu'en grandissant il va apprendre à mieux gérer...

on verra!
Revenir en haut Aller en bas
Kéliane
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 8754

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Lun 30 Aoû 2010 - 14:24

Oui c'est possible Eline s'étouffait parfois elle lâchait le sien et se noyait puis elle reprenait de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Mer 8 Sep 2010 - 16:01

toujours en galere avec mon REF (reflexe d'ejection fort). J'ai peu de temps pour moi, quelque fois juste le temps dans la journée pour manger et prendre une douche.....

c'est épuisant d'avoir un bébé qui pleure en permanence qu'on couche 4 ou 5 fois avant un vrai sommeil...

alors j'ai vu ma sage femme, qui m'a donné quelques solutions :
- donner le sein avec le bébé la tete au dessus du sein, couché sur le ventre
- donner plusieurs fois le meme sein
- eviter les vetements qui serrent (soutien gorge)
- porter le bébé ++ pour eviter les RGO ou simples régurgitations

et vu que j'ai fait tout ca, on passe à la cadence au dessus :
la methode de drainage complet. ATTENTION avant de choisir cette méthode il faut prendre un avis d'une conseillere en lactation, car cela peut tarir le lait...
la methode vise à vider totalement les seins et à reprogrammer la lactation par inervalles horaires.
c'est pas tres compliqué, ca necessite un tire lait double pompage et un bébé qui tete bien!!
l'article est dans le n°78 de la revue Allaiter aujourdhui vendue sur le site de la leche league.

il semble que ca puisse etre efficace aussi pour "engorgements ou mastites à répétition, impossibilité de sortir, douleurs importantes pour la maman, et pour l'enfant : refus du sein, maux de ventre, régurgitations" texte tiré de cette revue

voilà..... la sage femme m'a dit de faire ca pour que enfin l'allaitement se passe bien et que ce ne soit pas un combat entre l'enfant et moi...
je passe à l'action demain. il parait que si ca marche du premier coup, c'est miraculeux et durable!
peut etre qu'il faudra le faire une seconde fois...

cette technique est sortie en 2007, elle est diffusée dans la revue de la LLL en 2009. Je ne suis pas certaine que bcp de soignants la connaisse...

parlez en si votre enfant a des symptomes de RGO et vous de REF!

le REF peut etre associé ou non a un reflux:
- des tétées frequentes et souvent de courte durée
- difficulter a bien tétéer (BB agité, lachant le mamelon, pleurant)
- nombreux rots durant la TT et etrangelement parfois
- selles vertes et mousseuses
- gaz, voire coliques
Revenir en haut Aller en bas
sailor
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2183

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Jeu 4 Nov 2010 - 1:59

Super ton article! Mille fois merci! Je me demandais ce qui se passait avec ma puce. Elle ne rejette pas le sein mais s'étoufffe avec, pleure, s'énerve, régurgite énormément.
J'ai maintenant une explication et vais essayer de mettre en oeuvre les solutions préconisées....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boutdezou.fr
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   Jeu 4 Nov 2010 - 17:29

ma sage femme me disait que c'etait l'allaitement qu'il fallait le plus soutenir, car l'un des plus durs!

mais déjà qd le problème est énoncé, des solutions sont proposées et on arrete de s'interroger!

Un truc qui est important aussi, c'est que plus les seins sont pleins plus le jet est puissant, c'est pour ca qu'on donne un sein 2, 3 , 4 ou plus de fois encore à la suite.

Apres j'ai appris à jongler.... qd je voyais que les seins etaient tres vides, je refaisais téter un peu plus en alternance et si c'etait tres plein, je tirais mon lait sur un sein et je donnais toujours l'autre.
il semblerait qu'on soit un terrain propice à ce genre de fluctuation, tres, trop remplis ou tout vide.... il faut que ca prenne son rythme.

pour moi les drainages ont permis de calmer l'hyperlactation (douloureuse, forcément), par contre les jets sont toujours là. La nuit, Edgar ne lache pas le sein, il dort à moitié, le jour, il lache et le jet continue de couler...
donc il tète moins en quantité, mais plus souvent.... d'où la perplexité du personnel de la crèche à qui je suis incapable d'exposer le rythme de mon bébé.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexe d'éjection trop important et régurgitations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexe d'éjection trop important et régurgitations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le réflexe d'éjection fort
» REF, Réflexe d'Ejection Fort
» Réflexe d'éjection vraiment douloureux !
» Le réflexe dysphorique d'éjection du lait ou D-Mer
» Reflexe d'ejection fort et (très) petites nuits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: L'allaitement-
Sauter vers: