Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 interrogation sur l'allaitement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Apo
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2822

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Ven 2 Sep 2011 - 15:31

pour Marie Thirion, il est très bien fait et explique très clairement les mécanismes de l'allaitement
Revenir en haut Aller en bas
bnicou
Attrape ses pieds
avatar

Nombre de messages : 19

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Ven 2 Sep 2011 - 15:33

Je vais donc regarder si je trouve ce livre. Merci Bina.

Apollinette, expliqué comme ça je comprend bien mais ils auraient dit ça c'était plus clair et n'étant pas débile (enfin je pense) j'aurais compris ! De toute façon la tétine n'ai pas une obligation pour nous donc nous verrons bien comment cela va se passer !
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2889

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Sam 3 Sep 2011 - 10:51

Merci à toutes, je vais me coucher moins bête ce soir ! :)
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
pepite22
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1297

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Sam 3 Sep 2011 - 10:53

bnicou, envoie-moi en mp ton adresse de messagerie si tu veux que je t'envoie la doc!
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Sam 3 Sep 2011 - 14:42

c'est ce que j'ai déjà dit sur ce forum....t c'est une phrase que vous pouvez ressortir le cas échéant à ceux qui vous diraient "tu lui donne encore la tétée???!!! tu vas plus avoir de lait!!"


donc........
"l'avantage d'avoir des seins et non des boites de lait, c'est que plus on en prend, plus y en a!!"
Revenir en haut Aller en bas
bambina
Marche tout seul
avatar

Nombre de messages : 303

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Dim 4 Sep 2011 - 20:29

Bonjour,

Si je peux ajouter mes commentaires à tout ce que j'ai lu.
Je dirais que tu vas certainement être comme pas mal d'entre nous, c'est à dire super emballée par le bébé, par le fait de le voir au sein, repus, avec son petit sourire, et toi remplie d'amour pour ton bébé...

Si j'en parle comme ça, c'est parce que moi-même avant l'allaitement, je ne voyais pas l'utilité de le faire, je ne comprenais pas les allaitements long, je détestais l'idée de le faire en repas de famille, etc...et pourtant tout à bien changé. Je suis à presque 12 mois d'allaitement et j'ai bien envie de lui en donner jusqu'au sevrage naturel !

J'ai fait une relactation c'est à dire qu'à la sortie de la maternité, l'allaitement pour moi, ne s'était pas bien passé, j'ai eu une infection au sein non douloureuse mais j'avais mal quand elle tètait. J'ai arrêté quelque temps, on donnait le biberon lait artificiel, et puis, là, je l'ai super regretté, et j'ai appelé une consultante en allaitement pour rebooster mon lait et pouvoir allaiter exclusivement ma fille. Et depuis c'est merveilleux.

N'hésite pas à faire appel à une consultante en allaitement, regarde sur le net, elles peuvent t'aider en toutes circonstances et en Belgique, c'est remboursé par la sécu, ça ne coûte que 7 euros si tu as une mutualité.

Le papa, de son côté va peut-être moins participé au fait d'alimenter bébé, les 3-4 premiers mois, ça va être bcp toi au début, mais son soutien est précieux et il peut être un papa qui donne le biberon, si c'est le cas, je te conseille les tommy tipee closed to nature. Mais bon, je crois que quand bébé pleura la nuit, il sera bien content que tu l'allaites....parce que honnêtement les biberons c'est plus fatiguant que ce que l'on imagine, et puis la nuit, tu allaites et tu récupères mieux ton sommeil en allaitant qu'en donnant les biberons. (c''est biologique, le corps sait qu'il doit produire du lait et allaité, du coup le sommeil de maman est adapté en conséquence, et elle récupère plus vite)

C'est une aventure merveilleuse et perso, je suis heureuse d'avoir vécu cela dans ma vie, de femme et de maman.

a+
Revenir en haut Aller en bas
canailled
Marche tout seul
avatar

Nombre de messages : 339

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Dim 4 Sep 2011 - 21:23

bambina a écrit :
Citation :
tu récupères mieux ton sommeil en allaitant qu'en donnant les biberons. (c''est biologique, le corps sait qu'il doit produire du lait et allaité, du coup le sommeil de maman est adapté en conséquence, et elle récupère plus vite)

la nuit, tu allaites tu te rendors, tu allaites tu te rendors, etc.

C'est hormonal et c'est génial.
Revenir en haut Aller en bas
Apo
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2822

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Dim 4 Sep 2011 - 22:00



Moi aussi, au départ avant de tomber enceinte, je voulais allaiter pour le bien de mon bébé, "les trois premiers mois ce serait déjà bien".
Quand elle a été là, dans mon ventre, au creux de mes entrailles, je me suis dit que j'allaiterais le plus longtemps possible, en faisant au mieux, durant ses 6 premiers mois. C'était devenu une évidence et déjà, je ne voulais plus allaiter pour son bien, mais par envie.
Quand elle est née (par césarienne, en urgence, avec séparation de 2h30), c'est devenu un besoin. Physique. Charnel. Vital. Cet appel de la chair, qui pousse tout son être, tout son corps, vers ce petit bébé tout chaud, si mignon... ce besoin, ce besoin presque animal, de lui donner son lait, sa chaleur, son amour, de le sentir contre sa peau... et là j'ai su qu'elle tèterait jusqu'à plus soif, jusqu'au jour où elle me dirait "non, maman". Elle m'a dit "non" à 27 mois...

J'ai très, très mal vécu ma césarienne, aujourd'hui encore j'en souffre, mais je sais que si je n'ai pas sombré dans la dépression totalement, c'est grâce à ce lien qui m'a maintenue en surface, grâce à elle

C'est vraiment unique
Revenir en haut Aller en bas
marlotte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1972

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Dim 4 Sep 2011 - 22:25

juste un petit mot qui ne doit en aucun cas te décourager, mais juste d'avertir, que allaiter peu effectivement être génial, formidable, unique etc....

mais ca ne veut pas dire que c'est facile.
D'un autre coté, je connais pas l'expérience du bib, peut etre que des fois, c'est aussi galère....je vois des mamans qui se prennent la tête parce qu'il reste 2cm au fond du bib....
Pour les miens, je n'ai jamais su quelle quantité de lait ils ont bu....

mais les débuts peuvent etre difficiles, un peu douloureux, tu peux etre mise en doute autant par les professionnels que par la famille, meme le mari.
Le tout est de réussir à écouter les besoins de son enfant. De se dire qu'il a vécu 9mois en "milieu protégé" et que pour lui cette nouvelle aventure lui offre une multitudes de découvertes qui peuvent nous paraitre banales mais qui pour lui peuvent provoquer diverses réactions, de peur, de joie etc...

c'est là que l'allaitement prend tout son sens selon moi......il est le lien qui a existé entre la maman et l'enfant pendant 9mois. Il permet la transition entre le nourrisson et l'enfant. Il sert à nourrir, mais aussi à apaiser, à accompagner, à protéger...

Donc mes 4 grands conseils :
- Ecoute ton enfant avant tout. il te montre par ses sourires ou ses pleurs ce qu'il a besoin de partager avec toi et son père.
- Ferme tes oreilles (à moitié, des fois y a des trucs à prendre) à tous les penseurs qui vont te tourner autour pour te donner de merveilleux conseils (ton lait n'est pas assez riche, il a déjà mangé il y a 1h, c'est un caprice ...blabla) alors qu'ils ne connaissent pas forcément l'allaitement, ni ton bébé
- rapproches toi de gens qualifiés en allaitement (leche league) pour avoir les bases théoriques et après adapte à ta façon de vivre les événements.
- si t'as des questions, viens ici (au pire on te renvoi sur a leche league!)


petite anecdote pour finir :
Homme m'a proposé pour la 3eme fois de sevrer N°2 (13mois) parce qu'il lui arrive encore de réclamer une tétée la nuit.......
il vient d'avoir une angine, on est bien content de pas l'avoir sevré!!!!!! pleurs en salle d'attente chez le doc ->tétée 30min de calme sur 45min d'attente; fievre -> tétée de réhydratation; impossible pour lui d'avaler quoique ce soit -> tétée de nutrition; pleurs +++ le soir, impossible de le calmer pour s'endormir -> tétée d'apaisement.

je te rassure c'est pas tous les jours comme ca, c'est exceptionnel! mais dans ces cas là, qu'est ce qu'on est content d'avoir ca sous la main!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Apo
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2822

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Lun 5 Sep 2011 - 9:07

@marlotte a écrit:
Donc mes 4 grands conseils :
- Ecoute ton enfant avant tout. il te montre par ses sourires ou ses pleurs ce qu'il a besoin de partager avec toi et son père.
- Ferme tes oreilles (à moitié, des fois y a des trucs à prendre) à tous les penseurs qui vont te tourner autour pour te donner de merveilleux conseils (ton lait n'est pas assez riche, il a déjà mangé il y a 1h, c'est un caprice ...blabla) alors qu'ils ne connaissent pas forcément l'allaitement, ni ton bébé
- rapproches toi de gens qualifiés en allaitement (leche league) pour avoir les bases théoriques et après adapte à ta façon de vivre les événements.
- si t'as des questions, viens ici (au pire on te renvoi sur a leche league!)



Surtout que des gens "bien pensants", y en a toujours plein partout. Et des "et tu l'allaites encore ? " "mais quand vas-tu arrêter ? " "Tu vas le rendre malade à tant lui donner le sein", "il va prendre de mauvaises habitudes"...

Comme l'a dit Marlotte : écoute-toi, toi, la maman, écoute le, lui, ton bébé. Vous seuls savez ce qui est bon pour vous.

Et en cas de problème ou de panne "technique", toujours avoir le contact d'une personne qualifiée (conseillère en lactation, animatrices LLL)

Revenir en haut Aller en bas
risu
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 13917

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Lun 5 Sep 2011 - 10:37

je reprendrais quand même l'idée de marlotte en disant que l'allaitement au début est très souvent (pas toujours mais très très souvent) douloureux, voir très douloureux (pas obligatoirement non plus mais y a plus de chance que ce le soit plutôt que ca ne le soit pas).
Donc psychologiquement faut aussi être prête à ça.
Avant ma première je n'avais lu que les joies et bonheur et magie de l'allaitement et bien merci le choc!

Donc si tu veux allaiter attend toi à de la magie mais les premières semaines attend toi aussi à avoir des douleurs.
Bien entendu il y a des conseils et crème pour aider voir éviter mais bon ça reste une sensation douloureuse spéciale et difficile.

J'ajoute que je ne souhaitais pas allaiter enceinte de ma première, j'ai changé d'avis (on m'a fait changé d'avis...) et j'ai eu un allaitement horriblement douloureux et compliqué et bien malgré ça je ne regrette pas de l'avoir fait, je regrette de ne pas avoir été informé des douleurs courantes. J'ai allaité ma seconde et l'allaitement s'est très bien passé (mais au début ça faisait tout de même mal, mais cette fois je le savais )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.linosqui.fr
lilysse
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 763

MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   Ven 16 Sep 2011 - 16:20

Je suis entièrement d'accord avec ce qui a été dit sur ce post, surtout qu'il est plus facile de tenter et d'arrêter que l'inverse. De toute façon, je pense que désormais tu as pris ta décision... Mais j'aurais juste rajouté 2/3 trucs:

Quand tu dis que tu ne veux pas ton bébé au sein constamment et qu'à la mater ils t'on jeté un regard noir... Je ne sais plus qui t'a expliqué mais effectivement les premiers jours c'est inévitable pour mettre en place la montée de lait. Par contre un enfant a un besoin de succion naturel, les premiers temps tu peux lui donner ton doigt à téter et là pas de confusion!

@marlotte a écrit:

- Ecoute ton enfant avant tout. il te montre par ses sourires ou ses pleurs ce qu'il a besoin de partager avec toi et son père.
- Ferme tes oreilles (à moitié, des fois y a des trucs à prendre) à tous les penseurs qui vont te tourner autour pour te donner de merveilleux conseils (ton lait n'est pas assez riche, il a déjà mangé il y a 1h, c'est un caprice ...blabla) alors qu'ils ne connaissent pas forcément l'allaitement, ni ton bébé
- rapproches toi de gens qualifiés en allaitement (leche league) pour avoir les bases théoriques et après adapte à ta façon de vivre les événements.
- si t'as des questions, viens ici (au pire on te renvoi sur a leche league!)


Je rejoins tout à fait Marlotte et ces conseils sont les principaux! Evidemment tu auras besoin d'être guidée, allaiter même si c'est naturel n'est pas évident. Pour ma part j'avais la chance d'avoir une maman sage femme et pro allaitement donc il m'était facile d'avoir des conseils.

Mais j'insiste le plus important et d'ECOUTER ton bébé et d'échanger avec lui. Selon ce que tu ressens et ce qu'il te renvoie (et ne pas se prendre la tête sur "il faut faire comme ça point")

Par exemple:
- on dit que pour la montée de lait il faut une tétée à CHAQUE sein toutes les 1/2 heures puis après seulement tu alternes: moi, BB glouton impossible de le changer de sein car il était repus. Donc je le faisais têter un seul sein mais plus souvent: et une montée de lait rapide et du tonnerre!

- avant de sortir de la maternité, l'infirmière insiste sur le fait qu'une bonne tétée doit durer au minimum 20 min pour que le bébé ait les trois compositions de lait.... que sinon il va être pendu au sein car il n'aura pas la sensation de faim:
faux, BB glouton hein, et ben une tétee entre 5 et 7 min top chrono et il a tenu tout le long de mon allaitement en moyenne 3h et 6h la nuit. Même à la crèche les nanas me disaient "on a jamais vu une tétée aussi rapide". Et ben il était comme çà et heureusement que j'ai pas essayé d'insister...

Tout çà pour te dire que chaque allaitement est différent et unique, qu'il faut savoir s'écouter mais que cela ne veux pas dire pour autant s'isoler et rester seule avec ces questions. Au contraire! Et si tu apprends à écouter ton bébé, écouter ses pleurs et les différencier, tu verras qu'il ne te demande pas tout le temps d'être au sein!

Bon allaitement donc
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: interrogation sur l'allaitement   

Revenir en haut Aller en bas
 
interrogation sur l'allaitement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Allaitement, fatigue, déprime, manque de sommeil
» Homéopathie en cas de troubles de l'allaitement
» Allaitement et compléments
» allaitement: quelles sensations physiques?
» Contraception pendant l'allaitement... et après

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: L'allaitement-
Sauter vers: