Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Histoires violentes de la cour de recrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Histoires violentes de la cour de recrée   Jeu 11 Avr 2013 - 18:24

je ne sais pas comment intituler correctement le sujet. Je viens vous demander des conseils. La situation est la suivante :

Cet après-midi, ma fille m'a dit que Al. lui a donné des coups de pieds et de poing Al. est à peine plus jeune qu'elle. Tout ce passe à l'école. Les faits se sont produits à deux reprises. Madame le Personnel est intervenue pour remettre les idées en place à Al.

Une autre fois ma fille me dit : An. m'a fait mal au doigt.

Je lui dis que lorsque quelqu'un lui fait mal, elle a le droit de se défendre, mais elle dit : "Non maman, parce que après on va me fâcher". Sauf qu'un enfant ne peut pas toujours avoir un adulte à sa portée pour lui faire part des faits litigieux.
Je suis hors de moi. Je ne sais pas comment réagir.

J'ai peur d'être trop à l'écart et qu'aucune "intervention" de ma part ne laisse de mauvais effets. D'autre part, j'ai peur de réagir comme une fofolle.

Merci pour votre aimable attention

Je précise que ma fille n'a pas l'air traumatisée par cette situation, en tous cas c'est mon impression à première vue. Mais parfois elle montre des signes --- comment dire ---- de réticence pour aller à l'école ......
Revenir en haut Aller en bas
alexni
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3334

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Jeu 11 Avr 2013 - 21:49

Tu peux peut être en discuter à la maîtresse, lui demander si elle peut faire attention à ce AL n'embête plus ta fille et éventuellement avoir une discution avec l'enfant qui embête ta fille.
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 8:10

C'est une bonne idée, je trouve. Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 9:48

J'ai décidé de faire un mail à Mme le Personnel ayant intervenue dans la situation :

Bla-bla-bla ....

Hier soir ma fille m'a fait part des agissements de la part d'Al : "coups de poing", "coups de pieds" dans le dos, à l'oeil. Elle ne connaissait pas ces mots avant. Et en effet, j'avais remarqué une rougeur dans son œil gauche. Vous comprendrez mon état d'esprit lorsque je l'ai appris...

Elle m'avait dit que vous êtes intervenue, ce qui me rassure et ce dont je vous remercie.
En ce qui me concerne, je ne peux bien évidemment pas accepter une telle attitude venant d'un enfant envers ma fille.
J'ai pris la décision qu'en cas de réitération des mêmes faits, je demanderai à parler à l'enfant et éventuellement à ses parents. Il me paraît difficile de fermer mes yeux de maman si quelqu'un continue à offenser mon enfant, même si les enseignants sont présents.

Je m'excuse pour ce message, mais il m'est important d'en parler maintenant quand les faits se sont produits.
Je vous remercie encore une fois de votre réaction, ce qui nous a vraiment rassuré, moi et surtout ma fille.

J'espère que j'ai bien fait. J'en ai assez que certains enfants se permettent des gestes déplacés en plus je sais que ma fille ne va pas faire mal aux autres et ne va pas se défendre. D'ailleurs cela m'inquiète.

Comment apprendre à un enfant de se défendre ? Avoir des réactions "utiles" ? Ahhhhhhhhh, mon Dieu, j'ai l'impression que nous traversons une période vraiment difficile, ce passage de "bébé" à "l'enfant" puis à "a petite fille-élève". J'ai jamais connu autant de difficultés qu'à cette âge 4,5-5 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Cryptonite
Marche tout seul


Nombre de messages : 432

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 9:57

tu as bien fait d'ecrire à la maitresse. Si ça se reproduit, vas voir le gosse, n'hésite pas, fais lui de gros yeux de maman fâchée ! ça lui fichera la trouille et s'il recommence, vas voir ses parents.
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 10:01

Oui, aujourd'hui, ma fille est à la maison, car un peu malade.
Lundi et mardi cette dame ne travaille pas.
Mercredi - repos.
Jeudi, vendredi- elle va déjà oublier ce qui s'était passé, c'est le début des vacances, et après "ni vu, ni connu".
C'est pour cela que j'ai pris la peine de faire ce message. Ca me soulage. Merci pour vos conseils. Tout le monde sait le contexte avec ma fille, je ne veux pas me tromper dans mes décisions. Merci, merci, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Loyzia
Marche tout seul


Nombre de messages : 367

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 10:49

Personnellement dans la même situation, je n'irais pas parler directement à l'enfant mais plutôt aux parents dans un premier temps. Il faut savoir le pourquoi du comment. Je me souviens d'une fois ou une mère a été parler à mon petit frère de 7ans, que dire parler, elle lui a hurler dessus car son fils et lui c'était rentré dedans à la récré car ils ne regardaient pas tous les 2 ou ils allaient, sauf que son fils a accusé mon frère d'avoir fait exprès. Ma mère heureusement pas loin est intervenue et a expliqué la situation Du coup parler aux enfants en premier je ne pense pas que cela soit "bien", quelqu'un irait parler à ma fille dans une situation du même genre, je le prendrais très mal. Une fois une petite en maternelle n’arrêtait pas de dénigrer ce que faisait ma fille, ton dessin il est moche, t'es trop moche, t'es nul.ect....Ma fille rentrait peinée, j'en ai juste touché un mot à la maman qui ne savait rien de tout ça, et la petite fille a arrêté.
Mais c'est vrai que c'est toujours délicat quand ça touche nos enfants....
Revenir en haut Aller en bas
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1623

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 10:58

Après avoir vu la maitresse et les parents, il ne reste plus grand chose à part se défendre...

J'ai une fille qui sait se défendre, mais à peur de la réaction de la maitresse, et une autre, qui ne sait pas !
Ce n'est pas une chose innée, que de savoir se défendre, elle a donc été prise pour cible plusieurs fois dans ses années d'écoles...

Une fois, malgré l'intervention des maitresses ( qui ne peuvent malgré tout pas tout voir ) et une entrevue avec la maman et le fils( qui d'ailleurs n'a rien dit à son fils ...) , cela ne changeait rien, ma fille revenait tous les jours griffée au visage.

J'ai donc prônais la violence à ma fille, "il vient pour te faire mal, tu le pousses fort, très fort, et si tu n'y arrives pas ( une brindille de fille ) tu le griffes aussi fort, et il ne reviendra plus te voir."
Le lendemain, encore griffée, je lui explique que la maitresse ne lui dira rien, même si elle pousse ce garçon...
Et puis du jour au lendemain, plus rien, je n'ai plus jamais entendu parler de cet enfant... je ne sais pas si elle lui a fait mal, la repousser, plusieurs fois, une fois, mais c'était fini.

Alors que ma petite saurait se défendre, elle se laisse pincer car elle a peur de se faire disputer par la maitresse, je lui ai bien dit qu'elle n'avait qu'à pincer en retour et si maitresse la punit ( maitresse au courant aussi...) on irait voir maitresse pour lui expliquer
Tout en lui répetant bien que c'était de la défense, pas de l'attaque ... elle est un peu plus vive que sa grande soeur et donc faut bien recadrer lol!


Les faits se sont tous passer entre 4/5 ans à la MS/GS, je pense qu'il y a un âge aussi
Même si à 7 ans encore , il y a des conflits, c'est plus en bande organisée que ça se passe ,et là c'est pas facile non plus à les aider.
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 11:45

Loyz a écrit:
Personnellement dans la même situation, je n'irais pas parler directement à l'enfant mais plutôt aux parents
Je sais, tu as raison. Moi, je n'aurai pas aimé qu'on parle à mon enfant. Un enfant doit parler à son égal. Un adulte doit parler à son égal. Mais dans ce cas là il faut compter sur la bonne foi de ton interlocuteur.
@nathou a écrit:

Même si à 7 ans encore , il y a des conflits, c'est plus en bande organisée que ça se passe ,et là c'est pas facile non plus à les aider.
C'est ce qui nous attend ? Purée, on est pas sorti Est-ce la règle ou des cas isolés ?
Revenir en haut Aller en bas
youzilenn
Galope comme un grand


Nombre de messages : 10514

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 12:46

@nathou a écrit:
Après avoir vu la maitresse et les parents, il ne reste plus grand chose à part se défendre...

J'ai une fille qui sait se défendre, mais à peur de la réaction de la maitresse, et une autre, qui ne sait pas !
Ce n'est pas une chose innée, que de savoir se défendre, elle a donc été prise pour cible plusieurs fois dans ses années d'écoles...

Pareil chez moi.

Ma grande a souvent été le souffre douleur d'enfants, dans la cour et ce, depuis la MS avec des plus grands mais aussi des plus petits!!!

Par contre, je n'ai jamais eu besoin d'intervenir, l'école ayant toujours fait son travail correctement (punition, perte de points sur leurs permis...)

Ma grande arrive tout de même a très bien se défendre contre sa soeur, on a donc fini par lui dire d'en faire autant à l'école si elle se faisait "enquiquiner", que l'on expliquerait à la maîtresse s'il fallait mais depuis la situation ne s'est pas reproduite...
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 13:32

Moi étant petite, je n'ai jamais connu ça. Il faut dire que grâce à mon talent "diplomatique" j'ai toujours pu éviter les conflits.
Mais là c'est nouveau pour moi. Et psychologiquement c'est pas facile.

Revenir en haut Aller en bas
youzilenn
Galope comme un grand


Nombre de messages : 10514

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 12 Avr 2013 - 17:16

Je n'ai jamais connu ça en primaire, juste en 6ème mais la situation avait été vite réglée avec un de mes frères, 6-7 ans plus vieux
Je l'ai mal vécu pour ma grande aussi mais l'école ayant réagi correctement je ne me voyais pas remettre une couche.
Revenir en haut Aller en bas
veroherry
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1553

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Sam 13 Avr 2013 - 16:57

mes enfants ont interdiction de taper, de se battre même s'il sont attaqués! comme je leur dit, soit plus intelligent et apprends leur que frapper ne régles pas les soucis qu'il y a d'autre manières de faire! ils doivent aller voir leur instit ou la directrice et en parler!

j'entends des parents qui disent a leurs enfants, s'il te frappent alors colle lui en une bonne, defends toi! pour moi on ne resouds pas la violence avec la violence, c'est être aussi bête qu'eux!

lorsqu'il y a un soucis (ce qui est déjà arrivé plusieurs fois) je demande a mon fils d'en parler a l'instit, si rien n'est fait je vais directement trouver les parents afin d'en parler en personnes civilisés et que chaque parents puisse expliquer ce qu'il faut a son enfant!

une fois c'est une maman qui m'a appeler (je la connaissait car c'était la maman du meilleur copain de mon fils) son fils ne voulait plus aller a l'école car herry l'obligeait a jouer a ses jeux sans écouter son copain, ça embétait la maman qui a souhaiter m'en parler! elle a bien fait et je l'en ai remercier et surtout demander de me tenir informer par la suite, j'ai fait la morale a mon fils lui expliquant bien qu'il rendait malheureux son copain! il n'y a plus eut de soucis!
c'est tout simple (bon ça dépends aussi des parents)
Revenir en haut Aller en bas
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1623

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Sam 13 Avr 2013 - 21:43

Je ne prônais pas la réponse par la violence, mais certains enfants ne comprennent pas grand chose d'autres, même si ce n'est pas agréable à entendre ! Si personne ne t'a griffé, mordu ou autre, tu ne sais même pas que cela fait mal donc tu continues....

Quand tu vois ton enfant revenir griffée au sang tous les jours sur 3 semaines, que les maîtresses , la directrice, la maman s'en sont mêlées, je te jure, que tu changes vite d'avis.....

Après, l’intelligence n'a rien à voir là dedans, la maman du petit à même dit à ma fille ' tu as qu'à le taper, peut être il arrêtera de t’embêter ' sans même disputer son fils, donc là on fait quoi ?? Concrètement ??

Elle va se plaindre à chaque griffure à sa maîtresse ? à moi ? mais rien ne change, car il ne faudrait pas bousculer l'enfant agresseur ?
Ma fille a le droit d'être agressée, meurtrie, mais n'a pas le droit de se défendre car c'est pas moral ?
C'est une notion bien compliquée quand même, ce n'est pas une vengeance, c'est une défense.

Certes certains enfants agresseurs n'arrivent pas à se retenir, ils mordent quoi qu'on fasse, mais essayer sans succès de leur faire comprendre c'est une chose, s'en foutre complétement en est une autre, et donc il faut bien réagir à la place d'autres personnes .... et d'une sorte ou de l'autre, mais rester passif et encaisser c'est pas possible et ce n'est pas un bon message à donner à l'enfant.

Ceci est une discussion très houleuse, avec des avis bien tranchés, mais n'empêche, c'est pas simple, même en étant adulte!
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Lun 15 Avr 2013 - 8:34

C'est compliqué les histoires. Je suis d'accord avec Nathou et Veroherry toutes les deux. Person, je pense qu'il faut agir au cas par cas. Un enfant doit savoir que violenter c'est INTERDIT. Voilà. C'est mon but de faire rentrer ça dans la tête de ma fille. La violence ne doit pas être une banalisation.

J'ai contacté donc l'école. Le personnel a eu une réaction très satisfaisante. A ce stade, je reste prudente. Mais ma fille est souvent malade. Ce matin - fièvre, toux, nez qui coule, je l'ai gardé à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 10:19

Je reprends ce sujet car je voudrais avoir des avis extérieurs sur un petit problème.

Dans la nouvelle école tout se passe globalement bien. C'est la nouvelle, que nous avons intégré au cours de l'année (scolaire) dernière. Donc, les copinage c'était déjà un peu en place, pas trop facile pour ma grande.

La classe à double niveau ...
Elle joue avec une fillette que je trouve scandaleusement impolie, irrespectueuse, capricieuse ..... et ainsi de suite. 

Nous sommes voisins. Et les parents manifestent intensément TROP d'intérêt à rentrer en amitié avec nous. Après l'école, on est amené à se croiser, bref. 

Je ne sais pas quoi faire. Ma fille joue avec mais elle même dit que le petit "monstre" lui casse les oreilles ! Je sens une dépendance et une souffrance en même temps. La mienne n'ose peut-être pas aller vers les autres cercles de copinage et se retrouve avec la petite par défaut. 

Ce profil d'enfant ne correspond pas du tout à notre éducation. Ma fille est très polie, gentille, douce et généreuse. Et j'ai l'impression que l'autre en profite pour la faire suer. 

J'essaye de parler avec ma fille en lui expliquant que certaines personnes sont + polies que d'autres, etc etc. 

Mais que puis-je faire de plus ?
À votre avis, est-ce que je peux prendre défense de ma fille / ou faire une remarque à la mère lorsque je le petit "monstre" lui fait de la peine ? Ex : sortie en amicale, le petit "monstre" a accusé à tort ma fille, raconté des mensonges contre elle et lui donne des ordres désobligeantes. Ça me fait de la peine de voir ça. Ma puce qui, compte tenu de son éducation, ne réagit pas pareil, reste la bouche B. En même temps, je n'ose pas trop devant les parents de la fille. Ils sont vraiment très très collants, cherchent par tous les moyens à se rapprocher de nous.
Revenir en haut Aller en bas
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5148

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 11:10

A mon avis, le mieux c'est de laisser les enfants se débrouiller (tant qu'il n'y a pas de violence bien sur)...
Tu peux eventuellement dire à ta fille que si un camarade l'embete, elle peut lui dire  qu'elle ne veut pas jouer avec elle ou aller voir d'autres copines...

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
Caribou
Administratrice & Globetrotteuse


Nombre de messages : 11856

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 11:36

  Je suis pour ne pas interférer en permanence dans la vie de nos enfants et leurs amitiés. A partir du moment ou il n'y a pas de violence physique / psychique bien entendu.

_________________
Une mini miss d'avril 2011 et un p´tit pirate d'octobre 2012
Vous connaissez notre webzine ?
Et notre page Facebook?
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 12:35

Je pense que vous avez objectivement raison. Mais "maternellement" c'est dur 
Revenir en haut Aller en bas
minipouce
Galope comme un grand


Nombre de messages : 794

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 13:15

C'est délicat d'intervenir.

Ca ne serait pas bientôt l'anniversaire de ta fille histoire d'inviter plusieurs copines de sa classe, ou d'organiser une après-midi sortie/jeux avec des enfants pour faire connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 13:19

C'est à la fin de l'année scolaire dans 260 jours quoi  
Mais sinon, dans cette nouvelle école, j'ai pu créer quelques relations amicales avec les mamans qui me correspondent, je vais donc continuer. Mais c'est de plus en plus difficile à l'état avancé de grossesse, je ne suis pas très mobile, par exemple pour accompagner les enfants aux sorties scolaires. 

Bientôt c'est l'anniversaire d'un copain, ça nous ferra une sortie.
Revenir en haut Aller en bas
choupie
Administratrice & Brebis indisciplinée


Nombre de messages : 31003

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 13:43

@Souris verte a écrit:

Je ne sais pas quoi faire. Ma fille joue avec mais elle même dit que le petit "monstre" lui casse les oreilles ! Je sens une dépendance et une souffrance en même temps. La mienne n'ose peut-être pas aller vers les autres cercles de copinage et se retrouve avec la petite par défaut. 

Ce profil d'enfant ne correspond pas du tout à notre éducation. Ma fille est très polie, gentille, douce et généreuse. Et j'ai l'impression que l'autre en profite pour la faire suer. 
Je tique un peu sur une chose. Oui ça ne correspond pas à ton éducation. Mais ta fille est libre de cotoyer les autres enfants même s'ils sont loin de ton idéal. De même que ça peut être très bénéfique pour cette petite fille. Par ailleurs nos enfants peuvent être très différents quand nous sommes avec eux (ta fille comme l'autre petite) et au sein de l'école où les parents ne sont pas présents.

Permettre à ta fille de s'ouvrir à d'autres amitiés, rappeler qu'elle a le droit de dire non quand elle n'est pas d'accord (parce que de toutes façons en grandissant ça sera pareil), oui. Et pour le reste je serai d'avis de les laisser se débrouiller tant qu'il n'y a pas de violence. Et essayer de ne pas porter un jugement sur cette petite devant ta fille pour permettre à ta fille de faire ses propres choix.

_________________
Choupie, Maman d'un grand Piou de 8 ans, d'un petit Piou de 5 ans et d'un mini-Piou de 18 mois.

Dernier article sur le webzine: récap' et comparatif des lits de voyage ultra compacts
Dernier article sur mon blog: des idées pour Noël
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bebestendances.com
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1623

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 14:05

Pareil que les filles, "on choisit ses amis, pas sa famille " ce vieux dicton est bien vrai !

Mes filles aussi ont des copains/copines qui ne ME plaisent pas forcément, après si elles les aiment bien ben tant mieux pour elles, sinon elles finissent par s'en séparer !

La seule chose que je leur dit bien, c'est que je ne veux pas de ça chez moi, à cause que leurs copines le font :

Genre les copines ont des chewings gums depuis leur 3 ans, moi ma grande de 7.5 ans a du en manger 5 , je déteste ça, on lui en donne un à l'extérieur, ok, mais à la maison il y en aura pas!

Les gros mots idem, c'est légion dans la cour entre certains enfants, je veux pas les entendre dans la bouche de mes filles, et surtout pas entre elles ( t'es con, conne, etc )

Je leur ai toujours expliqué de ne pas faire comme les copains / copines si elles ne voulaient pas, et si elles pensaient que c'était pas bien.
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 14:24

En tant qu'adulte, tu as le choix de tes relations et si tu ne souhaites pas copiner avec ces parents parce que tu te sens peu d'affinités avec eux, libre à toi: tu peux refuser systématiquement les offres de rencontres qu'ils te proposent de façon polie mais ferme, quitte à inventer des prétextes au pire des cas.  

En ce qui concerne ta fille, je comprends que ça soit dur pour toi mais c'est aussi l'apprentissage de la vie qu'elle expérimente ici. Tu peux toujours jouer ton rôle de maman en lui expliquant que dans votre maison, les choses se passent comme ça parce que ce sont vos règles (je pense à la politesse ou aux caprices) et que tu n'admettras pas qu'elle se comporte comme cette petite fille. 

Si elle souffre d'une mauvaise attitude de cette fillette, apprends-lui à gérer ses émotions et à savoir s'opposer si elle n'est pas d'accord, savoir dire non s'apprend aussi.  

C'est très difficile pour nous car on ne peut pas contrôler tout ce qui se passe en notre absence et finalement, c'est aussi de cette manière qu'ils grandissent.  

Élever ses enfants c'est les tirer vers le haut afin qu'ils sachent un jour se débrouiller sans nous et prendre, seuls, les meilleures décisions pour leur bien être.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Ven 20 Sep 2013 - 18:01

Merci pour les conseils. Merci Titounou pour le reconfort. En effet, c'est pas simple et dépasse ma compréhension lorsqu'en présence des parents les enfants se comportent horriblement et tout ceci est cautionné par le silence des papa/maman. Heureusement, dans notre entourage c'est rare. Je dois me faire à l'idée, que je pourrai pas toujours être derrière. Oh que c'est dur 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoires violentes de la cour de recrée   Aujourd'hui à 23:19

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoires violentes de la cour de recrée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» HISTOIRES EXTRAORDINAIRES
» Histoires d'un scaphandrier
» Histoires, archéologie et anthropologie.
» histoires pas droles!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: