Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Violence à l'école, j'en suis malade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nomero
Galope comme un grand


Nombre de messages : 909

MessageSujet: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 10:07

Bonjour à toutes

Je me permets de venir poster mon récit car j'en ai gros sur la patate, et le faite que nous soyons (presque) toutes mamans ici, m'aidera sûrement à avancer et à m'aider ..

Je suis maman (3fois) dont un grand garçon de 8.5 ans.
Nous avons à la rentrée changé d'école car nous avons déménagé , nous sommes passés d'une école PV à du publique, j'ai inscris mes enfants en toute sérénité et vraiment le baume au coeur.
Les enfants tout heureux..

Mon grand a toujours été un enfant introverti, dans sa bulle à lire beaucoup de livres, dès le réveil le matin, au coucher le soir, c'est livres ... il n'est pas manuel, et aime rêver .. j'ai d'ailleurs consulter un cpea, pour être certaine que tout soit "normal" .. il a une facilité à l'école, et une joie de vivre ..
Il a peu de copains, mais les siens sont des amis (il en a 3) dans cette école, dans l'ancienne école, c'était pareil .. il ets bien dans sa peau
Il ne tape JAMAIS, ne dis JAMAIS  de gros mots, il est serviable, très poli et a soif de découverte .

Il est biensûr dans un âge où répondre (enfin non souffler) quand on lui dit de prendre sa douche, ou de faire une "corvée" .. mais le fais et sans crier :)
Je ne mets pas mon fils sur un pied d'estale juste vous le décrire un petit peu

Il est donc rentré dans cette nouvelle école, et tout allait bien .. enfin c'est ce que je croyais !!

A la kermesse de l'école il y'a 10j mon fils est revenu en pleurs, car on l'avait étranglé ... effectivement marques très rouges au niveau du cou .. j'ai donc demandé qui lui avait ça, il m'a répondu, j'ai jeté un coup d'oeil très méchant à l'enfant qui lui avait fait ceci ... le môme a baissé les yeux et basta .. je ne voulais pas polimiqué devant toute l'école, même si mes tripes étaient à vif ..

Hier, mon fils sort de l'école et me dit "j'ai une grosse bosse sur la tête" effectivement je touche et là un oeuf ... je lui demande comment cela s'ets produit .. et me sors que c'est I. qui l'a poussé contre le grillage (enfin il a du se faire plaisir l'enfant CM2) et qu'il a mal .. j'essaye de dédramatisé ma situation,mais je commence à avoir les nerfs ..

Mon fils revient souvent avec des bleus, des fringues déchirés etc et me dit que c'est les enfants de l'école qui le poussent!! mais pour moi c'était des simples jeux d'enfants ...

Et là ce matin, mon fils s'est lâché .. il m'a dit qu'il se faisait taper toujours pas les même enfants et qu'ils l'insultaient .. quand je lui est demandé , les noms d'oiseaux qu'on lui disait il avait honte!! J'ai du fortement insisté .. il a fini par me dire qu'on le traitait de fils de p*** et bien d'autres noms très gentils !! J'ai été choquée
Vu le retard de ce amtin, je lui ets dit qu'on en reparlerait sur la route de l'école .. aussitôt après avoir fermé la porte il est venu pour me dire "tu m'avais dit qu'on en parlerait de nouveau ... " il avait besoin de se vider!!

Je lui ai demandé si il avait été voir le directeur pour lui dire tout ça, il a été le voir mais le directeur lui a dit "je ne suis pas ton docteur" .. je suis submergé et en colère ... vraiment

J'ai pris RDV avec le directeur qui avait l'air agacé de ma demande ...

Je sais que mon fils ne ment pas, ce n'est absolument pas le style, bien au contraire .. je le connais et soit il ne dit rien, soit il dit la vérité ... et là tout coincide ..

Je ne sais que faire de plus .. je suis vraiment impuissante, cela est arrivé à l'une d'ntre vous ??? merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Poos1
Galope comme un grand


Nombre de messages : 708

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 10:21

Bonjour Nomero,

Je suis totalement outrée de la réponse du directeur de l'école faite à ton fils.
Il est évident que ton enfant n'a pas pu se faire mal tout seul et tu es celle qui le connait le mieux. Il n'a probablement aucun intêret à te raconter des bobards et il en a surement lourd sur la patate.
A la lecture de ton message, j'ai eu beaucoup de peine pour ton garçon d'autant que, enfant, j'avais le même caractère que lui (je n'ai pas été victime de violence, exceptée une fois où une fille de ma classe a également tenté de m'étrangler). Il faut que cette histoire soit prise au sérieux.

Il me semble que les écoles publiques sont gérées par les mairies, donc je te conseille d'attirer l'attention du conseiller municipal chargé de l'éducation. Ca doit être réglé avant les vacances pour que ton enfant puisse profiter de cette pause sans angoisser de la prochaine rentrée. Peut-être faut il voir aussi avec l'académie.

Ce matin, je lisais le quotidien de ma région (www.ledauphine.com). Ils avaient lancé un appel à témoin sur la violence à l'école (en particulier au collège) et font des reportages sur le sujet. Ils ont a priori reçu de nombreux appels pour témoigner. C'est particulièrement choquant de voir que de nombreux enfant sont concernés mais que nous ne sommes pas au courant.

Bon courage à toi et surtout à ton fils.
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3627

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 10:25

Cette situation est inacceptable. Dès le constat des faits, tu aurais dû prendre des photos et faire un certificat médical. La direction de l'école DOIT assurer la sérénité, la sécurité et la santé des enfants sous leur responsabilité. J'aurais monté un dossier, donc, avec ces pièces, trouvés des articles de loi, faire convoquer les parents des autres enfants et régler tout ça une fois pour toute. Pour que l'école entière sache : "touche pas mon goss". Armes toi de patience et du COURAGE, garde ton calme (même si c'est impossiblement dur).

Mon amie accompagne en plus ces actions par des courriers recommandés avec copie à l'académie et n'hésite pas à se faire accompagner par un avocat pour ne pas faire de gaffe. Son fils est pré-ado. 

Perso, je m'explose lorsque j'imagine qu'une **** puisse faire du mal à mes enfants. Je ne supporterai pas. 
À ta place, j'aurais insister pour parler aux parents des autres enfants, il faut que tu montres que tu es déterminée ! 

BON COURAGE !!!!

PS : mon amie, une bonne combatante pour ses enfants, n'hésite pas à tirer la sonnette d'alarme : mairie, académie, main courante ; par contre, maintenant personne touche et ni regarde de travers sur ses enfants.


Dernière édition par Souris verte le Mar 25 Juin 2013 - 10:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nomero
Galope comme un grand


Nombre de messages : 909

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 10:26

Poos1, merci beaucoup de m'aiguiller et en lisant ton message, les larmes ont coulés (je me rends compte qu'effectivement, ce n'est pas "normal" ..)
Merci pour les précieux conseils, vis à vis de la mairie, je vais en tenir rigueur et suivre ton conseil, aujourd'hui c'est mon fils mais demain???

J'ai été choqué, car une fois, un jeune (CM1 / CM2) avait été acheté une bombe de déo au supermarché à coté et s'amusait à le "sniffer" ... (avalait la fumée) ..

Je ne pensais pas un jour passer par là, mais que c'est dur quand c'est son enfant .. ma maman me conseille de ne pas la remettre à l'école au moins jusque jeudi le temps de voir le directeur ...
Revenir en haut Aller en bas
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5149

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 10:49

Moi je te conseillerai en plus de contacter l'association de parents d'éléve de ton choix qui est présente à l'école (généralement il y en a au moins 1 ou 2 par école). Ils pourront te conseiller et éventuellement soulever le probléme avec la mairie/l'école.

Et si c'est toujours les mêmes éléves qui sont violents, ecrire une lettre "diplomatique" aux parents, en les informents du comportement de leurs enfants (sans être trop accusateur, en pesant ses mots en pensant ce que ça te ferai de recevoir ce type de lettre...) et en mentionnant la gravité des faits (étranglement, blessure à a tête...). ça ne marchera peut-être pas, mais avec un peu de chance y'aura au moins un ou deux parents qui recardera son gamain, c'est toujours ça de pris...

Si le directeur n'agit pas, peut-être la maitresse de ton fils ?

Sinon, je te conseille aussi d'apprendre à ton fils à réagir... Aller se pleindre systématiquement à l'adulte présent quand il se fait agresser. Repousser l'agresseur... dire "Arrête" ou "non" très clairement... Avec un peu de chance, ça suffira à stopper les agressions.

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
feeclochette17
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2130

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 12:29

Alors je suis de tout cœur avec toi car je suis passée par avec le mien.

Un enfant comme le tien. Pour nous cela s'est passé en dernière année de maternelle. Nous venions d'emménager dans une nouvelle ville et cette école était à 2 minutes à pied de mon travail.

Il revenait tous les soirs en pleurs, j'ai ensuite réussi à le faire parler : il se faisait malmener par un enfant (il s'en prenait d'ailleurs à d'autres enfants aussi).

J'en ai eu assez, un soir je me présente à la sortie d'école, je demande à mon fils de m'identifier le "vilain" discrètement, je vais vers le directeur pour lui expliquer que je ne partirais pas de l'école sans avoir vu les parents de cet enfant, sur le coup d'autres parents m'entendent (il faut dire que lorsque je défend les miens on m'entend haut et fort).

Les autres parents me rejoignent (ceux dont les enfants avait des soucis avec le "vilain") et nous faisons le pied de grue jusqu'au moment où les parents de l'enfant arrive.

Avec le soutien du directeur et des autres parents, cet enfant à était expulsé 1 semaine avec l'assurance des parents que cela ne se recommencerait pas sinon il serait expulsé de l'école selon le directeur. tout s'est bien passé par la suite. J'ai appris à mon fils à avoir confiance en lui et aujourd'hui à 10 ans il est bien sûr toujours calme et tranquille mais au moins il s'est se défendre.


J'ai eu aussi un soucis d'harcèlement moral pour ma fille en CM2 (problème de santé) par les élèves et la maîtresse. Cette fois ci personne ne m'a suivi, ni parents d'élève ni directeur ni personne. Je suis directement allée voir le maire (mon patron puisque je travaille pour la crèche familiale). Le directeur s'est fait remonter les bretelles, ce dernier à convoqué la maitresse.

Mais ma fille était dans un tel état que j'ai dû la scolariser à la maison car même s'ils se sont calmés un temps cela a recommencer, elle ne voulait plus y aller, a commencé a être dépressive. Ni une ni deux j'ai pris la décision de la scolariser à la maison de janvier à juin.

Au bout de quelques semaines ma fille a retrouvé le sourire et sa joie de vivre.

Je te souhaite que tout s'arrange et t'apporte tout mon soutien.
Revenir en haut Aller en bas
kounoupi
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1002

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 12:46

Avant de monter au créneau (mairie (qui d'ailleurs ne pourra rien faire d'officiel), association de parents d'élèves), le premier réflexe est plutôt d'aller voir l'instit de ton fils. A-t-il/elle remarqué quelque chose? Si il/elle n'a rien remarqué, il faut lui dire et demander à ce que des mesures soient prises. Parfois on ne voit pas tout dans une classe. Les enfants cachent très bien leur manège.
Autre chose, la réponse du directeur manque de tact (certains peuvent être très bourrus), certes, mais ça ne veut pas dire qu'il est contre un rendez-vous! Très peu d'enseignants aiment que ses élèves souffrent ou que ses élèves fassent souffrir les autres!
Autre chose, les enseignants n'ont comme supérieur hiérarchique que l'inspecteur de l'académie (du moins jusqu'à l'application de la nouvelle réforme où à terme les enseignants ne seront plus des fonctionnaires d'Etat).
Revenir en haut Aller en bas
Nomero
Galope comme un grand


Nombre de messages : 909

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 13:22

Je repasse en vitesse , je reviendrais pendant la sieste des petits

Kounoupi le maitre de mon fils = directeur .. donc j'ai rdv avec le directeur mais qui est aussi le maitre de mon fils ... il est très bien très pédagogue et très pro pour apprendre aux enfants .. le reste ... euh, je ne sais pas !!
Je ne serais pas monté au crénaux j'attends surtout mon rdv avec lui, voir ce qui en ressort, et surtout je ne vais pas crier au loup de suite mais lui demander si tout va bien avec mon enfant, si tout se passe bien etc ... si il ne me dit rien j'aurais la réponse à mes questions ... en l'occurance que cette école ne surveille pas assez la cour etc ...
Mon fils a certes des défauts mais il est aussi très franc, et quand il fait mal, il va le dire, ne va pas se cacher, il se laisse bouffer et ça , ça se voit, il donnerait sa chemise ... donc que l'on dise que mon fils cache son manège, non !! Et ça j'en suis certaine.. mon fils pleure (je parle de pleurer, pas chouiner) que très rarement, vois quasi jamais et que ce midi en parlant de tout ça avec mon mari, se mette à pleurer, c'est que vraiment y'a un gros soucis .. très gros même !!

J'ai jamais dis qu'il était contre un rdv mais quand je lui ai proposé, il avait l'air surpris, mon fils est un enfant qui travaille avec brillance à l'école et donc cela à du lui paraitre bizar .. d'ou le faite qu'il ne doit pas se douter de cette violence .. violence verbale aussi , car mon garçon m'a quand même rapporté que I. voulait le "butter" que A. voulait lmui faire la peau et l'autre enfant , l'étrangler .. ils sont tous du CM2 donc c'ets pas des paroles d'un enfant de 6 ans quoi !! C'est choquant!

J'ai été chercher mon fils à 11.30, A. en sortant (j"étais derrière un buisson donc elle, ne me voyait pas) a fait un croche patte à mon fils pour qu'il se vautre... ET ELLE RIGOLAIT! Quand elle m'a vu elle a baisser les yeux et est devenue tomate ... elle faisait pas sa fière .. vraiment!!!

Si cela ne bouge pas, oui j'en ferais part à l'académie, car aujourd'hi c'est ça et demain ??? le jeu du foulard ??? je vais le retrouver étrangle, mort ?? non !!! je ne veux pas ..

De toutes façons, y'a de grandes chances qu'il change d'école l'année pro et revenir à l'ancienne, qui elle, était très bien (je parle niveau violence)
Revenir en haut Aller en bas
kounoupi
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1002

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 13:29

Je n'ai pas dit que ton fils cachait son manège! (surtout que pour moi, un enfant qui souffre, c'est justement pas du tout un "manège". Je suis moi-même enseignante!)
C'est surtout les enfants qui font du mal qui cachent leur manège. Certains sont très doués pour ça! De plus, probablement par peur de ses camarades, il a préféré ne rien ébruiter de cette violence jusqu'à maintenant. C'est justement pour cela qu'il ne faut pas laisser passer.
Revenir en haut Aller en bas
Nomero
Galope comme un grand


Nombre de messages : 909

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 13:55

Ha oki autant pour moi , je n'avais pas compris dans ce sens

Effectivement , mon garçon n'extériorise pas du tout son "mal être" il faut gratter

Effectivement ceux qui font du mal cachent leurs manèges je le vois avec la jeune A., elle avait pris mon fils sous son aile et elle le frappe désormais ... alors que c'est toujours un grand bonjour quand elle me voit, avec un grand sourire!!! Elle a quand même voulu le mettre à terre sous mes yeux
Revenir en haut Aller en bas
intro23
Galope comme un grand


Nombre de messages : 935

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 25 Juin 2013 - 14:17

effectivement le rendez vous avec le directeur s'impose et il faudrait qu'il convoque les parents des enfants en question parce que ca va très loin semble t il, trop loin.
je te conseille également d'essayer de regler ça avant les vacances donc s'il te donne pas un rendez vous avant vendredi, d'aller le voir à la sortie de l'ecole en fin de semaine ou début de semaine prochaine avec ton fils et ton mari d'ailleurs, vous aurez plus de poids qu'une "simple maman poule" (je ne dis pas du tout que c'est ce que tu es, mais que c'est ce que pourrait penser l'enseignant en dédramatisant la situation)
bon courage en tout cas, en attendant dis à ton fils de ne pas rester trop loin des enseignants peut etre pendant la récréation, ca lui donnera probablement un peu de répit

pour A. c'est effet de mode, elle suit le mouvement pour ne probablement pas se retrouver dans la meme situation
Revenir en haut Aller en bas
alexni
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3334

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Sam 29 Juin 2013 - 9:44

Mon fils de 12 ans est le souffre douleur, d'ailleurs, cette anneé nous avons finis à la gendarmerie, il était même rackété . Je suis terriblement en colère contre l'école primaire, nous avons vu les instituteurs (trices), la directrice qui ont toujours minimisé les faits ( surtout la directrice ) " c'est rien, c'est des histoires de gosses......). En attendant, mon fils n'arrive pas à se débarassé de cette image de souffre douleur qui le suit depuis des années, même si ça c'est quand même calmé depuis qu'ils ont été convoqués chez les gendarmes. Heureusement le directeur du collège est très bien, c'est lui qui nous a dit d'aller à la gendarmerie .

Courage, tu as raison de prendre cela très au sérieux , je te souhaite beaucoup de courage. Je trouve très bien que tu veuilles régler cette histoire avant les vacances, je pense que cela permettra à ton fils de passer des vacances d'été sereines .
Revenir en haut Aller en bas
Matcha
Galope comme un grand


Nombre de messages : 866

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Sam 29 Juin 2013 - 20:23

Dans ma famille c'est arrivé plusieurs fois, mon frère est d'ailleurs passé du rôle du martyrisé à celui d'agresseur si on veut, pour se venger plus tard et franchement c'est fou jusqu'où les gamins peuvent aller. En tout cas que tu le crois et que tu sois de son côté me semble déjà capital, le directeur il suffit de gueuler un coup de réclamer une confrontation avec les autres parents, de demander aussi à voir l'instit ou ceux qui s'occupent des cours de récré, ça ne peut pas forcément tout régler, mais tant que ça ne se passe pas au collège, je pense qu'on peu aider à maitriser ce qui se passe, que ça soit de la violence verbale, physique une mise à l'écart ou des humiliations, ça peut quand même être pris en compte. Le directeur il a l'air très "intelligent" il devait pas se faire taper dessus quand il était gosse 
Revenir en haut Aller en bas
Nomero
Galope comme un grand


Nombre de messages : 909

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Lun 1 Juil 2013 - 10:35

Merci les filles .. 

Effectivement être souffre douleur, peut détruire un enfant .. j'en suis convaincue!

Alors j'ai pris et j'ai eu RDV avec le directeur de l'école jeudi midi ...

Je ne lui est rien dit, au 1° abord, je l'ai laissé parlé .. mon fils ets un excellent élève en classe (euh je le savais LOL ) et est beaucoup plus à l'aise depuis quelques mois, en classe, qu'au début  

Pis avant de partir, je le regarde dans les yeux et à ma manière de le regarder, il a vite vu le malaise  
Je lui explique le soucis .. il avait l'air embarrassé mais bizarrement pas étonné .. il m'a demandé les noms , en l'occurence, I., A. et M.& K.. et là il m'a précisé que depuis quelques jours ils étaient punis car ils étaient très infectes .. et qu'effectivement I (garçon) tapait souvent et était violent, et que les juju M & K étaient aussi violent .. que A. (fille) tapait mon fils car sinon elle, se faisait taper      
Bref cercle viscieux, il m'a promis de les punir, et comme il faut mais l'avantage c'est que ces enfants sont en CM2 et que l'année prochaine, y'a plus !!!    la suite au prochain épisode
Revenir en haut Aller en bas
Mamilou
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 186

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Lun 12 Aoû 2013 - 22:19

Dur ce genre d'histoire, on aurait presque envie de souffrir à leur place  

Je sais pas comment vous faites mais je crois que je ne répondrai plus de moi si ça se produisait chez nous !
Ma pépette va entrer en maternelle mais si quelqu'un la touche, je l'explose  
évidemment c'est pas la solution mais étant impulsive, vaudrait mieux pas que ça arrive  

Courage :)
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3627

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Lun 17 Aoû 2015 - 15:05

Je remonte le sujet pour vous demander si les choses ont changé ? J'ai fini par mettre ma grande en IEF (pour une série de raisons). Et je suis enfin soulagée. Qu'en est-il pour vous ?
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1411

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Lun 17 Aoû 2015 - 22:24

Je découvre ce post c'est . Même si le sujet est ancien j'espère que les choses ont fini par s'arranger pour ton petit Nomero
Ici mini entre à l'école en septembre et sans être un garçon ultra calme il est assez jeu tranquille , lecture .... Et pas le genre à répliquer quand on le frappe (il s'est déjà pris 2 gifles par un petit au parc sans rien répliquer ) .
J'avoue que pour le coup ça me fait un peu peur pour l'école , je sais que les enfants sont pas forcément tendre et ne veut pas être la mère trop "touchez pas à mon sucre d'orge" mais j'angoisse qu'il lui arrive quelque chose de ce genre . 
D'ailleurs que, réactions enseignez vous à vos enfants . Je ne veut évidemment pas qu'il tape en retour mais que lui dire de faire à la place ?
Revenir en haut Aller en bas
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5149

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 18 Aoû 2015 - 10:02

comme dit plus haut, mais je dis d'aller se plaindre à un adulte... ça fait un peu "cafteur" mais au moins on ne repond pas par la violence.

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 18 Aoû 2015 - 10:24

Pareil, quand ils étaient en maternelle, je leur demandais de verbaliser leur opposition envers l'attitude de l'enfant et d'aller demander l'aide d'un adulte s'il continuait.
Maintenant qu'ils sont plus grands, je les encourage à résoudre seuls le problème pour éviter l'effet cafteur mais pas sans avoir essayé de trouver d'abord une solution sans violence.
Mon Mini, qui commence le karaté cette année a été dans l'obligation de se défendre d'un enfant assez agressif et têtu dans la cour de l'école: il a finalement opté pour un coup de poing dans le thorax (léger je vous rassure, ce n'est pas Bruce Lee mon petit cure-dent) et ça a enfin stoppé son adversaire.
Ça lui a donné un peu plus d'assurance et de confiance en lui. C'est malheureux d'en arriver là mais l'autre ne voulait rien entendre. D'habitude, je leur interdis d'utiliser les arts martiaux en dehors du tatami mais je crois qu'il s'est senti acculé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Steph93
Marche à 4 pattes


Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 29 Sep 2015 - 10:13

Je découvre ce sujet et espère que cela s'est arrangé pour vos enfants.

Mon fils est en moyenne section de maternelle. A l'école il est timide, s'exprime peu, ne joue qu'avec des filles.
En fin d'année dernière, un garçon de sa classe le pousse. Bim, tout éraflé il en garde une marque au coude. Bon, OK jeux d'enfants.
Il y a une semaine, en récréation, une petite fille de sa classe le mord à la joue à pleine dents car il ne voulait pas jouer avec elle. Il n'a rien dit et est allé se nettoyer tout seul ! Il en a encore la marque.
Hier, je le récupère à la garderie. Une autre petite fille de sa classe lui a pris un marron et ne veut pas lui rendre. Il est tout seul, tourne autour d'un arbre. Il ne veut pas lui demander alors qu'il veut ce marron, il m'emmène avec lui. Il m'a fait de la peine. J'en ai mal à mon coeur de maman.

On l'éduque dans le sens : pas taper, être poli, gentil, agréable. On n'a que des compliments sur lui de la part de l'équipe enseignante.

Mais voilà, comment faire pour qu'il se défende ? Du moins que si on lui prend quelque chose, qu'il ose le récupérer ?

Je pensais l'inscrire au judo, mais les horaires ne vont pas.

Merci.


Dernière édition par Steph93 le Mar 29 Sep 2015 - 11:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ltt2c.clicforum.fr/index.php
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3627

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 29 Sep 2015 - 11:27

J'aurais sérieusement parlé avec la maîtresse et fermement d'ailleurs. Il n'est pas normal de récupérer son gosse de l'école avec des marques. À quoi sert l'équipe enseignante ? Je les ai plusieurs fois observé, ça passe son temps à se chauffer la langue - bavarder pendant que les gosses s'entretuent. Dès qu'elle me voyaient les observer, tout de suite elles se mettaient à surveillées les enfants. Je ne supporte pas la violence. Je me battais contre. J'ai été investie dans l'APE, je saisissais la maîtresse à chaque cas de violence. Mais tout c ci est devenu ordinaire. En tous cas j'ai décidé de ne plus avaler ça. Mes gosses ne vont pas l'école, on fait IEF. Donc ça va. 

Et essayer d'autres sport, comme la boxe, le karaté ? 

J'ai une connaissance, dès qu'on touche au moindre cheveux de ses enfants, elle levait une telle affaire jusqu'aux courriers RAR au rectorat. Tout le monde a fini par "RESPECTER" ses enfants. Et personne n'osait les regarder de travers.
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 29 Sep 2015 - 12:03

Pourquoi ne pas ouvrir le débat avec les encadrants effectivement mais de façon détendue pour ne braquer personne: ce serait dommage que ton enfant ait des retours de bâton négatifs.

Et peut-être organiser un petit goûter avec les camarades de classe pour faire connaissance avec les parents et donner à ton enfant l'occasion de jouer le rôle de la vedette? Mon Mini a très mal vécu sa MS, même configuration que le tien, à la limite d'etre ostracisé: apres quelques séances chez la psy, d'exercices de sophro pour la confiance en soi, beaucoup de coaching au quotidien pour lui décoder les implicites sociaux qui lui passaient au-dessus et un goûter, ca s'est arrangé. 

Je te conseille aussi ce site Chagrin scolaire qui est très bien même si ton enfant est encore petit, cela peut donner des idées aux autres parents. 

Courage et je partage ton chagrin de maman.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Steph93
Marche à 4 pattes


Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 29 Sep 2015 - 12:12

J'ai parlé à la maîtresse le lendemain de la morsure.
La petite fille se serait excusée et a bien compris qu'elle avait fait quelque chose de mal, elle pleurait quand la maîtresse en a informé sa maman. En plus, je la vois souvent le matin, elle ne bouge pas, ne dit rien, parait sage. Vraiment quand j'ai su que c'était elle, je suis tombée de haut. En plus, ils sont copains d'habitude.
J'ai dit à la maîtresse que maintenant si même des gamins sans souci commençaient à s'en prendre à mon fils, on allait vraiment avoir un souci, que nous allions surement devoir changer l'éducation et que lui aussi se mette à taper. Mais mince, ce n'est pas non plus ce que je veux / que j'aspire pour mes enfants.

L'autre petite fille avec le marron, je l'ai déjà repérée depuis l'année dernière déjà. C'est une terreur.

A part le judo et la piscine, il n'y a rien dans ma ville à partir de 4 ans.
On va à la piscine et on essaye qu'ils prennent confiance en eux, sautent, mettent la tête sous l'eau, ...

Sinon, je viens de penser, en le récupérant le soir ne pas faire de bisou, tenir la main, pour éviter de le mettre ne position de "bébé" face aux autres ?
Peut-être que cela aiderai par rapport au regard des autres enfants ?

Je préfère prendre les devants pour éviter que la situation empire et que cela traîne toute sa scolarité.
C'est fou d'avoir déjà ça à gérer alors qu'il n'est qu'en moyenne section de maternelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://ltt2c.clicforum.fr/index.php
Steph93
Marche à 4 pattes


Nombre de messages : 68

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 29 Sep 2015 - 12:23

Merci pour le lien, je vais regarder ça.

Ce n'est pas facile de faire prendre confiance en soi à un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
http://ltt2c.clicforum.fr/index.php
Elo_Nina
Marche tout seul


Nombre de messages : 346

MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Mar 29 Sep 2015 - 13:43

bonjour ma fille ira a lecole dans un an
elle est mini gabarit ca me fait un peu flipper (a priori elle se laisse pas faire mais bon on souffle dessus elle s'envole)

Souris verte c'est quoi l'IEF?

J'ai fait une pré inscription pour qu'elle aille dans une petite structure privée, on habite une ville de 100 000 habitants et les ecoles maternelles sont surchargées (j'habite Argenteuil dans le 95) je croise les doigts ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violence à l'école, j'en suis malade   Aujourd'hui à 3:21

Revenir en haut Aller en bas
 
Violence à l'école, j'en suis malade
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Je suis malade, je continue à lui donner?
» J'suis malade !!!
» Je suis malade et j'ai peur
» purééeee je suis malade!!!!!!!!!
» Température tous les soirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: