Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les punitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
scoubidous
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1133

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 1 Jan 2014 - 13:52

Bambina je pourrais contrer tes arguments point par point par de la logique mais je ne pense pas que cela va te plaire...  
Revenir en haut Aller en bas
manued
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2320

MessageSujet: Re: les punitions   Jeu 2 Jan 2014 - 23:15

Je répond j'avais pas envie car sujet houleux mais voilà sa me brûle les doigts.
Je suis de celle qui sont contre les punitions ou autre forme d'humiliation envers les enfant qui sont je vous le rappel des êtres humains qui gère encore très mal leur émotions que le monde qui les entoure et encore a explore tantôt mystérieux magique tantôt noir effrayant tantôt trop existant ( et on y met franchement une couche après l'autre côté excitation )
Par contre comme dit plus haut mon fils répare toujours ses erreurs, il range avec moi le salon/ salle de jeux ... tous les jours suit des règles de vie et parfois qui sont dure vraiment pour lui mais ayant une petite sœur je peux pas toujours l'aider. Je ne parlemente pas par contre oui on explique oui je discute de tous avec lui j'essaie d'avoir des discutions avec lui sur ce qui veut juste par plaisir de discuter ;) et oui sa m'est déjà arriver de me mettre a genoux en plein magasin pour l'aider sur un moment de crise ou il n'arrivait plus a se gérer lui même et je voit pas ou est le soucis il n'as pas eu ce paquet de gâteau que son cerveaux essayer de se raccroché ni autre chose la crise est très vite partie sans punition ou humiliation ni chantage. Bref pour info j'ai plus de crise au supermarché depuis qu'il a sa liste de course a lui en image et son petit caddie il est ravie de nous aider :)
Pour moi la punition du type au coin ou assis sur une chaise ou la petite fessee cela s'appelle VEO: violence éducative ordinaire, ravie de pas faire partie de cette mouvence.
Oui je suis humaine j'ai des nuits entrecoupe depuis 3 ans maintenant parfois je crie et le résultat sa fait trainer les choses ou sa prend des proportion énorme pour des bêtises bref on finis par régler une montagne d'un truc qui aurait pu être un simple cailloux.
Revenir en haut Aller en bas
vanessa91
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 169

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 11:58

Je rejoins Laeti992. Les premieres annees sont les plus faciles contrairement a ce qu'on croit....J'ai 3 ados/ pre-ados a la maison et c'est du sport!
Je ne rajouterai rien d'autre sauf que de dire que mettre au coin c'est de la violence (educative ordinaire) c'est franchement "abusé" . 
Parfois il ne suffit pas de faire reparer sa betise, il faut aussi punir par dessus. SI ca c'est de la violence alors je dois etre une mere maltraitante...c'est ce que je perçois dans ton message Manued . Mais comme je suis persuadee (a tord peut etre) d'avoir la bonne methode pour mes enfants je passe au dessus.
Je parle avec mes enfants,on discute,j'explique, je préviens...et parfois cela ne suffit pas.
Si un enfant tape un autre (ça arrive même au plus sage) et lui fait vraiment mal, tu crois que de faire un bisous et la morale va suffire ? 
J'ai une amie qui a un enfant et qui a aussi une méthode d'éducation sans punition. Son fils a tape plusieurs fois un de mes enfants . Je l'avais en garde une journée et je lui ai dit que s'il recommençait MOI je le punirai car je n'accepte pas qu'il tape . Et la il me répond : mais je lui dis pardon a chaque fois donc c'est pas grave...
Bon j'ai dit que je ne rajouterai rien , c'est rate!! lol
Chacun a sa méthode d'éducation et croit faire au mieux pour ses enfants . Et j'ai bien compris aussi que cette méthode sans punition n'est pas du laxisme (contrairement aux enfants rois) mais j'ai un doute sur le résultat sur des enfants plus grands. 

Ah oui je voudrais aussi rajouter que cela dépend des enfants. J'ai les même principes d'éducation pour chacun de mes enfants mais ils ne réagissent pas de la même façon. Y'en a une qui est plus posée et qui ne va jamais se faire punir alors que mon grand c'est le contraire. Il y a des enfants qui ont besoin de barrière plus ferme (vu que le dialogue ne fonctionne pas!)

Allez j'arrête ma tartine.
Revenir en haut Aller en bas
Caribou
Administratrice & Globetrotteuse


Nombre de messages : 11856

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 13:03

Je ne vois aucune violence dans le fait de mettre au coin mes enfants, comme précisé plus haut c'est assez rare, ne dure pas bien longtemps (Max 2min pour ma fille) et ils savent toujours pourquoi ils sont punis. Faire une bêtise par contre n'est pas sujet à punition : on a fait une bêtise, on assume en réparant avec l'aide des parents. Idem pour ranger, pas de punition, on a bien joué, on range ensemble. Ça fait partie de l'activité et ils y prennent du plaisir. Je n'ai jamais eu de crise dans les magasins, et la plupart du temps ils sont adorables.
Par contre effectivement quand ils tapent sciemment dans le but de taper alors là oui ils sont punis. Et absolument pas traumatisés.

_________________
Une mini miss d'avril 2011 et un p´tit pirate d'octobre 2012
Vous connaissez notre webzine ?
Et notre page Facebook?
Revenir en haut Aller en bas
lorelei50
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 148

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 13:05

Alors, personnellement, je ne sais pas encore comment je vais procéder avec ma fille qui est encore petite mais je vais profiter de ce post pour poser les questions qui me taraudent.

Je suis prof, je viens de passer des vacances avec une amie instit
Nous sommes toutes les deux confrontées au même problème : des élèves qui ne respectent absolument pas la hiérarchie. Quand un petit de CE2 négocie pour faire son travail ou qui dit qu'il ne veut pas le faire parce que ce n'est pas le moment pour lui, je pense que c'est un gros soucis, ce sont certainement les mêmes qui à 16 ans m'envoient balader parce que j'ai l'outrecuidance de leur demander de travailler à 8h du matin (véridique : vous allez pas me gonfler, il est 8h, faut pas pousser !). Et ces jeunes, je ne les sens pas du tout épanouis !

Après, c'est notre boulot mais quand je vais voir des élèves en stage, qu'ils sont doués mais que les patrons me disent qu'ils n'embaucheront pas car le gosse est trop "à l'aise" et qu'il n'a aucun sens de la hiérarchie, je suis très inquiète pour ces enfants à qui je m'attache forcément. Et ce sont des cas très fréquents.

Alors j'essaie d'expliquer, invariablement, l'enfant me réponds "oui mais", alors, je me fâche sur ces élèves, je râle, je sanctionne. Un jour, un peu lasse, je dis à un élève :"et puis tant pis, je ne suis pas ta mère !", il m'a répondu "ben non, si vous étiez ma mère, je n'en serais pas là". J'ai été tellement triste pour lui à ce moment ...

Alors oui, j'ai envie de bien faire avec ma fille, je pense que la discussion, c'est bien, je lui explique tout depuis sa naissance, je veux en faire une personne épanouie, bien sûr mais ... je ne pense pas que la considérer comme mon égale soit la meilleure solution. Elle doit respecter les adultes comme des détenteurs de l'autorité, je ne pense pas que lui apprendre à négocier soit bon pour elle... je suis donc en pleine interrogation, si les mises au coin sont violentes, la vie en société est extrêmement violente ! Je pense que je vais préférer la mise au coin que de risquer de la mettre au ban de la société.

Je pense qu'il y a une façon façon de poser les règles, en les expliquant. Une manière de demander les choses (avec des s'il te plait, en choisissant le bon moment, parce que demander d'aller prendre sa douche en plein milieu d'un super trip playmobil, c'est la guerre assurée) mais que les limites et la sanction DOIVENT exister. Bref, il faut assoir son autorité, la faire respecter mais en étant soit même respectueux et respectable et je suis persuadée que la hiérarchie doit exister car elle est une réalité sociale.

Bref, en ce moment, avec le début de la marche, je commence à devoir dire non, ce n'est pas facile et je m'interroge énormément sur comment trouver le bon équilibre. J'espère que vous lire va m'aider !
Revenir en haut Aller en bas
manued
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2320

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 13:29

Attention expliquer ne veut pas dire négocier ;) pour le coup il peut dire son ressentie ect mais la négoce c'est pas pour moi enfin sa depent pour deux feuille de papier pour dessiner au lieu d'une oui pour taper le copain pour reprendre l'exemple non . Oui comme tous les enfants il a essayer de taper selon l'âge et ce qu'il transmettait derrière sa j'ai toujours expliquer refuser ce moyen d'expression proposer d'autre plus adéquat et si il le fallerje le retirait de l'enjeu et quant je dit expliquer c'est juste dire c'est pas bien faut pas faire sa non on explique aussi que le copain a du avoir mal que maintenant il est peut fâcher et qu'il voudrait plus jouer avec lui ou pire se venger a chaque fois qu'il le voit je donne la parole a l'autre si il en ai capable ( âge) quant on dit expliquer c'est dans sa globalité et il me semble important d'expliquer la conséquences et les sentiment de l'autre. Je parle évidement pour les petits je me suis pas penche pour les plus grand. Caribou tes enfant sont encore bébé les crise supermarché vienne plus tard ;) j'ai remarqué que les crise sont beaucoup plus nombreuse en cas de fatigue on de besoin non remplie example tenu enfermé tous le jour pas étonnant que le soir venu sa explose ...
Revenir en haut Aller en bas
Caribou
Administratrice & Globetrotteuse


Nombre de messages : 11856

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 13:40

Les crises au supermarché sont évitées car on les y amène rarement (je suis adepte du drive) et quand on y va avec eux c'est un peu "fête" car la miss est responsable de son petit caddie et doit trouver des articles bien précis dans les rayons. On évite de les y trainer après une journée de crèche. 
Mes enfants sont rapprochés et même si j'explique de la même manière que toi quand ma fille tape son frère au bout de la dixième explication en 30min je punis.

_________________
Une mini miss d'avril 2011 et un p´tit pirate d'octobre 2012
Vous connaissez notre webzine ?
Et notre page Facebook?
Revenir en haut Aller en bas
scoubidous
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1133

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 14:32

La VEO... Merci d'avoir mis les mots sur ce que je pense Manued  :)  Je te suis à 200%. Et merci pour l'astuce au magasin, avec ma femme on s'était dit après avoir lu Filliozat que ce n'etait peut etre juste pas adapté à des enfants et que personne devrait y emmener ses enfants. Pis que quand meme certaines personnes n'ont pas le choix ou le temps de faire autrement. Nous si donc on c'était dit qu'on ferait différemment. Mais finalement il y a bien des alternatives à tout et ça peut etre interessant de temps d'y emmener nos futurs enfants en leur proposant ce cadre securisant dont tu parles, qui de plus apporte responsabilités et autonomie, bref on adhère !

Croire que l'absence de hierarchie fait qu'un enfant ne s'adaptera pas à la société je considère que ça fait malheureusement parti du sens commun... Comme l'IEF et autres "dérives sectaire" si on écoute les autres, c'est très critiqué, on en fait des enfants collants et inadaptés à la société, ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas critiquable  :)  On fait chacun comme on le sent, avec les remises en questions que l'on a et surtout avec l'histoire que l'on a.

Attention aux rapprochements que je lis encore entre laxisme et education bienveillante, quand un enfant tape meme si on ne punit pas ça ne veut pas dire qu'on fait des bisous, c'est vraiment parler d'un sujet que l'on meconnait totalement si on fait une confusion pareille... Les règles il y en a, c'est juste que l'on ne reagit pas de la meme manière quand elles sont outrepassées. Et surtout on n'en a pas les meme attentes.

Autre chose qui me chiffone c'est lire que les personnes élevés avec autorité deviennent de bonnes personnes, ça veut pas dire qu'ils sont bien dans leur peau ou qu'ils n'auraient pas préféré que ça se passe autrement. Je me demanderai toute ma vie si j'aurai été une bonne personne sans ça. Vous trouvez pas la question étrange ? Je me demande qui j'aurais été si on m'avait pas laissée la chance d'etre sans conditionnement. Et je trouve ça horrible de se poser la question...
Les gens qui disent que leur fessée ne les ont jamais tué sont des menteurs. Suffit de faire un peu d'ecoute active pour s'en rendre compte...
Revenir en haut Aller en bas
poussinette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 976

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 15:09

@scoubidous a écrit:
Autre chose qui me chiffone c'est lire que les personnes élevés avec autorité deviennent de bonnes personnes

Je ne pense pas que quelqu'un ait dit ça dans ce post. Il me semble qu'il était plus question de donner un cadre et des limites à un enfant. Parce que l'on peut dire ce que l'on veut, mais à moins d'aller vivre loin de toute civilisation il y a quelques règles que l'on doit apprendre à un enfant pour la vie en société et notamment le respect des autres.
Je rejoins Caribou sur beaucoup de points et d'autres sur le fait que les parents doivent s'adapter à chaque enfant car chaque enfant est différent.

Avec le papa on parle et on s'explique beaucoup avec notre fille sur les choses à faire ou pas. Je ne sais pas si ça vient de là mais elle est relativement sage, tornade oui mais tornade sage. Par contre lorsqu'elle tape quelqu'un ou qu'elle fait tomber son bol plein de céréales avec un regard surnois vers nous, alors là oui elle va au coin et on lui explique pourquoi.

D'ailleurs je pense qu'elle a bien compris le concept de "punitions" car lorque le matin on tarde un peu à se lever lorsqu'elle nous appelle (en même temps elle est dans un grand lit et on laisse toutes les portes ouvertes) elle nous prive du calin du matin   . Et elle vous bien que ça nous embête... Une vraie chipie!

J'édite pour dire que l'on parle ici de punitions et pas de fessé, car ça c'est un tout autre débat!
Revenir en haut Aller en bas
Cuinou
Administratrice & Expérimentatrice sur neveux


Nombre de messages : 10686

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 19:25

@scoubidous a écrit:
Autre chose qui me chiffone c'est lire que les personnes élevés avec autorité deviennent de bonnes personnes, ça veut pas dire qu'ils sont bien dans leur peau ou qu'ils n'auraient pas préféré que ça se passe autrement. Je me demanderai toute ma vie si j'aurai été une bonne personne sans ça. Vous trouvez pas la question étrange ? Je me demande qui j'aurais été si on m'avait pas laissée la chance d'etre sans conditionnement. Et je trouve ça horrible de se poser la question...
Les gens qui disent que leur fessée ne les ont jamais tué sont des menteurs. Suffit de faire un peu d'ecoute active pour s'en rendre compte...

Je ne sais pas comment interpréter ta pensée mais je pense que chaque histoire est différente. Mes parents m'ont élevé avec autorité, j'ai eu des fessées - et non ça ne m'a jamais tué   .
Je pense être quand même une "bonne" personne   je n'en suis pas traumatisée, je n'y pense pas avec effroi...
ça ne veut pas dire que je reproduirais le schéma mais enfin ça ne m'a jamais choqué. J'ai toujours eu (et encore à présent) une excellente relation avec mes parents.
Je pense que ce qui a fait toute la différence est simplement que je savais au fond de moi que mes parents m'aimaient (aimeraient) toujours inconditionnellement.

_________________
Vous connaissez notre Webzine?

 Baby Birthday Ticker Ticker
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1804

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 20:17

Cuinou, je pense que tu mets le doigt sur un point important : la relation parents/enfants doit être bonne. Je pense que c'est possible avec ou sans punition, ce n'est pas tant la question. Ce qui compte c'est le rapport qu'ont les parents avec les règles qu'ils établissent, leur capacité à établir une relation de confiance avec leurs enfants.

Lorelei, comment sais-tu comment sont éduqués tes élèves à la maison ?? Moi je suis prof et je ne sais pas comment ça se passe chez mes élèves... Je pense que des enfants (puis ados et adultes) qui sont habitués à "négocier" ce ne sont pas des enfants qui ont manqué de punitions mais des enfants qui ont manqué de repères. C'est pas pareil !

Enfin, je pense que les règles d'une société ne sont pas figées et qu'il est bon de faire des enfants qui sont capables de prendre du recul sur la société et la hiérarchie. C'est interdit de rêver d'un monde meilleur où il n'y a pas de hiérarchie ?? Personnellement je n'adhère pas du tout à la hiérarchisation de la société et je n'encourage pas une éducation qui apprenne à se soumettre...
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
scoubidous
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1133

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 20:28

@bambina a écrit:

Il existe de la violence dans certaine famille, certes,et je suis d'accord qu'il faut toujours éviter cela, et parler pour expliquer ce qui n'a pas été...mais toutes les familles rigoureuses que je connaisse, ont eu des enfants qui sont devenus des adultes responsables, respectueux des parents, de l'autorité.
J'ai pas su bien m'exprimer, j'étais trop prise pas l'emotion excusez moi, c'est vraiment pas facile comme sujet parce que cela fait raisonner en moi plein de choses... Je disais qu'il ne faut pas généraliser, ce n'est pas parce que ces adultes sont responsables et respectueux qu'ils ne l'auraient pas été sans autorité parentale ou qu'ils n'auraient aps souhaité que leur education se passe différemment (que j'entends par hierarchie punition et fessées). Qu'elles seraient peut etre autant de "bonnes personnes" que quelqu'un qui n'est pas passé par là. Et qu'il y a des "mauvaises" personnes qui ont aussi reçu ce type d'autorité. Donc bref ce que je veux dire c'est que le rapprochement ne veut dire  :)  Et que depuis toute petite je me demande si j'aurai été une bonne personne moi aussi avec une autre éducation. Parce que si c'est pas le cas ça induit que la fessée a été bonne pour moi et je trouve ça horrible à dire...

La fessée ne tue pas mais elle laisse des traces. Toutes les personnes qui m'ont affirmées haut et fort le contraire ont fini par admettre que ce qu'ils disaient au depart etait faux. L'écoute active c'est vraiment très très puissant   

Cuinou ma psy m'a aussi fait comprendre que tout ce que faisait mes parents, ils croyaient le faire pour mon bien, tout comme pour toi. Sauf que pour le coup ils n'ont eu aucune remise en question avant trop de temps. On a donc pas tous la meme vision du bien pour l'autre et c'est là que quelques théories et principes sont utiles je trouve  :)
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2857

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 20:52

Ici une analyse sur le rapport parents/enfants induits par les claques/fessées. Pour ma part je n'ai pas dû prendre plus de trois claques dans ma vie, et j'en remercie mes parents car je pense qu'autrement je serais sérieusement névrosée    La seule fessée que j'ai reçue, c'était pour avoir frappé ma soeur... sauf que cette fois-là, c'était involontaire au cours d'une chamaillerie, et j'en ai surtout ressenti une profonde injustice. Et ça ne m'a absolument pas dissuadée par la suite de la frapper exprès en moultes occasions.   
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2883

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 20:59

Bonsoir, ici notre fils est très mignon mais nous teste tout le temps et je sais d'où vient le problème (pas envie de l'évoquer ici...) mais en clair, plus on lui crie, dessus et le braque plus il continue. En ce moment il en demande d'amour, et il lui prend des heures où il ne fait que des bisous et câlins! J'ai compris ce problème mais dur à gérer.
Le plus souvent ici c'est au coin quand il dépasse les bornes, il essaie d'en sortir je lui dis que il exagère, qu'il ne peut pas faire comme il veut tout le temps, et qu'il sort quand je lui demande. Et ça marche mais le problème c'est que ça le vexe beaucoup parfois et d'autres fois ça le fait rire   
Quand on compte il compte aussi avec nous (il compte jusqu'à 3 à 18 mois , et de 3 il passe à 6 (l'étage où on habite) alors bon ça marche pas bien  

J'apprends aussi à me remettre en question: s'il prend quelque chose qu'il n' a pas le droit de prendre je me dis: qu'est ce que cet objet faisait là alors que c'est pas sa place? 
Puis j'évite de crier, je ne sais pas si ça marcherait pour ta fille mais mon fils devient tout de suite obéissant, si on parle avec une voix douce, et quand on lui dit merci il est hyper fier: "non prend pas ça s'il te plaît, maman ne veut pas que tu joues avec , donnes le moi s'il te plait, merci" et ben il est trop fier de m'aider et le rend en disant "arciiiiii" . Alors que si je lui arrache des mains c'est la crise !!
Et quand il n'écoute pas quand je lui demande, j'utilise une voix sèche, calme mais qui montre que c'est pas négociable. D'ailleurs je lui dit: tu mets ton chapeau, il fait froid, ce n'est pas négociable! Et paf je lui met le chapeau très sûre de moi.
Je pense que les enfants sentent parfois quand on est faible, fatiguée, énervée etc et jouent avec ça, s'ils voient qu'on a confiance, ils nous feront confiance !

Ici aussi le problème c'est qu'en ce moment il veut tout faire tout seul, alors au lieu de le contrer, j'essaie de lui apprendre, et ben ça se passe mieux même s'il est têtu!
par contre il me lève la main dessus depuis quelques jours... chez une de ses mamies il a le droit à tape sur les mains...et papa lui en a donné aussi, je pense que ceci explique cela...  
je sais pas trop comment y remédier? Je ne veux pas d'un enfant stressé, mais serein, épanoui ! !et je ne me laisserais sûrement pas taper, même par un minimoi qui me fait les yeux doux, hors de question!!!

ps: quand j'étais petite j'étais infernale à certains moments car j'étais témoin de scènes pas très jojos, du coup ma mère ne savait pas me calmer et elle me foutait sous la douche froide habillée. Aujourd'hui je ne lui en veux pas , elle était à bout, mais moi je trouve ça très TRES violent, et si quelqu'un s'amuse à toucher mon fils je le décapites   faim
Revenir en haut Aller en bas
leelou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 830

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 21:14

Je ne pense pas que l'on puisse généraliser, car on a tous sa propre histoire, sa propre vie (sommeil pourri, maladie des enfants ou des parents).

Pour ma part, j'ai un petit garçon très colérique, des fois difficile à "maitriser". Par moment, seul le coin peut réussir à faire retomber la pression. Quand il fait une bêtise, si il est très énervé, il n'y pas moyen de le faire réparer la bêtise. Je l'emmène donc au coin, 20 secondes environ et ensuite de lui même il va réparer sa bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2883

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 21:17

@bambina a écrit:


Mon mari expérimente une nouvelle technique, l'indifférence quand elle négocie et crie , ou hurle parce qu'elle n'est pas d'acccord...est-ce que vous avez déjà essayé?

Testé et approuvé, surtout en voiture, car quand il était plus jeune on lui a donné une mauvaise habitude: lui donner des gâteaux, du coup dès qu'il y rentrait il en voulait, on essaye de remédier à ça car c'est dangereux, salissant ... ou quand il crie, on se tait et l'ignore on ne parle plus entre nous puis tout doucement on reprend notre conversation et on ne lui répond pas.
Ça marche hyper bien car après il bavarde sans hurler et pose des questions du genre
"papa? - oui bébé? - pati patatate gugjkali jejfhrj papy?"  eh eh

edit: je sais que le sujet n'est pas pro/contre la fessée et autre mais moi je réponds toujours à ceux qui le font où quand mon conjoint tape sur la main ou la couche: "alors moi si je te soule , je suis chiante tu vas m'en mettre une?" réponse: "non mais ça va pas jamais je te toucherais" - "ben pour les enfants , c'est pareil". 
Quand votre mari fait quelque chose qui ne vous plaît pas , est dangereux, vous lui mettez une tarte ou une fessée? Un truc qui me tue aussi c'est de dire : "t'es pas beau cache toi va au coin". Euh...en quoi être beau ou laid influe-t-il sur la punition?
Revenir en haut Aller en bas
scoubidous
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1133

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 21:47

Merci pour ce partage Moineau! Je lirai plus tard car c'est drolement long... J'ai lu les commentaires et j'ai pu découvrir les livres d'Alice Miller qui ont l'ait bien interssants ça me tente bien
Revenir en haut Aller en bas
vanessa91
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 169

MessageSujet: Re: les punitions   Ven 3 Jan 2014 - 23:31

Bon j'ai bien compris votre (je dis votre car vous etes plusieurs a l'appliquer) methode d'education et comme je ne suis pas ferme , je cherche a comprendre...

prenons un cas concret : celui que j'ai expose plus haut : le gamin qui tape et retape. Si apres la 15eme fois où vous lui avez répété que cela n'etait pas bien ,que cela ne se faisait pas et qu'il recommence, vous faites quoi? Pas de punition? donc il recommence encore a frapper?
J'aime bien comprendre car cela me permet de piocher des petites idees par ci par la pour me perfectionner (eh oui avec 7 enfants , je crie beaucoup et ca par contre j'aimerai que ça cesse donc si quelques unes de vos methodes peuvent s'appliquer , pourquoi pas?!)
Revenir en haut Aller en bas
scoubidous
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1133

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 1:08

Ici c'est "simple" car c'est deja arrivé, du coup j'ai une piste pour réagir. Ca fait partie de la règle de base. Si cela arrive une fois j'interviens et je prends l'enfant à part avec moi, je lui explique que cela ne me convient pas, que c'est absolument interdit ici et j'insiste bien avec un ton fermé. Pas de negociations possibles. Pour bien vivre ensemble il doit y avoir des règles auquel chacun a participé. Je lui fait comprendre qu'en retour aucun autre enfant ne lui fera mal car cette règle est la pour le protéger lui aussi. Puis que je veux bien passer à autre chose et que je ne lui en tiendrais pas compte pour la suite de la journée mais que ça ne doit pas recommencer. Après ça on passe du temps tous les deux exclusivement pour que la pression rebaisse et qu'on passe vraiment à autre chose et qu'il voit que je ne lui en veut pas personnellement. L'enfant en question, que je n'ai accueillie que trois fois une journée complète n'a pas relevé la main alors que chez lui c'est bagarre souvent avec son frère (normal entre frère et soeur). Mais c'est pas le mien et il n'y a pas 6 autres enfants autour pour le chercher ^^

Avec 7 enfants wow... Je comprends mieux ! Avant j'en voulais 4. Pis maintenant qu'on est adeptes de la CNV on s'est dit que pour bien reussir ce que l'on souhaite faire faudrait s'arreter à 2. Donc j'ai malheureusement pas de recettes à partager sinon que de t'envoyer beaucoup de courage 
Revenir en haut Aller en bas
letti38
Marche tout seul


Nombre de messages : 487

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 15:56

Moi ma fille est encore petite mais elle a eu sa phase où elle tapait, surtout les animaux (qu'on ne tape jamais nous même pusqu'on applique également avec eux une éducation non violente) un peu nous et aussi un peu les copains chez la nounou. Elle a commencé sa phase en même temps qu'une autre petite chez la nounou ( du même âge qu'elle) qui elle est élevée avec des punitions et les deux ont arrêté en même temps.
Perso déjà je pense qu'au plus tu as l'habitude de poser des limites dans le calme et la douceur au plus l'enfant va comprendre qu'il il y a un vrai souci au moment où tu vas prendre un ton plus ferme, ce qui est le cas pour frapper, c'est évidemment la limite la plus importante à son âge. Donc d'un ton très sérieux je lui expliquais qu'il ne fallait pas faire ça que c'était formellement interdit qu'on ne laisserait jamais personne lui faire du mal mais qu'on ne la laisserait jamais non plus faire du mal à qui que ce soit et que c'etait un comportement inacceptable.
Je rompais le contact physique avec nous ou l'animal concerné (soit en l'éloignant un peu soit en la posant par terre si elle était dans mes bras) en lui disant qu'on ne pouvait pas avoir envie d'être en contact avec elle tant qu'elle se comporterait comme ça et qu'il était normal que le chat ou le chien l'evite et n'ait plus envie de jouer, d'être avec elle. En général elle se mettait à pleurer donc je lui disais qu'on continuait à l'aimer mais qu'il fallait qu'elle fasse attention et qu'elle pouvait recomlencere à faire ce qu'elle était en train de faire avant à condition d'être sûre qu'elle ne recommencerait pas, de demander pardon et de faire un bisou ou une caresse. 
Évidemment elle l'a refait plusieurs fois mais comme je l'ai dit au bout de quelques semaines le comportement a disparu (comme pour la petite fille qui se faisait mettre au coin).
Après effectivement je n'en ai pas 7 et elle est encore petite.
Revenir en haut Aller en bas
stéphanie 33
Marche tout seul


Nombre de messages : 307

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 17:29

Bonjour, et bonne année à tous et à toutes !!!!

Moi, j'ai reçu des fessées, je n'en suis pas morte et à 39 ans je fais encore des câlins à ma maman comme ma fille de 7 ans et demi peut m'en faire.
Pour mes enfants, j'étais pour l'explication et la discussion ma grande parlait très bien à 18 mois, ça m'a donné une pré-adolescente qui essaie toujours de négocier, qui se pose en victime ( c'est jamais sa faute, si elle a une mauvaise note c'est la faute du prof qui ne lui a pas laissé assez de temps) parfois j’hallucine. Du coup, il m'arrive de craquer, de crier et de punir.
Ma seconde est jusque boutiste, même si elle sait qu'elle sera punie elle fait sciemment sa bêtise, et devant nous sans vergogne. Elle est susceptible, boudeuse (et ça dure très longtemps). Du coup, là aussi j'en ai marre qu'elle se vexe à la moindre remarque je la punie, je l'envoie dans sa chambre, c'est dur un enfant qui boude (les mauvais jours, toutes les 10 min).
Donc je suis une maman apparement violentes mais en règle générale, je peux les emmener partout (magasin, restaurant ou nous adorons aller une ou 2 fois par mois, chez des gens etc...), elles savent se tenir pas de caprices, de scènes ou autre.
Après, quand on fait quelque chose de particulier, je préviens, leur dit ce que j'attends d'elles et si ça ne se passe pas bien la sanction tombe.
Je pense que les règles sont obligatoire pour bien vivre en société que je pense bien plus violente que moi.

Petite anecdote : hier soir apéro chez des amis, leur fille ne se tenait pas bien ( je l'ai reprise devant ses parents, très permissifs avec leur 6 enfants, qui ne disent rien habituellement mais qui pour le coup m'ont soutenu) et ma deuze lui a dit avec un grand sourire " et oui ma maman est sevère ". Ca m'a fait rire. 

Par contre, je leur dis tous les jours que je les aime d'un amour incommensurable et inconditionnel et j'essaie de le leur prouver.
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2883

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 18:08

Moi aussi j'ai eu des claques (oui oui des claques pas des fessées) et pourtant ma mére c'est presque Dieu, oui oui :). Je n'en suis pas morte je suis bien éduquée pas violente etc 
Les claques c'était quand j'abusais, sinon jamais de punitions et de toute manière les punitions je m'en fichais ! même à l'école et au lycée insolente , on me punit? Ben d'accord monsieur, je l'ai mérité je sais je n'étais pas sage, je comprend. Puis je recommençais!
Grâce à ça j'apprenais mes leçons en les copiant aha maline la gamine , deux en un   

Mais mon fils je ne veux pas qu'on lève la main, je ne dis pas que les mamans qui le font sont maltraitantes d'ailleurs quand on a pas le choix que l'enfant est très dur , je me demande comment on peut faire! Mais si on l'habitue dès petit que quelque chose de très mal est commis, on hausse le ton, on l'évite, il s'isole pour se calmer, ben il saura les limites.
Après il ne faut pas dialoguer 107 ans, il faut des mots simples.

Quand votre mari vous lui mettez une fessée ou une claque? (or lit conjugal j'entends   ) Comment le prendriez-vous s'il faisait pareil parce que vous avez fait exprès de ne pas l'écouter quand il vous a dit de ne pas mettre vos pieds sur la table basse ? 
Moi le coin je trouve ça humiliant si ça dure trop, si c'est dans le noir etc, mais dans la vie réelle quand on dérape on est exclu souvent, rien qu'en couple, l'autre peut partir dans une autre pièce nous laissant, seule c'est pareil !
Revenir en haut Aller en bas
Amande36
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1543

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 22:26

@vanessa91 a écrit:
Bon j'ai bien compris votre (je dis votre car vous etes plusieurs a l'appliquer) methode d'education et comme je ne suis pas ferme , je cherche a comprendre...

prenons un cas concret : celui que j'ai expose plus haut : le gamin qui tape et retape. Si apres la 15eme fois où vous lui avez répété que cela n'etait pas bien ,que cela ne se faisait pas et qu'il recommence, vous faites quoi? Pas de punition? donc il recommence encore a frapper?
J'aime bien comprendre car cela me permet de piocher des petites idees par ci par la pour me perfectionner (eh oui avec 7 enfants , je crie beaucoup et ca par contre j'aimerai que ça cesse donc si quelques unes de vos methodes peuvent s'appliquer , pourquoi pas?!)
Vanessa, si tu souhaites d'imprégner de ces méthodes, je te suggère de lire les livres de Filiozat ("Au coeur des émotions de l'enfant", "j'ai tout essayé"...), Faber&Mazlich ("Parents épanouis Enfants épanouis"), ou Gordon ("Parents efficaces"...) ou d'autres auteurs qui traitent de l'ENV (je t'ai cité ceux que j'ai moi mais il y en a d'autres!). "J'ai tout essayé" est très bien pour commencer je trouve, et il peut être lu par les papas aussi, car il traite des situations concrètes du quotidien justement, les scènes sont classées par âge et sous forme de BD, ce livre est très bien fait!

Sinon, je ne crois pas qu'il y ait une seule réponse à ta question. Tout dépend de l'âge de l'enfant, du contexte, etc. Je vais te répondre selon mon expérience avec ma fille aînée.
Vers 12-18 mois, elle s'est mise à taper parfois. Mais à cet âge-là, elle ne tapait pas pour faire mal, c'était une expérience parmi tant d'autres... Je lui ai donc expliqué que ce comportement était un comportement violent, qui pouvait blesser et faire mal et qu'il ne fallait pas le faire. Si elle recommençait, je lui rappelais très brièvement la règle (pas besoin de réexpliquer, quelques mots suffisent "stop, on ne tape pas") en l'éloignant de la personne. Elle l'a refait 2 ou 3 fois puis ça a été terminé.
Plus tard, vers 2 ans-2 ans 1/2, elle s'est remise à nous taper parfois. Là, elle savait très bien que c'était mal, elle le faisait de manière à chercher notre attention car elle savait qu'un tel geste allait nous faire réagir. Cela arrivait souvent lorsqu'on était pris dans une discussion, ou dans une tâche, et qu'on ne s'était pas occupé d'elle depuis un moment, c'était clairement une demande d'attention. Donc là, on lui redisait que taper était un geste violent et interdit, on lui demandait de s'excuser. Après, il suffit de la faire parler un peu avec l'écoute active dont parle scoubidous, comme ça elle se "décharge", et on lui dit : "J'ai beaucoup de choses à faire ce matin, tu veux m'aider à étendre le linge? Et après, je peux jouer un peu avec toi si tu veux!" Et elle n'a alors plus de raison de taper...
Elle tape aussi parfois pour se décharger lorsqu'elle est en colère, là je lui dis qu'elle a le droit de taper si cela lui fait du bien, mais uniquement sur des coussins...
Là, elle a 3 ans passés, et a maintenant parfois ce comportement envers sa petite sœur, c'est essentiellement encore pour attirer l'attention. On lui rappelle toujours que ce comportement n'est pas acceptable, qu'elle le sait, on lui demande de s'excuser auprès de sa sœur, et maintenant qu'elle est plus grande, on lui dit qu'un tel comportement ne nous donne pas envie de s'occuper d'elle, qu'on jouera avec elle plus tard. Cela la met bien sûr en colère, on lui dit qu'elle a le droit d'être en colère mais que c'est comme ça!

Voilà, sinon la plupart des commentaires que j'ai lus montrent bien que la plupart des personnes ont énormément de préjugés envers ces méthodes, par méconnaissance essentiellement je pense. Il suffirait de se documenter un peu pour se rendre compte que ce mode d'éducation est tout sauf laxiste. Simplement, il respecte l'enfant et le considère comme une personne à part entière qui a le droit d'avoir des émotions qu'il a encore du mal à gérer (contrairement à nous adultes), et qui peut apprendre par lui-même à respecter des règles sans être soumis aux adultes tout-puissants.
La violence physique, on n'en parle même pas, quel bel exemple on montre à nos enfants : "moi j'ai le droit de te frapper, mais toi non ahum???!!"... surtout quand on sait que les enfants apprennent essentiellement par mimétisme...
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2883

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 22:44

Amande36, je suis d'accord avec toi, je crois que mon fils lève la main car on lui a montré! J'en ai discuté avec son papa tout à l'heure, comme quoi il ne fallait pas le faire, car il copie!  D'ailleurs on va lire les livres dont vous avez parlé , ça nous tente bien !J'aimerais qu'il ne tape pas, ça fait 2 jours que ça a commencé, ça me vexe   

Et pour montrer que sans être trop dur, l'enfant écoute: tout à l'heure notre fils a tapé son père au visage dans l'ascenseur, il s'est mis à faire un énorme caprice car je n'ai pas voulu qu'il joue au bobbycar (logique dans l'ascenseur lol), ben j'ai haussé le ton, il a arrêté mais pleurait quand même .
 Donc pour le calmer je l'ai mis "au coin" et en 1 min c'était fini, il est revenu tout gentil et je lui ai dit que maintenant qu'il était calmé il pouvait jouer sur sa voiture! Je met "coin" entre guillemets car c'est un bout de mur devant sa chambre, pas vraiment un coin mais ça marche: il s'assoit et se lève quand il est calmé.

Les enfants sont intelligents, tout à l'heure il me faisait des câlins pour attraper les boules du sapin dans mon dos! Petits et déjà manipulateurs  
Revenir en haut Aller en bas
Bonne'Heure
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1943

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 23:12

Ma fille est très jeune, par contre je connais très bien les livres d'Alice Miller, mentionnés plus haut (tout comme Filliozat) et pour avoir eu ma dose de fessées "indues" (ma mère n'était pas très équilibrée psychologiquement), je peux affirmer que ça peut blesser, et à vie. Je sais que ce n'est pas le sujet, mais je rejoins Scoubidous ou Manued (et d'autres, désolée je ne peux pas citer tout le monde !) sur les vertus de la CNV.  Mais je crois qu'il faut avoir fait un certain chemin pour y arriver, je ne dis pas cela dans un sens moral mais plutôt que si l'on a pas vécu la punition de manière traumatisante, c'est difficile de se rendre compte du mal qu'elle peut faire. Le soucis, c'est qu'il est impossible pour les parents de déterminer si leur punition est considérée comme traumatisante ou pas par leur enfant... ou ils l'apprennent bien bien plus tard (quand ils l'apprennent).

Je ne supporte pas les cris, ni sur moi, ni sur ma fille, parce que j'ai vécu trop de cris dans mon enfance; mon compagnon a beaucoup de peine à me comprendre sur ce point-là, il s'emporte vite et quand je lui dis de ne pas crier, il pense que c'est du laxisme. Pour moi, c'est juste une perte de contrôle.

Ma fille n'a que 16 mois, mais l'autre jour, dans la salle d'attente de l'aéroport, une dame assise sur un siège proche me dit "c'est fou comme votre fille est sage" (elle courait pourtant dans tous les sens). Moi je lui dit "Ah bon ? C'est pourtant pas comme ça que je la vois", et la dame de me répondre "on voit que vous êtes très calme et sereine, il y a une belle harmonie entre vous deux". Je crois que c'est le plus beau compliment que j'ai reçu de ma vie.

Il m'est arrivé aussi de crier sur ma fille, par fatigue, par lassitude, parce que je ne peux pas me décharger sur des proches, et je m'en suis excusée auprès de ma fille. Je ne sais honnêtement pas encore comment je vais gérer ses crises futures, j'ai lu toutes les théories mentionnées plus haut mais je pense que dans la pratique, c'est tout différent et qu'en effet, il faut s'adapter à chaque enfant et à chaque situation. Mais je suis très dubitative sur les méthodes telles que le coin, qui à mon avis sont humiliantes et n'apprennent rien à l'enfant. Ce qui pour moi est différent de lui demander d'aller dans sa chambre se calmer et revenir une fois que sa colère est passée. Mais bon, on en reparlera dans quelques mois (années ?) peut-être   .

_________________

Anti-poussette propriétaire de : , Yoyo, BJCM GT, Phil and Teds Navigator, EasyWalker Mini Buggy (ex-poussette : Cam 2)
Portage : MySol Girasol, Buzzidil, slings Diva Milano et Sukkiri, echarpe Eric Bio Storchenwiege et Didymos Geckos
BB1 voyage en Britay Maxway, BB2 en Besafe Izi Kid X3 Isofix (avant en Maxi-cosi Pebble)



Parentalité Positive et ici aussi (à venir)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les punitions   Aujourd'hui à 17:19

Revenir en haut Aller en bas
 
les punitions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» Les catastrophes naturelles aujourd'hui : des punitions divines ?
» Les punitions au cours de siècles
» l'éducation de son enfant sans frustration
» Bébé 12mois peut il comprendre la "punition"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: