Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 17:49

Bonjour bonjour! 

Je suis en plein questionnement, et je viens de me rendre compte (de part mon stage en école, la vie qui est dure et chère, notre situation familiale), que, en fait je crois que ça ne me dérangerait pas de faire un métier qui n'est pas transcendant, tant que j'ai une paye à la fin du mois. Je suis du genre à m'investir et à aimer beaucoup de choses si bien que pour moi j'ai l'impression que pas mal de métiers me conviendraient! 

Est ce que des personnes ici pensent la même chose? Ne doit-on pas faire la part des choses entre nos passions et notre métier? Mes études s'arrêtent pour l'instant à bac + 1 et j'ai peut-être l'opportunité de travailler en CDI. En tant que vendeuse (chose que j'ai déjà faite en job étudiant). Les finances étant faibles je me demande si mes projets ne peuvent pas attendre plus tard après tout j'ai 21 ans... Je serais tellement plus heureuse de mettre à l'abri mon fils financièrement et de stabiliser le compte en banque avant de me lancer dans mes projets. Car avouons que nous n'avons pas vraiment d'argent ...   

Des témoignages ? 
merciiiii
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2649

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 18:20

A 21 ans tu as en effet le temps de réaliser tes projets. Si ta famille est aux abois il faut que tu croûtes, je ne vois pas ce que tu pourrais faire d'autre.

Si ça peut te rassurer autour de moi il y a plusieurs exemples de personnes qui ont réalisé leurs projets "sur le tard". Et même parmi ces gens il y a des gens qui ont fait de longues études, qui n'ont pas trouvé dans leur branche ou qui se sont reconverties tardivement, et qui ont trouvé ce qu'il leur fallait à plus de trente ans.

Moi-même, j'ai fait un Bac+4, et puis je me suis rendu compte que je n'arriverais pas à trouver dans ce que je voulais, et il m'a fallu six ans avant de trouver le job où je suis bien depuis quelques années. Au final, j'ai trouvé "ma voie" à 25 ans. Et encore, je n'ai pas l'impression d'être définitivement établie dans un job.

Je me reconnais dans ce que tu décris comme des intérêts multiples, qui te permettraient de t'adapter à pas mal de métiers. J'ai fait pas mal de métiers et c'est vrai que dans la plupart des cas je suis arrivée à trouver un intérêt au job, même si c'était un métier alimentaire. Le seul travail que je suis vraiment incapable de faire, c'est le commercial. Prospecter des gens pour leur vendre des trucs, je ne sais pas faire.

A mon avis tu trouveras vite ce que tu acceptes et n'acceptes pas de faire    Et ensuite, si tu veux progresser, il te restera la formation professionnelle continue, ou même la progression interne dans la boîte où tu travailles. Je connais un gars qui a commencé chez Macdo en boulot étudiant, maintenant il gère plusieurs restaurants et se fait des c*** en or  
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11585

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 18:24

Ben disons que quand tu choisis un travail que tu aimes, tu n'as pas vraiment l'impression de travailler.    Après, la réalité financière et économique de chacun fait qu'on est parfois obligé de faire des concessions et de composer avec des jobs alimentaires, sécurisants mais peu transcendants.   

Personne ne peut vraiment répondre à ta place, tu es la seule à pouvoir décider de tes choix de vie: penses-tu pouvoir assumer sur le long terme un "non-choix" professionnel sans frustration et rancœur? Es-tu certaine de ne pas "oublier" et perdre de vue tes objectifs réels au fil du temps?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2649

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 19:04

Et puis c'est difficile de généraliser ce qui est un boulot alimentaire supportable et un boulot alimentaire insupportable. Ca dépend de tellement d'éléments, entre l'intérêt du boulot, les moyens qu'on a à sa disposition, les collègues, l'ambiance, le patron, les contraintes d'horaire, de transport... Personnellement, j'ai travaillé dans une administration. J'aurais pensé que ce serait insupportable mais finalement je m'y suis faite et j'ai même postulé pour être titularisée. J'ai aussi travaillé dans une boîte de formation. J'aurais cru y être bien : je n'ai même pas fini la période d'essai, je travaillais avec une patronne hystérique, si j'étais restée je serais devenue dépressive !
Revenir en haut Aller en bas
dorothee
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1148

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 20:35

Moi j'ai un boulot que j'ai choisit pour pouvoir fonder ma famille ! ! !

Du coup j'ai un bac +3 en histoire et je bosse en crèche ! Sauf qu'il n'y a pas une semaine ou je ne me dis pas que je dois changer.
A 33 ans et avec un enfant a charge plus un crédit immobilier c est nettement plus dur. 

Perso je regrette.
Revenir en haut Aller en bas
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5091

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 21:35

titounou, je ne suis pas d'accord, je fais un métier que j'adore, mais quand je bosse, j'ai bien l'impression de bosser...

Euquilgna, c'est très dépendant des personnes je pense. Tu as l'air d'avoir pas mal de centres d'interêt, alors tu devrais pouvoir t'adapter à pas mal de job en y trouvant ton compte, c'ets déja pas mal !
Pour ma part, je pense que la fonction première d'un boulot c'est de gagner sa vie (on l'oublie souvant de nos jours je trouve), si en plus on y trouve un interêt autre tant mieux, c'est une chance, mais ça reste secondaire. Et même en faisant un métier qui me passionne, y'a par moment des "corvées" dont je me passerai bien...
Cela dit c'est parfois frustrant de laisser de côté ses rêves... mais souvant on idéalise le job de ses rêve, et une fois arrivé au but c'est decevant... bref, pas facile...

le job de tes rêves, c'est un job à debouché ou pas ? les etudes sont longues ? les possibilités de bifurcation et d'évolution existent ? tu es sure que le métier que tu vises est conforme à ce que tu imagines ?
bref, faut voir tout ça pour alimenter ta reflexion... partir dans des études longues et couteuses pour un job a très faible debouché qui se revelera peut-être decevant (si deja tu arrives à trouver dans ce domaine, car y'a beaucoup de domaines qui font réver mais dont les débouchés sont nuls) c'est pas forcement une option très interessante, par contre partir dans des études avec des débouchés, dont tu connais bien le contenu réel du job et que tu es sur que ça te plaiera sur le long terme, c'est un bon investissement...

Après tu es jeune, il est toujours possible de reprendre des études plus tard, mais il faut garder à l'esprit que ça sera probablement plus difficile...

Concernant l'aspect financier, c'est pas bébé que les enfants coutent le plus chère... dans 10 ou 15 ans, il sera peut-être inenvisageable de reprendre des études car tu ne pourras pas te passer de ton salaire et tu ne pourras plus bénéficier de bourses par exemple...

bref, c'est une vraie question, mais y'a pas de réponse universelle !

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
louyz
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 154

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 21:59

Pour ma part j'ai un métier que j'adore mais pas dans un service rêvé. 

J'explique, je suis aide soignante et après avoir travaillé plusieurs années dans le privé je suis rentrée dans le secteur publique pour plusieurs raisons, seulement le service ne me plait pas forcément mais je sais que d'ici quelques années je pourrais postuler ailleurs. 

Voilà j'ai accepté de faire des sacrifices pour un avenir meilleur, tout en sachant qu'en ce moment c'est difficile et que ça ne me plait pas forcément, mais bon la sécurité de l'emploi et possibilité d'évolution de carrières quand on a une petite famille de nos jours ça n'a pas de prix...

Je pense qu'on peut faire un métier alimentaire qu'un temps car après nos envies reprennent le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Bonne'Heure
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 22:05

C'est très dur de répondre. J'ai fait de très longues études (Bac+8), j'ai pris un job "d'opportunité" qui m'a permis de faire ce que l'on peut nommer une "carrière", mais dans un domaine qui n'avait rien à voir avec mes études. Je suis une touche à tout, ce qui m'a permis de faire des choses vraiment très variées. J'ai un beau boulot, un salaire tout à fait enviable, mais là j'ai l'impression de tourner en rond. Mon job ne me nourrit plus (au sens intellectuel du terme, pas matériel), je ne me vois pas continuer comme ça jusqu'à ma retraite.

J'ai passé la 40aine et considère sérieusement tout recommencer... 5 ans d'études à plein temps pour faire un boulot qui n'a rien mais rien à voir (mais débouché quasi garanti si j'y arrive). 5 ans sans salaire, je suis en train de voir comment je pourrais financer ça. Alors d'accord j'ai des économies, mais j'ai aussi une hypothèque, 1 enfant à charge, la crèche, bref des frais fixes et incompressibles. Et pas d'accès à des aides externes.

Tout ça pour dire qu'un travail strictement alimentaire, ça peut convenir à certaines personnes et un certain temps. Mais pour des gens un peu comme moi, cela n'est pas viable à long terme. C'est possible de changer ou de poursuivre des études plus tard, mais comme d'autres l'ont dit, cela ne devient pas forcément plus facile.

Et tous les jobs, sans exception, ont des côtés négatifs, ça c'est une certitude ^^

_________________

Anti-poussette propriétaire de : Cam 2, Yoyo, BJCM GT, Phil and Teds Navigator, EasyWalker Mini Buggy
Portage : MySol Girasol, Buzzidil, slings Diva Milano et Sukkiri, echarpe Eric Bio Storchenwiege et Didymos Geckos
BB1 voyage en Besafe Izi Kid X3 Isofix, BB2 en Maxi-cosi Pebble.



Parentalité Positive
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11585

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 22:09

@LiseE a écrit:
titounou, je ne suis pas d'accord, je fais un métier que j'adore, mais quand je bosse, j'ai bien l'impression de bosser...

Eh bien oui effectivement, on n'est pas d'accord.   

Personnellement, j'ai décidé de bosser un max pendant mes études (même si je le faisais déjà un peu avant   ) à partir du moment où j'ai commencé les petits boulots d'été : cueillette du tabac, ouvrière d'usine en 3x8, etc... Pas parce que je trouvais ça dévalorisant mais parce que je ne pouvais pas envisager de faire ça pendant toute ma vie sans m'ennuyer mortellement. 

Je ne dis pas que mon job ne m'ennuie pas par moment, une activité salariée (ou pas d'ailleurs) a forcément des côtés répétitifs, lassants, stressants parfois et le fait de côtoyer des collègues/patrons/clients pas toujours en phase avec nous est parfois compliqué à gérer bien sûr.

Néanmoins, un métier choisi et assumé avec conscience et satisfaction m'aide tout de même beaucoup à relativiser tous ces points négatifs.   

Euquilgna tu es encore jeune, tu as le temps de changer d'avis plusieurs fois avant de te trouver: regarde-moi, à 40 ans, j'ai choisi une reconversion professionnelle alors que mon métier m'a toujours beaucoup plu mais j'ai évolué et j'ai eu envie d'autre chose. Comme quoi, tout est possible.  :)


Dernière édition par titounou le Ven 21 Fév 2014 - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
choupie
Administratrice & Brebis indisciplinée


Nombre de messages : 30931

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 22:16

Bonne'heure, je sais que tu es en Suisse et que le système et différent mais vous n'avez pas de DIF (droit individuel à la formation) ou CIF (congé individuel à la formation) ? En France tout salarié y a accès et du coup ça peut aider. Par exemple si sur tes 5 ans d'études tu as une année à temps complet ou ton salaire est maintenu, ça ne fait plus que 4 années sans salaire, c'est déjà une de moins.

Pour répondre à la question... j'aurai du mal à y répondre, je pense que ça dépend tellement de chacun.
J'ai un diplôme qui amène normalement à un métier qui me plait beaucoup, et à des possibilités d'emploi. Mais dans mon métier il y a différentes possibilités d'exercices et celles qui s'ouvrent à moi ne sont pas celles qui me plaisent vraiment, celles pourquoi j'ai choisit ce métier. Je sais que ça ne durera qu'un temps et ça me va, pour pouvoir construire autre chose et mieux m'approcher de ce qui me plait vraiment, en espérant ne pas avoir besoin de reprendre mes études pendant X années. Mais si ça dure trop et que je n'arrive pas à ce que je veux, alors j'envisagerai une reconversion professionnelle. En espérant vraiment que ça sera possible à ce moment là.

_________________
Choupie, Maman d'un grand Piou de 8 ans, d'un petit Piou de 4 ans et demi, et d'un mini-Piou de 13 mois.

Dernier article sur le webzine: récap' et comparatif des lits de voyage ultra compacts
Dernier article sur mon blog: clic clac. trois fois rien.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bebestendances.com
poussinette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 974

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Ven 21 Fév 2014 - 22:23

Moi aussi j'ai bien l'impression de bosser quand je suis au travail et pourtant j'aime ce que je fais. 
Sinon pour ce que j'en pense il y a le salaire qui est important aussi. Parce qu'un boulot alimentaire paye au ras des pâquerettes c'est toujours plus dur qu'un boulot alimentaire ou tu peux te permettre des extras à côté. 
Des fois il vaut mieux galerer quelques années étant jeune et être un peu plus à l'aise après.
Revenir en haut Aller en bas
Bonne'Heure
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1895

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Sam 22 Fév 2014 - 9:42

Choupie malheureusement cela n'existe pas en Suisse ! Ou alors pour des personnes vraiment peu qualifiées qui n'ont aucun diplôme (je ne rentre pas vraiment dans cette catégorie)

Il y a des bourses/prêts d'études et je suis en train de me renseigner, mais les montants sont assez ridicules, disons que cela couvre l'écolage et les achats de bouquins... mais on en vit pas.

_________________

Anti-poussette propriétaire de : Cam 2, Yoyo, BJCM GT, Phil and Teds Navigator, EasyWalker Mini Buggy
Portage : MySol Girasol, Buzzidil, slings Diva Milano et Sukkiri, echarpe Eric Bio Storchenwiege et Didymos Geckos
BB1 voyage en Besafe Izi Kid X3 Isofix, BB2 en Maxi-cosi Pebble.



Parentalité Positive
Revenir en haut Aller en bas
aloa
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1118

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Sam 22 Fév 2014 - 14:32

Je pense que ca dépend de ton caractère. J'ai essayé de faire des études plus courtes mais je n'ai pas réussi à m'y intéresser. Les débouchés n'étaient pas en adéquation avec mes idées.
Du coup, j'ai fait de longues études. Pour aider mes parents à me les payer, j'ai fait des boulots pendant l'été. Et clairement, ça ne m'a pas plu. Les heures défilés, j'y allais la boule au ventre, je m'ennuyais... J'avais besoin d'un boulot à haute responsabilité et qui soit en adéquation avec mes idéaux.
Maintenant je l'ai. Quand j'y vais, j'ai l'impression de bosser mais je ne vois pas les heures défilées. Malheureusement, mon poste n'est pas pérenne. Peut être qu'ils auront un financement dans 1 ou 2 ans... En attendant, je vais devoir changer mon mode d'exercice et puis ensuite je verrai.
Revenir en haut Aller en bas
Pixyle
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Sam 22 Fév 2014 - 21:12

Moi je dirai attention ... dans les deux sens.

Perso j'adore mon métier, chef de projet web ... je suis une indécrottable geek, donc forcément ça me plaît ...  mais trop souvent il faut "tordre" sa passion face à la réalité du travail, on sort ses tripes et ça fait très mal quand on vous les piétine. Donc un "boulot passion" peut devenir très dur à vivre aussi.
Pour le coup ma grossesse tombe à pic, à un moment où je suis un peu émoussée, ou j'ai envie d'autres choses, ça va me faire un break salutaire, mais je ne l'aurai pas fait avant d'avoir bien assis ma position et mon expertise. 

De l'autre côté, choisir un boulot pépère, j'ai bien peur qu'il faille l'assumer, sur le très long terme.
Certes il y a tout ce qu'il faut pour changer de voix, se reformer, etc, mais ne nous voilons pas la face, une femme avec des enfants qui ne s'est pas imposée de défi pendant des années, n'aura pas la priorité à l'embauche. Attention de ne pas te faire enfermer.
Il faut assurer tes arrière, en mettre à gauche pour pouvoir à un moment prendre ce risque, t'assurer également que ton compagnon, ta famille, sont prêts à te soutenir.
Aussi, je ne sais pas ce que tu as d'autre comme métier en tête, mais si tu peux te rapprocher de l'activité visée, à titre personnel, bénévole, associatif, n'importe, chercher à pratiquer, c'est important aussi. Car c'est rarement une formation AFPA avec un stage de 1 mois qui va vraiment te relancer. Ca peut, mais selon ce qui est visé, c'est difficile. 

Comme je fais du recrutement aussi sur ma partie, je parle avec un peu d'expérience, en même temps dans un domaine assez dur à ce niveau là. 

Quoiqu'il en soit, profite de ton bonheur avec ton petit bout  
Revenir en haut Aller en bas
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 8:28

J'ai fait des boulots qui m'ont plu et d'autres très alimentaires où je ne restais que parce que j'avais besoin d'un salaire ..

Au final, pour mes 30 ans j'ai décidé de me lancer en tant que secrétaire indépendante : mon conjoint travaille et gagne bien sa vie, nous sommes propriétaires sans crédit à payer. Nous en avons parlé et nous pensons qu'on peut prendre ce "risque" car on arriverait à vivre sur son seul salaire (cadre) en cas de pépin.

Maintenant j'ai fini par identifier pourquoi je ne restais pas dans les autres contrats en CDI : au bout d'un moment je me lasse et je n'aime plus mon travail quand il s'agit de faire toujours la même chose et avoir un patron sur "le dos".

Donc là je pense avoir la formule qui me convienne mieux, en faisant des remplacements et du secrétariat à "la carte" ... ça permet de briser la routine   

Par contre, comme l'ont dit les filles, une fois qu'on a lâché les études, c'est très compliqué de les reprendre ... ne serait ce que par logique financière .. se passer d'un salaire ça peut devenir très compliqué, notamment sur Nice (vu le cout du logement par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
dorothee
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1148

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 10:01

Et perso, je trouve que quand on est sorti du monde des études c est très compliqué d y retourner.

Moi je suis en plein casse tête ! J'ai un CDI dans le domaine de la petite enfance mais j'ai toujours voulu bosser dans le tourisme. J'ai énormément de mal à trouver des réponses, des moyens de financement....

Rien n est simple
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11585

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 12:16

@dorothee a écrit:
Et perso, je trouve que quand on est sorti du monde des études c est très compliqué d y retourner.
Rien n est simple

   C'est vrai que ce n'est pas évident et pourtant, une fois les premières difficultés d'organisation et de "replongée"  dans la concentration passées, je trouve ça extrêmement stimulant d'un point de vue intellectuel, surtout après 3 ans de congé parental. 
Même si j'ai continué à beaucoup lire et à me former d'un point de vue personnel, j'avais tout de même l'impression de me "ramollir" intellectuellement.   

Ça ne concerne que moi bien sur, je ne me permettrais pas de juger ou de généraliser cet état de fait à toutes les mamans en CP ou au foyer. Mais je sais que j'ai tendance à me "laisser aller" quand je suis à la maison si je n'ai pas d'objectif ou de possibilité d'investissement personnel. C'est sans doute pour cela que j'ai fait autant de choses avec et pour les enfants pendant cette période.  :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
dorothee
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1148

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 12:38

Oui je suis comme toi. Je suis dans un boulot qui ne me stimule pas plus que ca! Et pourtant je rêve de plus ! Mais j'avoue que les premières difficultés m arretent souvent. 
Revenir en haut Aller en bas
Lisie
Galope comme un grand


Nombre de messages : 551

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 13:30

C'est un choix personnel mais voici  ce que j'en pense.
Déjà un CDI c'est pas une chaine au pied avec un boulet au bout, c'est juste une ceinture de sécurité que tu peux détaché si besoin. J'ai l'impression que le CDI "t'angoisse" qui si tu allais te retrouver coincé dans ce job, j'ai une maie qui était pareil  elle avait peur de se retrouver bloquer de ne jamais réaliser ses rêves, je lui ai expliqué que le CDI c'était une opportunité et que si elle en avait marre elle pouvais quitter son job, mais ca lui permet de pouvoir faire un petit emprunt par exemple, ou de bénéficier de formation, demander un fongecif. Elle ca lui avait permi  de reprendre ses études et de passer un BAC.

Ensuite je dirai attention au job passion. Exemple ma soeur passionné des chevaux a fait ses études pour bosser dans ce milieu finalement elle en  a été "dégouté" bon faut dire le milieu équin  c'est un monde pourri. Mais voila le boulot passion  c'est beaucoup d'investissement souvent ne pas compter ses heures, parfois  pour une maigre paye, je sais c'est un peu mon cas.
A coté de ca j'ai un homme qui bosse à carrefour depuis plus de 10 ans au premier abord  on  se dit que c'est vraiment pas un job rêvé et pourtant il s'y plait, il  a fait différent rayon, maintenant il gère seul son rayon, il a de supers collègues, beaucoup d'avantages (primes, chèque resto, chèques vacances, 6 à 7 semaines de vacances, horaires fixes et lui à même ses samedis) donc finalement il  est mieux lotti que moi.

Après je suis de ceux qui pensent que de nos jours on ne gardent pas le même métier toute sa vie.
J'aurai tendance à te dire que prendre ce job de vendeuse, ca mettra du beurre dans les épinards,  ca te sortira de chez toi,  ca évitera un gros trous dans ton cv, et peut etre que tu auras de supers collègues.
Sinon si tu es actuellement au chômage tu peux voir avec pole emploi ce que tu pourrai faire comme formation pour te rapproché de la voie qui  te plait
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 17:56

Coucou merci pour vos réponses j'ai tout lu tres attentivement ! En fait j'ai cru que je pouvais continuer mes études mais j'ai arrete la fac... Ce que j'espère c'est travailler avec les enfants et à terme créer une structure...ou mam. Des projets associatifs aussi. J'ai une tonne d'infos et quand je pourrais me lancer je foncerais, c'est clair ! J'ai besoin de créer , et peu à peu ca va se préciser.

mais il faut avouer qu'avant s'y arriver soit j'essaie à tout prix d'avoir ce cdi pour nous mettre un petit peu à l'abri et essayer  d'en mettre de côté, soit je tente une formation auxiliaire puer en alternance pendant 16 mois... Mais pendant 16 mois ça veut dire gagner 500e/ mois ? 1500 euros à 3? J'y crois pas trop. Comme le dis narcose à Nice c'est cheeeer.

aussi je suis d'accord avec vous toutes car un job passion peut être très dur et un job alimentaire dur à assumer. Mais c'est sur que c'est pas obligatoire s'y rester. Pour l'instant je suis en stage dans une école , tout ca est à méditer vite j'ai rdv demain pour le cdi lol
Revenir en haut Aller en bas
eden67
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3194

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 18:29

Pour la formation d'AP tu peux te la faire payer par le conseil général. Mais bon ce n'est pas un métier bien payé ... en tout les cas pour une structure crèche ( 1100 net à 1200 net ).
Je te conseille de plus tot t'orienter vers le métier d'EJE qui t'ouvrira plus de portes avec un salaire un peu plus haut .

Ici je regrette m'etre précipité vers la première formation qualifiante que j'ai pu obtenir , résultats des courses à la 30 aine passée je me retrouve à vouloir me réorienter.
j'ai faut aide soignante et pendant ma formation j'en ai vu des choses , j'adore travailler avec les personnes agées mais au vu comment ça se passe dans la plus part des maisons de retraites ... j'ai travaillé un temps en soins à domicile ou ça allait à peu prêt , ensuite j'ai travaillé auprès handicapés ( c’était bien aussi ) ...
puis j'ai fait Ap mais bon autours de chez moi pas de creches qui embauche ( peut être une création de creche ), les hôpitaux , maternités n'embauchent pas ...( ou juste des remplacement maladie )...

Il est vrai qu'entre l'idée que l'on se fait d'un métier et la réalités du terrain il peu y avoir un gouffre .. pas facile ..

Dorothée bahdidon on est vraiment mal loti ici au mieux j’espère un1200 euros net.. en crèche privée ...(pourtant l’Alsace est une région riche   )


Dernière édition par eden67 le Lun 24 Fév 2014 - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dorothee
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1148

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 18:34

Pour le salaire d une auxiliaire ca depend , moi dans les Yvelines crèche privée je gagne presque 2000€ brut (bon je n'ai aucun avantage!!)

Mais je trouve que c'est un métier dans lequel on est vite enfermée, pour moi y a pas de stimulation, c est la routine mais j imagine que ce n'est pas partout comme ca....
Revenir en haut Aller en bas
Lisie
Galope comme un grand


Nombre de messages : 551

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 19:36

ah ben oui crèche privée déjà  ca doit etre mieux payé qui plus est dans les yvelines un département riche.
Je suis aussi dans les Yvelines, et au vu des prix des crèches privés effectivement ils peuvent payés un peu mieux leurs salariés
Revenir en haut Aller en bas
Pixyle
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 20:27

Quoi qu'il en soit, si tu le veux ce job, un gros triple m**** pour demain ! Go go go  
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Dim 23 Fév 2014 - 22:20

cest clair que pour être Ap, il faut s'attendre à beaucoup de travail avec peu de rémunération! En tout cas je suis déjà en relation avec un conseiller à la mission locale pour un financement ;) . En tout cas le but est vraiment de créer une structure...

je pense aussi que le travail ne définit pas une personne forcément et que l'on peut vivre ses passions autrement. C'est une vraie question philosophique tiens ;). Bon je connaissais un hôtesse de caisse qui adorait son métier alors..(bon elle était mythomane et arnaqueuse ça compte ?lol)

merci pour demain on verra...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?   Aujourd'hui à 15:53

Revenir en haut Aller en bas
 
Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Faut-il vraiment choisir un métier que l'on adore ?
» Faut il un berceau ?
» Se passer de lunettes ?
» Faut-il vraiment vêtir bébé... ?
» Pour l'accouchement, faut-il vraiment pousser ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: Divers-
Sauter vers: