Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elevée ... à l'africaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pixyle
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Elevée ... à l'africaine   Dim 17 Aoû 2014 - 22:20

Je ne suis pas encore au portage, car je suis prise de court ... ( voir ICI pour le contexte ) 

Mais j'aimerai partager avec vous mon histoire d'enfant élevée "à l'africaine", qui me porte naturellement vers le portage   

Quand j'étais bébé, ma famille habitait en Afrique, en côte d'ivoire. Ma mère est rentrée en France pour accoucher, départ pour là bas à l'âge de 3 semaines. L'âge de mon petit Arthur   
J'avais ma nounou perso car maman devait travailler ( et que là bas, le personnel ne coute pas très cher ... )  

En Afrique, le portage c'est naturel ! En France ... à l'époque, même pas on y pensait. 
Elle m'a raconté x fois sa frayeur ... 1 er jour avec Cécile ( ma nounou ), sans prévenir, elle me "jette" sur son dos. Enfin ... ça c'est le mot de ma mère, quand on lui demande le détail, elle s'est s'accroupie, penchée, m'a attrapée par le bras, guidée vers son dos et laissé faire le réflexe de Moro. Cela dit, de ce qu'elle en dit ... la "prise" par le bras était musclée ... disons que l'occidentale a l'air de penser que son bébé est en porcelaine, l'africaine ( et le pédiatre ^^) en caoutchouc. 

"Ne vous inquiétez pas madame", ma mère devait être blanche comme un linge ...  mais je me suis accrochée, comme la nature le dicte. Hop, tissus en place, et on a roulé comme ça. Ma mère ne s'y est pas mise, mais avait un porte bébé.

J'attaque en rush par un sling. Ca m'est insupportable de laisser bébé dans son coin quand moi j'ai besoin de vivre. Il n'y a pas à choisir, car il y a le portage ! 

J'ai grandis comme ça, un bébé ne reste pas cloitré, ne reste pas dans son berceau avec un mobile pour se faire les yeux ! Il faut qu'il bouge, il faut qu'il découvre le monde, il lui faut de la présence, du contact. C'est le meilleur des éveils, et le meilleur pour la construction de son affect. Enfin je le crois. 

Une petite note sur l'éducation "à l'africaine" ... il y a de bonnes leçons à tirer ... tout stériliser, tenir les enfants en dehors de toute terre, poussière etc on en revient n 'est ce pas. Ma mère a été confrontée à ça en dans les années 70/80. En France, une bonne maman tenait son enfant "sous cloche", en Afrique, beh non. Ma nounou avait avec elle une natte, bien propre, qu'elle posait à même le sol, pour me poser et pouvoir faire ce qu'elle avait à faire, en toutes circonstances. Sur des sols qui ne sont ... ni goudronnés, ni carrelés, ni lavés ni lavables ...
Ma mère a vu que les petits africains ne s'en portaient pas plus mal.  Elle a suivi, résultat ... très bien, je n'étais jamais malade  :)
Revenir en haut Aller en bas
babyfever
Galope comme un grand


Nombre de messages : 558

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Dim 17 Aoû 2014 - 23:16

Quelle chouette expérience ça a dû être pour toi ;) J'aurais adoré pouvoir raconter des souvenirs comme ça à mes enfants... heureusement, il me reste mes voyages à leur raconter pour me rattraper!

Pour revenir au sujet de base, je suis tout à fait d'accord avec toi, nous avons bien des choses à apprendre des cultures des peuples dits "primitifs". Nous plaçons l'individualisme avant tout dans nos cultures occidentales et on finit par en revenir. Je trouve que notre société repousse trop l'enfant, qui doit apprendre à tout faire avant même d'en être capable physiquement, émotionnellement ou psychiquement... On passe du temps à inventer des objets qui éloignent les enfants de leurs parents, des trotteurs pour que l'enfant se déplace alors qu'il est encore trop petit pour savoir marcher, des bouées pour permettre aux nourrissons de se déplacer seuls dans l'eau, ou que sais-je encore!

Et si ça n'est pas des objets, ce sont des théories. La méthode 5-10-15 pour apprendre à son enfant à se passer de ses parents ("ne compter sur personne") la nuit pour se rendormir par exemple.

Bref, on passe notre temps à vouloir faire de nos bébés des êtres autonomes directement, là tout de suite, parce que c'est "important" pour plus tard!

Je suis profondément convaincue que porter nos enfants et répondre à leurs besoins (un bébé qui pleure la nuit ne fait pas un "caprice", il a juste besoin de quelque chose, même si c'est d'être simplement rassuré!), c'est leur donner les moyens d'être des êtres autonome et attentifs aux besoins des autres plus tard...

Alors, oui, oui, et re-oui, il y a beaucoup de leçons à tirer de l'éducation à "l'africaine" ou peut-être réfléchir aux conséquences de nos méthodes occidentales d'éducation...
Revenir en haut Aller en bas
babyfever
Galope comme un grand


Nombre de messages : 558

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Dim 17 Aoû 2014 - 23:19

PS. Moi aussi je porte beaucoup bébé 2 (bébé 1 aussi mais on n'était pas à l'aise à l'époque avec l'écharpe, on a adopté les bras!!) en écharpe et on y prend beaucoup goût tous les deux!
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Dim 17 Aoû 2014 - 23:54

Quand je travaillais à Orléans, j'étais dans un quartier fréquenté par une forte population d'origine Africaine. J'étais toujours émerveillée par leur portage qui paraissait si naturel ( je me demandais d'ailleurs comment ça pouvait tenir  eh eh ) Je n'avais pas encore d'enfant à l'époque mais je trouvais ça si "normal" de porter son bébé contre soi pour le rassurer, pour qu'il ait le même point de vue que nous, qu'il soit à portée de bisous.
Comme vous le dites si bien, les civilisations autres qu'occidentales recèlent de nombreux trésors d'éducation dont nous gagnerions souvent à nous inspirer.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Lun 18 Aoû 2014 - 7:52

je porte depuis sa naissance ma fille, en sling puis en JPMBB puis en porte bébé préformé .. pour revenir, finalement, au sling maintenant que ça reste de l'appoint.

J'aime la proximité avec l'enfant, le fait d'avoir les mains libres.

Ma fille illustre très bien le réservoir affectif : elle vient prendre un câlin, se pose quelques instants / minutes et repart sur ce qu'elle était occupée à faire.

Je reste persuadée que le maternage en général, être à l'écoute de son enfant et répondre à ses besoins, le comprendre ... aident énormément à la prise d'autonomie de l'enfant !
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2740

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Lun 18 Aoû 2014 - 8:12

Les femmes africaines sont admirables à bien des égards. Elles subissent souvent une forte oppression de la part des hommes et de leur famille. Elles bossent comme des malades et s'occupent quand même de leurs tas d'enfants. Elles sont solidaires entre elles.

Je pense que nous avons un certain nombre de leçons à tirer d'elles - et elles, un certain nombre de leçons à tirer de nous.

Le portage, c'est clair que c'est une très belle solution pour faire face aux débuts de la vie d'un bébé. Comme je le disais dans un autre sujet, j'ai vécu cette étape comme quelque chose de très difficile, très violent. J'aurais dû oser porter davantage mon petit, pendant plusieurs heures d'affilée, avec le recul je suis sûre que ça nous aurait adouci la vie à tous les deux. Je n'ai pas osé, croyant le petit "en porcelaine"   

Eviter d'aseptiser totalement l'environnement des bébés, c'est aussi un précepte à retenir du mode de vie à l'africaine. Dans une certaine limite, bien sûr. Je retiens aussi le précepte consistant à ne jamais négocier : chez beaucoup de mères africaines, quand c'est non, c'est non, et quand c'est oui, c'est oui. On ne transige pas avec les règles de maman. Ça clarifie pas mal les choses, et notamment les limites, pour les enfants.

En revanche, il y a d'autres principes de l'éducation à l'africaine que j'ai du mal à accepter, comme la pensée magique qui est appliquée et inculquée aux enfants (grigris et formules pour guérir), l'absence de contrôle des naissances (qui est aussi plus ou moins imposée aux filles et aux femmes), le silence des parents sur leurs sentiments (il est rare de verbaliser son amour ou son attachement pour ses enfants en Afrique, et plus globalement on explique rarement ce qu'on ressent, ce qui crée de terribles malentendus).
Revenir en haut Aller en bas
Pixyle
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Lun 18 Aoû 2014 - 12:06

Quel sujet passionnant. Le portage, dans le monde et dans le temps, me semble être un sujet très révélateur des sociétés.

J'ai trouvé ici sur FB une très jolie galerie de photo de portage à travers le monde : Bébé porté bébé comblé

Je découvre que nous portions avant. Le déclin aurait commencé après le Moyen Age, avec l'apparition des nourrices. 
Le XVIII ème siècle voit l'apparition du berceau et fin du sommeil partagé. L'industrialisation au XIX ème siècle et le travail des femmes aussi, éloigne encore un peu plus l'enfant de sa mère.
Enfin dans les années 1950 les poussettes, chaises hautes et le lait infantile finissent de réduire la proximité mère-enfant.
Il faudra attendre les années 70 pour que la maternage soit à nouveau valorisé.

Je reviens de chez mon médecin, 1ère visite pour Arthur ( tout va bien, ça y est il fait ses 50cm !  ) elle est réputée être super avec les enfants. Je la cite : en puériculture, il a des tonnes de choses qui ne servent à rien, alors que le portage est certainement la seule chose vraiment utile, mais n'est pas mis en avant ...

Concernant l'Afrique, oui les femmes y ont un rôle majeur, ne dit on pas que l'avenir de l'Afrique, c'est la femme. Elles sont courageuses. D'ailleurs, les initiatives micro crédit par exemple sont à leur attention.
La polygamie peut nous choquer, mais il ne faut pas oublier que c'est aussi, dans certains cas, une organisation qui leur est bénéfique. Elles s'organisent ainsi de manière collective pour la gestion ... de tout ! De la culture des champs aux enfants ! 
Au niveau politique cela se retrouve également, les rares femmes qui accèdent à des postes décisionnels ... sont aussi les rares politiques à s'occuper, vraiment, des besoins de la population.
Je suis dure ... mais c'est un sujet dont on parle souvent en famille, et d'expérience. 

Allez, demain je rejoins officiellement le club des porteuses, j'ai trop hâte  
Revenir en haut Aller en bas
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Lun 18 Aoû 2014 - 16:11

ben ce qui fait que les marques ne veulent pas faire de promotion du portage ... c'est que tout ce qui est vendu pour séparer maman de bébé ne se vendrait plus ... CQFD
Revenir en haut Aller en bas
Pixyle
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Lun 18 Aoû 2014 - 21:39

C'est pas faux, si ils n'avaient plus que des écharpes et des langes à nous vendre ...
Revenir en haut Aller en bas
Pixyle
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Sam 30 Aoû 2014 - 1:35

He bien, j'ai souvent entendu que la maternité fait remonter des choses de sa propre enfance, mais à ce point, je ne le pensais pas ... ma mère, qui est mon soutien   ( et rien ici ne constitue une critique envers elle ) est parfois toute désemparée face aux questions relatives aux nouveaux nés.
Elle avoue d'elle même sa méconnaissance ... mon frère ayant été gravement malade à la naissance, elle ne l'a "eu" qu'à 6 mois.  Moi ... nous sommes (re)partis en côte d'ivoire à 3 semaines, le temps que cela se mette en place, allez ... à 1 mois j'étais en nourrisse, africaine, à plein temps. Ma mère ne m'a eu que les nuits. Cécile me "rendait" à ma mère. Ma mère me répond en toute franchise "je ne sais pas, c'est Cécile qui t'avait".

Bennnh ... je ne voyais pas ça comme cela, je savais que j'avais eu une nourrice, mais pas si tôt. Je le pensais comme chez nous, après un congés mat, ou comme une aide, mais pas comme ça ... C'est la confrontation avec des questions précises relatives aux nouveaux nés qui a fait émerger cette vérité. Peut être ... un peu cachée.

Nous sommes revenus en France, puis repartis en Afrique, cette fois ci pour le Mali, pour environ 1 an, l'année de mon CP. Depuis mon retour en France vers l'âge de 6 ans ... je réclame de repartir là bas. Cette terre m'appelle, mais sans but précis ...  

Mais à l'aune de cette découverte, est ce la terre ou Cécile, et son maternage, qui m'appelle ? J'ai tenté de mettre 1000 mots dessus, sans jamais vraiment comprendre une telle attraction. Je crois que j'ai la réponse ...

J'ai cherché, je ne voyais personne à part un psy pour confier cela ...

PS edit  : je précise qu'avec un mari pas concilient et un enfant malade sur les bras, vraiment 0 jugement sur ma maman !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2740

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Sam 30 Aoû 2014 - 10:55

Ma mère est née en Indochine du temps où c'était une colonie française. Elle a aussi eu une nanny, Tata Thi Binh, dont elle parle avec presque plus d'émotion que de sa propre mère. Je suis sûre que les souvenirs que l'on a avec sa nourrice sont très formateurs.
Revenir en haut Aller en bas
babyfever
Galope comme un grand


Nombre de messages : 558

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Sam 30 Aoû 2014 - 11:10

Je pense aussi que les rapport avec une nourrice sont privilégiés, elle est le relai de la maman même en France, au quotidien, actuellement. Quand je pense à ma nourrice, pied-noir, qui m'a fait découvrir plein de spécialités culinaires d'Afrique du nord et de façons de cuisiner, c'est toujours avec beaucoup d'émotions et pourtant ma mère et mes parents ont été très présents dans nos vies. 

Ma nourrice est et restera une personne importante pour moi, encore maintenant je vais la voir quand je passe chez mes parents, je partage avec elle encore beaucoup de choses, comme je le fais avec ma mère aussi! Et pourtant, elle nous a gardés mon frère et moi comme une nourrice classique, en garde de jour, du matin au soir et 4,5 jours par semaine... Rien d'exceptionnel à ça.

C'est pourquoi dans ta situation, je comprends très bien que tu aies un attachement si profond à cette nourrice qui a été le relais de ta mère.
Revenir en haut Aller en bas
Adalite
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2204

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Sam 30 Aoû 2014 - 11:19

Ton analyse paraît probable, pixile. On cherche à retrouver les sensations de bien être de sa petite enfance. Pour ta maman, il est possible aussi qu'elle ne se rappelle pas de tout. En 25 ou 30 ans, on a le temps d'oublier plein de choses! En tout cas, c'est super qu'elle soit un soutien pour toi aujourd'hui, vous avez l'air d'avoir une belle relation. :)
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2740

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Sam 30 Aoû 2014 - 17:09

C'est très vrai. Ma mère s'est occupée de moi, je ne suis allée chez une gardienne que vers cinq ou six ans, mais elle ne se souvient plus du tout comment elle faisait pour me soigner, me calmer, m'éveiller etc.
Revenir en haut Aller en bas
Adalite
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2204

MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Sam 30 Aoû 2014 - 22:32

Pour ma dernière fille, j'ai tenu un petit journal de son quotidien. C'est un peu contraignant sur le coup mais je suis très contente d'avoir consigné toutes ces petites choses sans importance. On se replonge parfois dedans au hasard, c'est très agréable et on confronte nos souvenirs.
Sans ce journal, j'aurais oublié beaucoup de choses...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elevée ... à l'africaine   Aujourd'hui à 20:51

Revenir en haut Aller en bas
 
Elevée ... à l'africaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Elevée ... à l'africaine
» La danse africaine ! :)
» ANNULATION du stage de danse africaine
» Mini stage de danse africaine maman+bébé
» Résumé sur l'histoire de la coiffure Africaine de l'antiquité à nos jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: Le portage-
Sauter vers: