Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Education non violente : club de soutien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
choukette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1177

MessageSujet: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 13:28

Coucou !

On avait suggéré l'idée dans la section Allaitement de faire un club de soutien/papotage autour de l'éducation non violente, j'ai l'impression que ce sujet n'existe pas et que ça pourrait nous aider à garder le cap et à échanger. Qu'en pensez-vous ?

Pour ma part, j'ai un garçon de 2 ans et demi plein d'énergie et en pleine rebellion, et une fille de 8 mois.
J'aimerais vraiment les éduquer de façon non violente, mais je manque de référence, je ne sais pas trop comment faire. J'ai reçu une éducation très violente qui m'a marquée, donc j'aimerais faire autrement, mais je manque parfois de repères.
Je lis beaucoup sur le sujet. La théorie, c'est une chose, mais dans la pratique, on est souvent décontenancés par les comportements de nos enfants, et les vieux réflexes ne sont jamais loin.

Et chez vous, ça se passe comment ? Pratiquez vous l'ENV avec vos enfants ? Est-ce que vous avez l'impression d'y arriver ? Rencontrez-vous des difficultés ? Le papa est-il sur la même longueur d'ondes ?
Ca m'intéresse qu'on échange sur le sujet !!
Revenir en haut Aller en bas
choukette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1177

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 13:36

Je m'auto-réponds, et je commence avec un cas pratique !

Hier, mon fils m'a fait une belle frayeur. Il s'est échappé à toute vitesse sur sa draisienne, ignorant mes cris, et a disparu de mon champs de vision, alors qu'il y avait une route à proximité. J'ai dû abandonner ma poussette pour lui courir après. Il était mort de rire. J'ai eu tellement peur, et j'étais tellement en colère, que je lui ai mis une fessée "pour marquer le coup". Non seulement il m'a regardée avec horreur, mais en plus je me suis sentie trop nulle. 
Pourtant, ce n'est pas faute de faire de la prévention, je lui répète sans arrêt qu'on reste à côté de maman dans la rue, qu'on s'arrête quand maman dit stop, en lui expliquant pourquoi, les voitures qui peuvent être dangereuses, tout ça...
Il a également refusé de partir de chez la nounou de ma fille (après lui avoir retourné son salon...) il hurlait, se jetait par terre, s'enfuyait... Je l'ai finalement traîné par le bras pour sortir, sans ménagements, comme un gros paquet hurlant.
Le pire, c'est que c'est un petit garçon très sensible qui va me le ressortir tous les jours ("Maman a fait très bobo à Gaby"). Après coup, je lui explique que j'ai eu peur, ou que j'étais énervée, et je m'excuse, mais j'aimerais mieux prévenir que guérir.

Que faire dans ces situations où ils n'écoutent rien et où l'exaspération monte en nous ?
Revenir en haut Aller en bas
thebiket
Galope comme un grand


Nombre de messages : 625

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 14:43

bonjour, 

Je vais suivre ce sujet avec attention, car j'essaie au maximum d'être dans l'éducation non violente. 

Comme toi, j'ai beaucoup lu sur le sujet (que je trouve d'ailleurs absolument passionnant !) mais des fois, entre la théorie et la pratique, c'est pas toujours évident !

Pour ma part, j'ai une ptite poulette de 2 ans et demi qui est plutôt "sage", pas en phase d'opposition du tout, et même plutôt coopérante pour beaucoup de choses ( à condition qu'on lui explique le pourquoi du comment avant ). Elle marche sans difficultés à coté de nous dans la rue, s'arrête aux passages piétons (et nous engueule quand on traverse si le bonhomme est rouge eh eh ), généralement la plupart du temps en discutant on arrive toujours à solutionner les problèmes.
Dans ton exemple, si on crie alors qu'elle part en courant ... généralement, elle pile tellement elle est surprise qu'on crie ! ( après on explique qu'on a crié parce qu'on a eu peur... )

Le papa est moins dans le truc et à plus facilement tendance à hausser le ton quand il sent que la situation lui échappe. J'essaie de lui répéter que chaque fois qu'il sent que le ton monte, il faut au contraire baisser la voix pour calmer les choses mais des fois la fatigue aidant, c'est pas toujours facile.

Pour le 1er cas pratique, j'avoue n'avoir jamais été confrontée (pour l'instant) à ce genre de situation ... mais quand je sens que la colère monte ou l'exaspération, notamment quand on en arrive à 20mn pour mettre un tee-shirt et un short, la seule solution que j'ai trouvé pour l'instant c'est de sortir de la pièce un instant, souffler un grand coup, et y retourner en essayant de voir les choses à sa hauteur. ( ben oui, c'est tellement plus intéressant de jouer avec des duplos que de s'habiller pour aller faire les courses

Ce qui permet souvent de trouver une solution de compromis qui convient à tout le monde " si tu veux, tu peux emporter un bonhomme ou deux dans la poussette/le livre qui t'intéresse/ton ballon pour qu'on aille faire les courses" et la plupart du temps, on arrive à avancer comme ça .
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2826

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 14:49

Quand je sens que la colère monte, je le mets dans son lit (seul endroit 100% "safe" de la maison) et je quitte la pièce le temps de me calmer ; après je retourne le voir et je lui explique que j'étais fâchée parce que [il a fait ceci + je suis fatiguée + il faut qu'on se dépêche de blabla].
De plus en plus quand je commence à lui parler sèchement, il demande "Maman fâchée ?", et du coup je lui explique soit que non, je ne suis pas fâchée, mais un peu impatiente ; soit que oui, je suis fâchée parce qu'il a fait telle chose interdite, et en général il propose un bisou (si je suis trèèèès fâchée je laisse traîner un peu, mais la plupart du temps j'accepte tout de suite le bisou pour passer à autre chose).

Je trouve surtout très important de lui expliquer que quand il me voit "fâchée", c'est souvent à cause de choses dont il n'est pas responsable, et de lui présenter des excuses si j'ai un comportement inapproprié (cris, tapes).
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 15:10

Je suis ce post avec attention. Je suis 100% convaincue par l'ENV et zhom aussi. Baby a 21 mois et depuis 1 petit mois en pleeeeein dans sa phase d'oppositionà grands renforts de je tape sur maman ( vous me direz c'est le comble quand nous on est convaincue du bien fondé de l'ENV lol!).
Alors ici on essaye d'expliquer et les seuls fois où il est puni/isolé c'est lorsqu'il nous tape .
Mais des fois qu'est ce que c'est dur de garder son calme , d'ailleurs à ça zhom est bien plus doué que moi (faut dire aussi que baby punky est bien plus calme avec son père) . Le pire c'est quand j'essaye de lui expliquer fermement que c'était mal/dangereux et qu'il se marre comme une baleine 
Revenir en haut Aller en bas
tititelsa
Marche tout seul


Nombre de messages : 332

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 15:17

Je me joint à vous, j'ai un petit garçon de 3 ans pour lequel il y a une suspicion de precocite de tdah. Il a donc eu maintes fois l'occasion de tester mes limites. En général je tiens, si je sens la colère monter je l'isole dans sa chambre le temps de souffler et de trouver une solution efficace. Mais je ne suis pas parfaite et lui très doué pour trouver ce qui me mets hors de moi surtout depuis la naissance de son petit frère.
Pour ce qui est de l'enfant qui se sauve dans la rue, il me l'a fait une fois. J'ai eu très peur, j'ai crié sur lui puis j'ai pris le temps de lui expliquer le danger. Ça a trop bien fonctionné maintenant il a super peur des voitures et longe les murs sur les trottoirs.
Revenir en haut Aller en bas
babyfever
Galope comme un grand


Nombre de messages : 558

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 15:44

Alors ici un loulou de 4 ans et demi (qui n'est jamais passé par la phase dite "terrible two" mais plutôt par la phase "terrible four"  ) et un poussin de 4 mois.

Papa est ancien éducateur spécialisée et moi enseignante en lycée professionnel dans le secteur industriel... Autant dire que nous avons été/sommes confrontés à la violence verbale, voire physique quotidiennement et qu'il est impensable pour nous de frapper/gifler/mal parler.

Mais nous ne sommes qu'humains...

Les techniques que nous employons sont les suivantes:
*depuis tout petit, s'il tapait, même par erreur (par exemple à 3mois), je lui prenais la main, le regardais droit dans les yeux et lui disais "on ne tape pas, ça fait mal, les mains, c'est fait pour les doudouces".
* quand il a su tenir assis et que ça allait a nous jeter des trucs dans la figure, si c'était par erreur, on prend le jouet, on regarde droit dans les yeux et on explique qu'il faut "faire attention, il n'est pas tout seul, lancer les jouets ça peut faire très mal, faire mal ce n'est pas jouer". Si c'est "exprès", on a tout de suite mis en place une sanction qui a encore cours actuellement à 4 ans: assis seul un peu plus loin de nous et on ne le regardait pas (en fait si, en coin mais lui n'y voyait que du feu ). On n'a jamais aimé mettre "au coin ", mais c'est personnel à nous, mon mari et moi trouvons ça psychologiquement violent, mais encore une fois, c'est un ressenti personnel). S'il venait à essayer de partir (il ne pouvait pas, il ne savait pas encore ramper lol! ), on le regardait avec de gros yeux et on le remettait à l'endroit de la punition. On n'a jamais fait durer trop longtemps, je dirais de mémoire de une minute quand il était tout petit à 10 à 4 ans et en fonction de la gravité.

après, on dit "tu peux jouer, tu n'es plus puni" et on revoit ensemble en parlant quel était le problème, pourquoi il a fait ça avec un ton assez bienveillant et en expliquant que c'est aussi notre travail de papa et de maman de ne pas le laisser faire certaines choses car on vit ensemble pas les uns contre les autres, il y a des règles à respecter pour bien vivre ensemble...

Tout ça fonctionne assez bien, encore maintenant mais le revers de la médaille c'est qu'il est... très moralisateur! Il va être capable de reprendre des gens à droite et à gauche, de tout âge (je vous dis pas l'arrière grand-mère comme elle le prend parfois...), partout tout le temps... en insistant bien. Du style, on passe devant une voiture dans la rue, fenêtres ouvertes, le conducteur jette son mégot par terre... "Ah mais Maman, le monsieur c'est pas propre ce qu'il fait! Il ne pense pas aux autres quand il fait ça, c'est dégoutant! En plus, y'a une poubelle juste là, il l'a vu, c'est sûr mais il a pas envie de sortir de sa voiture! c'est pas bien de faire ça, hein, Maman que c'est pas bien?????"

Alors que ce soit à l'école, les ATSEM, les maitresses, les animatrices du périscolaire, les auxiliaires de la crèche... tout le monde nous a toujours dit que c'était bien, qu'est-ce qu'il est bien élevé et poli, gentil, sympa, agréable, qu'on voyait que les parents étaient derrière, blablabla. En tant que parents, ça fait plaisir mais quand on voit son  petit garçon au parc, qui attend son tour à chaque jeu, regarde bien s'il n'y a personne en bas pour ne blesser personne, vérifie qu'il ne peut faire mal à personne, fait preuve d'emptahie, s'excuse quand il fait mal à quelqu'un et que là, un enfant de 5 ans arrive, le met un grand coup de coude dans les côtes et lui pique sa place au toboggan pour se jeter dedans et écrabouiller la petite en bas qui n'arrivait pas à se relever... bah, ça finit par énerver...

Alors est-ce le problème de l'ENV qui fait des enfants respectueux des autres et de leur environnement ou est-ce le problème des parents qui n'éduquent pas leurs enfants? Doit-on le laisser se faire marcher sur les pieds en lui disant de tendre l'autre joue ou doit-on lui expliquer que de temps à autres, on peut aussi rentrer dedans un peu?
Ou alors ça n'a rien à voir..?
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 15:58

C'est marrant ton exemple ça me rappelé la semaine dernière quand je suis allé à la PMI , une petite qui donne un jouet à mon fils et lui qui lui dit merci , les mères se sont toutes arrêté de parler pour regarder mon fils comme si c'était un ovni . Non ba continuez vos bavardages  il est juste poli quoi lol!.
Pareil le seul maniaque (parce qu'en prime il est suuuuper maniaque) qui rangeait son camion avant d'en sortir un c'était ma crevette pendant que tout les autres s'évertuaient à en étaler le plus possible partout !

Je pense pas qu'apprendre à "rentrer" dedans soit une solution ça risque d'être difficile après pour lui de faire la part des choses   . Mais là comme çà pas d'idées de solutions ( oui je sais je suis d'une grande aide quand je m'applique )
Revenir en haut Aller en bas
babyfever
Galope comme un grand


Nombre de messages : 558

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 16:10

lol!  non, mais ça fait plaisir de savoir qu'on n'est pas les seuls parfois ;) ce qui m'énerve, c'est que je ne suis pas du genre à rentrer dedans justement et j'en ai marre d'entendre des trucs comme "ah bah, je suis bien contente quand je le vois taper un peu les autres, au moins, il ne sera pas une lavette comme moi".

VE-RI-DIQUE. Une copine (avec laquelle je ne suis d'ailleurs plus vraiment copine à cause de ça...) qui me parlait justement de son fils après l'avoir disputé parce qu'il tapait sur le mien (ils avaient 1ans et demi je crois...), moralité elle traitait habilement le mien de lavette tut en excusant le comportement violent de son enfant... Surréaliste!

Enfin, c'est pénible de le voir se laisser faire et ne rien répondre ou alors c'est pénible quand il demande gentiment quelque chose à un enfant, comme on lui a appris à le faire, de voir que le gamin lui rentre dedans pour se débarrasser de lui...
Revenir en haut Aller en bas
xylo
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1079

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 16:26

je vous rejoint les filles! 
ici loulou de 2 ans 1/2, enceinte d'une 2eme louloute pour janvier.On pratique l'ENV avec papa qui pense comme moi.
On a un loulou ssssssssuuuper calme et pas non plus de période d'opposition pour l'instant. pas de fessée pas de cri meme pas de punition. En général il écoute. dans la rue qd je dis stop il arrete. si il désobéi il a tellement pas l'habitude que j'hausse le ton qu'il arrete direct et pleure et cherche a savoir si je l'aime tjrs (sourire, regard de chat potté lol).
il y a une lecture qui m'a complétement chamboulée et convaincue de l'ENV c'est isabelle Filliozat avec entre autre au cœur des émotions de l'enfant. ca permet déjà de comprendre bcp de chose je trouve. apres la pratique effectivement c'est différent. De nombreuse fois j'avais bien envie de mettre une fessée qd il fait une crise pour le coucher ou la douche alors que nous meme on est épuisé. mais en général on y arrive sans s'énerver on distrait et hop ca passe. en passant par le jeu papa y arrive encore mieux que moi.
j'ai eu l'occasion de tester le calin de reassurance qd au manege il m' fait une "crise" car il ne voulais plus decoller malgré les 5 tours déjà effectué. je n'avais jamais vu mon enfant comme ca. on est resté pres du manege je lai tendrement enlacé rassuré en lui disant qu'il avait l'air de drôlement aimé le manege alors on y retrounera demain mais que pour auj c'était fini. je l'ai aidé a passer sa frustration sans pour autant ceder et tout s'est bien passé. apres ce qui marche bcp aussi c'est qu'on dit encore un tour et on s'en va. il sait a quoi s'en tenir et pas besoin de crier pour partir. on laisse aussi des choix sur le parfum du dessert, la couleur du pull ou le dessin de la couche et ca marche plutôt pas mal
apres je pense que mon loulou est de nature calme aussi ce qui joue bcp....
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1789

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 16:34

Super ! Je pensais justement ces derniers temps à ouvrir ce sujet dont on avait parlé.  Bébé a un an, donc pas encore trop de challenge pour l'instant,  juste son besoin de toucher à tout. J'explique que certaines choses sont fragiles donc on ne les touche pas et j'enlève des mains. Mais parfois j'ai du mal à être patiente. 
J'ai grandi sans tape ni fessées à part peut-être 2  ou 3 fois, mais beaucoup d'interdictions sans explications et de petites humiliations (tout comportement qui ne correspondait pas à l'idéal de ma mère faisait l'objet de froides remarques). Du coup j'ai une relation merdique avec mes parents,  0 compétence relationnelle et une confiance en moi que je commence tout juste à acquérir.  Donc pour moi l'ENV est une évidence.  Mon mari a plus tendance à hausser le ton mais il me suis quand je lui demande de toujours expliquer les interdits.  
J'ai tout récemment lu cet article qui m'a bien booster, même si je ne le suis pas à la lettre. J'ai fait des memos objectifs à long terme,  objectif du mois, le matin je les lis et je note ce que je dois faire aujourd'hui,  le soir je note tout le positif de la journée,  ça fait du bien ! Je suis plus zen et donc plus patiente avec Benjamin. 

Selon moi, l'ENV ce n'est pas seulement ne pas crier et ne pas taper, mais une autre conception de l'éducation : accompagner son enfant dans la construction de sa personnalité.  Toujours tout expliquer,  se mse mettre à sa place dans la mesure du possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 16:35

J'essaie d'éduquer ma fille de 21 mois (bientôt 22) dans la bienveillance éducative mais pas toujours évident, les vieux réflexes hérités de mes parents refont surface trop rapidement (surtout les petites phrases assassines) ..

Bref, depuis sa naissance nous pratiquons le cododo, l'endormissement aux bras, la nourriture à la demande, le portage ... nous ne l'avons jamais laissée pleurer (sauf crises de décharge).

Nous ne croyons pas aux "caprices" et du coup ça permet d'avoir vraiment un autre regard sur son comportement.

Une astuce qui marche bien ici : chuchoter quand je sens la colère monter en moi, ma fille rapplique immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 16:40

la chance que j'ai c'est que mon conjoint a eu une enfance très violente et du coup il est persuadé que la seule manière efficace d'éduquer un enfant c'est la bienveillance .. ça m'enlève pas mal de problèmes de communication et nous sommes d'accord sur les grandes lignes.
Après, bien évidemment, il y a des choses sur lesquelles nous ne sommes pas d'accord et pour lesquelles nous n'avons pas le même comportement ...

Notre fille a très bien compris que les limites de chacun étaient flexibles et elle s'adapte en fonction.

Hier au parc j'étais toute fière d'elle : elle m'a regardée avant d'ouvrir le portillon (qui donne sur un endroit du parc pas sécurisé => j'ai eu une bouffée de fierté quand elle est revenue vers moi quand je lui ai fait signe, j'ai fait un compliment descriptif (tu as regardé avant d'ouvrir, c'est vraiment bien de ta part tu peux être fière de toi) et un gros câlin.

Comme quoi, expliquer ça marche !
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1789

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 17:04

Babyfever, en ce qui concerne les autres enfants,  j'avais lu un article qui m'avait plu ; il proposait de mettre les enfants face à face et de commencer un dialogue du genre : "Qu'est-ce que tu as fait à untel/quel comportement viens-tu d'avoir ?" "Et toi, qu'as-tu ressenti quand il a agit de la sorte ?" "Aimerais-tu ressentir cela ?" Etc. Le but étant de faire prendre conscience à l'un que son comportement est mauvais et de donner à l'autre des clés pour ne pas se faire marcher dessus sans pour autant être violent.
J'ai pas encore appliqué,  mais je compte bien tenter avec mes élèves. Je sais pas si ça te parle ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
xylo
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1079

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 17:35

@LilouVG a écrit:


Selon moi, l'ENV ce n'est pas seulement ne pas crier et ne pas taper, mais une autre conception de l'éducation : accompagner son enfant dans la construction de sa personnalité.  Toujours tout expliquer,  se mse mettre à sa place dans la mesure du possible.
totalement d'accord!
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 17:56

@babyfever a écrit:
lol!  non, mais ça fait plaisir de savoir qu'on n'est pas les seuls parfois ;) ce qui m'énerve, c'est que je ne suis pas du genre à rentrer dedans justement et j'en ai marre d'entendre des trucs comme "ah bah, je suis bien contente quand je le vois taper un peu les autres, au moins, il ne sera pas une lavette comme moi".

VE-RI-DIQUE. Une copine (avec laquelle je ne suis d'ailleurs plus vraiment copine à cause de ça...) qui me parlait justement de son fils après l'avoir disputé parce qu'il tapait sur le mien (ils avaient 1ans et demi je crois...), moralité elle traitait habilement le mien de lavette tut en excusant le comportement violent de son enfant... Surréaliste!

Enfin, c'est pénible de le voir se laisser faire et ne rien répondre ou alors c'est pénible quand il demande gentiment quelque chose à un enfant, comme on lui a appris à le faire, de voir que le gamin lui rentre dedans pour se débarrasser de lui...
Alors pour le coup je suis intimement convaincu qu un enfant eleve avec l'ENV sera plus confiant et plus autonome qu un enfant eduque dans la peur des regles. 
Mais ca c'est encore loin d'etre gagne dans l'idee populaire. On ne suit pas les regles/loi dans la crainte de la punition mais pour en general se proteger (le meilleur exemple pour moi c est la secu routiere le jour ou les gens comprendront qu on suit le code pour eviter de se tuer ou de tuer quelqu'un et non pour eviter de perdre 1 points on aura fait deja un grand pas....)
Et piur revenir au cote autonomie, on a une relation tres proche avec notre fils et là oú on me dit laisse le pleurer il fait un caprice,il sait que tu va remonter 50x lui rendre son doudou pour dormir ; moi j'y voit un petit garcon angoissé au.moment du coucher et qui a besoin d'encore 5 min avec nous. Et au final mon fils est bien plus autonome et independant que les enfants de certaines copines qui sont pour le laisser pleurer....
Revenir en haut Aller en bas
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1611

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 18:47

Moi j'aurais besoin d'aide lol!  mais mes filles sont plus grandes 8 et 5 ans et elles me feront interner en psy dans pas longtemps  , du coup j'ai du mal avec la cnv en ce moment c'est de plus en plus dur à tenir.... avec 2 filles très différentes et avec des approches différentes à voir c'est dur au quotidien! Merci à l'école qui a repris, mais du coup c'est du concentré dans les moments ou elles sont ici 

Courage avec vos petits loups
Revenir en haut Aller en bas
thebiket
Galope comme un grand


Nombre de messages : 625

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 20:49

@babyfever a écrit:

Alors est-ce le problème de l'ENV qui fait des enfants respectueux des autres et de leur environnement ou est-ce le problème des parents qui n'éduquent pas leurs enfants? Doit-on le laisser se faire marcher sur les pieds en lui disant de tendre l'autre joue ou doit-on lui expliquer que de temps à autres, on peut aussi rentrer dedans un peu?
Ou alors ça n'a rien à voir..?

Je me suis beaucoup posée ce genre de questions, notamment quand je vois poulette qui se "laisse faire" au parc quand un plus grand ou même un plus petit la bouscule pour passer devant elle. 
Même problème à la crèche, où pendant un moment un autre petit l'embêtait beaucoup.

Et on a pris le parti de lui apprendre simplement à répondre " NON je veux pas " ou "NON vas t'en / laisse moi " en criant si nécessaire pour se faire entendre. Apprendre le respect de l'autre c'est bien mais savoir dire quand on est pas d'accord c'est super important aussi à mes yeux.

Autre question à laquelle j'ai beaucoup de mal à répondre c'est quand un autre gamin se fait disputer au parc et qu'elle me dit "pourquoi elle crie la dame ? "
Je sais pas comment lui expliquer la violence envers un autre enfant...
Revenir en haut Aller en bas
choukette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1177

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 22:43

On est beaucoup à avoir besoin d'échanger sur le sujet on dirait !

LilouVG, je suis d'accord avec ta conception de l'éducation, pour moi c'est tout simplement respecter mon enfant comme une personne à part entière, tout en gardant à l'esprit que ce n'est pas un mini-adulte en couches, que son fonctionnement est différent du nôtre (et c'est là que ça se complique !)

A la prochaine fugue dans la rue, je vais essayer l'explication des dangers, à grand renforts de "boum ! Aïe ! Mal !". Ca paraît gnagan, et je précise que je parle tout à fait normalement à mon fils, mais quand je veux faire rentrer un message ou attirer son attention, il faut que j'emploie des mots simples et que je sois expressive, ça marche carrément mieux (je viens de découvrir ça)
Ex : Il déteste se débarbouiller après manger. Avant, soit je le forçais un peu, soit je lui disais "allez, il faut se débarbouiller car tes mains son sales blablabla". Maintenant je fais "Ohlala !!! (très important le "ohlala ! J'ai son attention direct !) Je vois des petites mains très sales ! Ohhhh ! Elles sont toutes sales ! Qu'est-ce qu'on peut faire ? On les lave ?" Et là il me tend ses mains et sa bouche, j'hallucine. Le choix des mots et le ton changent tout !

Sinon, pour le souci des tapes, mon fils a eu une phase où il nous frappait beaucoup quand il était frustré. J'avais beau expliquer que taper faisait mal, quand il était en colère, il fallait que ça sorte ! Donc on a choisi un coussin de colère, et dès que je le voyais virer furieux et arriver avec sa main tendue, c'était "coussin !!". Ca a super bien marché, il allait taper son coussin à chaque crise, puis il s'est choisi un coin de mur qu'il allait taper quand il n'était pas content. Du coup c'est presque devenu un jeu et ça a fini par passer.

Pour ce qui est de se faire respecter par les autres enfants, on suit la méthode de la crèche, c'est à dire qu'on lui explique qu'il sait parler maintenant, donc si quelque chose ne lui plaît pas, il le dit à son camarade, pas besoin de pousser ou frapper. Donc maintenant il s'égosille "NON ! NON !" sur les autres enfants, mais maintenant il ne leur fait plus de mal.  Il a encore du mal à verbaliser, donc c'est un truc du genre : "NON Léa ! Pas ballon ! NON ! Ballon à Gaby !" mais l'intention est là.
Revenir en haut Aller en bas
babyfever
Galope comme un grand


Nombre de messages : 558

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Sep 2014 - 23:46

@LilouVG a écrit:
Babyfever, en ce qui concerne les autres enfants,  j'avais lu un article qui m'avait plu ; il proposait de mettre les enfants face à face et de commencer un dialogue du genre : "Qu'est-ce que tu as fait à untel/quel comportement viens-tu d'avoir ?" "Et toi, qu'as-tu ressenti quand il a agit de la sorte ?" "Aimerais-tu ressentir cela ?" Etc. Le but étant de faire prendre conscience à l'un que son comportement est mauvais et de donner à l'autre des clés pour ne pas se faire marcher dessus sans pour autant être violent.
J'ai pas encore appliqué,  mais je compte bien tenter avec mes élèves. Je sais pas si ça te parle ?

Tu as quoi comme élèves, LilouVG? Moi, j'ai des lycéens pro dans l'industriel autant dire rentre dedans, on utilise pas mal cette méthode car bien souvent ils manquent d'empathie car en pleine crise d'adolescence et aussi parce que bien souvent leur éducation fait que l'empathie ne leur a pas été inculquée... Mais je t'avoue que ça n'est bien souvent pas très fructueux lol!  Par contre, dans le cas de mon fils au parc, je ne me vois pas faire ça, parce que ça implique que je "fasse la leçon" à un enfant au parc, dont je ne suis ni la mère, ni l'éducatrice au sens large et je ne suis pas à l'aise avec ça... Par contre, je fais en sorte d'accompagner mon enfant dans son incompréhension de cette violence totalement tolérée par les parents puisqu'ils n'en disent rien et on en parle ensemble après.

@museonline a écrit:
Alors pour le coup je suis intimement convaincu qu un enfant eleve avec l'ENV sera plus confiant et plus autonome qu un enfant eduque dans la peur des regles. 

Et piur revenir au cote autonomie, on a une relation tres proche avec notre fils et là oú on me dit laisse le pleurer il fait un caprice,il sait que tu va remonter 50x lui rendre son doudou pour dormir ; moi j'y voit un petit garcon angoissé au.moment du coucher et qui a besoin d'encore 5 min avec nous. Et au final mon fils est bien plus autonome et independant que les enfants de certaines copines qui sont pour le laisser pleurer....

Je suis tout à fait d'accord avec toi! Je pense fermement qu'un enfant est plus autonome, indépendant et attentif au bien-être des autres quand on a répondu à ses besoins depuis l'enfance... ça se confirme chaque jour qui passe quand je vois mon fils à côté de ses cousins qu'on a laissé pleuré étant petits pour s'endormir seuls, qu'on n'a pas habitués à être dans les bras (des fois qu'ils se soudent à leurs parents) etc

@thebiket a écrit:

Je me suis beaucoup posée ce genre de questions, notamment quand je vois poulette qui se "laisse faire" au parc quand un plus grand ou même un plus petit la bouscule pour passer devant elle. 
Même problème à la crèche, où pendant un moment un autre petit l'embêtait beaucoup.

Et on a pris le parti de lui apprendre simplement à répondre " NON je veux pas " ou "NON vas t'en / laisse moi " en criant si nécessaire pour se faire entendre. Apprendre le respect de l'autre c'est bien mais savoir dire quand on est pas d'accord c'est super important aussi à mes yeux.

Autre question à laquelle j'ai beaucoup de mal à répondre c'est quand un autre gamin se fait disputer au parc et qu'elle me dit "pourquoi elle crie la dame ? "
Je sais pas comment lui expliquer la violence envers un autre enfant...

C'est aussi ce qu'on lui apprend à faire, on lui dit de ne pas hésiter à dire "tu m'as fait mal" ou "chacun son tour" ou alors "non" tout bêtement. Souvent ça surprend les deux enfants: l'un est étonné de se faire interpeller de cette manière et l'autre est étonné que ça ait marché ;)

Pour le "pourquoi elle crie la dame?", je lui ai dit que c'était la maman de l'autre petit, qu'elle faisait son "travail de maman" mais qu'elle le faisait pas comme nous et que tous les papas et toutes les mamans ne faisaient pas pareil... Je ne voulais pas lui apprendre à juger les autres (il est déjà assez moralisateur comme ça ah ah )

Sinon, un jour au parc, il s'est fait bousculer violemment 3 fois par un "grand" qui devait avoir à peine un an de plus que lui pour lui piquer la place au toboggan et se jeter comme un bourrin sur la rampe. Assez violent le gosse. Au début, j'ai dit bien fort à mon fils, on attend, c'est chacun son tour, tu le laisses descendre (maintenant qu'il y est!!) et tu y vas après, quand il est parti, histoire de ne pas le blesser (chose que l'autre venait de faire subir à une petite) en espérant que le gamin saisisse le message... La 3ème fois, mon fils m'a dit "Mais pourquoi lui, il attend pas? Pourquoi il me fait mal pour passer à chaque fois? Pourquoi sa maman, elle, elle dit rien?"................................................................ J'ai pas résisté (je ne suis qu'humaine ) et j'ai dit bien fort de façon à ce que la maman entende "sa maman ne dit rien quand il te fait mal ou qu'il n'attend pas son tour parce qu'elle est trop occupée à regarder le monsieur et à rire avec lui" et on est parti...

*Oups* la madame n'a pas bien aimé...
Revenir en haut Aller en bas
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 5 Sep 2014 - 7:32

pas facile de voir la violence verbale et physique de certains accompagnants au parc ... dernièrement un petit garçon s'est fait traiter de "cochon" par sa mamie parce qu'il s'était fait pipi dessus quand son papa est venu / reparti aussi sec du parc (il était venu prendre des clés)... au lieu de le consoler en lui disant que papa allait revenir très vite et d'écouter ses émotions, le pauvre petit s'est pris une charge de remarques désobligeantes et rabaissantes .. j'en avais les larmes aux yeux pour lui !

Et ma fille (qui parle pas encore très bien) qui le regardait avec un air tellement interrogatif ... ça m'a fait de la peine
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1789

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 5 Sep 2014 - 8:30

Narcose,  c'est affreux cette anecdote,  pauvre petit 

Babyfever,  mes élèves sont des CM1 à 3ème et que des filles,  j'ai bon espoir que ça marche mieux que sur les tiens  lol! je comprends pourquoi ça ne te convient pas pour les enfants au parc, je trouve que tu réagis pas mal déjà ! On verra quand je serai dans cette situation...
Je commence la lecture de "J'ai tout essayé" !
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 5 Sep 2014 - 9:26

et moi ce qui m'a encore plus énervée c'est que tous les adultes autour trouvaient ça normal visiblement
Revenir en haut Aller en bas
honna
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 156

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 5 Sep 2014 - 9:36

Bonjour,

Je vais également suivre ce post avec beaucoup d'attention. J'étais déja convaincu par l'ENV mais cela restait une notion assez vague.
Pendant ces vacances, j'ai lu "on n'est pas des parents parfaits", "Au coeur des émotions de l'enfant" et "J'ai tout essayé" (j'en profite pour vous remercier de m'avoir fait découvrir ces livres) et ca a été une vrai remise en question et une vrai compréhension du concept de l'ENV.

Ma fille n'a que 16 mois mais j'ai déja pu mettre en place deux-trois petites choses qui marchent super bien (à mon grand étonnement) donc je vais vous les faire partager.

1er soucis : le lancé de doudou dans la rue.
- Ce qu'on fesait/disait avant : "Tu ne jettes pas doudou", "Non Lise on ne jette pas doudou", "On a dit NON, on ne jette pas doudou", "Bon ca suffit maintenant, tu jettes encore une fois doudou et on te le prends", "Bon bah ca suffit, il n'y a plus de doudou", "Douuuuuudouuuuuu, douuuudouuu", "Bon tiens doudou mais tu arrêtes de le jetter" et ainsi de suite pendant TOUTE la balade en poussette. (je précise qu'entre chaque phrase, doudou est passé sous les roues de la poussette).

- Ce que l'on fait maintenant : "Tu prends doudou mais tu fais trèèèèès attention à lui, tu le tiens très très fort dans tes bras". On ne dit surtout pas qu'il ne faut pas le jetter, et CA MARCHE, depuis il n'y a pratiquement plus de lancé de doudou.


2éme soucis : le vidage des meubles de la maison.
- Ce qu'on fesait/disait avant : "Tu ne vas pas dans le meuble", "Non Lise tu n'ouvres pas le meuble", "J'ai dit Non", "NON", "NOOOOON". Je l'ai même mis au coin une fois.
Résultat : bah aucun résultat, elle hurlait quand je lui prenait des mains l'objet qu'elle avait eu le temps de prendre et recommencait inlassablement.

- Ce que je fait maintenant lorsqu'elle est sur le point d'ouvrir un meuble que je ne veux vraiment pas qu'elle ouvre. Je lui dit Stop, je m'accroupie à sa hauteur, je lui dit que je vois qu'elle a très envi d'ouvrir ce meuble mais que malheureusement on n'a pas le droit car c'est dangeureux pour elle mais si elle veut elle peut aller écouter de la musique/lire un livre/aller jouer dehors. Je me reléve, je lui tend la main et je lui dit "allez viens mon ange, on va aller écouter de la musique,....(activité choisie).
En gros, je lui explique pourquoi l'activité qu'elle a choisit n'est pas possible et je lui en propose une autre. Idem CA MARCHE, pas de cris, pas de pleurs, elle passe à autre chose sans même s'en rendre compte

- Ce que je dis lorsqu'elle a déja vidé le meuble : "Oulala, tu as sorti toute les affaires pour les mettre par terre, c'est très bien ma chérie tu as fait attention à ne rien cassée. Maintenant, on va tout remettre dans le meuble ensemble sans rien cassé". "Maman elle prend la compote elle hop dans le meuble, à toi petit chat, tu prends la boite et hop dans le meuble".
Bon au final c'est moi qui range 99% du meuble mais ce n'est pas grave, je ne me suis pas énervé, elle n'a pas hurlé et le message est là : on déballe, on range et on passe à autre chose. 


Désolé du roman, mais j'aime bien lire vos exemples précis donc peut-être que mes exemples pourront servir à d'autres. 

Voila pour mes premiers pas dans l'ENV.
Revenir en haut Aller en bas
Adalite
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2158

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 5 Sep 2014 - 9:48

Tes exemples sont très intéressants. C'est sympa de partager les expériences de chacune. 
J'ai lu les mêmes livres que toi. Tu devrais aimer aussi la lecture de "parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent" de Faber et Mazlish.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Aujourd'hui à 1:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Education non violente : club de soutien !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Club Education Canine de Londinières (76)
» Club d'Education Canine et de Chien de Sauvetage
» Club de Fleury sur orne CALVADOS
» Travail - Santé - Education - Services publics... NON à la casse !
» CONNECTEZ -VOUS EN SOUTIEN JEUDI 21 à 20 H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: