Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Education non violente : club de soutien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 6 Sep 2014 - 23:04

Rester stoique c'est pas encore trop le probleme. Ce qui m'embete c'est de pas reussir a savoir le souci qu'il a derriere. Je lui ai demande et lui demande encore meme parfois en dehors du conflit quand il est calme et receptif au moment du calin du soir par exemple,mais il me repond pas (par manque de mot je pense :-/).
Peut etre que ca se calmera/sera plus simple au moment oú il parlera encore plus (je pensais pas esperer un jour qu'il parle plus,il s'arrete deja jamais  lol!).
Desole j'ai un peu l'impression de monopoliser le topic c'est pas mon but 
Revenir en haut Aller en bas
Amande36
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1539

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 6 Sep 2014 - 23:07

La plupart du temps, les jeunes enfants sont incapables d'expliquer leurs actes, enfin de nous dire le fameux "pourquoi" que l'on veut tant savoir, et ce qu'ils parlent ou non   (ma grande de 4 ans est toujours dans ce cas...).
S'il sent que ça te préoccupe, il risque de continuer en effet puisqu'il sent que c'est une manière efficace d'attirer ton attention.
Revenir en haut Aller en bas
choukette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1177

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 6 Sep 2014 - 23:25

Mon fils aussi me tapait beaucoup à une période, quand il était excité ou frustré, ou fatigué... Les explications ne marchaient pas trop, et je voyais bien qu'il avait besoin de "sortir" ses sentiments de façon physique. Depuis qu'il parle mieux, c'est presque fini. Donc comme je l'avais écrit avant, je lui proposais de taper sur un coussin s'il avait besoin de se défouler. Ca s'est passé comme ça, l'introduction du truc : après une énième tarte à maman : "oh, je vois que tu es très en colère ! Si tu te sens en colère, tu peux taper ce coussin, regarde ! Boum ! Boum !" Ca l'a éclaté, et les autres fois, quand je le voyais arriver avec sa petite main levée, je disais juste "le coussin !" et miraculeusement, il se tournait vers le coussin pour y passer sa colère. Il criait même "colère, Gaby ! Colère !"
Un jour on était dans la rue, donc pas de coussin, je l'ai vu arriver avec sa main levée, j'ai juste eu le temps de dire "le mur ! tape le mur !", et c'est ce qu'il a fait. Du coup, après il s'était choisi un coin de mur dans la maison qu'il allait régulièrement frapper... Ca lui arrivait souvent, quand un truc l'énervait, de dire "colère !" en allant taper son mur.
Alors j'avoue que, sur le coup, je me suis dit que ça n'était pas top de lui proposer une solution un peu "violente" quand même, et puis j'imaginais déjà le gamin bizarre dans la cour de récré qui parle au mur en mettant des coups dedans...
Mais finalement il a arrêté tout seul de faire ça, depuis qu'il parle mieux et nous explique ce qu'il veut/ne veut pas. Et puis je voyais bien qu'il avait physiquement besoin de sortir sa rage (il est super colérique comme moi, et même à 30 ans, il m'arrive de balancer des objets quand je m'énerve très fort, donc je ne peux pas attendre d'un bout de chou de 2 ans plus de self control que j'en suis capable...)

Pour la table à langer, je suis d'accord avec Amande, tu commences par planquer ce qui craint. Le mien aussi faisait tout valser, sa soeur prend le même chemin. Ce qui marchait pas mal, c'est que j'avais un petit panier avec différentes babioles inédites dans lequel on piochait pour chaque change, genre un jouet macdo, l'essentiel étant que ce soit un jouet suffisamment nouveau pour le captiver 3mn...

Faut surtout pas culpabiliser de pleurer devant ton fils, Amande a raison, tu lui montres que tu es humaine. Moi je n'ai jamais vu pleurer ma mère avant la semaine dernière, ben je peux te dire que ça m'a traumatisée... Si tu ne veux pas qu'il culpabilise, tu lui expliques que tu es fatigué, que ce n'est pas ta faute, que ça n'est pas grave. En même temps tu lui envoies le message que c'est sain de montrer ses sentiments, que pleurer n'est pas un truc honteux, et c'est bien je trouve, surtout pour les petits mecs qui sont trop souvent élevés dans la mentalité "un vrai homme ça ne pleure pas, sois fort, blabla"

Kikabebe, je trouve super que tu sois prête à expérimenter une autre forme d'éducation. Je serai bien en peine de te donner des conseils pour tes plus grands, mes petits ont 2 ans et demi et 8 mois, alors les enjeux sont différents. Là je pense que ça va plutôt être toi qui va jouer les cobayes pour nous ! Les livres dont on parle beaucoup ici (Filliozat, Gordon, Faber et Mazlich) devraient beaucoup t'aider avec tes grands. Je suis persuadée qu'ils seront plus réceptifs à des méthodes gagnant-gagnant, de l'écoute, par rapport aux 2-3 ans qui sont encore très peu "raisonnables".
Le coup du canapé, je fais tout pareil que toi, ça marche pas mal, mais en effet il fait répéter, répéter... Mais de toute façon, mais quand tu dis "Non, ne saute pas" tu dois répéter 10 fois, donc bon... Au moins là, tu ne t'énerves pas. Et tu transformes le conflit en jeu, pour peu que tu lui proposes une autre structure à escalader. Le jeu et le détournement, ça marche super bien sur les petits, je trouve.

J'ai encore écrit un roman, impossible de faire synthétique sur le sujet !! Mais bon, j'ai pas fini... Hier je me suis vantée de mes petites victoires, aujourd'hui j'ai fait un bon foirage...
Ce matin mon fils était sur le pot, il se lève les fesses pleines de caca, chipe un bout de pain sur la table, et s'enfuit en hurlant devant la chambre de sa soeur qui faisait la sieste. J'ai vu rouge, je l'ai chopé méchamment par le bras et je l'ai traîné dans le salon. Je ne voulais pas qu'il réveille sa soeur, ni qu'il mette du caca partout, ni qu'il mange du pain juste avant le repas, donc dans l'urgence, j'ai mal réagi. C'est toujours dans ces moments "à chaud" que je perds les pédales...
Quand mon fils m'exaspère à ce point, je sens une violence monter en moi, et ça me fait peur. Dans ces moments-là, j'ai des visions de moi en train de le frapper, mes mains me démangent, c'est moche... (J'espère que je ne vous choque pas).
Là je me suis contentée de le tirer super fort par le bras, mais c'était fait méchamment, il l'a senti et était tout perturbé. Il a pleuré et m'a répété plusieurs fois "Maman a fait mal à Gaby. Maman a crié. Non, pas fâchée maman". Il m'a répété toute la journée que je lui avais fait mal au bras, je me suis sentie bien merdeuse... Du coup je me suis excusée, je lui ai fait un  gros câlin. Je sais que je suis humaine, mais j'estime que je n'ai pas à déraper ainsi. Et même si je m'excuse derrière, c'est un peu "facile", le mal est fait.

Que faire dans ces moments d'"urgence" où on panique, où on veut vite stopper son enfant, mais sans se montrer violent ?
Revenir en haut Aller en bas
choukette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1177

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 6 Sep 2014 - 23:32

Amande j'ai récemment ressorti mon Manduca pour mon fils qui était super râleur et pleurnichard... Il est resté 5 mn dans mon dos avec son doudou, à se reposer contre moi, pendant que je faisais la vaisselle. Puis il a demandé à descendre et ça allait mieux.
Bon, il fait ses 14kgs et il dépasse de partout, mais c'était juste 5mn, et je crois qu'il a adoré être porté comme sa soeur dont il est assez jaloux. (Il réclame souvent le sling aussi, "comme Mamimette" , ça lui fait beaucoup de bien).
Bon ta fille est bien plus grande, je ne sais pas si elle rentrera encore dans un quelconque porte-bébé, mais ça peut être un truc à essayer ? Quelques petites minutes, le soir, pour se reposer de sa journée et faire un câlin à maman, comme un gros bébé...
(J'ai la tante de mon mari-Africaine- qui me racontait qu'elle avait beaucoup porté son grand de 6 ans au dos, à la naissance de ses frères jumeaux, parce qu'il le demandait, et que ça lui faisait du bien.)
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 6 Sep 2014 - 23:58

@choukette : je vais essayer l'histoire du coussin ça peut être une bonne alternative. J'avais pense aussi lui acheté une balle anti stress dans la même idée. Il est né le même jour que moi et a pris je crois pas mal de MES tares ( sensibilité accrue, côté nerveux /angoisse avec tous les troubles physiologique genre troubles dig que ça peut entraîner ...) 
Pour ton "foirage" : de prime abord pardon parce que l'imaginer courant le cucul a l'air avec du caca  eh eh . Mais je me met à ta place ta pas du voir le comique de la situation! Je pense comme dit au dessu qu'on reste humain et reste calme dans toutes les situations c'est pas simple. 
L'idée de filliozat dans son bouquin de dire STOP de façon ferme voir vive peut peut être le surprendre et  permettre de le stopper les quelques secondes nécessaires. La dans le cas présent, nettoyer le principal puis le laisser quelques minutes le temps de toi souffler et remettre au calme tes idées avant d'intervenir 
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1789

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Sep 2014 - 7:44

Choukette,  on a le même caractère,  moi aussi je balance des trucs quand je suis énervée,  je ne me contrôle pas. J'ai pris des fleurs de Bach, "cherry plum" plus précisément,  et ça m'a fait beaucoup de bien.  Avoir un moment de méditation chaque jour fait du bien aussi. Dans ton cas,  j'aurais réagi pareil,  mais c'est clair que je trouve pas ça normal et j'ai les mêmes visions que toi.
Y'a un gros travail à faire sur nous mêmes mais on y arrivera !

Pour les tapes, Filliozat dit de ne pas demander "pourquoi tu fais ça" car un petit ne peut pas comprendre ça mais "qu'as-tu ? Qu'est-ce qui se passe ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
sourdine
Galope comme un grand


Nombre de messages : 621

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Sep 2014 - 9:29

Bonjour


Je vais pointer aussi ici.

Pour l'instant il faut que je rattrape mon retard de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.duchenedaniele.net
kikabebe
Galope comme un grand


Nombre de messages : 817

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Sep 2014 - 12:46

Choukette : Mon fils de 3 ans fait systématique ment la grenouille en sautant/descendant des toilettes, avec le pantalons baissé et le caca au fesses! Alors je comprend bien ton ressenti et pour l'instant j'ai rien trouvé désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Pixyle
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Sep 2014 - 13:05

Juste un post pour suivre ce sujet qui m'intéresse beaucoup ( et commence à me valoir déjà des réflexions ... la non violence commence au berceau, mais son contraire aussi semble t il ... )
Revenir en haut Aller en bas
kikabebe
Galope comme un grand


Nombre de messages : 817

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Sep 2014 - 14:37

je viens de commander 4 livres, j'ai hâte qu'ils arrivent pour enfin mieux comprendre et être un peu mieux armée.
Revenir en haut Aller en bas
luciole137
Galope comme un grand


Nombre de messages : 638

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Sep 2014 - 11:12

Je sous marine le post depuis longtemps et je pointe aussi!

J'ai déjà lu Au cœur des émotions de l'enfant, et comme toi kikabebe je viens de commander 3 ou 4  livres !

Alors le contexte: une petite ou grande ! fille de 3 ans et 4 mois qui a donc fait sa rentrée mardi dernier... Et qui vient de subir un déménagement à plus de 800 km...

du coup on se "bat" sur tout: pour aller laver les mains après les toilettes, pour laver les fesses après un caca (elle veut faire toute seule mais il en reste), pour aller manger, laver les dents, s'habiller, rester à table, tout tout tout...

A chaque fois j'explique, et comme vous à plusieurs reprises j'ai senti ma main se lever et la fessée n'était pas loin... On a un super grand appart maintenant et elle court partout, se cache, n'attend qu'une chose nous faire courir... Et en plus de ça elle tape... Samedi elle m'a pratiquement tapé toute la journée, alors qu'on ne l'a jamais tapée, et c'est que moi qu'y prend... samedi en fin d'aprèm j'en ai pleuré, et là ça l'a touché et elle s'est mise à pleurer. Mais a recommencé à taper 2 heures après...

Dimanche matin on a été toutes les 2 à la piscine, et elle ne m'a pas tapé de la journée, donc hier soir au coucher je l'ai félicitée et dit qu'elle avait respecté mon corps et que j'étais très fière d'elle.

A côté de ça, c'est très dur pour elle d'aller à l'école, elle a été en crèche 3 ans, mais du coup ne retrouve pas ses copains, plusieurs fois par jour elle me dit qu'elle ne veut pas y aller, elle se réveille la nuit en hurlant... Je suis en recherche d'emploi et je laisse passer encore cette semaine, elle passe ces journées à pleurer à l'école (n'a jamais pleuré à la crèche), et si ça ne s'améliore pas j'irai la récupérer à 11h30 pendant un certain temps... Ce matin elle a encore pleuré quand je l'ai déposé, et moi ça me fait mal de la voir dans cet état là et je culpabilise.

Et en même temps moi ce déménagement je le subis (mutation de mon conjoint) et je suis sûre qu'elle le ressent...

Voilà... Je me suis mise dans l'association des parents d'élèves, pour connaître la vie de l'école, la ville, des mamans et espère faire venir des copains copines à la maison rapidement...

Si vous avez des idées, ... Au moins ça fait du bien d'en parler...
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2652

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Sep 2014 - 11:19

Tu fais bien de rechercher une "sociabilité", j'ai l'impression que ta fille a besoin de rencontrer du monde, de reconstruire sa petite routine. Serait-il possible d'organiser un petit goûter chez vous avec au moins quelques élèves de l'école ? L'instit pourrait aider. Si ta fille se lie d'amitié avec d'autres enfants je suis sûre qu'elle sera beaucoup plus à l'aise pour aller à l'école. C'est particulièrement difficile car elle intègre un groupe d'enfants qui se connaissent déjà entre eux.

Donc dans un premier temps, j'ai envie de te conseiller de parler des difficultés de ta fille avec l'instituteur, de voir si lui a une idée pour aider ta fille à se faire des amis et à se sentir à l'aise à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
letti38
Marche tout seul


Nombre de messages : 487

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Sep 2014 - 11:33

Pas facile comme situation Luciole137 pour elle comme pour toi, ça doit être vraiment dur.

Déjà à mon avis la retirer partiellement de l'école pour lui permettre de se reposer et que vous passiez ensemble du temps de qualité c'est une bonne idée si ça continue comme ça. Le risque étant qu'elle se coupe des autres donc à voir aussi en en discutant peut être avec l'instit.

Je pense que dans un premier temps quand tout devient conflictuel il faut essayer de lâcher sur tout ce qu'on peut lâcher (même des truc qui nous contrarient mais qui ne sont pas "vitaux") et éviter les situations qu'on sait devoir tourner au bras de fer au maximum pour se concentrer sur les trucs essentiels et les faire fonctionner.
Il faut aussi lui permettre d'exprimer son mal être donc quand elle est en colère accepter sa colère sans essayer d'y mettre fin et essayer qu'elle mette des mots sur ce qui la contrarie vraiment et pas sur le prétexte qu'elle a trouvé pour décharger en reformulant ce qu'on pense être le vrai problème.
Et puis pour éviter les conflits essayer de la faire participer, de lui donner des choix : tu te laves les mains toute seule ou maman t'aide ? Pour se laver les fesses c'est chacun son tour, je commence ou c'est toi d'abord ? On va manger tu veux commencer par ton yaourt ou ta purée ? Et puis expliquer pourquoi on ne peut pas faire autrement et à quoi ça sert de faire telle ou telle chose : il faut se laver les dents régulièrement parce que sinon la nourriture que l'on mange reste dessus et au bout d'un moment ça abime les dents, on a des carries et il faut aller chez le dentiste tu sais ce que c'est un dentiste ? Et puis ne pas oublier de faire part de ses propres émotions : c'est difficile pour toutes les deux ce déménagement, maman est fatiguée en ce moment elle est moins patiente... Et mettre l'accent aussi sur ses sentiments positifs et sur ce qui se passe bien : je t'aime très fort, je suis heureuse de t'avoir comme petite fille et de passer du temps avec toi...

C'est juste des idées qui peuvent tomber complètement à côté, je trouve que c'est un peu le piège quand on parle d'ENV on dirait qu'il s'agit d'appliquer des formules toutes faites alors que comme beaucoup l'ont déjà dit c'est un état d'esprit et il faut sans arrêt adapter à l'enfant et à la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2830

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Sep 2014 - 11:37

Un truc que j'ai remarqué récemment quand Louis m'énerve et que je sens que "ça monte" (la fumée qui sort des naseaux et tout ), comme j'ai tendance à lui prendre les bras assez vivement pour l'empêcher de faire la bêtise qu'il veut, j'enchaîne très vite sur des chatouilles : ça m'évite de lui faire mal, et comme il éclate de rire je "redescends" immédiatement. Du coup quand après il me demande "Maman fâchée ?", je peux lui répondre que c'est bon, je ne suis plus fâchée.
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2734

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Sep 2014 - 14:51

Je vous rejoins, car éducation non violente de notre côté aussi même si la tape sur les fesses ou le mollet est déjà arrivée (c'es t assez culpabilisant). 
L'autre jour j'étais très furax et je ne sais plus comment aborder le sujet avec mon père: il a disputé notre fils et lui a mis une fessée alors que nous même ne le faisons normalement pas et que nous sommes pas du tout d'accord pour que quelqu'un lui lève la main dessus. J'étais assez choquée en fait, j'ai signalé que "par contre ça on est pas d'accord, on en reparlera plus tard" car il y avait une invitée à la maison mais Monsieur s'est emballé en disant que c'était lui qui décidait que lui il ferait comme ça et pas autrement , que lui il lui laisserait pas tout faire!  Je suis outrée que l'on puisse s'imposer dans l'éducation de MON fils, jamais je me serais permise de mettre une claque ou une fessée à mes frères et sœurs s'ils avaient cet âge là, où aux enfants de quelqu'un d'autre!
Il est arrivé à mon fils de mal dormir la nuit et bien sûr c'est de ma faute car " si tu le laissais pas tout faire et que tu hausserais le ton blablablabla". Mon fils ne comprend pas, tout le monde s'acharne à le reprendre tout le temps, il n'a pas l'habitude. Car nous le laissions faire beaucoup de choses qui ne nous semblait pas grave (comme marcher pieds-nus, donner à manger à nos lapines, prendre un dessert même s'il n'a pas fini son assiette (sous les conseils du pédiatre) ) et à présent il se fait enguirlander pour ces choses là!! Ça me mine le moral, nous vivons chez eux et cela crée des tensions...

Quand j'étais petite et début ado, ma mère me mettait des claques et j'ai même eu le droit aux douches froides (j'ai eu des périodes  où j'étais exécrable, je vivais une situation familiale pas facile), et bien ça ne m'a pas plus du tout mais pour eux, ça ne vaut même pas la peine d'être souligné, personne n'est jamais mort d'une claque, ça traumatise personne
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2830

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Sep 2014 - 15:36

@Pomme a écrit:
Ça me mine le moral, nous vivons chez eux et cela crée des tensions...
Aïe aïe aïe ! Vous avez espoir d'avoir bientôt votre propre logement ? ou pouvoir être hébergés par quelqu'un qui comprendrait votre conception de l'éducation (mais ça j'imagine que c'est utopique) ?
Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2734

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Sep 2014 - 21:07

On avait notre logement mais on l'a quitté pour X raisons. Ça va prendre quelques années... 
Pour l'instant ça ne s'est pas reproduit, je m'impose, j'ai pas envie d'abdiquer pour ce genre de choses. J'adore mes parents mais ils peuvent comprendre que chacun a sa façon d'éduquer. 

En ce moment j'essaie de faire comprendre à notre fils qu'il ne faut pas crier c'est assez dur car il crie souvent même pour "rien". Teste-t-il sa voix? D'habitude je chuchote pour lui montrer qu'il ne faut pas crier mais parfois j'oublie. Il hurle même sur les autres enfants. Le problème c'est qu'il me dit "pardon maman" me fait un calin l'air de dire "voila je peux crier et m'excuser après". Ou quand je lui demande de me regarder dans les yeux quand je lui parle, pour être attentif car maman lui dit des choses importantes il lui arrive de me faire pareil: mama toune a tête, je te parle, compris? voilaaaa. Sauf qu'il l'utilise pour me "harceler" plus que pour converser 
Revenir en haut Aller en bas
choukette
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1177

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 9:54

Pomme, j'ai eu des soucis avec ma mère aussi, quand j'étais en vacances chez eux. Elle me mettait en porte-à-faux avec mon fils en me contredisant devant lui, lui apprenait à taper les objets ("Oh la vilaine chaise ! elle a fait mal à Gaby ! Viens on la tape ! Boum boum boum !" Euh... Oui mais non !)
Impossible d'en parler avec ma mère sans qu'elle ne se fâche, donc je lui ai écrit une lettre. Pas pour l'accabler, mais pour lui expliquer ma conception de l'éducation, et ce que ça me faisait quand elle me contredisait ou ne respectait pas mes principes.
Elle y a été très sensible, et je trouve qu'elle a évolué dans ses idées au fur et à mesure. Mais bon, je ne vis pas chez eux...
Dis-toi que c'est super dur pour eux (tes parents), ça remet en question toute leur éducation  à eux, leurs idées, leur vécu... Je pense qu'il faut adopter une méthode d'ENV avec eux aussi ! J'essaye de prendre 1000 pincettes avec mes parents pour parler d'éducation, je propose des solutions concrètes en leur montrant bien que je suis d'accord avec eux sur les objectifs, mais que j'aimerais utiliser d'autres moyens, comme ça ils ne m'accusent pas d'être laxiste.
Mais comme tu es chez eux, je pense malheureusement que tu vas devoir faire des concessions sur certains trucs. Chez mes parents aussi, impossible de manger le dessert avant le plat. Ou de se lever de table. Ou de parler fort à table quand les adultes parlent. J'explique à ma fils que, "Chez Papie et Mamie, on fait comme ça." (Même si parfois, je trouve ça complètement absurde)

Les cris, mon fils hurle beaucoup aussi. Je lui répète tout le temps "on fait chut, on parle doucement" en chuchotant, ça marche quelques minutes, mais je dois répéter sans arrêt, il oublie et se laisse gagner par son enthousiasme. Si c'est trop fort et qu'il ne fait pas d'effort, je le menace de le sortir de la pièce (dans mon cas, c'ets quand je couche sa soeur, il vient dans la chambre et chante, crie... Je lui dis "Dans la chambre on fait chut. Si veux parler fort, tu vas au salon/dans ta chambre". Il a tellement envie de rester qu'il se met à chuchoter, mais sur 5mn je dois lui répéter 4-5 fois quand même.

C'est marrant, mon fils fait comme le tien, il me chope le visage, me regarde bien en face, et me chuchote "regarder dessin nanimé, maman. D'accord ? T'as compris, maman ?" Il est énormément dans l'imitation en ce moment, et puis il essaye de faire passer des messages forts en nous imitant (je me dis qu'à son échelle, regarder Tchoupi ou aller au parc, c'est un truc hyper important, comme moi quand je lui explique de ne pas traverser la route seul. Chacun ses priorités, quoi !)

Moineau, j'aime bien  l'idée des chatouilles ! Je vais tester tiens ! Ca peut permettre de détendre tout le monde !

LilouVG, ah oui, même caractère que toi, alors ! Je suis hyper colérique, et mon fils a hérité de mon caractère de m*** ! (Il faut le voir détruire ses tours de cube en hurlant de rage !) Heureusement j'ai un chéri qui est le calme et la sérénité incarnée, et qui ne tolère pas très bien mes accès de rage. Je trouve ça bien car ça m'oblige à faire des efforts, et puis mes enfants aussi me permettent de mettre à l'épreuve ma patience !! La méditation c'est une bonne idée, tiens. Les fleurs de Bach aussi, je vais essayer.

Kikabebe, contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir une grenouille qui saute du pot sans même attendre que je l'essuie... Hier je l'ai encore suivi à la trace dans tout le salon.... En plus de ça il n'est pas tout à fait propre, donc il s'oublie régulièrement...
Du coup hier il y avait du caca partout dans le salon, j'étais saoûlée (car c'est pas la 1re fois) mais j'ai respiré un coup, et on a tourné ça sous forme de jeu : maman ramasse avec le papier, Gaby appuie sur le "pschitt" de Sanytol, maman essuie le sol. Il était tout content et m'en a parlé toute la journée. Limite il voulait recommencer. Bon j'ai quand même un peu freiné son enthousiasme en lui précisant que le caca, c'était mieux dans le pot (mais qu'on pouvait nettoyer le pot avec le pschitt ensemble. Youhou !)
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2830

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 10:37

@choukette a écrit:

Les cris, mon fils hurle beaucoup aussi. Je lui répète tout le temps "on fait chut, on parle doucement" en chuchotant, ça marche quelques minutes, mais je dois répéter sans arrêt, il oublie et se laisse gagner par son enthousiasme.
Ici pas trop de hurlements mais il parle souvent fort, et il faut souvent lui répéter de baisser le volume : mais il le fait gentiment, c'est juste qu'il "oublie". Quand c'est moi qui le lève le matin, souvent il me dit "essayer pas fai' buit, Papa dodo", et l'autre jour on a visité l'église du coin, je lui ai dit avant d'y entrer qu'il ne fallait pas faire parler fort, il m'a dit "des gens font dodo dans église" (lol! )... ben oui logique, dans le jardin le soir on ne doit pas crier parce que chez les voisins peut-être que les gens font dodo. C'est bien imprimé !!!

Bref c'est sûr que le volume sonore est fatiguant pour les adultes, mais c'est le plus souvent complètement involontaire de la part de l'enfant ; dommage que la pression sociale nous pousse à vouloir les faire taire à tout prix.

@choukette a écrit:
C'est marrant, mon fils fait comme le tien, il me chope le visage, me regarde bien en face, et me chuchote "regarder dessin nanimé, maman. D'accord ? T'as compris, maman ?" Il est énormément dans l'imitation en ce moment,
Le mien me sort parfois "Oh ! Maman, jeuteuparl !" (oups...)
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2734

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 10:49

Choukette, je sais qu'il y a des concessions à faire mais je ne vois pas en quoi ça peut les regarder que le petit mange le dessert ou pas concrètement ça n'atteint pas la tranquillité du repas. Le pédiatre me le conseille même pour les enfants qui refusent de manger, de passer à la suite sans montrer que ça nous atteint pour que le petit n'ai pas de moyen de pression sur nous car nourriture = sujet sensible. 

Pour le fait de taper, sa grand mère paternelle joue à taper papy pour rigoler "genre oh méchant papy bim bim il a pris le jouet". Donc après ben notre fils a tapé lui aussi pour jouer. C'est bête mais on ne peut pas jouer à taper quelqu'un et dire aux enfants: "faux pas taper". D'ailleurs même "pour rigoler" je ne vois pas en quoi c'est amusant de taper , ou alors je ne suis pas drôle 
Revenir en haut Aller en bas
letti38
Marche tout seul


Nombre de messages : 487

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 10:51

La mienne crie aussi souvent, je lui demande de parler doucement en montrant l'exemple, si ça marche c'est environ 5 secondes et elle recommence, je pense que c'est une période.

Dans l'imitation ce qu'elle me dit souvent quand je fais quelque chose : "c'est bien maman tu as réussi bravo" ou un truc qui lui fait plaisir " tu es gentille maman c'est bien" et quand je lui dis que quelque chose est à moi : "mais, tu peux me le prêter quand même" ça me fait trop rire.

Pomme : je pense que pour beaucoup de parents quand on utilise une méthode d'éducation différente de celles qu'ils nous ont donné ça les culpabilise beaucoup et ils ont l'impression qu'on leur dit qu'ils ont mal fait avec nous. Mettre les choses au point là dessus en expliquant que la société évolue, les connaissances aussi, qu'on n'attend plus des gens la même chose qu'il y a quelque années et qu'il est donc normal d'éduquer différemment ça peut permettre de faire mieux passer le message.
Revenir en haut Aller en bas
boubette006
Marche à 4 pattes


Nombre de messages : 88

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 10:58

@Pomme a écrit:

Pour le fait de taper, sa grand mère paternelle joue à taper papy pour rigoler "genre oh méchant papy bim bim il a pris le jouet". Donc après ben notre fils a tapé lui aussi pour jouer. C'est bête mais on ne peut pas jouer à taper quelqu'un et dire aux enfants: "faux pas taper". D'ailleurs même "pour rigoler" je ne vois pas en quoi c'est amusant de taper , ou alors je ne suis pas drôle 
Moi non plus, je ne vois pas ce qui est amusant la-dedans. Et je me dis que par la suite, quand un autre enfant sera méchant avec lui, et ben, il va le taper aussi. Il fera ce qu'on lui a appris...


La mienne, quand elle crie, la seule chose qui marche (et j'en ai essayé des phrases), c'est "crie doucement!". Du coup, elle crie aussi, mais avec un volume sonore normal, ce qui ne me dérange pas. Je pense aussi que quand elle crie, c'est souvent pour exprimer de la joie, de l'excitation. Il y a eu aussi quand elle a découvert l'écho. Chaque fois qu'elle avait l'impression d'entendre de l'écho, elle se mettait à crier pour tester. Trop mignon, sauf quand on est dans un endroit avec des habitations ...
Revenir en haut Aller en bas
letti38
Marche tout seul


Nombre de messages : 487

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 11:08

crie doucement lol, c'est une bonne idée je vais essayer
Revenir en haut Aller en bas
boubette006
Marche à 4 pattes


Nombre de messages : 88

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 11:23

Oui, moi aussi j'aime bien parce que, je ne l'empêche pas vraiment de crier (hum ), mais je lui demande de le faire pour que ça ne dérange personne!!

Par contre, en ce moment je sèche avec le petit de 11 mois qui commence à vouloir ouvrir tous les placards ( je lui en autorise certains mais pas ceux avec les produits ménagers) et toucher les prises électriques. Je ne sais pas comment lui tourner la phrase pour qu'il ne le fasse pas. Filliozat dit qu'il faut  dire ce qu'on veut. Mais ce que je veux c'est qu'il ne touche pas... Et je me dis que si j'essaie de le détourner vers une autre activité, sa curiosité ne sera pas assouvie et il n'aura pas compris que ce placard ou les prises électriques sont dangereux.
Si vous avez des idées, je suis preneuse !
Revenir en haut Aller en bas
letti38
Marche tout seul


Nombre de messages : 487

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Sep 2014 - 11:31

J'imagine que tu ne peux pas bloquer les placards ? sinon souvent juste le faire même très temporairement ça suffit pour qu'ils s'intéressent à autre chose.
Moi je lui disais que je voulais que les placards restent fermés mais qu'elle pouvait ouvrir et fermer ceux de sa cuisinière. Pour les prises je lui disais qu'elle pouvait toucher le mur mais pas l'endroit où il y avait des trous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Aujourd'hui à 8:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Education non violente : club de soutien !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Club Education Canine de Londinières (76)
» Club d'Education Canine et de Chien de Sauvetage
» Club de Fleury sur orne CALVADOS
» Travail - Santé - Education - Services publics... NON à la casse !
» CONNECTEZ -VOUS EN SOUTIEN JEUDI 21 à 20 H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: