Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Education non violente : club de soutien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Carine
Marche tout seul


Nombre de messages : 494

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Fév 2016 - 11:03

Comme je comprends ce que tu dis ! Le nôtre (29 mois) ne fait pas ses nuits (bien entendu, sinon ce serait trop simple), mais on évite d'en parler sinon... surtout en faisant du cododo (il nous rejoint dans la nuit), les gens ne comprennent pas.
Donc ça doit faire un bien fou de trouver ce genre de groupe où la plupart des gens sont sur la même longueur d'onde, ou en tout cas, accepte les différences sans jugement.
Ici, effectivement il doit y avoir des groupes de ce genre, mais je n'ai pas cherché. Même si mon anglais s'est amélioré depuis 3 ans, je ne sors pas beaucoup, et j'ai un peu de mal à communiquer correctement, surtout en groupe (et puis c'est bizarre, il y a des personnes qui comprennent parfaitement ce que je raconte, mais par ex à la crèche, elles ne comprennent jamais ce que je demande, c'est vraiment frustrant ! Mais bon bref, ici n'est pas le sujet)
Quand tu as commencé à parler des groupes proposé par la CAF, je me suis dit : " tient, la mentalité doit avoir bien changé pour qu'ils proposent des groupes orientés Faber". Mais non en fait, c'est pas du tout la même chose, tu me "rassures" (je suis pas sûre qu'être rassurée soit vraiment approprié lol)
Revenir en haut Aller en bas
Elo_Nina
Marche tout seul


Nombre de messages : 346

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 4 Fév 2016 - 11:07

ma fille faisait ses nuits et puis depusi deux mois elle se leve TOUTES les nuits pr venir nous voir
elle aura 3 ans en mai ...
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Fév 2016 - 13:11

Dites les filles (et garçons) , mini â tendance depuis quelques temps â etre super autoritaire , du genre : maman fais ci , fais çe sur un ton fort et sec et le tout en tapant du pied comme un lapin .....
On est pas du genre pourtant à lui parler comme ça , on essaye au maximum de lui dire stp quand on lui demande quelques chose et hormis quand il me fait sortir de mes gonds on lui parle jamais fort ou sèchement donc je ne sais pas d'où lui vient Ca . Le souci est qu'en plus il a tendance à parler aux autres enfants ainsi , encore ce matin lors d'une sortie à la ferme il y avait un autre petit garcon et â passe son temps à lui dire çe qu'il devait ou non faire et pas forcement trés gentillement.....
Vos petits aussi ont eu une periode comme Ca ? Quoi faire parçe que Ca fait des mois qu'entre autre je lui explique  de pas taper du pied mais rien à faire . 
En prime en çe moment dès que je le contrarie il se remet à me frapper et me dire dégage alors que Ca lui était passé 
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul


Nombre de messages : 325

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Fév 2016 - 21:32

Le mien est assez autoritaire aussi, mais ça va il tape pas du pied, il s'énerve aussi rapidement, mais pour le coup je peux pas t'aider, je vais juste lire les réponses des autres.

Là je viens car le rituel du coucher est un grrrrrroooooooossss bazar, il court dans tous les sens, mets 10 plombes à enlever ses chaussons, les chaussettes et le pantalon, veut pas qu'on lui change sa couche (le pot est un sujet tabou...), veut pas mettre la gigoteuse, veut pas les dents etc etc, on est vraiment sur du trainage de dodo et là on commence à en avoir marre, du coup ça fait deux soirs qu'on supprime le conte car c'était la menace et du coup j'ai dû m'y tenir et ça m'a bien fait ch*er. Lui aussi (mais moins car même pendant le conte, il écoute pas et fais la java (on est sur un matelas installé par terre) mais voilà... il fait trainer en longueur.
Bref on perds patience. Pourtant on prends le temps, on est à deux pour le faire, mais justement ne serais-ce pas car on est à deux et du coup il s'amuse encore plus ?
Vos retours sur la situations, si vous en avez, sont les bienvenus.
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Fév 2016 - 21:40

Il a quel age déjà ton petit bout Fuurin ? 
Je te serais pas non plus d'une grande aide ici aussi les coucher à 2 traîne (la Ca fait 2 soirs que ça va un peu mieux mais bon ....) . Il est pas du tout pareil avec son père d'ailleurs , avec qui le coucher se passe rapidement . 
Te voit il suffisamment dans la journee? Passez vous des moments ensemble (j'imagine que oui mais bon lol!) ? Il a peut être besoin en ce moment d t'avoir un peu plus pour lui et n'a trouvé que cette solution . Par contre supprimer l'histoire c'est pas forcement l'idéal ( apres je peut comprendre que si c'est le lire pour qu'il fasse le fou ....) 
Je sais pas si ton petit bout apprécié la musique et y est sensible mais çe qui marche bien avec Mini c'est d'écouter de la musique de relaxation ensemble dans la pénombre. Je le câline en même temps Ca l'aide à s'apaiser. 
Par contre j'ai essayé des exercices de relaxation ça a été un grand moment lol!
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul


Nombre de messages : 325

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Fév 2016 - 21:50

Il va bientôt avoir 3 ans, la musique ça sera impossible ici. Si on met un cd de son côté ce n'est certainement pas pour l'écouter, lui il veut l'ouvrir, mettre en route, et arrêter le bouzin pour rechanger de cd... Du coup il a son poste à lui, et il a jamais dû écouter une musique plus de 5sc (hormis tout ce qui est musique dans le salon etc, les trucs ou il a pas le droit d'y toucher).
Moi c'est clair qu'il me voit souvent, limite trop à mon goût, je le quitte jamais d'une semelle et je fais même pas à manger le midi, j'ai pas le droit de le 'quitter' plus d'1 mn sans crise et la cuisine n'est pas adaptée pour lui du coup on a problème de ce côté, ça fini en plat pour bébé pour lui ou plat de pâtes pour nous deux :p. J'ai juste le droit à mon heure de répit le matin pour tout ce qui est lavage et ménage pendant qu'il lit des livres. Notre maison est à étage, du coup il lit en bas, pendant que je prends ma douche en haut. Si j'étais pas loin de lui, il voudrait à nouveau être avec moi.
Par contre le papa rentre vers 18h, mais dès qu'il rentre il s'occupe de lui.
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Fév 2016 - 21:55

Ça me "rassure" ici si je suis à la maison il est constamment collé à/sur moi , Meme pour aller aux WC 1 fois sur 2 j'ai le droit à une crise de larme derrière la porte ..... Et si son père est là aussi impossible qu'il prenne le relai le petit veut que moi quitte à etre trés désagréable avec son père 
Pour revenir à ton souci de coucher , si c'est son père qui le couche ça va pas mieux? Ça risque d'être un peu frustrant pour toi mais peut être juste un temps . 
Ou une veilleuse qui projèterait au plafond et où vous pourriez regarder les dessins ensemble 
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2649

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 7 Fév 2016 - 22:04

@museonline a écrit:
Vos petits aussi ont eu une periode comme Ca ? Quoi faire parçe que Ca fait des mois qu'entre autre je lui explique  de pas taper du pied mais rien à faire . 
En prime en çe moment dès que je le contrarie il se remet à me frapper et me dire dégage alors que Ca lui était passé 
Il est peut-être reparti sur ce genre de comportements en s'inspirant de ses relations avec d'autres personnes ? Camarades d'école, ATSEM ?
En tous cas ici quand le petit fait quelque chose de particulièrement désagréable, ce qui fonctionne très bien c'est... que je boude. Je lui dis que je ne veux pas m'occuper des petits qui tapent et je pars faire autre chose, je l'ignore. En cinq ou dix minutes il revient demander pardon. Je ne sais pas si c'est non violent, comme technique, mais en tous cas il n'a pas l'air de m'en tenir rigueur.

Je me dis que ça ressemble à un "au piquet" à l'envers parce que je ne l'immobilise pas mais il est quand même isolé. Mais ça fonctionne sans doute parce que nous sommes peu nombreux à la maison. J'imagine que s'il y avait frère ou soeur ou d'autres personnes mon fils irait jouer avec ces personnes et il serait moins préoccupé par mon "absence".

@Fuurin a écrit:
Là je viens car le rituel du coucher est un grrrrrroooooooossss bazar
Je ne suis pas sûre que ça vienne du fait que vous fassiez le rituel à deux. A mon avis c'est une phase chez tous les enfants, cette envie de faire traîner le coucher pour s'endormir le plus tard possible et profiter encore de la journée. Mon fils fait ça de temps en temps d'ailleurs, alors qu'il n'a même pas encore trois ans. Je n'ai pas de solution miracle à part annoncer, expliquer et réexpliquer : "on mange, on se douche, on lit une histoire, on va au dodo". Et après le forcer à respecter le rituel.
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul


Nombre de messages : 325

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Fév 2016 - 13:08

museonline, l'intimité je sais plus ce que c'est, s'il est au même étage que moi, il prends son marche pied et s'installe dans la salle de bain pour regarder (dans la salle de bain y aussi les wc).

Pareil quand le papa est là il veut quand même toujours maman, le papa à beau dire laisse maman prendre sa douche, ou attends maman elle dort encore c'est crise pour maman :s

Sinon je suis comme marielabeille, quand il me frappe je change de pièce (pour en haut généralement, le salon est safe) et je lui dis que je ne reste pas avec quelqu'un qui frappe, qu'il se calme, et que j'espère que lui aussi s'il a des copains qui frappent qu'il comprenne qu'il doit pas rester avec eux, c'est pas agréable de se faire frapper.
Revenir en haut Aller en bas
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5090

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Fév 2016 - 13:28

On a eu une période de couchés difficiles avec la grande... on s'en ai sorti avec plusieurs trucs :
-d'abord anticiper tout ce qui est possible (pyg avant manger...)
-ensuite manger assez tôt pour avoir du temps entre la in du repas et le coucher (au moins 1/2h), puis lui expliquer que à 20h30 -par exemple) il doit être couché, et que s'il veut jouer/être avec vous, il faut vite se préparer avant (les dents, la couche, la lecture du soir...)... et lui laisser le temps qu'il reste pour jouer (avec vous idéalement), vous raconter ce qu'il veut... en montrant sur l'horloge/la monte le temps qu'il reste. à 10 min de l'heure de dormir, le prévenir qu'il reste peu de temps, et à 5 min, l'envoyer se coucher pour les câlins.

Ma grande, comme elle voulais jouer, elle expédiait les dents, pipi, tressage de cheveux... en 5 min, puis la lecture (on prenait le temps car elle adore ça), et arrivait à jouer au moins 1/4h (généralement jeux de sociétés avec son père).
Elle savait que quand l'aiguille était sur le 6, c'était dodo.

La règle était que si elle trainait, le lendemain le temps disponible était réduit, elle a de suite compris qu'elle avait intérêt à se coucher vite !

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul


Nombre de messages : 325

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 8 Fév 2016 - 13:30

Bonne méthode, je dis pas que je vais la mettre en place, mais je vais y réfléchir et voir avec le papa !
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 9 Fév 2016 - 21:46

Bonsoir tout le monde

Ce soir, je fais face à un moment de découragement. Mon petit de 26 mois recommence à taper. Nous avions réussi à enrayer le phénomène il y a quelques mois.

Mais depuis une semaine, il "s'amuse" à me taper, me tirer les cheveux ou agripper mon visage assez violemment. J'emploie le terme "s'amuser" car il rit en le faisant. A chaque fois, nous lui attrapons les mains fermement en lui expliquant à nouveau que les mains ne sont pas faites pour taper mais pour les caresses. Mais dès que l'on le lâche, il recommence en riant. 

J'ai aussi essayer de "dissocier" les mains en lui disant : "Mais que font-elles ces mains ? Tu leur as dit qu'il fallait qu'elles soient sages ?". Quand je parle comme ça, il semble écouter mais cela recommence tout de suite après.

Par ailleurs, il arrive parfois que l'on n'arrive pas à se faire écouter par lui malgré diverses approches, toujours dans la bienveillance. 

Quand après une bêtise, nous lui disons que nous sommes fâchés, cela semble couler... C'est comme s'il ne se rendait pas compte de ce qui est "mal" (même si je n'aime pas ce mot). J'ai aussi la sensation qu'il ne ressent aucune empathie vis à vis des autres.

J'en arrive parfois à me dire que nous sommes trop laxistes et qu'au final nous lui donnons l'impression qu'il peut tout contrôler.


Merci de m'avoir lue


Une maman un peu dépassée et démoralisée ce soir


Edit du 10 janvier : Aujourd'hui, il a réussi à déchirer un tablier que je venais de lui acheter pour faire de la peinture. Quand je l'ai pris sur le fait, je l'ai grondé et il s'est mis à rigoler.  Pour lui faire comprendre que je n'étais pas contente, je l'ai mis dans son lit pendant un petit moment. Il a crié de colère pendant un petit moment. Quand il s'est calmé, je suis allée le chercher. En revenant, en voyant le tablier, il a dit "cassé" et s'est mis à rire. Je ne sais plus quoi faire.....
Revenir en haut Aller en bas
letti38
Marche tout seul


Nombre de messages : 487

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 11 Fév 2016 - 9:07

Quel que soit le mode d'éducation choisi, l'apprentissage et l'assimilation des règles impliquent nécessairement des retours en arrière, c'est normal et il faut essayer de ne pas se remettre en question à chaque fois que cela arrive.
Utilisé - tu les messages je du type : quand tu me tapes j'ai mal et je n'ai plus envie de jouer/parler avec toi. Pour moi couper la communication avec l'enfant à ce moment là ne s'assimile pas à une mise au coin. C'est simplement une conséquence de ses actes et on ne li impose rien on exprimé juste nos besoins  (s'éloigner pour ne pas être victime à nouveau).
Essayer de lui faire mesurer les conséquences de ses actes aussi peut être une piste : "maintenant que le tablier est déchiré tu ne pourras plus jouer à la peinture".
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Marche tout seul


Nombre de messages : 316

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 11 Fév 2016 - 9:28

Bonjour Letti38

Effectivement concernant la peinture, je lui ai précisé que nous n'en ferions pas comme prévu aujourd'hui car il avait déchiré le tablier. Mais cela ne semble pas faire d'effet...

Personnellement, je n'ai pas envie de couper la communication avec mon fils quand il tape. Car je ne sais pas ce qui se cache derrière (un besoin de plus d'attention de ma part par exemple ?) et je ne veux pas aggraver son éventuel mal être.

Par contre, quand la journée a été trop difficile, comme hier, je demande à son papa de le prendre en charge pour le bain et la mise en pyjama. Cela me permet de prendre un peu de recul et de souffler.

Bref, c'est compliqué et parfois, la coupe est pleine. Fort heureusement, il y a des moments où il est sage comme une image 

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2649

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 11 Fév 2016 - 18:31

Je ne sais plus où j'ai lu que la chose dont un enfant a le plus besoin, c'est d'attention. Et que du coup, la punition ou sanction la plus frustrante pour lui, c'est de lui refuser cette attention. C'est comme ça que j'en suis venue à bouder : à refuser de lui parler ou de jouer avec lui jusqu'à ce qu'il vienne demander pardon, quand il a fait une bêtise.

Dans l'éducation canine on fait pareil, pour obtenir que les chiens fassent ou ne fassent pas quelque chose, on joue sur l'attention : on donne de l'attention quand c'est bien, et on en refuse (on regarde ailleurs, on cache ses mains pour ne pas toucher le chein) quand c'est mal. Alors bien sûr, le parallèle chien-enfant est cavalier, mais je crois que tous les animaux sont assez semblables dans leurs besoins de base et l'acquisition des règles de base de la vie sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul


Nombre de messages : 325

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 12:40

Bon ben ça y est ici je craque complétement.

On en est toujours rendu au problème de s'habiller/déshabiller. Depuis qu'il sait enlever ses chaussons/chaussettes/pantalons, c'est à lui de faire et quand il veut. En gros on arrive dans sa chambre et il court, joue, etc, ne veut pas se déshabiller, je demande gentiment, je demande quel chausson il veut enlever, je fais le bruit du petit train, je demande s'il veut de l'aide, si je dois faire moi-même, là il hurle que non c'est lui et rien, il trouve tout et n'importe quoi à regarder, et à porter son attention et ne le fait pas.
Il a vraiment toute mon attention la journée, je sais qu'il veut rester avec moi (m'enfin j'ai la même comédie pour l'habiller, il ne veut pas changer sa couche), du coup après lui avoir répété 15 000 fois, ou je lui demande ce que je viens de dire, là il ne réponds pas.  J'en ai marre, je fais et il pleure, s'en suis un gros câlin bien sûr vu que je ne veut pas le laisser pleurer et ça nous apaise tous les deux, mais là je craque. C'est pas comme ça que je vois l'éducation non violente, je perds trop vite mon calme, claque la porte, me barre, et lui il hurle, je demande, qu'il fasse et il hurle qu'il veut pas changer sa couche (alors que je veux juste le mettre en pyjama).

J'ai passé tout mon mercredi (jour de crèche) à faire un joli tableau avec ses affaires, ses chaussons avec ses petits trains etc et donc ce qu'il doit faire pour pouvoir coller la gomette en forme d'étoile sur son tableau (il l'a quand on y arrive rapidement sans cris de chaque cotés et s'il rempli une colonne (journée), il a le droit à un dessin animé). Sauf que là on a pas été plus loin que la deuxième gomette, il décroche le tableau, veut l'étoile tout de suite, ou le dessin animé tout de suite, et autant j'ai eu un peu d'attention au début autant, là c'est repartit, hop il bidouille à tout dans sa chambre et cours partout, fait genre il va s'asseoir pour ses chaussons et se rebarre, et je n'ai pas le droit de partir de la chambre sinon c'est hurlement (murs fins pour les voisins donc... ça à tendance à m'irriter encore plus).

Bref je craque, j'y met pourtant de la bonne volonté, mais il m'ignore. Le soir avec le papa c'est pareil, c'est même pire quand on est deux à s'occuper de lui.
Revenir en haut Aller en bas
thebiket
Galope comme un grand


Nombre de messages : 625

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 13:10

coucou
courage, on a tous des moments de découragements et puis ça repart !

Pour le problème du déshabillage/mettre le pyjama: tu peux peut être lui proposer de choisir le moment par exemple avant/après l'histoire du soir en rappelant à l'avance ce qui va se passer, ensuite pour l'inattention, c'est normal, aussi petit il n'arrive pas à garder une idée en tête longtemps ou un objectif donné... donc tu peux rappeler gentiment dès que tu vois qu'il commence à passer à autre chose "le pyjama" sans en dire plus, pour lui remettre l'objectif en tête .

Après, il faut aussi arriver à lâcher prise, pendant un moment ici, le grand jeu de poulette était de se barrer à poil après le bain pour pas mettre son pyjama ... un soir, j'en avais marre des courses poursuites dans l'appart donc je lui ai dit calmement " écoute, c'est toi qui aura froid à poil et pas moi donc je pose le pyjama sur ton lit, quand tu voudras le mettre tu le mettras", et je suis partie faire autre chose. En trois secondes, elle est venu me chercher pour l'aider ... (ça vaut aussi pour les chaussons... c'est toi qui aura froid aux pieds et pas moi ! Maintenant la chipie me répond qu'on a du parquet et que c'est pas froid   (ce en quoi elle a pas tord !)

Pour le système de récompense, je suis pas convaincue qu'un si petit puisse intégrer ce genre de chose, lui ce qu'il entend c'est "dessin animé" je pense pas qu'il soit en âge de raisonner sur les différentes étapes pour l'obtenir. Il ne voit que le but et pas le cheminement pour y arriver.

Enfin, deux trucs qui m'aide quand je sens que la pression monte:
-me rappeler du livre de catherine guéguenn ''pour une enfance heureuse" , en très grosse synthèse, elle explique  que le cerveau des enfants n'est pas mature ce qui fait que les connexions neuronales sont différents des notres et qu'ils "filtrent" moins voire pas du tout les émotions et le ressenti donc quand poulette est maxi énervée/grincheuse/excitée: je me dis qu'elle ne peut pas faire autrement tout simplement !

-re-situer le problème et réfléchir à la légitimité de la demande: est ce que c'est moi qui vais être incommodé ou elle ? est-ce vraiment nécessaire de mettre des chaussons alors qu'on a du parquet ? est ce vraiment important de s'habiller alors qu'on ne vas pas sortir dans le moment qui vient ?
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1408

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 13:14

Pas de solution a t apporter Fuurin desole :-(
Mais tout mon soutien. On a le meme style à la maison, genre pareil il veut pas que je l'habille donc je finis par lui dire de le faire lui meme et là c'est cris/pleurs pour que je l'habille.... Et on tourne en rond jusqu'a ce que je perde vraiment patience et finisse par finir par exemple moi de me preparer pendanr que lui s'agrippe à mon pantalon en pleurant pour avoir du coup un calin ..... On se sent pas du tout mere indigne a ce moment là  lol!
Ca me rend triste sincerment de pas pouvoir t'aider mais so tout au moins ca peut te consoler de te dire que tu n'es pas la seule à vivre ca :-/
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul


Nombre de messages : 325

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 13:36

Zut Museonline, j'aurai au moins espéré que tu me dises que ça allait passer !!!

Thebiket merci pour les idées, si je change le rituel du soir, il va surement me redemander une histoire après l'avoir changé, et là il sera excité pour le dodo, si c'était que le soir encore... là c'est au réveil, à la sieste, au réveil de la sieste...
Ce n'est même pas qu'il perd l'objectif de vu, c'est qu'il s'en fiche, il m'entends, il ne me regarde même pas et fais autre chose, il ne me porte pas d'attention, il sait ce qu'il à faire, mais ne veut pas, du coup, il repousse.

Je n'ai pas l'option "faire autre chose" de possible, c'est cri si je quitte la pièce, et j'ai une maison en hauteur avec escalier dangereux, du coup je ne peux pas aller loin.
J'hésite à lui laisser la couche jusqu'à ce qu'elle déborde, j'y ai pensé, mais franchement je suis pas sûre que ce soit lui qui sera le plus embêté  
Le mettre au lit habillé sans gigoteuse, et là c'est les hurlements... ça j'ai essayé, ça a pas marché :p

Pour le système de récompense c'est peut-être trop tôt, mais j'aurai aimé que le côté ludique je colle des gomettes à la fin de la tache lui plaise :s

J'ai lu pas mal, j'ai tout essayé, et d'ailleurs au moment du câlin, ou même avant qu'on s'énerve je le lui rappelle ou me le rappelle, que je sais que dans sa tête tout se chamboule, il est fatigué/énervé, il grandit vite et ça cogite là haut, et qu'en plus avec les dents ça aide pas...

Dites moi que ça passe, et si possible dans les prochains jours svp, mais là j'en suis à me donner deux choix, je fais et je dis rien, je fais et je dis que je suis fâché... et que s'il pleure je lui ferai un câlin car là je bloque sur ce que je peux faire d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
eden67
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3194

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 14:03

ici je fait comme thebiket et ca marche tres bien ... il ne veut pas s'habiller je le previent que ce qui va se passe . tu ne veux pas que je t'habille d'accord , je te mets les vetements la et tu t'habilles ! quelque fois il s'habille seul ( slip a l'enver et autre mais bon ) ou commence et je fini quand il demande de l'aide.
Pas de rapport de force ... et surtout explication de ce qui va se passer ... je vois que tu ne veux pas t'habiller , d'accord c'est ton choix je vais dans le salon quand tu es pret tu peux venir t'habiller.
Revenir en haut Aller en bas
thebiket
Galope comme un grand


Nombre de messages : 625

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 14:48

@Fuurin a écrit:

Dites moi que ça passe, et si possible dans les prochains jours svp, mais là j'en suis à me donner deux choix, je fais et je dis rien, je fais et je dis que je suis fâché... et que s'il pleure je lui ferai un câlin car là je bloque sur ce que je peux faire d'autre.

Dans tous les cas, il vaut mieux faire et dire que tu es fâché que ne rien dire à mon sens.
Il faut maintenir le dialogue avec ton petit, et expliquer encore et encore pourquoi il faut faire les chose (s'habiller, changer la couche, etc... ) en essayant de commencer l'activité à un moment propice ( pas évident je le sais!) à cet âge là, les petits ont le monde entier à découvrir et il faut admettre que c'est beaucoup plus intéressant à faire que changer une couche .... on a bataillé pendant des mois pour ça ici .
J'observais beaucoup ce qu'elle faisait et dès que je sentais que son attention n'était plus fixé sur l'occupation du moment, je proposais d'aller se changer.
Il ne faut pas hésiter à verbaliser simplement les choses en utilisant le message "je".

Tu n'as pas la possibilité de sécuriser l'accès à l'escalier pour pouvoir le laisser et vaquer à tes occupations en haut en attendant qu'il vienne te trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul


Nombre de messages : 325

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 16:03

L'escalier en haut est sécurisé (enfin c'est un peu visé dans du bois d'un côté donc j'ai peu confiance quand même quand il bourrine dessus) et moi si je vaque à mes occupations c'est en bas, du coup, il va à la barrière et s'appuie dessus et la tire...
Revenir en haut Aller en bas
thebiket
Galope comme un grand


Nombre de messages : 625

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 16:12

et si tu emmènes le mini et les habits en bas ? ça peut pas le faire ?

y a eu des périodes ici où on mettait le haut dans sa chambre, le bas haut milieu du couloir, les chaussettes dans la salle de bains, et les tresses sur le canapé du salon
Revenir en haut Aller en bas
lorelei50
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 144

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 21:46

Bonjour,
Je ne poste pas souvent mais je suis ce post depuis le début et là, je ne sais plus quoi faire avec ma fille ...
Elle va avoir 3 ans la semaine prochaine et a été une petite fille très facile jusqu'à maintenant sauf que là, c'est juste devenu impossible, elle répond, ignore toutes les consignes et je craque...
Hier j'ai fait une chose dont je ne suis pas fière mais c'était ça où je devenais violente physiquement !
Je lui avais demandé de ranger un peu ses jouets dans le salon, on commence ensemble et je pars prendre ma douche en lui demandant de finir le temps que je me lave (il restait peu de choses) et qu'après, on irait au bain. Je me douche vite et là, un salon entièrement recouvert de jouets, le sol, le canapé ... partout !
J'essaie de rester calme et lui demande ce qu'il s'est passé, réponse :" je suis une princesse, je fais ce que je veux !" (NB : elle ne savait pas ce qu'était une princesse il y a encore deux semaines, merci la cousine ! XP )
Je me sens bouillir, je lui dis que les princesses rangent et qu'on va se dépêcher de le faire. Réponse:" Non c'est toi !"
Je soupire pour me contenir et là elle me sort "tu me saoules !".
J'ai quitté la pièce en lui disant que je ne voulais pas qu'elle me parle comme ça, son père lui a expliqué que c'était blessant de parler aux gens comme ça, elle a dit un pardon peu sincère mais bon ... on a finit la journée (bain, repas) dans une ambiance quelque peu tendue et je lui ai redis plusieurs fois qu'elle allait devoir ranger avant de se coucher, son père a renchéri à chaque fois.
Puis quand après le repas, elle a ressorti un nouveau jouet, j'ai craqué ... je suis montée dans les tours, je me suis plantée au milieu de la pièce, ai demandé (très fort) si elle allait ranger, devant le "non, c'est toi et je suis une princesse, tu me cries pas!" j'ai pris des sacs poubelle (je vous passe les "ah d'accord je vais ranger tu vas voir ! ") et j'ai tout mis dedans, elle s'est mise à hurler et pleurer car ses peluches qui trainaient par terre ont fini dans le sac, je me liquéfiais intérieurement et me détestais de la rendre triste comme ça mais rien n'y a fait, j'ai rempli deux sacs et tout mis dans l'arrière cuisine et fermé à clé.
Pour calmer le jeu, j'avais laissé ce qui était sur la table basse, j'ai fait un horrible chantage "si tu ranges tes crayons, je te redonnerais tes peluches, (chose qu'elle a faite en pleurant), suivi de "tous les soirs si c'est bien ranger, on sortira un jouet des sacs".
Le coucher s'est plutôt pas mal passé même si elle semblait un peu choquée.
Moi, je n'ai pas dormi de la nuit et pleuré en revoyant ma fille supplier "non, pas mes doudous !"
Ce matin, elle a bien rangé après avoir dessiné mais on était à une fête d'anniversaire cet après midi et ce soir elle était trop crevée pour que je revienne sur le problème.
Bref, je me déteste d'avoir fait ça, c'était hyper violent, comment je peux gérer ces crises ? (et désolée pour le pavé mais j'avais besoin de sortir tout ça ...)
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2649

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 19 Fév 2016 - 22:02

C'est vrai que ce n'était pas non violent comme méthode, mais :
- je crois que ta fille est trop petite pour que vous puissiez vous lancer dans un débat raisonnable et raisonné sur le partage des tâches,
- dans ton coup de colère, je pense que tu as bien fait d'aller jusqu'au bout et de ne pas craquer en plein milieu, même si la réaction de la petite t'a émue. Mine de rien elle se souviendra peut-être de ce moment comme de quelque chose de dissuasif.

Est-ce que tu as tenté de proposer de l'aide à ta fille quand vient le moment de ranger ? Tu lui dis, genre, "il est temps de ranger, parce que c'est bientôt l'heure du bain. Je voudrais que tu ranges tes jouets. Je vais t'aider en rangeant des doudous, et toi tu fais le reste"...
A un moment calme tu peux peut-être aussi expliquer ce que ça te fait quand tu vois le salon tout encombré, le travail que ça te donne de ranger. Tu peux lui dire que quand tu passes du temps à ranger tu en as moins pour jouer avec ta fille.

Pour les répliques du style "tu me saoûles", à mon avis faut pas faire dans le non-violent "soft" quand on entend des trucs pareils. Mon petit me fait l'équivalent, parce qu'il ne sait pas encore bien parler : depuis hier il s'est mis à me tirer la langue. Pour moi c'est un manque de respect inacceptable, quand il fait ça  je lui dis que je n'aime pas ça, que c'est très laid, et que je m'occuperai de lui seulement quand il m'aura demandé pardon et fait un bisou. Après, je vais vaquer à mes occupations et je l'ignore jusqu'à ce qu'il se pointe. Ca fait deux fois que je lui fais ça, je crois qu'il a compris le message.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Aujourd'hui à 9:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Education non violente : club de soutien !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 37 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 20 ... 36, 37, 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Club Education Canine de Londinières (76)
» Club d'Education Canine et de Chien de Sauvetage
» Club de Fleury sur orne CALVADOS
» Travail - Santé - Education - Services publics... NON à la casse !
» CONNECTEZ -VOUS EN SOUTIEN JEUDI 21 à 20 H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: