Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Education non violente : club de soutien !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1411

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 13 Mar 2016 - 16:37

Ah bon? Je savais pas du tout. Y a une cause au lien mauvais sommeil/végétation ou c est rapport aux otites que ca entraîne?
Revenir en haut Aller en bas
aloa
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1156

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 13 Mar 2016 - 19:12

Ca peut faire ronfler voire entraîner de l'apnée du sommeil. Si le sommeil est perturbé, l'enfant peut être plus irritable et avoir des troubles attentionnels
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1411

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 13 Mar 2016 - 19:19

Merci du coup j'ai regarder un peu c'est vrai qu'entre autre il a une respiration principalement buccal même en dormant 
Bon Ba on verra bien au rdv ORL . Déjà là je pense que je vais pouvoir le ramener chez le médecin , il avait une otite séreuse la semaine dernière êt là il est bouché de partout (nez , début de conjonctivite ....)
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3625

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 15 Mar 2016 - 9:22

Dès 3 ans ma fille a commencé à avoir les problèmes ORL. Cela l'a rendu un peu difficile, irritable. Tout s'est terminé par une opération. Mon avis personel, ces pathologies ORL peuvent expliquer l'inconfort de l'enfant. A son système neuropsy immature on rajoute une épreuve de santé. Souvent là dedans on trouve divers germes, staphylocoque, branhamela et autres qui affaiblissent le corps et cela n'arrange rien au comportement. Malheureusement je n'avais pas ces informations à l'époque et j'écoutais les bons conseils de notre maîtresse "Votre fille vous teste, elle est jalouse" ce qui mettait de l'huile dans le feu. Lâcher prise, expliquer, accepter, parler. 

Autre explication d'ordre neuropsy c'est le haut potentiel de l'enfant. Ma grande vient d'avoir le verdict. Et bien quand je lis le diagnostique clinique des enfants HP c'est ma fille, avec leur peur, anxiété, sensibilité, émotivité. Tout voir sous une loupe. 

Un exemple : elle voulait manger ses céréales avec une cuillère violette qu'elle ne trouvait pas. Elle s'énerve, s'agace. Je manifeste l'écoute, la compréhension. Ca la rassure. Mais encore quelques mois je lui aurais hurlé et l'aurais "balancé" dans  sa chambre. 

Très longtemps les gens me disaient "elle a des problèmes votre fille, troubles, il faut la punir et sévèrement, il faut qu'elle accepte votre autorité". Aujourd'hui, j'ai des explications de ses comportements. Je n'ai plus la même attitude dans le quotidien. Avant je la prenais pour ennemi. Ma psy Faber m'a dit "ce n'est pas contre toi". Non. Elle n'arrive pas à faire autrement. C'est à moi de l'accompagner. 

Putain ! J'ai arrêté de lui crier.
Revenir en haut Aller en bas
thebiket
Galope comme un grand


Nombre de messages : 630

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mar 15 Mar 2016 - 11:11

@Souris verte a écrit:
Très longtemps les gens me disaient "elle a des problèmes votre fille, troubles, il faut la punir et sévèrement, il faut qu'elle accepte votre autorité". Aujourd'hui, j'ai des explications de ses comportements. Je n'ai plus la même attitude dans le quotidien. Avant je la prenais pour ennemi. Ma psy Faber m'a dit "ce n'est pas contre toi". Non. Elle n'arrive pas à faire autrement. C'est à moi de l'accompagner. 

Putain ! J'ai arrêté de lui crier.

Les gens sont toujours très surpris quand je dis que je n'ai pas d'autorité sur ma fille et que je n'en veux pas parce que je la vois comme mon égal et pas comme un être inférieur !

ça évite beaucoup de conflits puisqu'il n'y a jamais de recherche de supériorité sur l'autre et pas d'histoire de parents qui veulent "gagner" face à leur enfant .  :)
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1411

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 19 Mar 2016 - 7:58

Petite question bienveillance : est çe que pour vous â 3 ans et demi un enfant est en mesure de comprendre que le matin en se levant il doit jouer dans sa chambre et non dans çelle de ses parents ? Apres explications évidemment. 
Chez vous comment ça se passe le matin vous vous levez en même temps que vos enfants Meme sî pour eux le Reveil c'est 6h ?
Ici quand il se reveille, il vient dans notre lit faire un câlin mais ça dure guère plus de 5 min ensuite il commence à chahuter et faire le zouave. On l'invite donc â aller jouer dans sa chambre (quî est accolé à la notre ) mais il finit systématiquement par venir jouer dans notre chambre et pas de façon discrète .... Plutot en mode je tape les jouets, je tape les pieds , je lance toutes les musiques ....
Des idees? 
On voudrait que notre chambre soit pas une pièce parmi temps d'autre pour lui, qu'il comprenne qu'il ne peut pas y débarquer à n'importe quel heure du jour êt de la nuit sans prévenir (ne serait ce que niveau câlin vous gérez comment autrement ?) 

En grandissant je m'aperçois que j'ai du mal à rester bienveillante et à pas devier dans le no limite . Je finit par douter de ce que j'ai fait , de l'éducation qu'on lui apporte surtout que son père â tendance de plus en plus souvent à dire qu'il est capricieux 
Revenir en haut Aller en bas
Adalite
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2204

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 19 Mar 2016 - 9:27

Je te comprends! L'éducation non violente, c'est difficile! A force de bienveillance, on privilégie les besoins de son enfant au détriment des siens... Pourtant, le principe, c'est que tout le monde soit respecté! Je comprends que tu aies envie d'être tranquille le matin dans ta chambre... La seule suggestion qui me vient, c'est de mettre un réveil spécial ( j'ai vu ça quelque part sur le forum) qui indique à l'enfant à quel moment il peut se lever/sortir de sa chambre. 

Il y a quelque temps, j'ai eu une petite expérience de négociation ratée avec mon loulou de quatre ans qui m'a amenée à plus de fermeté dans le quotidien.
Un jour, j'ai voulu partir en balade au bois avec les enfants et le chien. Loulou n'aime pas trop ça et en plus, il jouait aux pompiers. Pour le motiver, je suis entrée dans le jeu et je lui ai dit qu'on avait été appelés pour un incendie au bois. Il etait tellement partant qu'il a enfilé sa veste de pompier illico! Sauf qu'il faisait trop froid pour sortir comme ça...
Après avoir cherché avec lui, je lui ai proposé trois solutions: mettre la veste de pompier sous le manteau, mettre un manteau rouge ( pour faire pompier) et prendre des accessoires, mettre la veste sur un paletot en laine. Rien n'a eu grâce à ses yeux... Je lui ai dit qu'on ne partirait pas pas tant qu'on ne serait pas d'accord sur une solution. Eh bien, on n'est pas partis... Et je me suis privée d'une sortie dont j'avais vraiment besoin!
J'accueille toujours ses émotions avec bienveillance, je les décris et je lui témoigne de la compréhension mais j'impose le respect de mes besoins maintenant. Et je me sens mieux.
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1411

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 19 Mar 2016 - 9:41

Il en a un de reveil comme celui la mais s en contrefiche :-/

Pour reprendre ton exemple dans mon cas et c est ce qui fint par me faire douter sur le fait de finir par etre trop laxiste (ce qui pour moi du coup n est plus non plus de la bienveillance :-( ) , le samedi matin on va souvent à la piscine. Regulierement il finit par depasser les bornes avant d y aller et pas jouer le jeu sur des trucs basic donc je lui rappelle que la piscine on y va pour y passer un bon moment ensemble, qu on y va pour se faire plaisir mais qu autrement on y va pas. Il le finit pas forcement par jouer le jeu et comme toi je devrais decider de ne pas aller a la piscine mais j apprecie tellement d y aller qu on finit toujours pas y aller malgre tout :-/
Je sais pas si je suis tres clair.

Pour revenir sur ce matin, apres avoir explique et négocié 30 min j ai fini par lui interdire l acces a notre chambre desormais et ce jusqu'à ce qu il soit plus respectueux de nos besoins egalement. Je sais pas  si a son age il en est capable, c est sans doute ridicule pour finir comme reaction  .
Revenir en haut Aller en bas
boubou31600
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1376

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 19 Mar 2016 - 10:43

Comme le dit Adalite, l'éducation bienveillante implique d’être bienveillant aussi (et avant tout ?) envers soi-même.

Nous avons été confrontés au même problème que vous Museonline, nous avons d'abord opté pour le réveil mouton qui a bien fonctionné pendant un temps seulement... Quand mon fils continuait à rentrer dans notre chambre avec ses jouets, en tapant, chantant etc., nous avons "simplement" fixé une règle, avec explications bien sûr. Nous lui avons dit que nous avions aussi des besoins et que nous apprécions qu'ils soient respectés, que sa chambre était son espace de jeu et qu'il pouvait tout à fait en profiter dès 7h du matin, en faisant le moins de bruit possible, pour nous laisser "émerger" tranquillement. Il a fallu répéter bien sur, comme toute règle, mais elle a fini par être parfaitement intégrée. Aujourd’hui mon fils a 3,5 ans et est capable de jouer le matin tranquillement dans sa chambre depuis plusieurs mois.

Pour moi la bienveillance n'exclue pas de fixer des règles de bien vivre ensemble, que chacun doit respecter. A son âge ce qui peut fonctionner c'est d'introduire des visuels ludiques pour se rappeler les règles de base de la maison (3 ou 4 règles essentielles pour démarrer). Vous pouvez par exemple dessiner et écrire ensemble les règles sur un cahier, ou même les afficher pour pouvoir se les rappeler à chaque moment. Quand la règle n'est pas respectée, on peut se référer au règlement établi ensemble, en le lui rappelant "tu te souviens, nous étions d'accord pour respecter cette règle".
Ici nous avons fait ça pour les routines du matin et du soir, à un moment où c'était particulièrement difficile. J'ai imprimé plein de dessins trouvés sur Internet correspondant aux choses à faire (pipi, toilette, brossage de dents etc.) et nous avons fait ensemble deux visuels que j'ai plastifiés et affichés près de la salle de bain. Le fait d’avoir participé à l'élaboration de ces affiches (il a découpé, collé, et je lui demandais de me dire dans quel ordre il devait faire les choses) l'a aidé à intégrer les routines. Aujourd'hui encore il regarde régulièrement les affiches même si la routine ne pose (presque) plus de problèmes.

Voilà, je n'ai pas de solution "miracle" mais je suis convaincue qu'un enfant de 3,5 ans est en mesure de comprendre et respecter une règle comme "on ne joue pas dans la chambre des parents", et par ailleurs je pense que c'est essentiel pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
Adalite
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2204

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 19 Mar 2016 - 12:13

J'aime bien l'idée des affiches Boubou! J'affiche aussi des règles sur le frigo mais je n'ai pas pensé aux dessins. On s'y réfère quand c'est nécessaire. Parfois, il les remet en question mais si je ne suis pas d'accord, je ne change pas de position. Par exemple, le déjeuner du vendredi à la maison ne se passait pas bien, ça me fatiguait beaucoup. Il réclamait (en pleurant!) des dessins animés pendant, avant et après le repas, n'aimait pas ce que je cuisinais et ne voulais pas retourner à l'école ensuite! J'ai bien pensé à le mettre à la cantine ce jour là aussi mais je ne voulais pas baisser les bras.
J'ai imposé et affiché les nouvelles règles sur le frigo: pas de dessin animé, le déjeuner à table dans la cuisine avant de jouer. Il a essayé plusieurs fois de changer cette règle mais je m'y tiens et ça va beaucoup mieux. Tout le monde est détendu, tout le monde y a gagné, lui, son petit frère et moi!

Museonline, pour la piscine, ton petit garçon a compris qu'il irait quoiqu'il arrive. S'il se comporte mal, pourquoi n'irais-tu pas sans lui une fois? Ce serait, non une punition, mais une conséquence de ses actes: je me conduis mal, on n'a pas envie de m'emmener à la piscine.
L'idée de lui interdire ta chambre n'est pas ridicule du tout! Tu as raison de préserver ton espace de tranquillité. Ça ne t'empêche  pas de lui dire que tu comprends qu'il ait envie d'être près de ses parents pour jouer. Mais tu as raison d'affirmer ton envie d'être au calme à 6 h du matin!
Courage! Je suis d'accord avec toi, le laxisme n'est pas de la bienveillance.
Revenir en haut Aller en bas
museonline
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1411

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 19 Mar 2016 - 13:36

Tres bonne idee les affiches boubou   . C est vrai que je vois quand on va a la ferme il me fait lire inlassablement le grand panneau qui indique les differentes interdiction donc ca lui parlera sans doute. Genre afficher un panneau interdit avec un 7h et different dessin sur notre porte de chambre. 

@adalite : tu as raison pour la piscine, et c est sans doute le cas pour pas mal de chose je crois  . Par contre y aller seul je peut pas vraiment c est une matinee famille ce jour la et ce que j aime dans la piscine c est d y aller avec lui.
Il devenu tres quemandeur , impatient voir autoritaire (avec je tape pied) avec moi. Et si je me fache il se blotti contre moi pour faire un calin en me disant je t aime :-/
Il est pourtant enormement rassure , cajoler,caliner parce que je sais qu il est tres sensible. Mais a force de vouloir etre bienveillante/a son ecoute ..... j ai etendu ses limites (ce qui revient a ne pas en donner  ). Quand je le puni ou me fache je me dit toujourd que je ne suis plus bienveillante et que ca va etre contre productif :-/

Pour revenir a la chambre, on apprecie qu il vienne par exemple regarder ses dessins anime en dejeunant avec nous dans notre lit les rares jours ou avec son pere on est en repos ensemble , ou quand il vient avec moi faire un calin mais pas qu il vienne taper le bazar a 6h :-/
Dans le meme genre ce matin je voulais votre avis sur un comportement : ce matin ( et d autre) donc il vient au depart se rallonger zvec nous et au bout de 2 min il veut faire pipi. Pour y aller il doit traverser notre chambre et le pallier por atteindre la salle de bain. Il sait venir seul de sa chambre a la notre sans peur (sachant que sa chambre est a cote de la salle de bain) par contre une fois dans notre chambre il veut forcement que je vienne avec lui pour aller au pot.... Motif : j ai peur (sous entendj du noir :-/) . Mais pour venir visiblement il a pas peur. Bref admettons (encore que je serais curieuse de savoir si selon vous il a vraiment peur) . Donc je lui propose différentes solutions : prendre mon tel pour se faire de la lumiere, prendre sa veilleuse nomade..... Non ce qu il veut c est que je me leve (on rappel qu il est 6h!lol) et finir par me hurler dans les oreilles en mode hysterique, en me virant la couverture et me tirant sur le bras... . Pour vous est on dans le caprice? A partir de quel moment on peut se dire que c est un caprice ou un enfant peut importe l.age ne fait jamais de caprice sans raison ? 
Revenir en haut Aller en bas
boubou31600
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1376

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 19 Mar 2016 - 13:45

 Moi aussi il m'est arrivé d'annuler une sortie (piscine notamment) parce que son comportement n'était pas compatible. Avec la même idée  : il ne s'agit pas de punir, mais de responsabiliser, et de montrer qu'un comportement que l'on juge inacceptable à des conséquences. Bien sûr il s'agit de ne pas le faire fréquemment, et en accompagnant toujours la décision d'explications, l'enfant comprend et se montre en général plus conciliant les fois suivantes.

Je comprends tes interrogations Museonline, moi aussi j'ai traversé  (et je traverserai sûrement encore) des périodes de doutes concernant nos choix éducatifs et comment trouver le bon équilibre entre la bienveillance et le maintien de certaines règles "indiscutables". Les règles et les limites ne sont pas forcément des entraves à la liberté des enfants, si elles sont justement choisies, elles sont au contraire la base du cadre qui permet de bien vivre ensemble. En revanche, il faut qu'elles aient du sens pour être respectées par chacun, y compris les parents !
Tu es très à l'écoute de ton fils, je suis sûre que vous allez trouver ensemble un terrain d'entente pour que chacun puisse se sentir écouté et respecté.
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Marche tout seul


Nombre de messages : 329

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 20 Mar 2016 - 11:46

@museonline a écrit:


En grandissant je m'aperçois que j'ai du mal à rester bienveillante et à pas devier dans le no limite . Je finit par douter de ce que j'ai fait , de l'éducation qu'on lui apporte surtout que son père â tendance de plus en plus souvent à dire qu'il est capricieux 
Bonjour,

Je me fais régulièrement cette réflexion également. Rester dans bienveillance tout en posant des limites claires. L'équilibre est parfois fragile.

Comme chez toi, il vient prendre son biberon et faire son câlin dans notre lit le matin. Mais, dès que le biberon est fini, c'est la foire et il ne sait (veut ?) pas jouer tout seul dans le salon en attendant que l'on émerge doucement. 

Mais, désormais, je lui montre aussi que son papa et moi avons aussi besoin que l'on respecte nos besoins. 

Concrètement, cela m'est arrivé d'annuler une séance de piscine (qu'il adore) car il n'avait pas voulu écouter ce que je lui avais demandé. Le hic, c'est que dans ces conditions, je me punis aussi car j'aime ce moment de partage avec mon "bébé".

Je lui explique à chaque fois le détail de ce que je lui demande avec les explications sur la raison pour laquelle je lui demande. A chaque fois, je lui demande s'il a bien compris. Le problème c'est qu'il dit toujours oui à tout mais je ne sais pas s'il comprend bien tout 

Il a 28 mois.
Revenir en haut Aller en bas
Krevêt'
Galope comme un grand


Nombre de messages : 8347

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 20 Mar 2016 - 12:57

@chris223 a écrit:

Je me fais régulièrement cette réflexion également. Rester dans bienveillance tout en posant des limites claires. L'équilibre est parfois fragile.
Est-ce que le fait de se poser la question ne fait pas 95% du travail de rester dans la bienveillance ? 
Pour moi être dans la bienveillance ne veut pas forcément dire être "parfaite" mais y prêter attention, et avoir la volonté de l'être, a déjà forcément un impact positif sur l'enfant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Marche tout seul


Nombre de messages : 329

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 20 Mar 2016 - 13:41

@Krevêt' a écrit:
@chris223 a écrit:

Je me fais régulièrement cette réflexion également. Rester dans bienveillance tout en posant des limites claires. L'équilibre est parfois fragile.
Est-ce que le fait de se poser la question ne fait pas 95% du travail de rester dans la bienveillance ? 
Pour moi être dans la bienveillance ne veut pas forcément dire être "parfaite" mais y prêter attention, et avoir la volonté de l'être, a déjà forcément un impact positif sur l'enfant, non ?


Oui, c'est vrai
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2740

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 20 Mar 2016 - 21:55

Je suis tout à fait d'accord avec ça, d'autant que si ce n'est pas ça l'idée, ça veut dire que je suis une mère complètement nulle, car malgré ma volonté de rester bienveillante il m'arrive d'avoir à parler séchement, à donner des ultimatums au petit ou à le forcer à faire ceci ou cela. Et vraiment je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autre dans les situations en question !

-------

http://puericulture.forumactif.com/viewtopic.forum?t=32823
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Aujourd'hui à 23:17

Revenir en haut Aller en bas
 
Education non violente : club de soutien !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» Club Education Canine de Londinières (76)
» Club d'Education Canine et de Chien de Sauvetage
» Club de Fleury sur orne CALVADOS
» Travail - Santé - Education - Services publics... NON à la casse !
» CONNECTEZ -VOUS EN SOUTIEN JEUDI 21 à 20 H

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: