Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfant unique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
luciole137
Galope comme un grand


Nombre de messages : 642

MessageSujet: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 14:05

Bon, je ne sais pas si le thème a été abordé (je ne crois pas)...

Alors voilà je suis en plein dilemme cornélien entre avoir un seul enfant et qu'elle soit fille unique ou avoir un 2ème enfant...

J'essaie de vous expliquer la situation (peut être un peu dans le désordre).

J'ai 38 ans, une fille de 3 ans 1/2, en couple depuis 14 ans...

Mon problème c'est que je n'ai pas cette envie folle de 2ème enfant mais je me dis aussi que je regretterai plus tard d'avoir laissé ma fille unique. elle adore les bébés, les enfants plus petits, bon je ne sais pas comment elle réagirait si ça arrivait...

Moi j'ai un grand demi frère de 12 ans mon ainé qui est parti tôt de la maison (enfin quand j'avais 13 ans), et qui ne passait pas les vacances avec nous puisqu'il allait chez sa maman... et j'ai toujours voulu avoir un petit frère ou une petite sœur... Je me sentais seule à la maison, des parents très pris, et je n'ai compris que plus tard que ma mère ne pouvait pas avoir d'autre enfant (ablation de l'utérus) mais bien sûr rien ne m'avait été expliqué à l'époque. Et si ça n'avait pas été le cas je ne sais pas si elle aurait voulu un "3è" enfant (elle considère mon frère comme son fils, il est arrivé dans sa vie à 10 ans), car elle privilégiait sa carrière professionnelle.

Je suis en recherche d'emploi pour l'instant suite à la mutation professionnelle en aout de mon conjoint dans une autre région... Je ne sais pas si je dois attendre une éventuelle stabilisation professionnelle pour lancer un enfant (ce qui me rassurait d'une part), ce qui veut dire quand ? Aucune idée, une fois dans l'entreprise, il faut laisser passer la période d'essai et un certain temps quand même...

D'un autre côté, j'ai 38 ans, des cycles très longs, et surtout on a mis 2 ans à avoir notre fille... On était sur le point de commencer tous les tests... Donc même maintenant je ne sais pas si on arriverait à avoir un autre enfant...

De plus j'ai eu certaines difficultés psychologiques, 2 dépressions et une "petite" 3ème à la naissance de ma fille... J'ai mis un an à me sentir bien dans ma maternité... et dans la relation avec ma fille, et c'est elle qui me donne des forces aujourd'hui même si je suis bien consciente que je ne dois pas lui faire porter ça.

Autre difficulté (je sais qu'il y avait un autre post à ce sujet), c'est que je n'ai pas du tout de libido et les relations sexuelles sont très compliquées pour moi... et le pire c'est que notre couple ne va pas bien du tout mais on n'envisage pas de se séparer... Je sais c'est cornélien... et je reproche depuis la naissance de ma fille que le papa ne soit pas assez présent à mes côtés;...

Donc je voulais savoir, avez vous été enfant unique, en avez vous souffert?

Ma meilleure amie est fille unique, je lui ai déjà posé la question, elle m'a dit qu'elle n'en avait pas souffert car il y avait toujours du monde chez elle...mais elle a eu deux enfants...

Et quand je vois ici sur le forum des mamans, qui ont 2,3,4, voire 7 enfants je dis chapeau comment faites vous pour l'organisation la fatigue ??

voilà voilà toutes les réflexions sont les bienvenues...
Revenir en haut Aller en bas
Sick Sad World
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1507

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 14:36

Pour ma part je suis fille unique, et je l'ai très mal vécu.

Une maman peu joueuse, donc l'hiver, j'en ai des mauvais souvenirs
L'interdiction de faire venir mes amis à la maison, donc petite je j'écoutais, mais après il passaient par la fenêtre ^^
J'étais toujours fourrée dehors, 1ere fugue avant mes 2 ans, je suis restée coincée la tête dans les barreaux du portail  eh eh
Et la seconde après mes 2 ans, je lui ai dit que je ne l'aimais plus que je voulais partir, elle ma fait mon sac à dos, avec un paquet de gâteau et mon doudou, c'est le jour ou je suis allée le moins loin !

Une fois ado, un jour on a aborder le sujet à table, et j'ai dit que j'aurais bien aimé ne pas être seule ...
Elle m'a dit mais pourquoi ta rien demandé ?
Car tu m'a toujours interdit de réclamer !
Si je réclamais je n'avais pas ... alors un jouet un petit frère c'est la même chose pour une petite fille ...

Aujourd'hui c'est difficile car mes parents ne sont pas au top de leurs forme et je suis seule ...
Seule pour les fois ou je me fâche avec mes parents, seule quand il y a du bricolage à faire, seule quand il faut faire du dépannage informatique, seule à me prendre toutes les réflexions de merde dans la tronche ... Et seule car elle ne me voit pas grandir et que je n'ai toujours pas mon mot à dire ! 

Me concernant avec mon homme, je lui ai dit 2 mini ou rien ... Chipou est fait, chipounette en route, et me parle de bb3 ... gentiment mais surement d'ici 5-7 ans si l'envie m'en donne.


Dernière édition par Sick Sad World le Mar 9 Déc 2014 - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5307

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 14:39

Je suis fille unique et soyons claire: j'ai détesté. Je ne te dis pas ça pour te faire culpabiliser ou quoi, c'est juste la vérité. Mais mes parents devaient avoir un deuxième qui n'est pas venu car les médecin leur ont affirmé qu'il serait bien plus malade que moi et de ne pas courir le risque... Du coup j'ai toujours porter ce "être deux en un". ma mère est extrêmement possessive avec moi et ne supporte pas de ne pas me contrôler. si nous avions été deux ça aurait été différent, si je n'avais pas été si malade bébé ça aurait différent également.

Aujourd'hui avec le recul, j'en veux à ma mère. pas de ne pas avoir eu d'autre enfant, ça non mais de ne pas avoir su gérer ça et de m'avoir étouffer, de ne pas m'avoir rendue plus sociale, en gros de m'avoir culpabilisé d'être malade et d'empêcher la venue d'un deuxième enfant. d'autant plus qu'elle a également ruiné toutes relation avec mon père (ça se reconstruit enfin à 28ans) et de m'avoir isolé des autres. j'avais le droit d'inviter qui je voulais mais quand j'arrivais à me faire des amis (chose rarissime) ben ils ne voulaient pas venir à la maison à cause de ma mère...

Du coup bah j'ai passé mon enfance seule, à jouer seule et je me suis toujours sentie à part. mais là encore c'est du à mon éducation.
Donc si tu te sent "d'assumer" la place du frère/soeur et d'inviter toujours du monde et de ne surtout pas enfermer ta fille comme ta propriété, alors elle sera heureuse. Si toi tu es bien dans ta tête par rapport à ça alors elle sera bien aussi, c'est simple mais vrai!

Ma meilleure amie est fille unique et a adoré ça! Elle a une relation avec ses parents qui est fantastique!
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5307

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 14:42

@Sick Sad World a écrit:
Aujourd'hui c'est difficile car mes parents ne sont pas au top de leurs forme et je suis seule ...
Seule pour les fois ou je me fâche avec mes parents, seule quand il y a du bricolage à faire, seule quand il faut faire du dépannage informatique, seule à ma prendre toutes les réflexions de merde dans la tronche ... Et seule car elle ne me voit pas grandir et que je n'ai toujours pas mon mot à dire ! 

Me concernant avec mon homme, je lui ai dit 2 mini ou rien ... Chipou est fait, chipounette en route, et me parle de bb3 ... gentiment mais surement d'ici 5-7 ans si l'envie m'en donne.
Je ressent exactement pareil. on voit moins son premier grandir mais quand on en a qu'un ben on ne le voit jamais grandir...
Revenir en haut Aller en bas
Sick Sad World
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1507

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 14:56

@Artémis a écrit:
 Du coup j'ai toujours porter ce "être deux en un". 

Oui et j'ai oublié ce gros détail ... j'ai toujours eu 2 paires de chaussures, 2 manteaux ...

Tu vis pour 2 ... Et aujourd'hui c'est pas pour autant que je suis plus heureuse ou 2 fois plus comblé, avoir un budget de noël pour 2 ... 

J'en ai tellement eu, que maintenant, je ne supporte plus d'avoir un cadeau, la simple impression que l'on achète mon malheur ...
Revenir en haut Aller en bas
Marie26_lou
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 241

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 15:39

Mon mari est enfant unique. Il a bien vécu sa jeunesse, il avait beaucoup d'amis. Il ne regrette pas d'être enfant unique. Je lui ai demandé s'il aurait aimé avoir un frère ou une sœur et il me dit qu'il ne sait pas.
Je crois que ça dépend beaucoup des parents. Ses parents sont sociables, du coup lui aussi. Et par exemple quand ils partaient en vacances, ils se faisaient des amis sur place.


On a deux enfants mais c'est parce que je voulais deux enfants. Je viens d'une famille nombreuse (on est 4)
Revenir en haut Aller en bas
Artémis
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5307

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 15:40

Ah? moi c'était le contraire j'avais moins que les autres sous prétexte que plus je serait trop gaté... bah à force d'avoir eu eur de trop me gâter on ne m'a jamais gaté... Je me suis rattrapée à partir de 15ans... Et ils payent encore...
Revenir en haut Aller en bas
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 15:44

Je suis fille unique (issue de parents enfants uniques) et je l'ai très bien vécu ...
Mon mari a 4 frères et soeurs, a eu une enfance merdique ... et n'a jamais voulu plus qu'un enfant.

Nous sommes d'accord tous les deux sur le fait de n'avoir qu'un seul enfant, pour des millions de raisons qui nous sont propres ...

Mais il me semble important de ne pas mettre sous cloche l'enfant unique, de lui permettre d'avoir des copains / copines (et de les inviter), de ne pas être "pourri gâté" mais choyé ...

Personnellement je ne me vois pas avec plusieurs enfants, même si j'aime beaucoup ceux des autres lol!
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1804

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 16:06

Je suis enfant unique et je l'ai très bien vécu, je me souviens pas avoir demandé de frères ou soeur. Je jouais avec les voisines. Je n'ai été ni gâtée ni privée. Sur protégée oui, mais je ne me suis jamais dit que si je n'avais pas été seule ça aurait été différent.
En revanche, maintenant que je suis partie mes parents sont seuls. Là encore, je ne crois pas qu'ils regrettent (mais ce n'est pas le genre de choses qu'ils partagent avec moi).

Franchement, je ne crois pas (mais c'est très personnel) que la décision de faire un enfant (le premier comme le didixième) doive reposer sur les besoins ou désirs d'un autre enfant. Ça doit venir de toi, de ton couple.
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
narcose
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1760

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 16:46

et j'ajouterai que (pour moi) le plus important reste que les deux membres du couple soient d'accord sur le nombre d'enfants qu'ils veulent (ou pas) ... car si un des deux a un désir d'enfant non comblé ça peut handicaper sérieusement la relation ...
Revenir en haut Aller en bas
alexni
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3334

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 17:30

Oui je suis d'accord, cela dépend plutôt des parents.

Mon père est fils unique et il a mal vécu, il voulait 3 enfants et nous sommes finalement 2 filles (en même temps la relation avec ma mère était difficile)

Mon mari a 1 frère et 1 soeur et c'était pas le top non plus. Un jour sa mère a même dit que quand elle a vu que c'était un garçon elle était dégoûtée, déjà qu'elle ne voulait pas d'un 3me , en plus un autre garçon ... Elle riait, personne était choqué mais moi j'étais choquée pour 10  

Donc, je pense pas que le fait d'être 1 ou plusieurs enfants garantisse d'avoir des enfants heureux.
Par contre, moi je ne voulais pas d'enfant unique, parce qu'avec ma soeur on est super proches et que l'on a une relation de soeur fantastique même si ados on se tapait dessus toute la journée

Je me pose des questions pour ma dernière qui a 2 ans, ses frères ont 14 et 12 ans et si ils partent faire des études, elle sera un peu comme une enfant unique seule à la maison, c'est ma crainte qu'elle s'ennuie un peu toute seule
Revenir en haut Aller en bas
kounoupi
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1002

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 17:42

Mon mari est enfant unique et il n'a jamais voulu de petit frère ou soeur. Il a toujours eu beaucoup d'amis. Pour lui c'est plus simple quand il n'y a pas de frère ou soeur, pas de dispute, moins de problème de succession! Ce sont ses mots! Cette relation entre frère-soeur ne lui a jamais manqué.

Mais il est très content que nous ayons 2 enfants rapprochés et ne regrette pas qu'ils soient rapprochés notamment à cause de cette complicité qui se renforce de plus en plus.

Ses parents par contre se font du souci. Dans quelques temps nous nous établirons pour de bon en France et ils vont se retrouver bien seuls, en Grèce.
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2883

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 18:33

Coucou j'ai eu 4 frères et soeurs (le sujet a déjà été abordé) qui vivait avec moi, une cousine, et j'ai deux autres frères et sœurs du côté de mon père. C'est sympas, même s'il y a toujours des hauts et des bas, puis j'ai 22 ans , pour l'instant on s'entend assez bien même si j'avoue on a pas tous été élevés pareils surtout la dernière (10 ans d'écart).

Ma mère est fille unique et dit qu'elle était bien et tranquille! Elle a eu cependant 4 enfants alors qu'elle disait ne pas en vouloir...Elle adore les fêtes de famille tout ça. En fait elle aime beaucoup le monde mais de sa famille, les personnes extérieures bof bof elle s'en fiche (pas méchante mais pas trop proche).

Malheureusement tu ne peux pas savoir à l'avance, certains auraient préféré être seul d'autres non! D'ailleurs, si toi tu commences à regretter c'est peut-être le signe que un deuxième ça serait bien pour vous? C'est sûr qu'un enfant seul faut pas le garder enfermer non plus, puis s'il y a des cousins/cousines c'est toujours sympas.
C'est une question financière je trouve aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2752

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 20:55

Ouah dites donc ces expériences d'enfant unique, c'est la première fois que j'en vois autant de négatives sur un même fil  

Je suis une enfant unique heureuse. Mes parents n'étaient pas très joueurs ni "sorteurs", c'était une famille de paysans, mais ils m'ont laissé beaucoup de liberté. J'étais seule mais tranquille, je faisais mes patouilles et mes expériences dans mon coin et tout allait bien.
Et en plus j'avais une petite copine de mon âge, presque une soeur de lait, on était tout le temps fourrées ensemble. Le père de mon amie m'a dit récemment que de temps en temps il avait deux filles (quand on était toutes les deux chez ma copine), et que de temps en temps il n'en avait aucune (quant on était toutes les deux chez moi). Ca décrit plutôt bien la situation.

Tout ça pour dire qu'être enfant unique ne signifie pas forcément "vivre seul", mais à mon avis c'est aussi aux parents de s'organiser pour éviter ça. Si nos parents n'avaient pas accepté de se faire confiance les uns les autres, de faire de l'échange de fifilles, nous n'aurions pas vécu ça.

Personnellement, j'ai un fils et ce sera probablement un enfant unique, mais je ferai en sorte qu'il ne soit pas seul, je guette déjà les enfants de son âge dans le quartier et quand il sera en âge, je prendrai mon bâton de pélerin (et mon courage à deux mains  ) pour proposer des jeux ensemble, des sorties etc.
Revenir en haut Aller en bas
charline
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 244

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mar 9 Déc 2014 - 23:27

Très intéressant se post . Personnellement je ne pense pas que se soit un souci quand l'enfant est petit. c'est au parent de s'adapter pour le bien de leur enfant. j'ai une grande soeur et on c'est jamais entendu, on passé notre temps à se chamailler et notre relation a beaucoup changer depuis l'arrivé de nos enfants. Ma fille est fille unique pour l'instant mais je pense qu'elle le restera, même si sa me chagrine pour l'avenir. 
Je trouve sa vraiment extraordinaire de se retrouver avec ma soeur et nos enfants, en plus ils ont le même age et c'est très sympa. je pense aussi a quand nos parents auront des soucis en vieillissant on sera 2 a surmonter sa et c'est la que je trouve qu'un enfant unique se sentira très seul. voila moi ou je voit la contrainte d'être un enfant unique. Mais dans mon cas un second enfant serai très compliqué par rapport a notre travail qui nous prend tout notre temps.
Revenir en haut Aller en bas
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 7:58

Pour ma part j'ai envie de dire qu'il faut faire un enfant parce que toi tu en as vraiment envie et non pas pour les enfants déjà présents.

tu ne sais pas comment tournera la relation de la fratrie, pour ma part j'ai une soeur beaucoup plus âgée, donc j'ai plus ou moins été élevée en enfant unique (elle a quitté la maison quand j'avais 6 ans), on ne s'est jamais entendues avec ma soeur, au point de ne pas s'être parlé en plus de 10 ans maintenant...
j'ai bien vécu le côté enfant "unique", je n'ai jamais regretté d'avoir une soeur ou un frère plus proche en âge.

mon mari a trois frères et soeurs proches en âge, sur les trois y'en a un à qui il ne parle plus du tout (fâchés depuis plus de 5 ans, plus aucun contact), une avec laquelle il parle tout les 6 mois, et le dernier avec lequel il a quelques contacts au téléphone mais qu'on a pas vu depuis 2 ans.

bref, mes enfants ne connaissent pas leurs oncles/tantes /cousins et seraient incapables de les reconnaître s'ils les croisaient dans la rue.
on le vit bien hein, c'est pas pour me faire plaindre eh eh 

mais juste que unique ou pas unique, au final tu n'as pas la moindre idée de comment ça tournera.
et au final le gros des témoignages que j'ai lu ici d'enfants uniques qui l'ont mal vécu, c'est les parents qui l'ont mal géré...

si TOI tu as envie d'un deuxième, ben fonce, fait en un deuxième, mais fais le pour toi, pas pour ta fille
Revenir en haut Aller en bas
sourdine
Galope comme un grand


Nombre de messages : 627

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 8:53

Je suis fille unique, heureuse de l'être.

J'ai eu une enfance atypique, élevée par ma grand mère et ma tante.
Quand je regarde mon enfance je me dis heureusement que j'étais seule.

Adulte tout le monde me dit que je serais deux ça serait mieux mais mieux pourquoi ?
Je ne peux pas savoir comment cela serait puisque je ne connaîtrais jamais.

Mon mâle chéri est le fils aine. Il a la chance d'avoir ste veve comme petite sœur.
Il ne fait jamais assez bien, il n'est jamais au niveau et cette pauvre ste veve fait de son mieux (et elle ne force pas beaucoup) et c'est toujours parfait.

Notre fille a la chance de n'avoir aucun grand parent, aucune tante, aucun cousin car ils ont beau être sur son pedigree, ce n'est pas l'inscription qui fait la relation.

Elle a un parrain qui est merveilleux et qui a une place et un rôle auprès d'elle.
Elle a des cousins cousines de substitutions encore plus que les biologiques qui sont merveilleux.
Elle va a l'école ou elle échange avec des enfants de son âge. On a des amis qui ont des enfants qu'on voit régulièrement.

On peut être seul au milieu d'une foule et entoure avec une personne.
L'important n'est il pas la qualité de la relation ?

Lui trouve que seul il n'aurait pas été plus mal qu'à deux.

Je pense que un deux ou dix c'est une question de couple.

De temps en temps alors qu'on avait dit jamais pour une deuxième l'envie nous titille.
Mais voilà, on ne se projette pas avec deux.
On ne projette pas les vacances, les journées, le quotidien.

On ne projette pas notre quotidien, on ne voit pas comment on pourrait s'accorder du temps, s'occuper de chacun de nos enfants quand il en a besoin.

Alors entre les deux notre cœur balance un jour vers un un jour vers deux.
Mais pour l'instant, on profite de notre merveille.

Quand on lui demande si elle veut un petit frère ou une petite sœur, elle,dit non.


Dernière édition par sourdine le Mer 10 Déc 2014 - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.duchenedaniele.net
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2752

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 9:00

@Namaelle a écrit:
tu ne sais pas comment tournera la relation de la fratrie [...]
si TOI tu as envie d'un deuxième, ben fonce, fait en un deuxième, mais fais le pour toi, pas pour ta fille
Je suis complètement d'accord avec ça. Autour de moi j'ai plusieurs exemples de fratries qui se sont fâchées. On parle aussi de quand les parents vieillissent mais le partage de la charge n'est pas systématique, je connais aussi plusieurs exemples de fratries qui se sont dispersées géographiquement, ou alors de frères ou soeurs qui se sont dégagés de cette responsabilité sur l'un d'eutre eux.

A mon avis, faire un deuxième enfant pour donner au premier "le sentiment magique de l'amour fraternel" ou "la possibilité de partager ma charge quand je serai vieux", ce ne sont pas de bons arguments.
Revenir en haut Aller en bas
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 9:19

complètement d'accord...
personnellement je le cherche encore le sentiment magique de l'amour fraternel, que ce soit chez moi ou chez mon mari

ça ne m'a pas empêché d'avoir 3 enfants (et l'envie d'un 4ème me titille, mais là c'est mon mari qui n'en a pas envie du tout), mais je les ais fait quand nous avons eu envie de les avoir, quand nous nous en sentions capable.
pour l'instant ils s'aiment et s'entendent, j'espère que ça durera, mais je ne me fais pas d'illusions, peut être que ça ne durera pas.

à l'inverse j'ai une collègue dans le village qui n'en fait pas de deuxième, officiellement parce que son fils ne le supporterait pas, si c'est vrai, je trouve ça vraiment malheureux...

nos enfants sont notre choix, notre décision de couple, je ne trouve pas correct de faire peser l'existence ou la non-existence d'un frère ou d'une sœur sur les épaules des enfants déjà présents. C'est une charge bien trop lourde à assumer pour un tout petit qui finalement n'a rien demandé à personne et qui n'a pas bien conscience de ce que ça représente.
Revenir en haut Aller en bas
alexni
Galope comme un grand


Nombre de messages : 3334

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 9:35

La preuve qu'on est tous différents, quand Sourdine dit "la chance de ne pas avoir de grands parents ", alors que pour moi , mes grands parents étaient SUPERS importants , des instants magiques de mon enfance, les pilliers de la famille et depuis qu'ils ne sont plus là, j'ai un réel manque .

c'est mon grand regret, que mes enfants ne connaissent pas les relations que j'ai eus avec mes grands parents, ma mère ne s'occupe pas d'eux et n'a pas l'instinct maternel, ma BM s'en occupe bien mais rien à voir avec ce que j'ai connu, mon BP est décédé et heureusement il y-a mon père "pépère"  qui est vraiment super avec eux .

Je suis d'accord avec Namaelle, si TOI  tu as envie fonce (et ton mari bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 9:46

moi je comprends sourdine, j'ai eu des grands parents merdiques, mais vraiment, je n'ai jamais connu les maternels, et les paternels étaient infects avec moi, j'étais jamais assez bien, jamais ceci, jamais cela, j'étais une fille, drâââââme, et jamais aussi bien que ma soeur, mes cousins, mes cousines, bref, la bête noire du troupeau.

mes filles ont des grands parents fabuleux, et je suis nostalgique de ne pas avoir eu droit à ça.

mais franchement, vu ce que j'ai souffert de la relation à mes grands parents, si ceux de mes filles avaient été du même acabit que les miens, je n'aurais pas hésité une seconde à couper les ponts, y a des situations où c'est préférable de ne pas en avoir que d'en avoir des tout pourris...

au final, c'est pas tant le lien du sang qui compte que la relation. On peut ne pas avoir de famille mais en avoir une de coeur, et j'ai la sensation que la famille de coeur est bien plus durable dans le temps que celle de sang.
parfois on a de la chance et la famille de coeur est également celle de sang  

mais quand j'entends les gens autour de moi, ça a pas l'air d'être le cas le plus fréquent...
Revenir en haut Aller en bas
scoubidous
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1129

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 10:00

Ma grand mère était fille unique et elle m'a toujours fait jurer (depuis gamine) de ne pas faire qu'un seul enfant si je devais en avoir. Elle vieilli toute seule, elle le dit comme ça, bon elle a 4 enfants et 8 petits enfants du coup mais ça me marque très profondemment.

C'est nos experiences personnelles qui nous font vouloir ou non une certaine fraterie. On peut souffrir d'etre enfant unique comme d'être dans une famille nombreuse, ça dépend de comment ça se passe dans la famille et du caractère personnel de l'enfant même je dirais.

Du coup avec mon experience propre idem chez nous c'est 2 ou rien. La composition famille homoparentale me confirme un peu ce choix aussi, je veux que nos enfants puissent parler de ça entre eux s'ils en ont besoin. Dans ma tete je me dis aussi : autant on choisit pas sa famille, quand on est tout seul on peut pas faire autrement. Autant quand on a des frères et soeurs, si ça se passe mal on peut décider de s'affranchir de relations toxiques, quelque part il y a un choix possible, meme si c'est difficile. C'est mon ressenti sur la question, je pense pas que beaucoup de personnes puissent partager cet avis

Voila pour ma petite contribution...
Revenir en haut Aller en bas
sourdine
Galope comme un grand


Nombre de messages : 627

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 10:08

@alexni a écrit:
La preuve qu'on est tous différents, quand Sourdine dit "la chance de ne pas avoir de grands parents ", alors que pour moi , mes grands parents étaient SUPERS importants , des instants magiques de mon enfance, les pilliers de la famille et depuis qu'ils ne sont plus là, j'ai un réel manque .

c'est mon grand regret, que mes enfants ne connaissent pas les relations que j'ai eus avec mes grands parents, ma mère ne s'occupe pas d'eux et n'a pas l'instinct maternel, ma BM s'en occupe bien mais rien à voir avec ce que j'ai connu, mon BP est décédé et heureusement il y-a mon père "pépère"  qui est vraiment super avec eux .

Je suis d'accord avec Namaelle, si TOI  tu as envie fonce (et ton mari bien sûr)
J'ai eu des grands parents fantastiques.
Des êtres d'exception qui m'ont apporté beaucoup et pour cause, ils m'ont élevé.

Pour ma fille : ma mère n'est pas au courant qu'elle est grand mère. Enfin officiellement, je l'ai croise en ville quand j'étais enceinte et je ne l'avais pas vu depuis plus de dix ans.
Mon père nous a notifié un refus d'entretenir des relations avec nous l'an dernier  le jour de mon anniversaire. Trop chouette comme cadeau.
Et mes moches parents (oui les miens peuvent pas être beaux) ont declare que leur petite fille n'était pas leur petite fille parce que maman on en est sur papa jamais.

Alors des fois, oui heureusement que certains n'ont pas de grands parents enfin sur le pedigree parce qu'elle a des Mamy et des papy de cœur et finalement au delà du pedigree c'est le lien qu'on crée qui est important.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.duchenedaniele.net
Marielabeille
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2752

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 10:23

Il y a aussi la solution de garde qui peut être structurante pour un enfant, mine de rien. Du haut de ses petits 16 mois bébé a des relations très intimes avec ses deux nounous successives. Elles sont copines, de temps en temps bébé voit sa première nounou, il lui gazouille dessus à n'en plus pouvoir  

C'est très vrai qu'au delà du lien du sang il y a des liens de coeur qui sont parfois plus étroits et plus riches.
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2857

MessageSujet: Re: Enfant unique   Mer 10 Déc 2014 - 10:45

@sourdine a écrit:
Pour ma fille : ma mère n'est pas au courant qu'elle est grand mère. Enfin officiellement, je l'ai croise en ville quand j'étais enceinte et je ne l'avais pas vu depuis plus de dix ans.
Mon père nous a notifié un refus d'entretenir des relations avec nous l'an dernier  le jour de mon anniversaire. Trop chouette comme cadeau.
Et mes moches parents (oui les miens peuvent pas être beaux) ont declare que leur petite fille n'était pas leur petite fille parce que maman on en est sur papa jamais.
Wouh pinaize vous cumulez avec ton homme
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfant unique   Aujourd'hui à 11:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfant unique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Enfant unique
» "N'a qu'un rein"
» Orthophoniste chez un jeune enfant
» poussette double et marche pour 3° enfant
» Les Soucis de Garde d'Enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: Divers-
Sauter vers: