Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Education non violente : club de soutien !

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Moineau
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2921

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 4 Fév 2017 - 22:02

@Marielabeille a écrit:
 il a beaucoup de mal à rester immobile, même quand il lit il a toujours les jambes en mouvement, change sans arrêt de position etc. Ma kiné m'a dit que c'est normal pendant la croissance, les petits ne sont pas forcément confortables dans une position précise, leurs os ne sont pas calés, ils ont besoin de mobilité. 
Tiens ça me rappelle quand j'étais gamine, mon père me disait tout le temps "mais c'est pas possible, t'as des épines dans les fesses !" ; pourtant j'ai un tempérament calme 
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
chris223
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 525

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 5 Fév 2017 - 14:28

Bonjour les filles,

Merci encore. Bon, il semble que cela se soit un peu tassé depuis. Il reste agité en classe et souvent puni mais ne s'attaque plus aux autres.

L'idée du doudou est intéressante mais il n'en a pas un à proprement parler.
Revenir en haut Aller en bas
Carine
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 534

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 17 Fév 2017 - 16:29

Bonjour Chris,
Je venais prendre des nouvelles (je ne poste pas souvent, mais j'essaye de lire régulièrement). Comment ça se passe avec ton fils maintenant ? As-tu réussi à savoir ce qui pouvait engendrer ses comportements ?
Ca ne doit pas être évident à gérer au quotidien...
Mon fils (3 ans et demi bientôt) est aussi souvent très agité, et ça peut lui arriver de mordre, taper ou pousser, alors je comprends
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 525

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Ven 17 Fév 2017 - 20:44

Bonsoir, 

Merci Carine de prendre des nouvelles.

Je n'ai pas eu écho de comportements agressifs de sa part à l'école depuis pas mal de temps. Je sais par contre qu'il perturbe régulièrement le cours de la classe et que, par conséquent, il est très souvent puni.

A la maison, cela va aussi beaucoup mieux même si il a du mal à s'endormir le soir mais cela se passe plutôt bien.

Bref, nous avons un petit garçon très actif et nous en avons pris notre parti. Nous restons néanmoins vigilants concernant son besoin de faire mal aux autres parfois. 

Bon week-end :)
Revenir en haut Aller en bas
Carine
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 534

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Sam 18 Fév 2017 - 20:24

Chris, une idée qui me vient comme ça, mais tu crois que tu pourrais lui donner des fleurs de Bach pour l'apaiser un peu ?
En tout cas, même s'il est toujours très actif, c'est chouette que les choses se soient un peu apaisées :)
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 525

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 19 Fév 2017 - 10:08

Coucou Carine,

J'ai bien pensé aux fleurs de Bach mais entre les personnes qui disent que ce n'est pas efficace et sur le fait que je ne sais absolument pas quoi choisir......


En ce moment, nous avons de gros problèmes d'endormissement. Il refuse de s'endormir avant 23 h 30/00 h 00 sauf si l'on se couche avec lui dans notre lit (et là c'est du 22 heures). Il n'est pas angoissé mais a juste envie de faire la fête !!! Cette nuit, il a débarqué à 2 heures du matin dans notre chambre et il y a finalement passé le reste de la nuit
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 3182

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 19 Fév 2017 - 13:06

Je fais partie des gens qui n'y croient pas trop. Quand je me suis renseignée j'ai lu que les cocktails de fleurs sont très personnalisés, en fait. Donc il vaut mieux trouver un guide de confiance pour explorer ça. Des fois les pharmaciens peuvent être utiles, il y en a qui sont sensibles à ces médecines alternatives. Dans mon quartier il y a un très bon pharmacien homéopathe, à mon avis les fleurs de Bach il maîtrise aussi.

Même souci au niveau de l'endormissement ici. Ça fait des semaines qu'il accepte de s'endormir uniquement si je suis à côté de lui. C'est un peu lourdingue mais du coup je me suis adaptée : je me couche vraiment en même temps que le petit, vers 20 heures, 20 heures 30, puis je me lève à la fin de mes huit heures, vers 3-4 heures, et c'est là que je fais ce que je ferais en soirée eh eh
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 525

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 19 Fév 2017 - 13:48

Tu as bien du courage Marielabeille !!! Franchement, j'aurais dû mal à me lever vers 3 heures du matin et encore moins faire du ménage. En plus, cela te mange toutes tes soirées. 

Ce matin, nous avons eu droit à un petit démon dès la première heure :

- il est monté sur la table de la salle à manger, s'est mis debout et a sauté sur le sol. Le temps que nous puissions réagir, il a eu le temps de le faire une deuxième fois.

- Ensuite, il a fait valdinguer ma tour de séchage du linge 

Et pour finir, il a attrapé mon verre sur la table et a décidé de l'envoyer valdinguer sur le sol. Il a attrapé ensuite celui de son père pour faire la même chose mais nous avons eu le temps de l'arrêter.

Là, il est parti faire sa sieste et ça fait vraiment du bien.....
Revenir en haut Aller en bas
Carine
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 534

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 19 Fév 2017 - 17:04

Chris, tu sais, je suis moi aussi un peu dubitative, mais je me dis que ça ne peut pas faire de mal, à condition de trouver les fleurs qui lui correspondent vraiment.
Chez nous l'endormissement a toujours été un problème, donc on doit rester avec lui pour qu'il s'endorme. S'il n'a pas fait la sieste, ça prend 5mn, s'il la faite (et bon, quand je vois qu'il est épuisé et ingérable en début d'après-midi, je la lui fais faire, donc c'est assez souvent), ça prend 1h-1h30, quelle que soit l'heure à laquelle on le couche. Et dès qu'il se réveille la nuit, il vient nous rejoindre dans notre lit. Donc quand c'est en plein milieu de la nuit, ça ne nous dérange pas (vu qu'il se rendort tout de suite), quand c'est à 23h00 et qu'on vient d'aller se coucher ça nous plait moins. On a tenté de le rendormir dans son lit, tout en l'accompagnant, donc en restant avec lui, mais il finit toujours par se réveiller alors qu'on y a passé plus d'une heure parfois (alors autant que tout le monde dorme, même si c'est dans le même lit lol).
Encore une chose qui me vient, car je pensais au comportement de mon fils d'il y a quelques temps : il a beaucoup d'allergies alimentaires, et ça depuis la naissance. Ca a été un calvaire pour nous, entre les reflux, les pleurs (devrais-je dire hurlements ?), les troubles du sommeil etc. Bref, l'arrêt du gluten alors qu'il avait 2 ans a vraiment apporté une grande amélioration au niveau de son comportement. Se pourrait-il que son comportement soit lié à son alimentation ? Je sais que beaucoup d'autres mamans, qui ont des enfants intolérants au gluten, ont remarqué une nette amélioration de leur comportement une fois qu'elle l'avait stoppé. C'est juste une idée qui m'a traversée l'esprit, du coup je te la partage, mais ça ne veut pas dire que ce soit ça bien entendu.
Marielabeille, tout doit être calme chez toi quand tu te lèves du coup ! Si on regarde le côté positif, ça doit faire du bien :)
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 3182

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Dim 19 Fév 2017 - 19:15

Exactement ! Et à cette heure le petit bonhomme est profondément endormi, c'est super rare qu'il se réveille et me réclame. C'est même un peu dangereux, je pourrais m'habituer à ces heures à moi nocturnes eh eh
Revenir en haut Aller en bas
Fuurin
Marche tout seul
avatar

Nombre de messages : 346

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 26 Juin 2017 - 8:51

Plop me revoilà, tout va plutôt bien dans le meilleur des mondes (ou pas) mais petite question qui me travaille.
Vous faites comment pour l'insolence ?
Mon petit de 4 ans PS me dis du :
- Toi, t'arrêtes pas de m'énerver ! (ou "Arrête de m'énerver !")
Généralement lors d'un refus de notre part de faire quelque chose, ou quand on lui dit de le faire seul.
En général je relève pas, ou je lui dis que je ne lui parle pas sur ce ton.
Sauf que ce matin il l'a dit devant le papa de son copain, qui a fait comprendre que son fils n'aurait pas intérêt à parler à sa mère comme ça sinon c'était punition directe.
Du coup je me suis demandé si j'étais trop laxiste sur ce sujet.
Le 'tu m'énerves' ça me plaît pas mais bon... après tout c'est sa façon de me faire comprendre qu'il aime pas, mais je prends toute aide sur le sujet (s'il y a).
Sinon, vous auriez une solution pour le : Toi, t'es plus ma mère/père ?
J'avoue que je fais genre ça me touche pas, mais ça, ça me touchera toujours
Revenir en haut Aller en bas
Ravenica
Se tient aux meubles
avatar

Nombre de messages : 209

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 26 Juin 2017 - 10:13

Bonjour :)

Ici on a le choix entre "c'est trop nul", "c'est injuste", "ca m'enerve". Dans tous les cas, je lui dis qu'il a le droit de dire et penser ca, pas de souci, mais je refuse qu'il le hurle comme il le fait a chaque fois.
Pour le "arrete de m'enerver", n'y etant pas (encore?) confrontee, je ne peux que supposer que je reagirais pareil en rajoutant de ne pas me parler sur ce ton et en lui faisant remarquer que je ne lui dis pas ce genre de chose (meme si parfois je le pense tres fort ).
Revenir en haut Aller en bas
Adalite
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2512

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 26 Juin 2017 - 11:14

Je m'essaie à la CNV en ce moment.   Quand j'ai une réflexion insolente de ce type, je réponds fermement que je suis en colère quand il me parle de cette façon, que j'ai besoin de me sentir respectée et je lui demande de me dire ce qu'il ressent d'une autre manière. En général, il reformule différemment et sur un autre ton. Je trouve que ça marche bien mais ça demande une petite gymnastique de l'esprit et c'est plus difficile devant quelqu'un d'autre parce qu'on est observé-e et qu'on a peur d'être jugé-e.  Je ne laisse pas passer les réflexions insolentes, on a le droit d'être traitée avec bienveillance aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 3182

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 26 Juin 2017 - 14:02

Je ne laisse passer aucune insolence de la part de mon fils à mon égard, geste, ton ou parole. J'ai trop peur que ça s'aggrave après quand il grandira. J'essaie de lui parler avec le plus de douceur possible, je m'attends au même traitement de sa part. Dans ce domaine, je réagis "en miroir" : plus il monte dans les tours, plus je monte moi aussi.

Généralement, quand il lève le ton, je lui dis que je n'aime pas ça, je lui fais un peu la tête, je me détourne de lui, il vient spontanément demander pardon. S'il me parle "mal" pour demander quelque chose (sans "s'il te plaît", ou de façon trop autoritaire), je lui dis de me redemander correctement, et qu'après seulement je ferai ce qu'il demande. Et bien sûr, je ne cède jamais quand il fait du scandale exprès pour me faire plier, quand il y a du monde autour. S'il se met à crier et que je sais que ça va gêner les personnes alentour je lui fais quitter les lieux.

En revanche, si je sens qu'il crie ou pleure parce qu'il est fatigué ou vraiment triste, je lui propose un câlin.
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2027

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 26 Juin 2017 - 16:39

@Fuurin a écrit:
Mon petit de 4 ans PS me dis du :
- Toi, t'arrêtes pas de m'énerver ! (ou "Arrête de m'énerver !")
Généralement lors d'un refus de notre part de faire quelque chose, ou quand on lui dit de le faire seul.
 Où est-ce qu'il entend cette phrase ?
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
Fuurin
Marche tout seul
avatar

Nombre de messages : 346

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 26 Juin 2017 - 18:20

A l'école sûrement, c'est pas le truc que je lui dirais.
Après je dirais surement, zut ça m'énerve ça, ou c'est énervant mais le toi, t'arrêtes pas de m'énerver, never.
Je fais très attention à ce que je dis. Et surtout je ne le mets jamais dans une case (tu es enervant, t'es pas doué, t'es etc etc j'ai été nourrie à ça donc du coup je sais le mal que ça fait).
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 2027

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Lun 26 Juin 2017 - 18:43

Ok, c'est déjà bien que ce soit pas à la maison qu'il l'entend. Est-ce que tu as essayé de lui expliquer que cette phrase n'était pas très sympathique, les sentiments que ça provoque chez la personne à qui on le dit et quelles autres façons il existe d'exprimer son désaccord tout en respectant l'autre ? 
Je n'ai pas été confrontée à ça donc je te parle en théorie, personnellement je n'accepterais pas non plus, je dirais un truc du genre "je ne me sens pas respectée quand tu me dis ça, ça me blesse" et je proposerais une reformulation, avec un dialogue pour savoir pourquoi il est énervé tout en expliquant pourquoi je lui ai demandé telle chose et pourquoi c'est important qu'il le fasse.
Édit : pardon, je viens de relire c'est quand tu refuses ce qu'il demande qu'il dit ça. Il est sûrement frustré. Peut-être expliquer à chaque fois pourquoi tu ne peux pas le faire et bien lui dire que tu comprends sa frustration et que c'était important pour lui mais c'est pas possible parce que ... et non pas parce qu'il n'est pas important pour toi ou que tu sous-estime son besoin.
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
chris223
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 525

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mer 16 Aoû 2017 - 17:48

Coucou les filles,

Me revoilà après une longue absence sur ce post. Aujourd'hui, j'ai juste besoin d'un gros remontage de moral. Je vous explique :

Nous sommes allés voir mon père et sa compagne ce week-end avec mon loustic et son cousin (que nous gardions depuis quelques jours).

Durant la journée, les enfants se sont plutôt bien amusés même s'ils ont été un peu bridés par mon père qui ne voulait pas qu'ils fassent trop de bruit. Nous étions en extérieur. 

Il était prévu que nous mangions également le soir là-bas. Le repas s'est fait un peu tardivement et mon loustic commençait à être un peu fatigué. Et comme à chaque fois qu'il l'est, c'est parti en vrille. Il a commencé à jeter des coussins par terre. Mon père est allé vers lui en lui criant dessus avant que j'ai eu le temps d'intervenir. Du coup, mon loulou s'est mis à pousser des cris stridents (pas des cris d'angoisse ou de colère, juste des cris en rigolant). Je l'ai vite pris dans mes bras pour tenter de le calmer et je l'ai isolé dans une chambre. Mais il a continué à crier. Il était 22 heures et le petit des voisins (la maison est mitoyenne) dormait déjà. J'ai donc pris mon fils en lui disant qu'on partait immédiatement et que je le mettais illico dans la voiture. 

En sortant de la chambre, ma belle-mère lui a dit en lui attrapant la bouche : "tu es méchant" et "tu as de la chance" (sous-entendu, si cela avait été moi, tu aurais pris une fessée). Je suis ensuite partie installer mon fils dans son siège auto en emmenant mon neveu avec moi. Dans la voiture, celui-ci (11 ans) lui dit : "tu as de la chance, moi, si j'avais fait ça, j'aurais déjà les joues toutes rouges (à cause des gifles)". Je lui ai répondu qu'ici, nous ne frappions pas les enfants. Il me répond  : "oui mais là, quand même....". A ce moment là, j'ai perdu mon calme et lui ai dit très sèchement qu'il n'avait pas à me dire comment élever mon fils. 

Après coup, mon mari m'a dit que mon père lui avait dit qu'il fallait sévir (ou serrer la vis ; il ne sait plus trop). Bref, j'en ai assez qu'on juge mon fils, qu'on considère que je l'élève mal et qu'il est méchant. 

Je me demande parfois si je ne fais pas fausse route aussi. 

J'ai eu une petite discussion au calme avec mon fils le lendemain. Même s'il semble comprendre que ce comportement me peine, il n'a pas l'air de vouloir améliorer son attitude. 

Voilà, c'était mon coup de blues de la semaine

Pour rappel, il a 3 ans et 9 mois
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 4084

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mer 16 Aoû 2017 - 18:48

Je te comprends Chris. Mes beaux parents essayent d'être patients, mais je n'ai pas manqué de remarque à l'égard de mon éducation, des remarques brèves, courtes mais elles étaient là. Ils comparaient mes enfants aux autres. Après des années d'explications et de justifications j'ai saisi une occasion je leur ai dit tout ce que pensais de leur regard sur MES enfants et qu'il fallait les laisser tranquilles, et que c'est la MERE qui décide. Point barre. J'ai vidé mon sac et mon Dieu ça m'a soulagé même si ils l'ont mal vécu.
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 525

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mer 16 Aoû 2017 - 22:19

@Souris verte a écrit:
Je te comprends Chris. Mes beaux parents essayent d'être patients, mais je n'ai pas manqué de remarque à l'égard de mon éducation, des remarques brèves, courtes mais elles étaient là. Ils comparaient mes enfants aux autres. Après des années d'explications et de justifications j'ai saisi une occasion je leur ai dit tout ce que pensais de leur regard sur MES enfants et qu'il fallait les laisser tranquilles, et que c'est la MERE qui décide. Point barre. J'ai vidé mon sac et mon Dieu ça m'a soulagé même si ils l'ont mal vécu.


Merci Souris Verte. Autant, venant de la part de mes BP, cela ne m'atteint pas, autant le jugement de mon père et de sa compagne me blesse. Je ne veux pas que mon fils soit catalogué comme un enfant méchant et mal élevé.  

Il est plutôt sympa en temps normal mais très espiègle et un peu provocateur. Mais il est loin d'être méchant. Et il est encore tout petit et immature. 

Pour l'instant, je ne me sens pas capable de vider mon sac. Je sais que cela pourrait aboutir à une rupture avec mon père et je ne le veux pas. A l'heure actuelle, j'ai décidé d'espacer au maximum les visites chez eux et de les écourter également pour que mon loustic n'ait pas le temps d'être fatigué. 

J'espère juste qu'avec le temps, ils changeront de regard sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 4084

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mer 16 Aoû 2017 - 23:15

Mon petit dernier est pleine de vie. Ma 2ème fille est fusionnelle et mon aînée est sensible. Les trois sont difficiles dans la nourriture. Avec tout ça, c'est en effet difficile de concilier tout le monde, surtout à Noël, les gros repas, bruit et fatigue. Je fais comme toi j'espace nos visites. Je fais respecter le rythme de mes enfants et leurs habitudes  (manger-coucher), je leur amène des sacs surprises  (tissus, files, mini kit pâtisserie, bricolages) et cela les occupe bien. Et aussi, je préfère recevoir chez moi, car les enfants sont dans leur environnement.

Je comprends comme cela peut être douloureux de ne pas se sentir valorisée en tant que mère, c'est toute ma place et mon rôle de maman que je sens remis en cause. Mais il faut apprendre à faire abstraction. Il n'y a pas de réaction idéale à avoir, j'ai décidé de tout dire. Dans un autre cas cela peut être différent. 

Ton a-t-il été toujours comme ça ?  Ou bien il ne veut pas "perdre sa face" en présence de sa compagne ? N'a-t-elle pas une influence sur ce point ?
Revenir en haut Aller en bas
Souris verte
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 4084

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mer 16 Aoû 2017 - 23:19

Concernant le regard négatif qu'ils portent sur ton fils.... J'ai fait mon chemin (non, en fait j'ai tout juste commencé). Ma psy et ma tante m'ont dit qu'un enfant ne se construit pas dans le regard des GP, mais dans celui de sa mère et dans celui de son père. Que nous les parents constituons le repère principal pour l'enfant et qu'il faut vivre dans cet esprit. Cela m'a fait bcp de bien d'entendre cela. Mais cela demande du travail sur soi-même. Et aussi de changer notre attitude à l'enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Marielabeille
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 3182

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Mer 16 Aoû 2017 - 23:49

Sur la situation, à mon avis, ce qui provoque le regard des grands-parents, c'est le côté "insolent" de la réponse du petit. Il fait une bêtise, on le tance certes un peu trop sèchement mais en réaction, plutôt que d'aller vers du mieux, le petit part vers du pire en se mettant à crier. C'est là qu'à mon avis une bonne explication vaut le coup, pour dire que les grands parents tiennent à leurs coussins, que ce ne sont pas des jouets, que c'est pour ça que papy a réagi fortement, qu'il faut éviter que ça se reproduise etc. etc. Je pense que tu lui as donné cette explication, mais dans la chambre, du coup les grands parents ont peut-être eu l'impression que tu avais tout laissé faire.
Revenir en haut Aller en bas
chris223
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 525

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 17 Aoû 2017 - 13:46

Bonjour,

Merci pour vos réponses les filles. Je suis désolée de répondre un peu plus tardivement mais je ne reçois plus les notifications.

Concernant mon père, il a été plutôt absent (du fait de son travail) lorsque nous étions enfants mais les punitions corporelles n'étaient pas l'habitude à la maison. 

Je pense qu'en vieillissant, il supporte de plus en plus mal les jeunes enfants. Ma belle-mère est par nature adorable mais elle est dans une mauvaise passe elle aussi. Je ne pense pas que mon père ait eu peur de perdre la face. En fait, il pense au fond de lui qu'en enfant ne peut s'arrêter que si on lui crie dessus ou pire, si on lui donne une fessée. Ils considèrent que nous sommes trop souples avec lui. Une autre fois, j'ai évité de justesse que mon père lui donne une fessée en m'interposant. Bien sûr, je suis la mère de mon fils mais, je suis chez eux et, par conséquent, mon loustic doit les respecter et respecter leurs affaires. 


Hormis cet épisode là, mon loustic a tendance à être particulièrement terrible lorsque nous allons chez eux. Et, par conséquent, il passe pour un "sale gosse". 

Merci Souris Verte pour ta phrase sur le repère principal de l'enfant. Nous nous efforçons de toujours rester dans la bienveillance à la maison même si c'est parfois compliqué. Mais, au final, notre petit garçon est bien plus calme quand il est seulement avec nous. 

Concernant l'idée du sac de surprise, cela ne fonctionne pas ici. Mon petit garçon est très "moteur" et est incapable de s'assoir plus de 5 minutes pour faire un jeu calme. 

A l'heure actuelle, je n'ai qu'une envie : ne plus y retourner. C'est dommage
Revenir en haut Aller en bas
aloa
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 1496

MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   Jeu 17 Aoû 2017 - 15:11

En ce qui nous concerne, peu importe où nous allons, le rythme de nos enfants doit être respecté. Du coup, on emporte de quoi manger si on sent que ça va s'éterniser. Les grands mères ont fini par comprendre et comme elles se sentent mal à l'aise si j'apporte à manger, elles font en sorte qu'un repas soit prêt. Par contre on n'y va pas pour une soirée. On reste pour dormir car on habite à 2h de chez eux. Ça permet de coucher tout le monde aux heures habituelles. Et si les grands pères, oncles et compagnie ne rappliquent pas à la bonne heure, tant pis. Et en général les grand-mères les grondent pour leur manque de respect vis à vis de l'heure du repas 

 as tu demande à ton fils pourquoi il était plus particulièrement énervé quand il va chez son grand-père? Est ce que ton mari et toi êtes à l'aise. ? Peut être qu'il ressent quelque chose  ou peut être qu'il a entendu quelque chose. 

Espacer les visites et les écourter est une bonne idée.Iinviter ton père chez toi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Education non violente : club de soutien !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Education non violente : club de soutien !
Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Club Education Canine de Londinières (76)
» Club d'Education Canine et de Chien de Sauvetage
» Travail - Santé - Education - Services publics... NON à la casse !
» CONNECTEZ -VOUS EN SOUTIEN JEUDI 21 à 20 H
» un super site de materiel pour education musicale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: