Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 infos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamanwinnie
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 1790

MessageSujet: infos   Jeu 18 Nov 2004 - 9:14

Traduction du feuillet n° 4 du Dr Jack Newman, MD, FRCPC © 2003
« Is My Baby Getting Enough Milk?».
Révisé en janvier 2003

Le bébé prend-il assez de lait ?


Les mères qui allaitent demandent souvent comment savoir que leur bébé prend assez de lait. Le sein n'est pas un biberon, il n’est pas transparent, et il n'est pas possible de voir combien de millilitres ou de centilitres le bébé a bu. Dans notre société obsédée par les chiffres, certaines mères ont du mal à accepter de ne pas savoir exactement quelle quantité de lait a absorbé leur bébé. Cependant, il y a des moyens pour savoir que le bébé en a pris suffisamment. A long terme, la prise de poids est le meilleur indicateur qui permette de s'assurer que le bébé prend assez de lait, mais les principes qui sont valables pour la prise de poids de bébés nourris au biberon ne le sont pas forcément pour les bébés allaités.

Des moyens pour le savoir

1. La succion efficace du bébé est particulière.

Un bébé qui obtient beaucoup de lait au sein tète d'une manière très caractéristique. Le bébé ne reçoit pas forcément du lait parce qu’il a le sein dans la bouche et qu’il fait des mouvements de succion. Lorsqu’il reçoit du lait, le bébé ouvre généralement sa bouche très largement quand il tète, et son rythme de succion est lent et régulier. Ses lèvres sont retroussées. Au moment où sa bouche est ouverte au maximum, il fait une pause discernable, que l’on peut aussi observer en regardant son menton. Puis le bébé referme la bouche. Cette pause n'est pas la pause qui sépare deux succions consécutives, mais bien une pause au milieu d'une succion, alors que le bébé ouvre sa bouche au maximum. Si vous voulez vous le démontrer, mettez l’index ou autre doigt dans la bouche et sucez comme vous le feriez avec une paille. Alors que vous sucez, votre menton s’abaisse et reste en bas tant que vous sucez. Quand vous cessez de sucer, votre menton remonte. Chacune de ces pauses correspond à la prise d'une gorgée de lait lorsque le bébé le fait au sein. Plus la pause est longue, plus le bébé boit de lait. Lorsqu’on reconnaît la pause, on peut éliminer une foule d’absurdités que se font dire les mères qui allaitent, comme de faire téter le bébé 20 minutes chaque côté. Un bébé qui tète de cette façon (avec les pauses) pendant 20 minutes d’affilée peut très bien ne pas téter du deuxième côté. Un bébé qui « tétouille » (ne boit pas) pendant 20 heures aura encore faim lorsqu’il relâchera le sein.

2. Les selles du bébé.

Les premiers jours post-partum, le bébé élimine le méconium, une substance vert foncé, presque noire. Le méconium s'est accumulé dans l'intestin du bébé durant la grossesse. Il s'évacue pendant les premiers jours ; à partir du troisième jour, les selles commencent à s'éclaircir, au fur et à mesure que le bébé reçoit davantage de lait. Normalement, vers J5, les selles ont l'apparence habituelle des selles normales d’enfants allaités. Elles sont pâteuses ou liquides, de couleur moutarde, et d’odeur faible. Cependant, les selles peuvent aussi s'écarter considérablement de cette description. Elles peuvent être vertes ou orange, peuvent contenir des caillots ou des mucosités, ou peuvent avoir la consistance d'une mousse à raser (présence de bulles d'air). Ces variations de couleur ne veulent pas dire qu’il y a un problème. Un bébé qui ne reçoit que du lait maternel et qui commence à avoir des selles qui s’éclaircissent vers son troisième jour de vie, va bien a priori.

Sans que cela devienne une idée fixe, observer la fréquence et la quantité des selles est l'un des meilleurs moyens de savoir si le bébé reçoit assez de lait (mais pas aussi bon que d’observer la pause au niveau du menton). Après les 3-4 premiers jours, on devrait observer une augmentation du volume des selles, et à la fin de la première semaine le bébé devrait avoir quotidiennement 2 à 3 selles suffisamment volumineuses. De plus, la plupart des enfants mouillent une couche après pratiquement chaque tétée. Un bébé qui évacue toujours du méconium au cinquième jour devrait être vu par un médecin le jour même. Un bébé qui n'évacue que des selles de couleur marron ne reçoit probablement pas assez de lait, mais cela n'est pas obligatoire.

Après les 3-4 premières semaines, les selles de certains bébés allaités peuvent se modifier subitement, leur fréquence passant de plusieurs selles quotidiennes à une selle tous les trois jours, voire plus. Certains bébés peuvent passer 15 jours ou plus sans avoir de selles. Tant que le bébé va bien et que les selles ont l'aspect habituel (jaunes, pâteuses ou molles) cela n'est pas une constipation, et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Aucun traitement n'est nécessaire ni souhaitable, car aucun traitement n'est nécessaire ou souhaitable pour quelque chose de normal. Mais entre 5 et 21 jours, tout bébé qui n'a pas évacué de selles sur une période de 24 heures devrait être vu par un médecin le jour même. Généralement, de petites selles peu fréquentes durant cette période témoignent d'une absorption lactée insuffisante. Il y a des exceptions et tout peut être normal, mais il est préférable de s’en assurer.

3. Les urines.

Après le 4-5ème jour, vous savez que le bébé prend beaucoup de lait (s’il est exclusivement allaité) s’il mouille abondamment 5 à 6 couches par jour. Malheureusement, les nouvelles couches « super absorbantes » semblent être sèches même lorsqu’elles sont pleines d'urine, mais dans ce cas elles sont lourdes. Il est évident que l’appréciation sera faussée si le bébé reçoit aussi de l'eau (ce qui, de toute façon, est inutile chez bébés allaités ; de plus, si l'eau est donnée au biberon, cela peut interférer avec l'allaitement). Les urines du bébé devraient être très pâles après les premiers jours, mais des urines occasionnellement plus foncées ne sont pas un problème.

Pendant les 2 à 3 premiers jours de vie, certains bébés ont des urines roses ou rouges. Ce n'est pas une raison pour paniquer, et cela n'indique pas que le bébé soit déshydraté. Personne ne sait à quoi est dû ce phénomène, ni même si c'est normal ou non. C'est vraisemblablement dû au fait que, pendant les premiers jours, les bébés allaités absorbent une moins grande quantité de lait que les bébés nourris au lait industriel, mais les bébés nourris au biberon ne sont pas la norme à laquelle les bébés allaités doivent être comparés. Cependant, l’existence d’une telle coloration des urines devrait amener à vérifier que le bébé est bien mis au sein et qu’il tète efficacement. Durant les premiers jours de vie, le bébé ne peut prendre du lait maternel que s'il est correctement mis au sein. Si ce n’est pas le cas, donner de l'eau au biberon, à la tasse ou au doigt ne résoudra pas le problème. Cela permettra seulement au bébé de quitter l'hôpital avec des urines qui ne sont pas rouges. Corriger la mise au sein, utiliser la compression du sein pendant la tétée, cela corrigera le problème. Si une bonne position au sein alliée à la compression des seins n’aboutit pas une absorption de lait suffisante, il y a des moyens pour donner des suppléments sans utiliser de biberon (Feuillet n°5 - Utiliser un DAL). Limiter la durée et la fréquence des tétées peut également contribuer à la diminution de la prise de lait.

Les éléments suivants NE SONT PAS de bons moyens pour juger

1. Les seins de la mère ne semblent pas pleins.
Après les premiers jours ou semaines, il est normal, pour la plupart des mères, de ne pas sentir leur sein « tendus ». Le corps s'ajuste à la demande du bébé. Ce changement peut apparaître brutalement. Certaines mères qui allaitent parfaitement ne se sentiront jamais engorgées ni n'auront les seins « tendus ».

2. Le bébé « fait ses nuits ».
Un tel bébé n’est pas nécessairement bien nourri. Un bébé qui dort toute la nuit à 10 jours, par exemple, peut, en fait, ne pas recevoir assez de lait. Un bébé trop somnolent, qui doit être réveillé pour les tétées ou qui est « trop sage », peut ne pas recevoir assez de lait. Il y a beaucoup d'exceptions, mais il sera utile de demander de l'aide rapidement.

3. Le bébé pleure après la tétée.
Bien que le bébé puisse pleurer après la tétée parce qu’il a faim, il peut aussi pleurer pour de nombreuses autres raisons. Voir également le feuillet n°2 (Les coliques). Ne pas limiter pas la durée des tétées. « Finir » le premier sein avant d’offrir le second.

4. Le bébé tète souvent et/ou longtemps.
Pour une mère, des tétées toutes les trois heures pourront être trop fréquentes ; pour une autre, 3 heures entre les tétées pourra sembler un long intervalle. Pour certaines, une tétée de 30 minutes sera une longue tétée ; pour d'autres ce sera une petite tétée. Il n'y a pas de règle sur la fréquence et la durée des tétées. Il est faux que les bébés prennent 90% de leur ration pendant les 10 premières minutes. Si on laisse le bébé déterminer son propre rythme pour les tétées, les choses iront généralement bien, dans la mesure où le bébé tète efficacement et a au moins 2-3 selles abondantes chaque jour. Si c'est le cas, donner un sein par tétée (ou, tout au moins, le laisser terminer un sein avant de lui proposer l’autre) va souvent augmenter l’espacement entre les tétées. Rappelez-vous qu’un bébé peut rester au sein pendant deux heures, mais s'il ne tète efficacement (type de succion : ouverture-pause-fermeture) que 2 minutes, il lâchera le sein en étant toujours affamé. Si le bébé s'endort rapidement au sein, la mère peut comprimer le sein pour stimuler l’écoulement du lait (Feuillet n°15 - Compression du sein). Contacter une personne compétente en matière d’allaitement à la moindre inquiétude, et attendre avant de donner des compléments. Si des compléments sont réellement nécessaires, il y a des moyens de le faire sans utiliser de tétine (Feuillet N°5 - Utiliser un DAL).

5. « Je ne peux exprimer que 10 ml de lait ».
Cela ne veut rien dire et ne devrait pas vous influencer. Quel que soit le cas, il n’est pas nécessaire que la mère tire son lait « juste pour voir ». La majorité des femmes ont beaucoup de lait. Le problème le plus fréquent est que le bébé ne prend pas le lait qui est disponible, parce qu’il n’est pas mis correctement au sein, ou que sa succion est inefficace, ou les deux. Ces problèmes peuvent souvent être rapidement résolus.

6. Le bébé accepte de prendre un biberon après la tétée.
Cela ne veut pas nécessairement dire que le bébé a faim. De plus, ce n'est pas une bonne idée, car le biberon peut interférer avec l'allaitement.

7. A 5 semaines, tout d'un coup le bébé lâche le sein au bout d’un moment et semble encore avoir faim.
Cela ne veut pas dire que le lait s'est « tari » ou que la production a diminué. Pendant les premières semaines, les bébés s'endorment souvent au sein quand le flot de lait diminue même s'ils n'en ont pas eu suffisamment. Quand ils sont plus âgés (4-6 semaines), ils ne s'endorment plus, mais lâchent le sein ou semblent insatisfaits. La sécrétion de lait n'a pas changé ; c'est le bébé qui a changé. Utiliser la compression du sein (Feuillet n°15) pour augmenter le flot de lait reçu par le bébé.


[u]Remarques sur les courbes de poids et les balances|/u]

1. Les balances sont toutes différentes. Nous avons trouvé des différences importantes d'une balance à l'autre. Les poids sont souvent mal notés. Une couche mouillée peut peser jusqu’à 250g, donc les bébés devraient être pesés nus.
2. Beaucoup de règles concertant la prise de poids ont été élaborées à partir d'observations de bébés nourris au lait industriel. Elles ne s'appliquent pas forcément aux bébés allaités. Une prise de poids lente au début peut être compensée plus tard, en améliorant la pratique d'allaitement. Les courbes de poids sont uniquement des guides.


révision janvier 2003
par Jack Newman, MD, FRCPC © 2003
Version française révisée en mars 2003 par Stéphanie Dupras, IBCLC
***********************************************
Revenir en haut Aller en bas
 
infos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Infos - Akhbar
» Infos de dernière minute...
» Infos sur les faux-cils
» Le Havre Infos n°66 du 4 avril en lecture libre...
» Quizz Infos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: L'allaitement-
Sauter vers: