Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 article : exclusif ou diversification

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rainbow
Se tient aux meubles
avatar

Nombre de messages : 136

MessageSujet: article : exclusif ou diversification   Mer 5 Oct 2005 - 7:52

j'ai trouvé ceci
http://allaiter.free.fr/presse/sevrage.html

Citation :
L'OMS et l'UNICEF recommandent l'allaitement exclusif pendant les 4 à 6
premiers mois l'introduction des solides à partir de cette date devrait se
faire parallèlement à la poursuite de l'allaitement jusqu'à l'âge de 2 ans et au-delà. Certains en ont conclu qu'il fallait déconseiller la poursuite de l'allaitement exclusif pendant plus de 6 mois. Les recherches actuelles montrent toutefois que cette limite de 4 à 6 mois 'imposée" pour l'introduction des solides ne serait pas l'idéal. La poursuite de l'allaitement exclusif après 6 mois peut améliorer le statut nutritionnel et la santé de nombreux enfants, et il a un impact positif sur l'espacement des naissances. De plus, l'introduction précoce des solides peut limiter I'impact de la promotion de l'allaitement, et augmenter celui de la publicité des fabricants d'aliments pour bébés.

Citation :
Le mythe du « lait maternel insuffisant »

Une étude de Whitehead (1985) concluait que beaucoup de mères ne penvent pas produire assez de lait pour couvrir les besoins énergétiques d'enfants de plus de 4 mois. Mais est-il exact que les bébés allaités voient augmenter à ce point leurs besoins vers cette date ? Nombre des bébés de cette étude recevaient des compléments à partir de 3 mois, et la sécrétion lactée maternelle baissait. Cela ne veut toutefois pas dire que la sécrétion maternelle devient inadéquate à partir de 3 mois ; cela peut tout simplement signifier qu'elle baisse progressivement quand l'on donne des compléments au bébé. Une étude récente (Cohen, 1994) a montré que l'introduction des solides chez des enfants âgés de 16 à 26 semaines n'avait aucun impact sur leur croissance ou leurs apports énergétiques. Il semble donc abusif de définir un âge arbitraire comme seul facteur permettant d'affirmer que le lait maternel ne suffit plus à lui seul à couvrir les besoins d'un enfant.

Citation :
Perspective évolutionniste

L'étude de Whitehead portait sur les enfants Enga (une tribue de Papouasie). Cette tribu pratique un allaitement traditionnel L'espacement moyen entre les naissances est de 5 ans. L'âge moyen du sevrage est 4,5 ans. Les mises au sein sont très fréquentes de jour comme de nuit pendant des années, ce qui induit une longue période d'infertilité après chaque enfant. Les enfants ne reçoivent aucun solide avant au moins l'apparition de la première dent. Aucun enfant ne souffrait de malnutrition pendant ses deux premières années ; on observait par contre des signes de malnutrition chez les enfants de 4 à 5 ans, lors du sevrage. Tout laisse à penser que nos ancêtres de la préhistoire ne donnaient à leurs enfants que très peu de solides pendant leurs deux premières années.

Whitehead concluait que ces bébés, quand ils étaient exclusivement allaités entre 7 et 10 mois, ne recevaient pas assez de lait pour couvrir leurs besoins énergétiques. Les bébés qui ont été enrôlés dans son étude étaient pesés avant et après chaque tétée, et n'avaient droit qu'à 7 tétées par jour. Ces mesures restrictives sont probablement à la base d'une importante sous-estimation de la quantité de lait qu'ils recevaient en temps normal. La plupart des enfants protestaient énergiquement devant cet espacement des tétées, et on leur proposait une banane s'ils se réveillaient la nuit, ce qui devait aussi contribuer à abaisser la sécrétion lactée maternelle. Il est à noter que les bébés donnaient la nuit avec leur mère ; les auteurs veillaient à ce qu'ils ne soient pas mis au sein la nuit, ce qui n'a probablement pas empêché les mères de les faire téter « clandestinement » à l'occasion, la quantité de lait reçue par l'enfant n'étant alors pas comptabilisée. De plus, cette étude se faisait avec le soutien de Nestlé, qui fournissait des compléments de lait industriel, facteur susceptible, lui aussi, d'abaisser la sécrétion lactée de ces mères. Tout cela permet de penser que la consommation de lait maternel de ces enfants était artificiellement nettement plus basse que ce qu'elle aurait été dans des circonstances « normales ».

Citation :
Surestimation des besoins énergétiques

Plusieurs études ont confirmé le fait que les besoins énergétiques des jeunes enfants étaient inférieurs d'environ 20% de ce qui était couramment préconisé par l'OMS et la FAO (Organisation Des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture). Les dépenses énergétiques semblent se stabiliser à environ 85 kcal/kg de poids corporel entre 6 mois et 3 ans.
Ces données ne permettent pas de penser que le lait maternel à lui seul ne suffit plus à couvrir les besoins énergétiques de la plupart des enfants.

De plus, les besoins énergétiques des enfants nourris au lait industriel semblent plus élevés, car leur température rectale et leurs dépenses énergétiques ont tendance à être plus élevées. En outre, les graisses du lait industriel sont moins bien absorbées que celles du lait humain, tout au moins chez le bébé. Etant donné que les graisses représentent une source importante de calories, et si cet état de fait persiste passé les premiers mois, les apports des bébés allaités n'ont pas besoins d'être aussi élevés que ceux des bébés nourris au lait industriel

Citation :
Adéquation du lait maternel aux besoins d'enfants plus âgés

Pendant combien de temps, durant leur second semestre de vie, des enfants peuvent-ils avoir une croissance satisfaisante lorsqu'ils sont toujours exclusivement allaités à la demande ? Deux études ont essayé de répondre à cette question. Ahn et MacLean (1980) ont suivi 96 enfants de mères membres de La Leche League. La durée moyenne de l'allaitement exclusif était de 7 mois. 3 enfants ont été exclusivement allaités pendant plus de 12 mois. Les auteurs concluaient que « la plupart des enfants allaités par une mère en bonne santé n'ont pas besoin de suppléments pendant la majeur partie de leur première année pour avoir une croissance satisfaisante ». Sahnenperâ (1985) et ses collègues ont étudié 116 enfants de 6 mois exclusivement allaités ; 71 l'étaient toujours à 7,5 mois, 36 à 9 mois, et 7 à 12 mois. Tous ces enfants avaient une croissance satisfaisante, bien que le rapport poids/taille était plus bas chez les enfants allaités. L'apport protéique du lait maternel est inférieur à celui réalisé par d'autres aliments, mais aucun enfant ne présentait de signes de carence protéique. Confirmant ces résultats, une étude récente, portant sur 2148 enfants chinois, concluait aussi que le lait maternel suffisait à couvrir les besoins des enfants pendant bien plus de 6 mois ; la moitié de ces enfants ne recevaient aucun supplément avant 12 mois ; leur croissance et leur statut nutritionnel étaient très bons, ce qui laisse supposer qu'ils étaient convenablement nourris.

Citation :
Les suppléments de fer

Diverses études ont suggéré que les enfants allaités n'avaient pas besoins de suppléments de fer avant 6 mois, mais que 10 à 30% des enfants pourraient en avoir besoin à l'âge de 9 mois. On en a déduit qu'il était prudent d'introduire des suppléments riches en fer à partir de 7 mois, 9 mois constituant la date limite pour ce faire, à moins que des analyses sanguines aient montré que le bébé faisait partie de la majorité qui n'avait pas besoin de compléments de fer. Cela ne semble donc pas un argument suffisant pour déconseiller la poursuite de l'allaitement exclusif passé 6 mois.

Citation :
En conclusion

Rien ne permet actuellement de penser que la poursuite de l'allaitement exclusif après 6 mois ne permette pas de couvrir les besoins alimentaires des enfants. En fait, les enfants allaités à la demande reçoivent habituellement tout ce dont ils ont besoin jusqu'à 9 mois. Il n'existe aucune raison valable de limiter l'allaitement exclusif aux 6 premier mois de vie, ou de recommander l'introduction des solides ou de suppléments de fer entre 4 et 6 mois. Dans les pays en voie de développement, il serait judicieux de recommander la poursuite de l'allaitement exclusif jusqu'à au moins 9 mois, afin d'abaisser le risque d'infection et de malnutrition. Même dans les pays occidentaux, la poursuite de l'allaitement exclusif jusq'à 7 à 9 mois pourrait représenter le meilleur moyen d'obtenir un développement neurologique optimal. Ceci représente un excellent sujet pour les recherches à venir.

Citation :
Commencer l'alimentation solide

Le lait maternel est la seule chose dont votre bébé a besoin jusqu'à l'âge de quatre mois au moins. La plupart des bébés se porteront très bien avec uniquement du lait maternel jusqu'à l'âge de six mois ou plus.

Pourquoi faut-il commencer les solides ?

Parce qu'il vient un moment où le lait maternel ne comble plus tous les besoins nutritionnels. Ceci ne veut pas dire, comme le disent certaines personnes mal informées, que le lait maternel est sans valeur nutritionnelle une fois passée les six premiers mois. Un bébé né à terme commencera à avoir besoin de fer provenant d'autres sources entre 6 et 9 mois. L'apport calorique réalisé par le lait maternel peut devenir insuffisant à partir de 8 à 9 mois, bien que certains bébés exclusivement allaités puissent continuer à avoir une croissance satisfaisante bien au-delà d'un an.

Parce que certains bébés qui ne commencent pas les solides à un certain
stade (9-12 mois) peuvent avoir de grandes difficultés à accepter ensuite une alimentation solide.

Parce que votre enfant franchira un jalon important dans son développement quand il commencera les solides. Il est en train de grandir. En règle générale les bébés ont envie de manger des solides. Pourquoi les en empêcher

Quand faut-il commencer les solides ?

Le meilleur moment pour commencer l'introduction des solides c'est quand l'enfant commence à s'y intéresser. Certains bébés vont s'intéresser aux aliments qui se trouvent dans l'assiette de leurs parents dès l'âge de 4 mois. Entre 5 et 6, mois la plupart des bébés tendent la main pour essayer de prendre les aliments dans l'assiette de leurs parents. Quand le bébé commence à tendre la main vers la nourriture, il semble raisonnable de penser que le moment soit venu de lui en donner. Il n'y a pas vraiment de raison de commencer à une date spécifique (4 mois, ou 6 mois). Soyez à l'écoute de votre bébé.

Dans certains cas, il est préférable de commencer plus tôt. Quand un enfant semble avoir faim, ou quand sa prise de poids n'est pas aussi bonne qu'il serait souhaitable, il peut être raisonnable d'envisager de commencer les solides dès l'âge de 3 mois. Cependant, il est possible, avec de l'aide, de continuer à allaiter exclusivement tout en permettant au bébé d'être moins affamé et/ou de grossir plus rapidement. Mais si les méthodes proposées ne permettent pas de résoudre le problème, l'introduction des solides peut être une solution. Donner du lait industriel ne présente aucun avantage, et peut même présenter des inconvénients. Un bébé qui n'est pas complètement satisfait au sein peut commencer à prendre de plus en plus de lait au biberon, et finir par refuser de prendre le sein.

Un bébé allaité digère mieux et plus tôt les aliments solides qu'un enfant
nourri au lait industriel, car le lait maternel contient des enzymes qui l'aident à digérer les graisses, les protéines et les féculents. De plus les
bébés allaités ont été exposés à une plus grande variété de sensations gustatives dans leur existence, puisque le goût de nombreux aliments consommés par la mère se transmets à son lait. Les bébés nourris au sein
acceptent ainsi plus facilement les solides que les bébés nourris au lait artificiel. Le lait maternel est une chose étonnante n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
vylime
Galope comme un grand
avatar

Nombre de messages : 922

MessageSujet: Re: article : exclusif ou diversification   Mer 5 Oct 2005 - 13:02

Nous on a commencé hier soir, donc après plus de 6mois, car on a écouté la medecin, mais franchement, tous les 3, (papa Gaëlle et moi), on aurait bien commencé plus tot. A lire ça, on aurait dû.
Revenir en haut Aller en bas
Minouchka
Ex-administratrice & Envoyée Spéciale
avatar

Nombre de messages : 5940

MessageSujet: Re: article : exclusif ou diversification   Jeu 6 Oct 2005 - 5:01

L'OMS recommande un allaitement exclusif pendant 6 mois mais ils ne disent pas que c'est un maximum.

Dans un communiqué conjoint OMS/UNICEF, on peut lire :
http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2004/pr19/fr/ a écrit:
Les risques de maladie et de décès sont importants chez les enfants qui ne sont pas nourris au sein pendant les six premiers mois, surtout quand ils ne sont pas nourris exclusivement au sein. A ces facteurs de risques s’ajoute celui d’une mauvaise alimentation de complément à mesure que l’enfant grandit.

De plus, les recherches sur les bienfaits de l'allaitement se concentrent maintenant sur les bébés qui bénéficient d'un allaitement exclusif pendant au moins 6 mois vs des bébés diversifiés à 4 mois et les différences sont déjà impressionnantes...
Par exemple :
Source www.lllfrance.org a écrit:

Allaiter Aujourd'hui n°53 (année 2002)

On a également entendu parler dans la presse de l’étude montrant que les bébés exclusivement allaités pendant au moins six mois avaient beaucoup moins de risques de contracter une maladie respiratoire pendant leurs deux premières années (2) le risque de pneumonie par exemple était cinq fois moindre et le risque d’otite moitié moindre avec un allaitement exclusif de six mois par rapport à un allaitement exclusif de quatre mois.

(2) Caroline J Chantry, Cynthia R Howard, Peggy Auinger, Breastfeeding fully for 6 months vs 4 months decreases risk of respiratory tract infection, Annual Joint Meeting of the 2002 Pediatric Academic Societies and American Academy of Pediatrics, Baltimore, 4-7 May 2002.
Les résultats de nombreuses études sur les bienfaits de l'allaitement : http://puericulture.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2289

Rainbow a donné un article où il y a écrit:
Dans certains cas, il est préférable de commencer plus tôt. Quand un enfant semble avoir faim, ou quand sa prise de poids n'est pas aussi bonne qu'il serait souhaitable, il peut être raisonnable d'envisager de commencer les solides dès l'âge de 3 mois.
Alors là, vraiment n'importe quoi !!! Surtout quand on connait les ravages des alergies alimantaires actuellement !!!
De plus, les courbes de croissance ont été calculées sur celles des enfants nourris au lait de vache ! Et c'est aussi complètement négliger les poussées de croissance !!! (post sur les poussées de croissance : http://puericulture.forumactif.com/viewtopic.forum?t=859 )
Dans ce document du ministère de la santé :
http://www.sante.gouv.fr/htm/pointsur/nutrition/allaitement.pdf ,
il y a écrit:
Les enfants qui sont exclusivement nourris au sein conformément aux recommandations de l’OMS s’écartent sensiblement au cours de leur première année de vie (de Onis, 1997) des courbes de référence de croissance staturo-pondérale établies à partir d’une majorité d’enfants nourris avec des préparations lactées industrielles (US Department of Health, 1977). [...] Les courbes diffusées par les institutions internationales viennent de pays industrialisés et d'une époque où la pratique de l'allaitement maternel était au plus bas. Elles reflètent essentiellement le développement d'enfants allaités artificiellement et leur application sans nuance à des nourrissons au sein conduit à sous-estimer grossièrement l'efficacité de l'allaitement maternel.
Ici, on peut trouver des courbes de croissances qui reflètent mieux la réalité des bébés allaités : http://puericulture.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2041

Rainbow a donné un article où il y a écrit:
Les enfants ne reçoivent aucun solide avant au moins l'apparition de la première dent.
J'adore ce passage sur les dents... en effet, les dents poussent en général quand l'organisme est prêt à recevoir des aliments extérieurs. C'est surtout vrai pour les canines dont le rôle est de déchirer la viande. Elles poussent vers 18 mois, or dans nos pays riches, on n'hésite pas à donner de la viande dès 9 mois !

Rainbow a donné un article où il y a écrit:
De plus, cette étude se faisait avec le soutien de Nestlé, qui fournissait des compléments de lait industriel, facteur susceptible, lui aussi, d'abaisser la sécrétion lactée de ces mères. Tout cela permet de penser que la consommation de lait maternel de ces enfants était artificiellement nettement plus basse que ce qu'elle aurait été dans des circonstances « normales ».
Ou comment les multinationales baisent les résultats de leurs analyses pour qu'elles tournent à leur avantage... Je me suis déjà un peu énervée la dessus dans ce post :
http://puericulture.forumactif.com/viewtopic.forum?t=1705

Enfin, il faut différencier les bébés de pays en voie de développement et ceux de pays riches. Les seconds ont 2 possibilités pour couvrir leurs besoins après 6 mois : le lait maternel et une multitude d'aliments riches en diverses vitamines. Par contre, les premiers n'ont pas le choix, s'ils sont diversifiés, ils vont commencer à avoir des carences ou pire vont être contaminés par des germes... Le lait maternel est donc suffisant et dans nos pays, les surdosages de vitamines sont beaucoup plus fréquents que les carences. Pour certaines, ce n'est pas un problème mais pour d'autres, cela peut être grave (vitamine D, fluor...).

En bref, dans nos pays, l'allaitement exclusif au delà de 6 mois est une question de choix alors que dans les pays en voie de développement, c'est une question de survie !
Revenir en haut Aller en bas
http://globetrotteurs.forumactif.com/
rainbow
Se tient aux meubles
avatar

Nombre de messages : 136

MessageSujet: Re: article : exclusif ou diversification   Jeu 6 Oct 2005 - 8:31

oui, c'est vrai que la partie "diversification" de l'article est un peu étrange au vu des infos que tu donnes là :)
et je suis d'accord, diversifier dès trois mois, c'est vraiment ridicule...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: article : exclusif ou diversification   

Revenir en haut Aller en bas
 
article : exclusif ou diversification
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» diversification et selles
» diversification : ma pédiatre me conseille les petits pots !
» diversification 6mois
» Un bel article de journal
» refus de diversification...comment rester zen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: L'allaitement-
Sauter vers: