Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Laits végétaux et nourrissons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pickpuss
Ex-administratrice & Sceptique convaincue


Nombre de messages : 5366

MessageSujet: Laits végétaux et nourrissons   Mer 7 Sep 2005 - 9:47

@Minouchka a écrit:
Quand un bébé est intolérent au lait de vache, que lui donner à la place? On peut lui donner du lait de soja, mais malheureusement, les enfants allergiques au lait de vache le sont généralement au lait de soja...

A priori, le lait de soja n'est pas du tout recommandé pour les nourrissons :

Face à l'emploi croissant de laits infantiles à base de soja, l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a émis des mises en garde. Elle déconseille même l'usage de ces préparations avant l'âge de 3 ans.

Les préparations pour nourrissons à base de protéines de soja (1er âge et laits de suite) représentent en France 2,1% de la consommation des laits infantiles. Mais cette proportion atteint déjà les 25% aux Etats-Unis.
Ces laits de soja contiennent des quantités élevées d'isoflavones, également appelées phytoestrogènes, soit 18 à 47 mg par litre, alors que le lait maternel et le lait de vache n'en contiennent que de petites quantités, soit respectivement 0 à 32 μg par litre et 0,1 à 5 μg par litre. Un nourrisson de 4 mois, alimenté exclusivement avec une préparation à base de protéines de soja, peut ainsi recevoir 4 à 9 mg d'isoflavones par kilo et par jour, alors qu'on recommande de ne pas dépasser 1 mg par kilo et par jour.
Or de nombreux travaux expérimentaux montrent que les phytoestrogènes ont des effets sur le développement et le fonctionnement neuroendocrinien et immunitaire dans différentes espèces animales. Des répercussions sur l'installation de la puberté, la fertilité et sur le fonctionnement thyroïdien ont également été constatées chez l'animal.
Jusqu'à présent, aucune conséquence particulière sur la croissance et le développement endocrinien n'a été observée chez des nourrissons ayant été nourris au lait de soja. Toutefois, on ne dispose pas d'études à long terme, ce qui laisse la place à des incertitudes concernant les effets au long cours de fortes doses ingérées de façon prolongée et très répétée par les nourrissons.



L'Afssa met donc en garde et déconseille l'emploi de ces préparations depuis la naissance jusqu'à l'âge de trois ans. Parallèlement, elle recommande de réduire la teneur en isoflavones des laits à base de protéines de soja et de contrôler les apports journaliers.


Si les laits de soja sont classiquement employés en cas d'allergie aux protéines de lait de vache, ils sont de plus en plus utilisés pour l'alimentation des nourrissons non allergiques. Or les protéines de soja peuvent, elles aussi, être responsables d'allergies.
L'Agence précise que l'appellation « lait de soja » est désormais remplacée par « jus de soja », afin que l'on ne se méprenne pas sur les qualités nutritionnelles de cette boisson, dont la composition est très différente de celle du lait maternel ou des laits maternisés. Le jus de soja est notamment « dépourvu de l'ensemble des minéraux et vitamines contenu dans le lait (maternel ou de vache) ».


Réaction du Dr Etienne Bidat, pneumopédiatre et allergologue, au communiqué de l’Afssa.
Faut-il avoir peur des isoflavones chez le petit nourrisson ?
À la fin des années 90 une abondante littérature mettait en garde contre le contenu en isoflavones des laits de soja. Ainsi chez sept nourrissons âgés en moyenne de 4 mois et nourris au lait de soja, l'exposition aux isoflavones est 6 à 11 fois supérieure par kilogramme de poids à la dose qui a un effet hormonal chez l'adulte qui consomme du soja. Chez ces nourrissons, le taux circulant d'isoflavones est 13.000 à 22.000 supérieur à la concentration plasmatique d'œstradiol à cet age. Ce taux élevé pourrait être responsable d'effet biologique (1). L'analogie des isoflavones avec les œstrogènes fait redouter des effets secondaires cliniques. Dans les études à court et moyen terme, il n'a pas été montré d'effet clinique, et la tolérance des laits à base de soja est excellente chez les petits nourrissons, néanmoins certains souhaitent un suivi prolongé, jusque l'âge adulte, de ces enfants nourris par ces laits (2). On remarque toutefois que chez des générations entières d'Américains nourris au lait de soja, il ne semble pas exister, à l'âge adulte, de troubles du développement sexuel ou de la fertilité.

(1) Setchell KD, Zimmer-Nechemias, Cai J, Heubi JE. Exposure of infants to phyto-oestrogens from soy-based infant formula. Lancet 1997 ; 350 : 815_816.
(2) Mendez MA, Anthony MS, Arab L. Soy-based formulae and infant growth and development : a review. J Nutr 2002 ; 132 : 2127-2130.
Revenir en haut Aller en bas
http://man-em.blogspot.com
Pickpuss
Ex-administratrice & Sceptique convaincue


Nombre de messages : 5366

MessageSujet: Re: Laits végétaux et nourrissons   Mer 7 Sep 2005 - 10:22

Document de l'Afssa : http://www.afssa.fr/ftp/afssa/PE080705.pdf
Autre lien sur le sujet : http://www.doctissimo.fr/html/nutrition/mag_2003/mag1003/dossier/nu_6860_soja_lait_nourrissons.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://man-em.blogspot.com
Minouchka
Ex-administratrice & Envoyée Spéciale


Nombre de messages : 5939

MessageSujet: Re: Laits végétaux et nourrissons   Mer 7 Sep 2005 - 11:48

Argh, dur... en plus, je venais d'acheter un carton de lait de soja pour Séwan ! Juste à temps, c'est moi qui vais le boire !!!

Sinon, j'avais lu qu'il fallait alterner les laits végétaux :
"Le lait de soja (supplémenté en calcium), pauvre en glucides sera bien compensé par la richesse en glucides du lait de blé. Celui-ci étant lui meme carencé en lipides sera à son tour compensé par la richesse en lipides du lait d'amandes (d'où l'absurdité de certains laits d'amandes degraissés)." (site de Bébé Bio)
Revenir en haut Aller en bas
http://globetrotteurs.forumactif.com/
rachel
Tient sa tête


Nombre de messages : 4

MessageSujet: lait végétaux et nourrissons   Dim 23 Oct 2005 - 11:45

Pour les lait végétaux il faut alterner entre les laits végétaux et les laits de céréales ( oui je sais les céréales sont des végétaux). Je m'explique d'un côté lait d'amande de l'autre lait de riz ( pour l'instant c'est ce que ja fait ) et pour que tous les besoins soient couverts des fruits et des légumes le soir et le midi. J'ai commencé les fruits quand mon petit Marius avait 8 semaines (non je ne suis pas folle j'ai failli le devenir mais maintenant ça va). Je crois que pour certains lait végétaux ( chataignes) il faut attendre 6 mois.

Pour le lait végétal on y est arrivé après bien des détours. J'ai commencé par allaiter pendant 3 semaines mais la dernière semaine était une catastrophe, Marius n'arrêtait pas de pleurer, moi j'étais fatiguée et je n'arrivais pas à me reposer et en plus il y a eu le décès de ma belle-mère, conclusion il a fallu qua j'arrêté et nous sommes passés au lait 1° age. Au début pas de problème il mangeait bien des biberons jusqu'a 130 g, au bout d'une semaine début de la galère il hurlais à tous les biberons, il ne voulais être que dans mes bras, les biberons duraient 1 h 30 pour boire péniblement 50 à 70 g. Nous sommes allé voir un pédiatre (celui de hôpital c'est le seul qui reste dans le secteur) et j'ai passé 3 jours à hôpital avec Marius pour rien du tout. Le pédiatre m'a dit que c'est moi qui stressait mon gamin, que je faisais une fixation sur les repas et que c'était un problème de relation mère -enfant ( vive Freud quand quelque chose ne va pas c'est la faute à la mère ). Il a fini par me dire qu'il ne fallait pas se plaindre car il y avait des bébés qui pleuraient toute le journée. Dés qu'il avait le biberon dans la bouche et qu'il sentait la lait il repoussait le bib, Cela a durée 3 semaines à tenter de nourrir Marius ( on lui donnait la sucette et dés qu'il suçait on faisait un échange avec le bib il avalait 2- 3 gorgées et il repoussait le bib), on a fini par aller voir notre médecin car moi j'étais en train de disjoncter. on a essayer toute sorte de lait même de lait de soja. Au bout d'une semaine le médecin m'a dit de le nourrir toutes les deux heures et de revenir le lendemain pour voir si il prenais du poids et si il n'en prenait pas retour à hôpital ( super ). En rentrant à la maison je lui ai fait un bib de lait de vache que je coupais avec de l'eau ( sur les conseils de ma mère) et la le petit monstre c'est enfilé 100 g en 5 minutes et pareil pour les bib d'après, le toubib nous a dit de continuer comme cela avec des fruits à midi. Pendant 1 mois ça bien marché mais quand il a fallu un peu moins coupé le lait pour qu'il profite un peu plus les problèmes digestifs sont apparus. J'ai fini par aller voir une sage-femme qui fait de la fasciathérapie et c'est elle qui m'a dit de passer au lait d'amande, une semaine après on a rajouter le lait de riz avec les fruits et les légumes midi et soir. J'en ai parlé avec mon doct. il a juste fait un complément pour les vitamines (ADEC) et comme ça tous ses besoins sont couverts. Et depuis plus aucun problème de digestion on a retrouvé un petit bonhomme qui gazouille et qui fait de grand sourire. Et voilà pourquoi nous sommes arrivés au lait végétal.

Alors bon courage à tous ceux qui sont dans le même cas.
Rachel
Revenir en haut Aller en bas
Minouchka
Ex-administratrice & Envoyée Spéciale


Nombre de messages : 5939

MessageSujet: Re: Laits végétaux et nourrissons   Dim 23 Oct 2005 - 13:07

Ca doit être terriblement stressant de ne pas savoir comment nourrir son bébé...
Heureusement que vous avez trouvé ce qui lui convenait !
J'ai une question : où trouves-tu toutes ces sortes de laits végétaux ? Parce qu'en Corée, il y en a partout, mais en France, à part le lait de soja (et encore pour adulte, pas celui adapté aux nourrissons), je n'en ai jamais vu...
Revenir en haut Aller en bas
http://globetrotteurs.forumactif.com/
rachel
Tient sa tête


Nombre de messages : 4

MessageSujet: Re: Laits végétaux et nourrissons   Dim 23 Oct 2005 - 15:50

Il y en a qui ont de la chance. Car içi à part en magasin diétètique c'est impossible à trouver. sans commentaire sur le budget mais qu'est ce qu'on ne ferait pas pour nos petits bouts.
Revenir en haut Aller en bas
Pickpuss
Ex-administratrice & Sceptique convaincue


Nombre de messages : 5366

MessageSujet: Re: Laits végétaux et nourrissons   Lun 24 Oct 2005 - 9:11

C'est sûr que ce doit être des moments difficiles à passer, heureusement que vous avez trouvé la solution
Revenir en haut Aller en bas
http://man-em.blogspot.com
Minouchka
Ex-administratrice & Envoyée Spéciale


Nombre de messages : 5939

MessageSujet: Re: Laits végétaux et nourrissons   Lun 16 Jan 2006 - 9:03

Dans "Découvrez les laits végétaux", j'ai trouvé ça :

Chantal et Lionel Clergeaud a écrit:

Les différents laits végétaux pouvant être utilisés dans l'alimentation du nourrisson

Les laits végétaux les plus usités et les plus intéressants pour l'alimentation du petit enfant sont principalement les laits de blé et d'amandes que l'on utilise ensemble pour une meilleure assimilation.
Vous pouvez également porter votre choix sur les laits de riz, d'avoine, et, épisodiquement le lait de soja que vous diluerez plus ou moins selon l'âge de votre enfant.

LE LAIT D'AMANDES
Obtenu à partir d'amandes finement broyées ou de purée d'amandes achetée toute prête, il contient par litre 20 g de protides, 17 g de glucides et 54 g de lipides. Riche en calcium, potassium, phosphore, soufre, manganèse et chlore.
On l'associe toujours au lait de blé dont il facilite la digestion grâce au maltosage.

LE LAIT DE BLE
Obtenu à partir du blé entier, moulu au dernier moment, il contient par litre : 12 g de protides, 68 g de glucides, et 1,5 g de lipides.
C'est un lait de céréales intéressant pour le nourrisson, mais il est nécéssaire de le complémenter en lipides. C'est le rôle de la purée d'amandes que l'on ajoute en fin de préparation et qui, en même temps, en facilite la digestion.
Riche en calcium, phosphore, magnésium, fer, manganèse et zinc.
A côté de tous ces éléments, il faut noter l'importance des diastases (amylase, glutenase...) dont l'action positive sur les processus digestifs n'est plus à démontrer.

LE LAIT DE SOJA
Ce lait obtenu à partir de la fève de soja contient pour un litre 37 g de protides, 22 g de glucides et 25 g de lipides. Il est donc aussi déséquilibré que le lait de vache.
En revanche, il est riche en magnésium et en potassium et apporte à l'enfant des vitamines A, B1, B2, B12 et E.
Il favorise aussi la synthèse de la vitamine B12 au niveau des intestins.
Il faudra donc le diluer à moitié avec de l'eau de source et lui apporter un complément glucidique (sucre complet, jus de datte, miel...).
Ne pas l'utiliser régulièrement car à long terme et en excès il peut reproduire les inconvénients du lait de vache.

Attention
Aucun de ces laits ne doit constituer la seule alimentation de Bébé. Vous les utiliserez en alternance et donnerez au moins une fois par jour à l'enfant un apport de lait animal sous forme que vous désirez : lait reconstitué (mélange de fromage blanc et d'eau de source, lait maternisé, lait diététique...
Revenir en haut Aller en bas
http://globetrotteurs.forumactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laits végétaux et nourrissons   Aujourd'hui à 1:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Laits végétaux et nourrissons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laits végétaux et nourrissons
» lait végétal
» Fabriquer du lait d'avoine
» laits végétaux à partir de quel âge?
» laits animaux et végétaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: Les repas-
Sauter vers: