Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 les punitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2825

MessageSujet: Re: les punitions   Sam 4 Jan 2014 - 23:32

@Bonne'Heure a écrit:
Je ne supporte pas les cris, ni sur moi, ni sur ma fille, parce que j'ai vécu trop de cris dans mon enfance;
C'est marrant, moi je ne supporte pas les cris justement parce qu'ils étaient totalement absents de mon enfance.
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 0:14

@Bonne'Heure a écrit:

Il m'est arrivé aussi de crier sur ma fille, par fatigue, par lassitude, parce que je ne peux pas me décharger sur des proches, et je m'en suis excusée auprès de ma fille. Je ne sais honnêtement pas encore comment je vais gérer ses crises futures, j'ai lu toutes les théories mentionnées plus haut mais je pense que dans la pratique, c'est tout différent et qu'en effet, il faut s'adapter à chaque enfant et à chaque situation. Mais je suis très dubitative sur les méthodes telles que le coin, qui à mon avis sont humiliantes et n'apprennent rien à l'enfant. Ce qui pour moi est différent de lui demander d'aller dans sa chambre se calmer et revenir une fois que sa colère est passée. Mais bon, on en reparlera dans quelques mois (années ?) peut-être   .

J'ai récléchis à ce sujet et franchement mon fils n'a pas l'air humilié du tout au coin, la preuve à un moment ça l'amusait et si on disait le mot coin pour tester il y allait seul en nous disant "coucou"   , tout à l'heure il s'est assis, a pleuré même pas 1 minute, il s'est levé, je lui ai dit: alors tu vois c'est mieux quand on ne crie pas il suffisait d'attendre, viens jouer à la voiture ! Et il était très content !
Si je l'isole dans sa chambre il peut refaire une bêtise et je ne veux pas qu'il associe "rester dans la chambre" à une punition!
En plus vu qu'on rénove un peu le salon on a mis une barrière de sécurité dans sa chambre pour qu'il joue sans être en danger, si on le punit dedans ça fait prison.  Alors que la il se lève seul du coin, en autonomie dès qu'il est calmé et qu'il a repris ses esprits. Qu'en penses-tu bonn'heure?

et pareil pour les cris je ne supporte pas , vécu personnel, du côté de mon père. Dès que quelqu'un me hurle dessus ça me met dans un état de forte colère intérieure pour moi c'est une énorme agression!
Moineau, je te comprends un peu, mon fils est speed mais généralement il ne crie pas, quand il se met à faire d'énormes colères on a tellement pas l'habitude que c'est la fin du monde pour nous  
Revenir en haut Aller en bas
lorelei50
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 144

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 9:29

Je pense aussi que la notion de savoir où commence la violence est propre à chacun.
Je n'ai jamais connu les cris en étant enfant, j'en ai une trouille bleue aujourd'hui
Je n'ai jamais connu les coups non plus, et quand j'y réfléchis, j'ai été élevée dans la discussion, je ne me rappelle pas de punitions, il faut dire que j'ai été une enfant très facile et ma soeur aussi.
Comment expliquer que nous soyons traumatisées alors, (car nous le sommes même si je ne rentrerai pas dans les détails) ?
Pour moi la phrase "je lui dis que si il se comporte comme ça, ça ne donne pas envie de s'occuper de lui" est réellement psychologiquement violente et bien plus que de dire "vas te calmer au coin". Réellement, cette phrase me touche énormément car elle sous entend à l'enfant qu'il doit mériter l'attention, comme une récompense. Ce n'est pas direct mais du coup, insidieusement, ça blesse, ça sème le doute et ça peut laisser des traces graves adulte ... 

Donc, je pense qu'un enfant qui va au coin en comprenant pourquoi, c'est à dire en lui expliquant très clairement le lien bêtise/punition, même si le ton monte, sera moins blessé que si on lui fait comprendre que son comportement influence l'intérêt que les parents peuvent avoir pour lui. Et pour le coup, c'est le genre de phrase que je ne veux jamais entendre prononcer à ma fille, c'est une priorité pour moi, une certitude depuis sa naissance (et avant d'ailleurs), bien plus que de dire que je ne veux pas qu'on la punisse.

Je précise que je donne mon opinion, par rapport à mon éducation et mon ressenti et qu'en aucun cas je juge.
Revenir en haut Aller en bas
letti38
Marche tout seul


Nombre de messages : 487

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 16:49

La violence psychologique peut egalement faire très mal et on peut traumatiser un enfant sans jamais le punir ou le frapper. Il faut faire attention de ne pas entrer dans la manipulation, le chantage affectif, ne pas imposer à l'enfant de trouver lui même les limites mais les lui poser clairement.
La limite peut être parfois difficile à voir d'où l'importance de bien comprendre les principes de l'éducation sans violence et de se documenter si ça intéresse.
Là on prend l'exemple de frapper qui est la chose la plus intrusive sur autrui et que personne ne peut accepter de subir. Refuser de rester dans une relation violente en mettant fin à la séquence est une réaction naturelle : mes animaux le font d'eux même quand ma fille les tape. Ils s'éloignent pour mettre fin à l'interaction qui leur déplaît et reviennent ensuite une fois certains que la petite est passé à autres chose. Un enfant fera de même si il ne répond pas par un autre coup.
Ça n'est pas du chantage ça ne conditionne pas l'amour qu'on porte à l'enfant. Simplement on ne peut pas poursuivre sur ce mode.
Quand tu envoies un enfant au coin tu lui signifie également que tu ne veux plus être en relation avec lui tant qu'il ne s'est pas calmé mais en plus tu lui impose une contrainte physique. Peut être qu'il trouverait de lui même une façon de se calmer sans qu'on décide à sa place comment il doit y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
vanessa91
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 169

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 18:01

Je lirai "j'ai tout essayé" même si je suis peu convaincue par la méthode , soit cela me renforcera dans mon idée de l'éducation ou au contraire j'aurai peut être une révélation ... Qui sait???
 
Cette méthode n'est PAS du laxisme, juste une manière d'appliquer des règles mais la ou je vois une "faille" c'est si l'enfant continue dans sa lancée et ne vous écoute pas. Vous faites comment? C'est ça que j'aimerai comprendre . 
Ici si un des enfants à fait le bazar et qu'il ne veut pas ranger, il est puni. J'aurai bien sur essaye différentes méthodes avant d'en arriver à la punition.

Pour le coin, les miens y vont régulièrement pour se calmer. De la à dire que c'est de l'humiliation c'est dur quand même . A vous entendre nos enfants sont traumatises.
Revenir en haut Aller en bas
scoubidous
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1107

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 18:52

"je ne veux pas qu'il associe "rester dans la chambre" à une punition!"

Et si ce n'en etait pas une mais un moyen de decharge ? C'est ce que l'on dit et la manière dont on le demande qui compte. Ici quand L pleure beaucoup je dis "viens on va aller souffler toutes les deux dans la chambre pour faire redescendre la pression". Je peux te dire qu'elle est toujours contente d'y aller et qu'elle ne voit absolument pas ça comme une punition  :)

"J'ai été élevée dans la discussion, je ne me rappelle pas de punitions, il faut dire que j'ai été une enfant très facile et ma soeur aussi."

As tu déja réfléchi au fait que tu ai été facile parce que tu as été elevée de cette manière, dans la discussion et la communication plutot que l'inverse ? 


"Pour moi la phrase "je lui dis que si il se comporte comme ça, ça ne donne pas envie de s'occuper de lui" est réellement psychologiquement violente et bien plus que de dire "vas te calmer au coin". 


Je suis d'accord. Mais pour moi ça ne se dit pas comme ça ou ça ne se dit pas tout court (mais c'est mon avis). Comme je l'ai dit communiquer c'est très technique, ça s'apprend et ça passe par peser ces mots. Quand quelqu'un en a marre on utilise le message-je qui est loin d'etre accusateur mais ouvre le dialogue :

Description précise de la situation + Description de mes sentiments + effets concrets sur moi
-> quand tu cris au point que j'ai mal aux oreilles ça me fait perdre patience et m'enerve parce que cela nous empeche de passer de bon moments et de faire autre chose.

"c'est si l'enfant continue dans sa lancée et ne vous écoute pas. Vous faites comment? C'est ça que j'aimerai comprendre."

Personnellement cela ne m'est jamais arrivé. Bon ce ne sont pas les miens certes. Mais je suis persuadée que c'est parce que la communication est réussie que les enfants n'ont jamais continué dans leur lancée. J'ai du rectifier pas mal de comportements : je lacher la poussette pour courir vers la route, je balance tous les yaourts et biberons en verre par terre, je tape le copain, je touche à la television. Une fois à toujours suffit.

Ce sont d'ailleurs les quasi seuls interdits/règles de la maison, avec on reste à table quand on mange, quand on sort c'est qu'on a fini.


D'autres pourront je l'espère t'apporter leur expérience  :)
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 20:28

@scoubidous a écrit:
"je ne veux pas qu'il associe "rester dans la chambre" à une punition!"

Et si ce n'en etait pas une mais un moyen de decharge ? C'est ce que l'on dit et la manière dont on le demande qui compte. Ici quand L pleure beaucoup je dis "viens on va aller souffler toutes les deux dans la chambre pour faire redescendre la pression". Je peux te dire qu'elle est toujours contente d'y aller et qu'elle ne voit absolument pas ça comme une punition  :)

Oui aussi, mais je ne sais pas si avec mon fils ça marcherait dur de trouver la bonne méthode avec chacun! Et que fais-tu quand tu vas dans la chambre avec elle?
 Moi quand je l'assois devant sa chambre je lui dis simplement qu'il va s'asseoir car il n'a pas le droit de taper par exemple, que ça fait mal, et qu'une fois calmé il se lève mais il ne fait rien à part rester assis lol
en même temps il est petit donc on ne le laisse pas 20 ans   Je pourrais m'asseoir avec lui mais moi j'ai été sage contrairement à lui pourquoi je serais punie hein   
Ont-ils toujours besoin de se décharger ou parfois est-ce juste un caprice?

Moi j'ai trouvé une nouvelle méthode de punition non violente : il a eu un balais, une pelle, et une balayette à noël et il adore  lol!
Revenir en haut Aller en bas
leelou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 830

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 20:35

Comme je l'ai dit plus tôt, mon fils va au coin. Je n'ai pas l'impression d'être violente en le mettant au coin. Ca lui permet de se calmer. En général quand il est au coin (20 secondes, très court) il pousse un grand cri, comme pour faire sortir l'énervement qui est en lui et ça marche dès sorti du coin il semble apaisé.

Et quand il devient ingérable, je lui explique qu'il a besoin de se calmer et je lui propose d'aller s'allonger. Il s'isole quelques minutes dans sa chambre, moi je souffle un coup pour faire redescendre la pression. Et après la vie reprend un cours normal!
Revenir en haut Aller en bas
Amande36
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1539

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 22:12

@lorelei50 a écrit:
Je pense aussi que la notion de savoir où commence la violence est propre à chacun.

Pour moi la phrase "je lui dis que si il se comporte comme ça, ça ne donne pas envie de s'occuper de lui" est réellement psychologiquement violente et bien plus que de dire "vas te calmer au coin". Réellement, cette phrase me touche énormément car elle sous entend à l'enfant qu'il doit mériter l'attention, comme une récompense. Ce n'est pas direct mais du coup, insidieusement, ça blesse, ça sème le doute et ça peut laisser des traces graves adulte ... 

Donc, je pense qu'un enfant qui va au coin en comprenant pourquoi, c'est à dire en lui expliquant très clairement le lien bêtise/punition, même si le ton monte, sera moins blessé que si on lui fait comprendre que son comportement influence l'intérêt que les parents peuvent avoir pour lui. Et pour le coup, c'est le genre de phrase que je ne veux jamais entendre prononcer à ma fille, c'est une priorité pour moi, une certitude depuis sa naissance (et avant d'ailleurs), bien plus que de dire que je ne veux pas qu'on la punisse.

D'abord, ce n'est pas elle, enfin sa personne que je "recadre" et qui est visée, mais son comportement, ça change tout! Effectivement, l'utilisation du "je" permet d'exprimer un mécontentement sans être accusateur.

Ensuite, c'est toujours difficile de l'exprimer à l'écrit, mais il n'y a aucun chantage là-dedans, le message est très simple : on lui apprend que, dans la vie, certains actes peuvent avoir des conséquences. En l’occurrence, si quelqu'un a un comportement violent, et bien on n'a naturellement pas envie d'aller vers lui... ça vaut pour les enfants comme pour les adultes. Donc si ma fille a un comportement violent, oui je n'aurai pas envie d'aller jouer avec elle, et si elle a un comportement violent avec un copain de l'école, et bien de la même façon il ne voudra certainement plus jouer avec elle car il aura été blessé, il aura eu mal, etc.

Donc non, aucune violence psychologique, mais il faut encore une fois le faire de manière éclairée avec la forme qui convient, c'est sûr!
Revenir en haut Aller en bas
lorelei50
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 144

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 22:19

C'est bien ce que je dis, chacun a une notion propre de ce qui est violent ou non ... ce qui me fait bondir semble normal à d'autres, et inversement ...
C'est très difficile ça dépend de notre personnalité, de notre éducation, de la personnalité de nos enfants ...
bref, c'est un discours sans fin, et c'est pour ça qu'exposer son opinion aide à avoir du recul sur ce que l'on fait ...
Revenir en haut Aller en bas
lorelei50
Se tient aux meubles


Nombre de messages : 144

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 22:26

@scoubidous a écrit:


"J'ai été élevée dans la discussion, je ne me rappelle pas de punitions, il faut dire que j'ai été une enfant très facile et ma soeur aussi."

As tu déja réfléchi au fait que tu ai été facile parce que tu as été elevée de cette manière, dans la discussion et la communication plutot que l'inverse ? 


Non, je ne pense pas ... ou alors si, parce que ces discussions, pleine de bienveillance dans l'intention, nous ont l'une comme l'autre persuadées qu'être aimé se mérite par exemple.
Sinon, nous avons aussi très rapidement appris à biaiser, à faire les choses en douce pour éviter les conflits sociaux et nous avons du nous rééduquer nous même pour pouvoir vivre en société ... 

Bref, je pense parfois que si j'avais été éduquée de manière plus traditionnelle ma vie aurait été beaucoup plus simple adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Amande36
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1539

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 22:27

C'est sûr, et c'est d'autant plus difficile d'exprimer les choses à l'écrit   
C'est aussi pour cette raison qu'il me paraît important de se documenter afin de se faire sa propre opinion à partir de bases solides et non de préjugés...
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: les punitions   Dim 5 Jan 2014 - 22:36

Le pire c'est que chaque individu est tellement différent, que l'on peut mettre beaucoup de temps pour savoir comment se comporter avec telle ou telle personne  
Revenir en haut Aller en bas
Bonne'Heure
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1890

MessageSujet: Re: les punitions   Lun 6 Jan 2014 - 13:19

C'est clair qu'il est très dur d'exposer par forum interposé nos idées... et que ce qui vaut pour l'un(e) ne sera pas valable pour quelqu'un d'autre, en fonction du vécu. Je crois que l'important, c'est surtout d'être en accord avec ce que l'on fait.

Pour préciser ma pensée, si je trouve le coin "humiliant", c'est qu'il ostracise: il sépare d'un groupe. Il créé une limite entre "nous" (la famille, la fratrie, le couple) et l'enfant, qui est le puni, donc le mauvais/méchant (ou toute autre appellation). Cela est surtout valable lorsqu'il y a un public, l'enfant est exposé dans son coin, aux yeux de tous. Se calmer dans sa chambre est différent, il n'est pas "exposé" au jugement des autres. S'il veut casser tout ce qu'il y a dans sa chambre sous le coup de la colère, qu'il le fasse, de toute manière il apprendra que toute action = conséquence et qu'il devra ranger/remplacer les jouets qu'il aura cassés. Je pense que c'est mieux de l'accompagner de toute façon, mais parfois un enfant se calme mieux tout seul.

Lorelei, si dans une famille tout est sujet à discussion, ce n'est pas non plus de l'éducation "bienveillante". Même si on utilise des méthodes dites douces, l'enfant doit apprendre qu'il y a des limites à toute chose et si tout se discute et se négocie, cela peut en effet être tout aussi destructeur. Pas toujours facile de trouver le juste équilibre.

Je précise aussi que je ne fais que donner mon opinion, je ne juge pas l'une ou l'autre des méthodes, et vu mon expérience encore très limitée de la question, ça risque de changer. Ce qui est sûr c'est que je suis très très loin de l'éducation que j'ai reçue, et je ne compte pas m'en approcher car j'en subis encore les stigmates.

_________________

Anti-poussette propriétaire de : Cam 2, Yoyo, BJCM GT, Phil and Teds Navigator, EasyWalker Mini Buggy
Portage : MySol Girasol, Buzzidil, slings Diva Milano et Sukkiri, echarpe Eric Bio Storchenwiege et Didymos Geckos
BB1 voyage en Besafe Izi Kid X3 Isofix, BB2 en Maxi-cosi Pebble.



Parentalité Positive
Revenir en haut Aller en bas
bambina
Marche tout seul


Nombre de messages : 303

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 13:44

j'ai lu mais je vois que parmi ceux qui ne sont pas pour la fessée par exemple, ils ne citent pas forcément de vraies punitions.
Ce qui est positif avec la méthode traditionnelle c'est qu'on a du recul, et bien je trouve que le résultat n'est pas si mal...
J'ai vu un reportage sur l'éducation sans fessée en Suède et bien ça fait peur ! Les parents doivent encore après journée suivre une formation de parentalité...non mais je crois rêver...les enfants sont difficiles et capricieux, des couples se séparent...Je précise je ne suis pas pour la fessée pour autant, je n'aime pas en donner.
Quand on fait face à des colères, des caprices, etc...on ne peut pas laisser faire et discuter...en pratique c'est pas aussi évident.
Ce n'est pas parce qu'on cherche à comprendre ou qu'on comprend la colère de notre enfant, qu'on résoud forcément le problème. Je crois plutôt qu'il faut réprimer les pulsions irraisonnées, car cela apprend à l'enfant ses propres limites.
Revenir en haut Aller en bas
Moineau
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2825

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 14:41

@bambina a écrit:
Ce qui est positif avec la méthode traditionnelle c'est qu'on a du recul, et bien je trouve que le résultat n'est pas si mal...
Il y a aussi du recul sur l'éducation non violente, ça n'a rien d'une nouveauté (je connais des gens de mon âge qui ont été élevés comme ça, et qui sont tout ce qu'il y a de plus équilibrés).
@bambina a écrit:
J'ai vu un reportage sur l'éducation sans fessée en Suède et bien ça fait peur ! Les parents doivent encore après journée suivre une formation de parentalité...non mais je crois rêver...les enfants sont difficiles et capricieux, des couples se séparent...
Encore une fois, on nous vend la confusion entre éducation non violente et éducation laxiste...
Revenir en haut Aller en bas
https://mesenfantsetchats.wordpress.com/
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5089

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 14:42

Pour ma part, je ne donne pas de fessées, ni aucune tappe de quelque sorte que ce soir, mais je punie.
Je trouve important de donner des limites claires à ma fille, ce sont des repères pour la vie je pense.

Pour te donner des exemple babina, les punitions peuvent être variées :
pour une provocation "pas très grave", (genre continue delibéréement à faire une bétise alors qu'on lui a dit d'arrêter, ou essaye de faire un des quelques interdits strictes de la maison genre ne pas frapper, ne pas cracher...) : le coin ou l'isolement dans sa chambre (je compte toujours jusqu'à 3 avant de punir, si elle arrête je ne punie pas, elle le sais. Par contre si j'arrive à 3, et je ne compte pas vite, la punition tombe toujours).
Petite, je le laissai très peu de temps (quelques 10aines de secondes), maintenant j'attend que les hurlements se calment (sauf si grosse crise, là je vais la voir au bout de 3 ou 4 min).
Je suis d'accord que ça ostracise, mais pour moi justement c'ets le but. Ne pas se comporter selon le sréggles de la société, c'est se mettre tout seul en dehors de cette société. quand on accapte de respecter le srégles, on reontégre le groupe, c'est aussi simple que ça.
Et je n'ai aucun probléme à partiquer le coin en publique, au parc, à la bibiothéque ou au supermarché. en pratique il m'a suffit de le faire 2x pour que ma fille s'arrête avant la punition, en particulier à l'exterieur. Elle devait avoir 2 ans 1/2, en période d'oppotition et de test des limites.

Pour une grosse bétise (delibérée, hein, pas une maladresse), ça peut être reporter une activiter ou confisquer quelque chose. Par exemple je l'ai deja privée de dessin animé (elle ne les regarde que le WE), annulé une sortie à la bibliothéque, ou confisqué un ballon (après lui avoir dis plusieurs fois de ne pas jouer dans la maison avec).

Dernière sorte de punition chez nous, qui va peut-être choquer, mais en cas de tentative de violence, c'est le refus de calin temporaire. C'ets rare, mais pour marquer le coup, si par exemple elle m'a tappé (très rare), et qu'elle veut me faire un calin de suite après, il m'est arrivé de lui dire non, je n'ai pas envie d'un calin pour le moment, car je suis très fachée par ton comportement. (bien sur ça ne dure pas plus de quelque sminutes, et au bout d'un temps raisonable, je vais la voir en lui proposant de se reconcillier, je lui reexplique bien pourquoi je suis mécontente, et on fait un bisou ou un calin pour passer à autre chose).

Les coléres pour moi c'est différent, c'est un comportement irrationnel non maitrisé par l'enfant, et dan sce cas chez nous, la réaction est l'isolement l etemps de se calmer. si ça dur, je vais aider ma fille à se calmer. Mais ce n'est pas pour moi une punition, car elle n'est pas maitre d'elle même et ne choisi pas de se mettre dans cet état.
A mon sens, face aux coléres, mon travail d'éducant est d'apprendre à ma fille à les maitriser, à redevenir maitre d'elle même. pas de la punir.
Mais quelque soit la raison de la colére, je ne cede pas sur la cause initiale.

les caprices par contre, soit c'est desamorcé dès le depart par un non ferme, si elle commence à chouiner je lui dit qu'ele peu pleurer mais que ça ne changera rien à ma réponse, elle sais très bien que ça n'a aucun effet, du coup souvant ça s'arrête là. parfois ça tourne à à l apetite bétise et je compte jusqu'à 3 (ça la calme bien aussi), parfois il faut aller jusqu'au coin, mais c'est rare, et encore plus rarement ça tourne à la colère, et on traite comme une colère...

Et pour les maladresses, genre renverser quelque chose, casser... mais de façon non volontaire ou provocante, ou alors quand elle fait une bétise par ignorence, là on ne punie pas, on repare la maladresse si possible (elle nettoye, s'excuse si elle a fait mal ou casser quelque chose de quelqu'un d'autre...). et si c'est un bétise par ignorance, on lui explique pourquoi il ne faut pas faire ça, on lui dit qu'il ne faut plus le faire et que si elle le refait elle sera punie, mais que là elle n'est pas punie car elle ne savait pas.

En grandissant, y'a quelques tentatives de marchandage, mais souvant ça se regle par "qui c'est qui decide ?" à quoi elle repond "les parents", et ça s'arrête là... et oui, c'est arbitraire, mais c'est la vie ! elle me dit souvant que quand elle sera grande comme maman elle pourra decider ! eh eh

Finalement, en appliquant ce règles, et en expliquant clairement les régles de vie, j'ai une fille raisonablement obéisante, super sage avec les autre, et plutôt sympa à la maison. Elle me reserve particulièrement les comédies, les bétises et les colères c'est autant pour son papa que pour moi.

cela dit, on discute aussi beaucoup des régles à la maison, mais pas en période de tension. On peut expliquer le pourquoi de certaines régles, mais pas au moment de la crise, plus tard au calme. Et puis y'a certaines régles plus ou moins arbitraires aussi (enfin du moins la raison n'est pas expliquée), et ça n'a pas l'air de géner notre fille.
A mon sens, punir et discuter, c'est deux choses compatibles, il s'agit de deux moments différents.

Pour finir, je pense que y'a pas une bonne façon de faire, l'essentiel est de le faire avec amour et conviction.

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 14:56

@bambina a écrit:
j'ai lu mais je vois que parmi ceux qui ne sont pas pour la fessée par exemple, ils ne citent pas forcément de vraies punitions.
Ce qui est positif avec la méthode traditionnelle c'est qu'on a du recul, et bien je trouve que le résultat n'est pas si mal...
J'ai vu un reportage sur l'éducation sans fessée en Suède et bien ça fait peur ! Les parents doivent encore après journée suivre une formation de parentalité...non mais je crois rêver...les enfants sont difficiles et capricieux, des couples se séparent...Je précise je ne suis pas pour la fessée pour autant, je n'aime pas en donner.
Quand on fait face à des colères, des caprices, etc...on ne peut pas laisser faire et discuter...en pratique c'est pas aussi évident.
Ce n'est pas parce qu'on cherche à comprendre ou qu'on comprend la colère de notre enfant, qu'on résoud forcément le problème. Je crois plutôt qu'il faut réprimer les pulsions irraisonnées, car cela apprend à l'enfant ses propres limites.


Je ne comprends pas ce que tu attends alors? La privation de dessert (où est le rapport avec les bêtises j'ai jamais compris, la nourriture ne doit pas être sujette à punitions!), la fessée, enlever tous les jouets de la chambre? Hausser la voix, et dire non d'un ton sec en se faisant respecter est une punition pour moi. Le problème c'est qu'il faut être clair avec nos punitions, nos intonations de voix dès le départ. Si on essaie d'instaurer des règles à 3 ans, la forcément parler ne va pas suffire. 
"Les punitions ici"

-aller au "coin"
-confiscation d'un jouet (qu'il a jeté, ou utiliser pour taper)
-hausser la voix tout simplement, et le laisser se calmer , l'ignorer quelques temps.

Et là en ce moment on essaie de lui faire réparer ses "bêtises" il range, jette, ramasse...
Revenir en haut Aller en bas
plectrude
Galope comme un grand


Nombre de messages : 706

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 15:10

Je respecte tout à fait vos méthodes éducatives "douces" mais je ne me voit absolument pas les appliquer. Je suis d'accord avec Lise, même si mon avis n'a pas de grande valeur car ce n'est qu'une conviction et que je n'ai pas encore pu l'appliquer car ma fille est encore trop petite mais je pense qu'il est normal qu'un enfant soit punit quand il ne respecte pas les règles qui lui sont imposées. C'est la vie, nous aussi si nous ne respectons pas la loi, on est punit, les amandes et autres sanctions judiciaires sont là pour ça. 
Revenir en haut Aller en bas
Bonne'Heure
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1890

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 15:13

Mais là-dessus, au final tout le monde est d'accord... c'est la nature de la punition ou le "comment" et le "pourquoi" on punit qui diffèrent essentiellement

_________________

Anti-poussette propriétaire de : Cam 2, Yoyo, BJCM GT, Phil and Teds Navigator, EasyWalker Mini Buggy
Portage : MySol Girasol, Buzzidil, slings Diva Milano et Sukkiri, echarpe Eric Bio Storchenwiege et Didymos Geckos
BB1 voyage en Besafe Izi Kid X3 Isofix, BB2 en Maxi-cosi Pebble.



Parentalité Positive
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 16:08

@plectrude a écrit:
Je respecte tout à fait vos méthodes éducatives "douces" mais je ne me voit absolument pas les appliquer. Je suis d'accord avec Lise, même si mon avis n'a pas de grande valeur car ce n'est qu'une conviction et que je n'ai pas encore pu l'appliquer car ma fille est encore trop petite mais je pense qu'il est normal qu'un enfant soit punit quand il ne respecte pas les règles qui lui sont imposées. C'est la vie, nous aussi si nous ne respectons pas la loi, on est punit, les amandes et autres sanctions judiciaires sont là pour ça. 

C'est clair qu'aller est coin est minime comparé à la prison  . Enfin moi il m'est arrivé de mettre fessées sur la couche parce qu'il m'a fait mal, j'ai des lunettes et souvent c'était ça qu'il visait. Sans réfléchir je lui ai rendu , vous savez comme en maternelle "c'est toi qui a commencé", puis après personnellement j'ai regretté, je me suis sentie obligée de dire à mon copain "voilà je lui ai mis une fessée, je m'en veux, il a fait ça".... . 
Enfin parfois je préfère quelqu'un qui va donner des tapes sur les mains plutôt que les parents qui dénigrent les enfants car il y en a. Verbalement ça ne fait pas de bleus , mais ça peut blesser aussi !

C'est tellement dur de s'adapter! En tout cas quand je vois certains parents au supermarché, mettre une grande tarte à leurs gosses ou hurler comme des putois alors que c'est EUX qui ne les ont pas surveillé ça me fait mal au cœur!
Revenir en haut Aller en bas
bambina
Marche tout seul


Nombre de messages : 303

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 21:14

  bonne'  heure, et plectrude, je suis d'accord avec ce qui a été dit par LiseE, vu que je l'applique déjà c'est la base, je fait déjà cela...finalement, c'est qu'il y en a qui sont pour ou contre la fessée..et puis d'autres formes de punitions pour aider certains cas très colérique, très dominant...où il est difficile de cerner la comédie de la vérité...
Revenir en haut Aller en bas
Pomme
Galope comme un grand


Nombre de messages : 2720

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 22:15

@bambina a écrit:
  bonne'  heure, et plectrude, je suis d'accord avec ce qui a été dit par LiseE, vu que je l'applique déjà c'est la base, je fait déjà cela...finalement, c'est qu'il y en a qui sont pour ou contre la fessée..et puis d'autres formes de punitions pour aider certains cas très colérique, très dominant...où il est difficile de cerner la comédie de la vérité...

bien d'accord, parfois j'ai peur de le gronder alors qu'il est  vraiment mal, c'est dur de délimiter un caprice ou juste une incompréhension de l'enfant.
Après les punitions dépendent peut-être de l'âge aussi? copier de lignes, pourquoi pas, si l'on trouve une utilité  
Revenir en haut Aller en bas
aloa
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1118

MessageSujet: Re: les punitions   Mer 15 Jan 2014 - 23:44

Je vais lire les bouquins sur l'éducation non violente car ça m'intéresse, histoire de savoir où ils placent le curseur de la violence. 
Je sais que vous parlez d'enfants plus vieux mais la semaine dernière, j'étais chez un couple d'amis. Leur bébé a 10 mois. J'ai été choqué car elle lui a mis une tape sur la main quand celle-ci a voulu toucher les verres sur la table basse. Elle a passe sa soirée a lui crié des "non" quand son bebe se redressait grace à des meubles où il y avait des choses importantes. J'ai senti mon amie dépassée, épuisée et en souffrance. 
Mon bébé a presque le même âge, et j'ai tendance a mettre le plus de choses hors de portée pour éviter de m'épuiser quand je rentre du boulot et profiter des rares moments avec elle. Je ne sais pas si j'ai tord. Est ce qu'en lui facilitant la tâche, je complique l'acquisition de regles plus tard?  Je ne veux pas qu'elle devienne intolérante à la frustration. Ca serait nefaste pour son futur. Ma fille connait quand même des moments de frustrations. Elle n'a pas le droit de toucher la guitare par exemple. En général, elle fonce dessus quand elle est fatiguée. A croire que cet état lui empêche de se rappeler que c'est interdit. En général je lui dis non, elle me regarde, refait le geste interdit. Je lui dis non et j'essaie de la distraire. Ça me semble plus approprié à cet âge qu'une tape sur la main. 
Je suis egalement choquee de voir une de mes connaissance tirer l'oreille à son fils de 3 ans incapable de gerer sa frustration et qui fait betise sur  bêtise quand je suis là.  Je l'ai vu à plusieurs reprise calmer ses nerfs sur une enfant qu'elle garde. Jamais il n'a eu à présenter ses excuses ou réparer. Sa mère lui tire l'oreille en lui disant d'aller chercher un jeu en attendant qu'elle s'occupe de lui.   


Toit ca me semble difficile. J'espère que j'arriverai à rester cohérente, ferme et toujours bienveillante.
Revenir en haut Aller en bas
kounoupi
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1002

MessageSujet: Re: les punitions   Jeu 16 Jan 2014 - 8:14

Aloa, je ne pense pas qu'il soit judicieux de crier et encore moins taper un aussi petit. Il me semble tout à fait judicieux d'enlever les choses de sa portée tout en lui rappelant pourquoi elle ne peut pas y toucher. A un moment donné, dans tous les cas, elle sera assez grande pour les atteindre. Soit tu réorganiseras la disposition des choses et elle n'y aura pas accès, soit tu envisageras  qu'elle comprend assez et qu'elle peut comprendre les limites.
Ici, ça c'est fait assez naturellement. Vers 1 an mon fils ouvrait les placards et tiroirs. Il savait qu'il avait le droit d'ouvrir et de jouer avec quelques tiroirs et placards et d'autres non. De même il a vite compris qu'il faut faire attention aux tiroirs et placards (à la suite d'explications et de deux petits accidents)
Je pense donc que dès tout petits, on peut rendre les enfants responsables et autonomes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les punitions   Aujourd'hui à 17:42

Revenir en haut Aller en bas
 
les punitions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» Les catastrophes naturelles aujourd'hui : des punitions divines ?
» Les punitions au cours de siècles
» l'éducation de son enfant sans frustration
» Bébé 12mois peut il comprendre la "punition"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Sauter vers: