Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 sauter une classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Kéliane
Galope comme un grand


Nombre de messages : 8754

MessageSujet: Re: sauter une classe   Mer 4 Avr 2012 - 16:12

Il n'y a malheureusement pas que des bons cotés. On a des classes surchargées en maternelle (entre 28 et 32 enfants) car tout le monde demande le bilingue. Contre des classes à 22 à 24 pour les monolingues. Ensuite, les enfants ne peuvent plus entrer en bilingue sans passer de tests et cela s'écrème avec les déménagements les abandons.... Ce qui provoque des classes à 24 en CP, puis 18 cette année en CE2. Mais le problème est que du coup on fleure la fermeture de classe.
Sinon, il faut voir que les enfants que dès le CP les matières sont séparées entre les 2 langues.
Lecture/ Ecriture Français et Allemand
Histoire/ Education Civique Français
Géographie/ sciences Allemand
Sport les 2
Musique Allemand
Religion (oui nous sommes en Alsace) Français.
Maths Français 20% Allemand 80%

Ceci implique que cela peut devenir très dur pour un enfant d'apprendre à lire en 12h en français alors que les autres auront 24h par semaine. Certains enfants du coup manque de temps en français, et donc quitte le circuit bilingue.
Ils veulent revoir la formule pour passer à 16h/8h au lieu de 12h/12h mais c'est juste en projet ce ne sera pas pour mes enfants car ils ne reviennent pas sur un cursus entamé.
Ils demandent aussi une vraie implication de la famille (sans forcément savoir parler la langue) en mettant des dessins animés allemand (on capte les chaines standard en Alsace), en allant en Allemagne régulièrement faire des courses, manger une glace, jouer au parc avec des enfants Allemands.... Tout ceci pour permettre à l'enfant de comprendre à quoi sert cette nouvelle langue parlée à l'école par un enseignant étrange dès la petite section.
personnellement, je n'ai jamais fait d'Allemand, je ne connais pas un seul mot d'Allemand. Ma grande m'apprend beaucoup et je lui fait réviser ses devoirs, j'apprends en même temps qu'elle la prononciation, le vocabulaire (elle en sait nettement plus que moi). Eline compte très bien, ils insiste énormément là dessus à cause des maths en quasi totalité en Allemand dès le CP.
Revenir en haut Aller en bas
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1611

MessageSujet: Re: sauter une classe   Mer 4 Avr 2012 - 16:44

OK, je comprends bien, je ne pensais pas que c'était moitié français moitié allemand, je pensais plus 16h/8h comme tu dis!
Après c'est vrai que l'engouement pour le bilinguisme augmente le nombre d'enfants par classe ! Pourquoi parles tu de fermeture de classe, nous ils sont maxi 18 dans chaque classe ( ma fille en GS ils sont 15 ) et en CP ils sont 16 !
Bon, sur l'école nous avons 2 demi postes en - c'est vrai!

Pour l'implication des parents, je trouve cela bien quand même, même si c'est du temps à prendre et à donner, mais n'empêche ça permets de sortir de chez soi, de son coin bien fransouiller !!

Chez moi, ça me manque les langues vivantes, je suis harchi nulle en langue, et je voudrais que pour mes filles ca soit plus facile ( et je ne vois pas de grand changement dans l'éducation nationale de ce coté là depuis ma fin de scolarité ) donc j'essaie de les aider : on part en vacances en espagne, on ira en italie, ma grand mère et ma belle mère parle occitan aux filles, mais avoir un appui scolaire manque quand même je trouve !
Revenir en haut Aller en bas
cyan
Galope comme un grand


Nombre de messages : 608

MessageSujet: Re: sauter une classe   Mer 4 Avr 2012 - 17:12

ninette, c'est super pour tes enfants les classes bilingues!
J'adore l'allemand et ça me manque.

C'est une langue que j'aimerai que mes enfants apprennent malheureusement, c'est une langue de moins en moins proposée au profit de l'espagnol, chez nous.

Revenir en haut Aller en bas
https://picasaweb.google.com/109551875661208431867/VetementsFill
Kéliane
Galope comme un grand


Nombre de messages : 8754

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 5 Avr 2012 - 13:57

Fermeture de classe car avec 2 classes de 15 élèves on fait une classe de 30, nous sommes en ville, on a des écoles surchargées mais cela peu aller vite. Et puis il y a une incompréhension des parents entre des classes à 32 en CM2 monolingue cette année et des classes à 18 en CE2 bilingue. Dans la même école....

L"Allemand n'est pratiquement plus enseigné en dehors de l'Alsace mais au niveau mondial l'espagnol est bien plus important.
Revenir en haut Aller en bas
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1611

MessageSujet: Re: sauter une classe   Lun 30 Avr 2012 - 9:34

Bon je remonte encore ce post!

Ma petite de 3 ans passe en Moyenne section l'année prochaine! On a eu rendez vous officiel c'est ok, la direction m'a dit qu'un rendez vous avec un pédopsychologue ( un truc dans le genre lol) était possible mais pas obligatoire
Donc si je veux à moi d'en trouver un, et faire un test .....métrique je sais plus quoi

A priori c'est pas sur son potentiel heu comment dire son 'intelligence' quoi, ça c'est la maitresse qui a vu qu'elle a les notions pour , mais c'est plus sur sa ' maturité' donc son comportement !

Vous savez ce que c'est en vrai ? ça sert vraiment à quelque chose ou alors bof bof ?

Je me dit que j'ai le temps de le faire, je ne pense pas que cela changera mon point de vue sur son saut de classe, mais si cela peut ' m'apprendre ' des trucs sur ma fille ?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
rosale
Marche tout seul


Nombre de messages : 320

MessageSujet: Re: sauter une classe   Mar 1 Mai 2012 - 19:38

En fait pour faire sauter une classe à un enfant, il faut d'abord qu'il ait le potentiel de suivre dans la classe supérieur mais il faut qu'il se situe dans les 1ers dans la classe qu'il va intégrer (s'il va être moyen il n'y a pas de raison de le faire sauter de classe) et il faut qu'il soit suffisamment mature. Dans le cas de mon fils j'ai refusé le saut de classe car entre autre pour moi il n'est pas encore capable de rester assez longtemps attentif (c'était pour le faire passer en cp). Il est encore trop dans le jeu.
Pour ce qui est de ta fille je suppose qu'elle est toute petite section. Réfléchis quand même sur le fait qu'elle ne pourra plus faire de sieste l'après midi. Ensuite pour moi le plus important est de se projeter dans l'avenir: c'est pas maintenant qu'on verra la différence mais plus à l'entrée au collège,au lycée, en fac...
Revenir en haut Aller en bas
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1611

MessageSujet: Re: sauter une classe   Mar 1 Mai 2012 - 21:27

Merci rosale.

Dans son école en moyenne section, ils font la sieste si ils en ont besoin, sinon repos , et en grande section ma grande a encore du repos en début d’après midi donc la dessus pas de soucis : de toutes façons ma petite n'est pas une grande dormeuse elle ne sieste plus depuis + d'un an !!

Mais mon seul problème c'est dans les classes supérieures, sera t elle aussi mature que ses copines, le supportera t elle ? Genre ma copine sait faire du vélo sans roue moi non etc etc ( bon ca c'est pas primordial mais des trucs dans le genre )
Niveau apprentissage elle est en avance sur les PS qui vont aller normalement en Ms donc pas de soucis, surtout qu'en plus c'est encore une classe avec beaucoup de jeux, etc donc le changement n'es pas 'radical'

Merci de ton expérience
Revenir en haut Aller en bas
ChuppyLulu
Galope comme un grand


Nombre de messages : 622

MessageSujet: Re: sauter une classe   Lun 18 Juin 2012 - 22:19

Je remonte ce poste, non pas en tant que maman, mais en tant que "sauteuse de classe" également. Pour ma part, j'ai sauté le CP, je suis rentrée directement en CE1 depuis la GS. Je n'ai pas vraiment de souvenirs concrets des tests que j'ai passés, simplement je savais lire, écrire en GS, et manifestement les tests en maths pour le CE1 je les avais passés haut la main. Je me souviens juste très bien du test de lecture, puisque j'avais eu à raconter ce qui se passait dans une BD (Lucas Ramel dans Pomme d'Api pour celles qui connaîtraient) et que j'avais trouvé ça très stupide étant donné que c'était une BD, moralité, avec les dessins on savait ce qu'il se passait, pas besoin de lire les dialogues.

De mon côté, je n'ai jamais regretté ce saut de classe. En primaire j'étais la 1ère ou la 2e de la classe, au collège pareil, au lycée à partir de la 1ère S ça a été un peu plus dur (mais parce que j'avais intégré le meilleur lycée du département, pas tellement parce que j'avais sauté une classe). J'ai fait prépa puis école d'ingénieur puis Mastère Spécialisé, je n'ai jamais redoublé. Et côté maturité, je remercie mes parents d'avoir eu cette idée, parce que j'ai été réglée à 10 ans (enfin, 9 ans et 11 mois), j'étais déjà plus grande que tout le monde je commençais à avoir des formes avant toutes mes copines, donc je n'imagine même pas l'horreur que ça aurait été si j'avais dû faire un an de plus en primaire.
Côté intégration en classe, le fait d'avoir sauté une classe ne m'a jamais desservie, c'était plus les bonnes notes en elles-mêmes qui ont fait que j'ai été cataloguée intello. Et bon, pareil, j'ai jamais vraiment su ce que c'était de travailler intensément sauf à partir de la 1ère S, mais ça n'aurait rien changé si je n'avais pas sauté de classe, ça aurait même été pire je pense ?
Et même en CE1, j'étais en double niveau CE1/CE2, je suivais le programme de CE2 quand j'avais fini mes exercices, je ne m'ennuyais pas du coup, et jusqu'au collège j'étais celle à qui on donnait des exercices supplémentaires pour ne pas que je m'ennuie.

En revanche, oui, je pense que du coup, je ne me suis pas vraiment amusée comme un enfant le devrait. J'étais plutôt une lectrice qu'une joueuse, donc peut-être suis-je passée à côté de certains plaisirs d'enfant ? Mais bon, je pense que c'est plus lié à mes parents qui voulaient que je sois bonne en classe qu'au saut de classe en lui-même (même s'il est bien une conséquence de, en effet).

Côté maturité, avec le recul de maintenant je pense que j'étais prête, parce que je me suis toujours mieux entendue avec les gens plus vieux que moi, que ça soient mes cousins / cousines, ou bien les petits amis que j'ai eus. J'ai des copines de mon âge 4 ou 5 (mais en fait, elles ont toutes un an de plus de fait !) et c'est bien les seules, je compte parmi mes amies une ancienne voisine qui a 64 ans, et mon copain a 15 ans de plus que moi (et une fille de 9 ans) !

Donc voilà, même si ça peut faire peur, je pense qu'il y a aussi des enfants pour lesquels le saut de classe est tout à fait approprié (même s'ils ne sont pas la majorité, effectivement).
Revenir en haut Aller en bas
natou-r81
Marche tout seul


Nombre de messages : 375

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 11:52

Bonjour,

Je remonte ce post car j’aurai besoin de conseils concernant ma petite pepette.

Voilà elle est rentrée à l’école en septembre 2011, elle n’avait pas encore 2 ans ½ (elle est née en avril 2009). Etant dans une petite école, il n’y a que 2 maîtres (1 de la TPS au CP et l’autre du CE1 au CM2), il y a 38 élèves en tout sur l’école.

Lors de son entrée à l’école, elle était la seule de son âge, jusque là normal vu son jeune âge. Du coup sa maîtresse l’a faite suivre avec les petites sections, et elle s’en est très bien sortie, pour avoir demander à mainte reprise au cours de l’année si la petite suivait, c’était une petite fille très attentive.

L’année suivante septembre 2012, toujours pas d’autres enfants de son âge. Sa maîtresse nous a dit que du coup, elle allait suivre avec les moyennes sections. Elle s’en également très bien sortie toute l’année, toujours aussi attentive et assidue dans le travail donné, la maîtresse nous a dit qu’il fallait attendre la rentrée scolaire suivante pour valider un saut de classe avec un psychologue scolaire alors que nous étions déjà d’accord pour qu’il passe l’année dernière.

Voilà  maintenant ou commence le problème. Durant sa première année d’école, elle n’a pas eu de carnet scolaire, l’année dernière du coup sa maîtresse à commencer à remplir le carnet scolaire en petite section alors qu’elle a suivi le niveau de moyenne section. Jusque là nous n’avons rien dit.

A la rentrée, la maîtresse a convoqué rapidement le psychologue scolaire, il est venu mi-septembre. Je venais juste de retrouver du travail laissant mes enfants de 8h le matin à 17h30 le soir et on s’est marié juste le week-end qui suivait le passage du psy autant dire qu’il y avait de l’effervescence à la maison cette semaine là.

Entre temps, à cette nouvelle rentrée 2 enfants de 2009 sont entrés à l’école.

La semaine suivante, le psy est venu faire son bilan : petite fille plus mâture que son âge, mais selon lui pas assez car elle aurait réussi les tests avec les images mais n’aurait pas répondu à ses questionnaires (je précise que c’est une petite fille timide qui a eu à faire à un inconnu pas très agréable avec les enfants, de plus lorsque l’on a des repas de famille le dernier datant du week end dernier, elle est apeurée par les inconnus certes c’est ma famille mais on était 80 autant vous dire qu’on ne se voit pas tous les jours et elle est restée scotchée à moi pendant plus d’un bon quart d’heure avant de parler à quelqu’un).

Puis selon les informations que lui aurait fournis la maîtresse,  lors de l’entretien avec lui, la petite aurait montré des difficultés en classe, d’où pour lui un avis négatif pour le saut de classe qui pour nous a eu lui a son entrée à l’école, alors qu’encore pour m’être entretenue avec sa maîtresse la semaine précédente le passage du psychologue n’était qu’une formalité car  la petite était douée.

De là, nous nous sommes entretenus à nouveau avec la maîtresse qui a eu avec nous un autre discours qu’avec le psychologue, disant que pour la citer « la petite est très scolaire et très appliquée, qu’elle réalise très bien les exercices mais qu’elle manque de maturité ».

On lui a demandé ainsi qu’au psychologue qu’est qu’il fessait dire qu’elle manquait de maturité, nous n’avons eu que des réponses que très vagues, nous leur avons reprochés qu’il nous disant qu’elle manquait de maturité parce qu’elle est timide, et à vrai dire ils n’ont pas vraiment démenti (à la fois les chats ne font des chiens, elle a deux parents timides, son frère n’a pas hérité de nos caractères, lui au contraire est très bavard). Mais la timidité, ne veut pas dire « immaturité ».

Je sais que normalement ce n’est pas à faire mais elle est en classe avec son frère qui est de février 2008 et ils ont quasiment les mêmes résultats, sa maîtresse nous dit que notre fils est plus réactif, mais notre fille est plus appliquée. Donc pour nous cela démontre juste que chaque enfant à ses qualités mais en rien une immaturité.

Du coup les deux maîtres voulaient que notre fille rétrograde en janvier avec les moyennes sections car les deux enfants de 2009 entré à la rentrée de septembre fessaient encore la sieste alors qu’elle ne fait plus la sieste depuis déjà plus d’un an. Ce à quoi, nous avons fait opposition car le psychologue avait proposé de la réévaluer en cours d’année.

A ce jour, notre fille s’en sort toujours très bien, toujours aussi appliquée, aussi scolaire, et lorsque nous en parlons avec la maîtresse, elle ne sait dire ce qu’il ne va pas pour valider le saut de classe mais il ne faut pas le faire car le psychologue n’est pas d’accord.

Cette semaine, le psychologue scolaire est revenu mais bizarrement il ne pouvait plus la réévaluer car cela faisait trop tôt par rapport au dernier test. En gros, il m’a baratiné pendant 30 mn, que par rapport à son test, elle est plus mature que les enfants de son âge mais  pas assez.  Si encore elle savait lire, il pourrait revoir son jugement pour sauter le CP, je lui ai rappelé que ce n’est pas le CP qu’on lui demande de valider comme saut, mais la GS (qui n’est pas réellement un saut de classe puisqu’elle suit les leçons de GS depuis le début de l’année), et je lui également rappelé que ce n’est pas en GS qu’on apprend à lire mais au CP. En gros, il s’est perdu lui-même dans ses paroles. Mais il m’a rappelé qu’il n’avait qu’un avis consultatif. Que sinon, il pourrait la réévaluer en septembre. Mais bon il n’a rien dit de plus que lors de sa visite pour le bilan. Si,  qu’on pouvait faire appel à l’inspecteur d’académie si la décision de l’école ne nous convenait pas.

Le lendemain, je me suis entretenue avec la maîtresse, qui de toute façon, ne m’a pas laissé lui expliquer notre point de vue, et qu’ils allaient s’en tenir à l’avis du psychologue qui du coup n’a pas changé par rapport à sa première visite car d’un il ne l’a pas réévalué, mais en plus à fait venir ma fille à notre entretien à qui il n’a pas dit un traitre mot. Même pas bonjour.

Voilà notre interrogation, cela vaut-il la peine de perturber un enfant qui est depuis le début de sa scolarité avec des enfants qui ont un an de plus, qui suit très bien en classe avec ce groupe ?

Car elle bien perturbée après chaque passage du psychologue, alors qu’elle travaille bien en classe et à la maison, elle fait beaucoup de dessin et d’écriture, elle s’occupe beaucoup toute seule alors que son frère est beaucoup en demande pour qu’on s’occupe de lui. Je précise qu’on ne la pousse pas, on la laisse évoluer à son rythme justement nous souhaitons voir ce qu’elle capable de faire avec ses apprentissages de l’école, que ce soit en graphisme, en écriture et elle commence même à déchiffrer les mots (les débuts de la lecture). Pour nous, nos 2 enfants sont au même niveau.

Pour nous ne ressentons plutôt cette insistance à faire refaire une classe de Grande Section à notre fille pour garder un enfant une année de plus à l’école pour sauver un poste de maître d’école plus que pour le bien être de notre fille. De plus sur le carnet scolaire, des choses qui étaient notés très bien en fin d’année dernière, bizarrement à l’issue du premier trimestre n’étaient plus que moyennes. Et lorsque nous en parlons avec la maîtresse, elle travaille toujours très bien.

Nous ressentons vraiment cela comme injustice car en gros, il détourne la vérité sur le papier pour qu’on ait aucun recours, nous trouvons cela vraiment injuste, mais nous commençons à songer réellement à changer nos 2 enfants d’école pour une école d’un village voisin.

Etant donné que cela fait 2 ans qu’il n’y pas beaucoup d’élèves qui entre sur l’année scolaire, la réduction de poste sur l’école se fait de plus en plus pesante, et nous trouvons injuste que cela soit notre fille qui en fasse les frais.

Désolée pour le roman et merci d’avance pour vos conseils.



Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11585

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 12:26

Qu'en pense ta fille? 

Si tu es sûre qu'elle sera mieux dans sa tête à poursuivre son parcours comme maintenant, soit tu fais appel de la décision auprès de l'inspection académique, soit tu la mets dans le privé. 

Bon courage.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5090

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 12:41

C'est pas une question facile et c'ets difficile de juger sans connaitre l'enfant...

A la lecture, j'ai quan dmême plusieurs choses qui me viennent :

Ok ta fille suit le travail des grands, mais est-ce que tu penses qu'elle s'ennuierai en faisant une dernière année de maternelle avec ceux de son age ? dans une petite structure, je pense que la maitresse s'adapte au enfants et peu "nourire" la curiosité et l'envie d'apprendre de ta fille, non ?

en primaire, y'a beaucoup moins de temps de jeu, de decouverte... qu'en maternelle. Hors ces jeux, ça permet aussi de developper des capacités autres que "scolaires", et laisser du temps à un enfant, surtout timide, pour developper ces capacités, c'est pas forcement une mauvaise idée...

enfin, avoir tes 2 enfants dans le même niveau à cet age c'est pas forcement un probléme, mais le grand peu très mal le vivre plus tard, surtout s'il a moins de facilités que la petite... ce n'est pas non plus à négliger...

bref, à te lire, j'ai l'impression que tu as une petite fille intelligeante, à l'aise dans le scolaire. C'est le cas de pas mal d'enfant... il n'est pas forcement benefique de leur faire sauter une classe...
(j'ai été le même genre d'enfant, je suis reconnaisante à mes parents d'avoir refuser le me faire sauter la MS, ça m'a permis de m'interesser à pleins d'autres choses que le scolaire, et de faire toute ma scolarité en étant à l'aise, sans frustration...)
Si la maitresse peu la nourrire scolairement en maternelle l'année prochaine, et que ta filles ne s'y ennuis pas, ça lui laissera peut-être le temps de prendre plus confiance en elle, et de depasser un peu sa timidité.

Tu le prends comme une injustice, mais es-tu certaine que c'est mieux pour ta fille (et accessoirement ton fils) ce passage anticipé au CP ? il n'y a pas que les compétences scolaires dans la vie, et rester en maternelle c'ets peut-être aussi une occasion unique de prendre confiance en elle, de prendre du temps pour developper le non purement scolaire... le temps qu'elle aurait en maternelle pour patouiller, decouvrir, jouer, sera perdu pour toujours si elle passe en CP.

J'ai malheureusement beaucoup d'exemple d'enfant à l'aise scolairement qui sont passés en avance au CP, et ça s'ets avérée à long terme une mauvaise option (besoin de faire plus d'effort que les autres, donc moins de temps de loisir, être toujours le plus jeune, le decalage de maturité à l'adolecence... et y'a eu des redoublements avec les difficultés d'estime de soit qui en decoule...)

Après, pour certains enfant le passage en avance est salutaire aussi, mais c'est très rare...

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
natou-r81
Marche tout seul


Nombre de messages : 375

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 12:48

Ma fille ne veut pas changer de groupe même si certes ils sont tous dans la même salle de classe  vu qu'ils sont tous avec la même maîtresse (chaque groupe à un espace aménagé pour les séparer)  mais elle s'est habitué à ses camarades de groupe de GS vu qu'elle a toujours était avec eux depuis son entrée à l'école.
Après la venue du psychologue en septembre, elle a passé 3 semaines totalement perturbée, car on lui avait expliqué la décision des maîtres (eux ne se sont même pas mouillé et ne lui en ont même pas parlé, en nous disant que c'était à nous de lui expliquer), elle ne voulait plus aller à l'école car elle ne serait plus dans le groupe de ses copains - copines, d'où notre décision d'attendre une réévaluation qui comme par hasard ne pouvait plus se faire.
Et en plus pour ne pas arranger, parmi les 2 enfants de 2009 qui sont entrés en septembre 2013, il y a une petite fille et un petit garçon, et avec le petit garçon ça ne passe pas entre eux, il lui a fait des misères et du coup elle ne l'apprécie pas. Là l'année de 2008, les grandes sections c'est un gros groupe ils sont 9 + notre fille ça fait 10.
En gros la maîtresse à actuellement: 2 TPS, 3 PS, 2 MS, 10 GS et 3 CP.
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11585

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 13:24

Comme le dit LiseE, c'est une décision difficile que personne d'autre que vous, parents, ne pourra prendre pour ta fille. Il est vrai que le scolaire est loin d'être l'essentiel dans la vie mais c'est quand même là que les enfants passent la majorité de leur temps, d'où la difficulté à trouver un équilibre entre l'extérieur familial ou ludique et l'école.

As-tu envisagé de voir un autre psy dans le privé pour avoir un autre avis professionnel peut-être plus objectif? Il peut très bien abonder dans le sens du psy scolaire, il faut t'y préparer aussi.   

Le seul conseil que je te donnerais c'est d'écouter ton intuition de maman et d'être encore plus à l'écoute de ton enfant, de l'observer le plus possible pour te faire une idée plus précise.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
natou-r81
Marche tout seul


Nombre de messages : 375

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 13:39

Lisee, je prends bien note de tes observations.
Tout d'abord, à son entrée à l'école, nous, parents, nous n'étions pas "chaud" pour qu'elle suive avec la classe au dessus par peur de ce retour en arrière si elle n'y arrivait pas, mais la maîtresse a défendu son propre intérêt nous disant que cela lui ferait faire une leçon supplémentaire pour un seul enfant et que si elle suivait avec les autres, elle ne voyait pas l'intérêt de faire une leçon supplémentaire pour elle.
Jusqu'à la fin de l'année dernière, c'était presque si elle ne nous disait pas qu'elle était meilleure que son frère et bizarrement depuis la rentrée (et donc l'arrivée de 2 enfants de son âge) son appréciation a changé et oui, là il faut qu'elle fasse une leçon supplémentaire pour ce niveau qu'elle n'avait pas jusque là.
Par son appréciation, je veux dire qu'elle nous dit toujours qu'elle travaille très bien, très scolaire, très appliquée mais il y a quelque chose. Et quand on lui demande qu'est-ce que c'est le quelque chose, elle nous dit ne pas avoir les mots pour l'expliquer.
Je comprends tout à fait ce que tu veux dire Lisee, mais la maîtresse connaissant notre réticence lors de l'entrée à l'école à faire ce choix de la faire suivre avec le groupe au dessus et la raison de notre réticence (la possibilité d'un retour en arrière) qui pour nous dans la mesure ou elle s'en sort très bien, n'est pas bon pour l'épanouissement de l'enfant, elle ne cherche qu'à nous imposer son avis sans prendre compte tout cela.
Quand à son frère, au contraire, il ne le prend pas mal que sa sœur soit en classe avec lui, au contraire ils sont très proches limite fusionnels et lui aussi a été perturbé lorsque nous leur avons parlé après le passage du psychologue.
Revenir en haut Aller en bas
nathou
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1611

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 13:53

Alors c'est toujours difficile de parler de ce sujet car sans connaitre l'enfant c'est pas simple!

Ici ma petite à sauter la TPS( elle est rentrée en TPS de septembre à décembre)  et elle est rentré en PS en décembre , et ma grande à sauter le CP

Si il y a une classe à sauter facilement c'est bien le CP! Soit l'enfant c'est lire avant et donc l'année de CP ne sert pas à grand chose d'autres ( ne pas taper  eh eh , en gros en CP on apprend à lire et à compter après 50 et on commence les addictions, si la lecture est bien maitrisé, au CE1 on reprend tout, donc c'est pour ça, que je dis ça   )

Pour ta puce, soit elle est très bien dans SA classe actuelle, soit elle galère un peu, si elle y est bien, aucune raison de la changer, il faut vous faire entendre.
Demander l'avis d'un psy extérieur avec évaluation de l'enfant, et faire appel.

Après si la maîtresse à toujours fait un fichier d'évaluation faux, elle est en tort mais vous aussi, si vous les avez signé...

Mais être scolaire ne suffit pas pour sauter une classe, car en grandissant le côté scolaire passe après le reste, ma psy m'a toujours dit, si un enfant saute une classe il doit être bon, très bon dans cette classe sinon c'est une erreur.

En tout cas, courage car c'est jamais facile de décider ce genre de choses !
Revenir en haut Aller en bas
natou-r81
Marche tout seul


Nombre de messages : 375

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 14:04

titounou, oui nous avions envisagé de consulter un psychologue externe car le psychologue scolaire était en maladie.
Nous avions pris RDV (au mois de février et les RDV étaient prévus fin mars), puis la maitresse nous dit que le psychologue scolaire avait repris et qu'il venait la réévaluer.
Donc étant donné que le psychologue scolaire devait la réévaluer, nous avons annulé les RDV auprès de la psychologue externe.
Nous n'aurions jamais dû car nous pensions qu'il y aurait réévaluation par le psychologue scolaire.
Il ne pouvait pas lui refaire un test car ce serait le même que celui qu'il lui a fait en septembre.
Déjà nous ne pensons pas qu'il existe un seul test, et surtout le psychologue scolaire lors de la préparation du bilan en septembre, nous avait dit que c'était des tests très méticuleux qui s'élaborer sur les créneaux de 3 semaines par rapport à la date de naissance (en gros à 3 semaines près ce n'est pas le même test qui est fait; en exemple il m'avait donné un enfant né 15 avril ne fera pas le même test que celui né le 15 mars).
Sur le coup ça nous avait paru bizarre, mais enfin il savait ce qu'il disait.
Et là il revient 6 mois plus tard et ne peut pas refaire un test car il serait le même???
De plus c'est l'incohérence qu'il y a entre les discours du psychologue et de la maîtresse qui nous font dire que cela cache plus un maintien de poste que réellement l'évolution de notre fille.
Le psychologue nous a dit pouvoir la réévaluer en septembre soit 12 mois après le premier bilan, la maitresse nous dit qu'il lui a dit 18 mois.
De plus, le temps du RDV avec le psychologue, je lui ai posé une question sur le bilan qu'il avait fait. Il me dit attendait, je regarde dans le dossier.
J'étais face à lui et là il ouvre le dossier, sur sa feuille il n'y avait noté que le nom prénom et la date de naissance de ma fille et le reste de la page était blanche. Même autant dire qu'il s'est empressé de fermer le dossier,  et n'a pas su répondre à ma question.
C'est depuis cela que nous doutons encore plus sur le bien fondé des résultats de ce dit test.
Mais comme on ne peut pas imposer d'avoir un rapport écrit de ce dit test ce n'est que paroles des uns contre paroles des autres.


Merci nathou pour ton retour.


Dernière édition par natou-r81 le Jeu 10 Avr 2014 - 14:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
titine
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1077

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 14:06

Bonjour,

je suis actuellement dans le mème cas que toi pour ma fille qui va avoir 8 ans en juin.

Elle a toujours été en avance à l'école , mais très timide.

Pour résumer, elle a su lire en grandes sections, suivi un cp.ce1 et travaillait les maths avec les ce1, cette année en ce1-ce2 et depuis décembre fait tout avec les ce2 ( évaluations ce2 parfait en maths et bien en français).

Seulement voilà trop lente et manque de maturité selon la maitresse.

Elle a passé les tests avec la psy il y a 2 semaines et résultats il y a une semaines, largement au dessus en maths ( beaucoup de logique et de compétences ) et en français un peu moins de facilité ( alors qu'elle a su lire tot).

Résultat , la maitresse contre un passage anticipé car manque de maturité.

Elle ira donc en ce2 à la rentrée avec certainement un programme adapté notamment en mathématiques.

On ne fait pas appel en espérant qu'elle ne s’ennuiera pas l'année prochaine.
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11585

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 14:10

Cette association CLIC est très réactive  par mail pour te donner les coordonnées de psy "spécialisés" dans les tests psychologiques, en particulier pour les enfants brillants intellectuellement.

N'hésite pas à contacter la personne qui s'occupe de ton département.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
LiseE
Galope comme un grand


Nombre de messages : 5090

MessageSujet: Re: sauter une classe   Jeu 10 Avr 2014 - 16:13

nathou, je pense que les eventuelles difficultés avec le grand frère, c'est pas pour maintenant, c'est plutôt pour l'adolescence (j'au un frère qui a 16 mois de différence avec moi....)

Pour le reste, effectivement la maitresse et le psy n'ont pas l'air trés reglo ni centré sur le bien de l'enfant... Pousser à prendre de l'avance puis pousser à reprendre le rythme standard juste pour des questions d'effectif, c'est navrant... mais ça ne veut pas dire que de passer en CP en avance soit forcement une bonne solution pour ta fille !
bref, un autre avis objectif me semble indispensable, même si la conclusion en sera pas forcement celle que tu attends, au moins tu n'auras plus ce doute sur les motivations...

_________________
LiseE, maman d'Anaëlle petite crapule née le 25 février 2010

Clarence est née le 29 avril 2014

Voyage en Minikid et roule en BJCV
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: sauter une classe   Aujourd'hui à 10:46

Revenir en haut Aller en bas
 
sauter une classe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Faire sauter une classe à son enfant
» sauter une classe
» "sauter" une classe ?
» "sauter" le CP ?!
» Des salariés menacent de faire sauter leur usine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: La vie des "grands"-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: