Le forum pour vous aider dans vos choix de matériel de puériculture, vos questionnements autour des bébés et de la petite enfance
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Papotage autour du végétarisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 13:46

  Oui ça ressemble plus à des crèmes dessert. Ce qui m'intéresse, c'est l'utilisation de ferments lactiques qui sont utiles pour l'équilibre du tube digestif et les défenses immunitaires.  :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 14:30

je me doute, moi j'ai toujours ce soucis d'intolérance au soja, ça complique le truc...
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 14:45

Ben après il y a le tempeh, le seitan en protéines végétales remplaçant la viande, tu as un site assez varié ici Un monde Vegan, peut-être pourras-tu y trouver de l'inspiration en vérifiant les compositions?  :)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 14:51

je commande pas mal chez eux pour l'intolérance au lactose du petit dernier (trois enfants, trois intolérants  )
mais le tempeh et le seitan ne sont pas à base de soja eux aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 14:55

Le seitan non c'est à base de blé, le tempeh est à base de soja immature depelliculé et fermenté avec des champignons donc je ne sais pas si ton intolérance se manifesterait en contact avec ce dérivé de soja transformé?  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 15:10

peut être pas effectivement, la sauce de soja passe sans soucis en tout cas, c'est surtout le tofu sous toutes ses formes que je ne peux pas consommer, ainsi que le sojami, le lait de soja et la crème de soja, et pourtant c'est pas faute d'avoir testé...

à essayer à la prochaine commande  :) 
si tu en as un à recommander ?
d'ailleurs si quelqu'un a un faux fromage à me recommander aussi... le rapé wilmesburger j'ai moyennement accroché
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 15:16

Ben justement, je n'ai jamais essayé de faux fromage   J'ai déjà fait des pizzas avec de la levure saupoudrée dessus, c'était très bon sinon je prends du gruyère ou du comté bio, mes enfants adorent et on en consomme peu.  

Sinon, tu as aussi du NATTO qui est une sorte de fromage de soja fermenté.


Dernière édition par titounou le Mer 14 Mai 2014 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 15:26

@aloa a écrit:
Une autre question concernant le soja (que je n'aime pas non plus) : est ce que tu limites sa consommation sachant que c.est un perturbateur endocrinien?

Ca m'a interpellée car quand je bossais en pharmacie, on nous avait présenté les premiers produits à base de phyto-oestrogènes de soja pour contrer les effets de la ménopause comme une alternative médicamenteuse à l'alimentation naturelle des populations asiatiques, qui consomment beaucoup de soja au quotidien et qui souffriraient moins des symptômes de la ménopause.

Du coup, j'ai cherché quelques données scientifiques sur le sujet, voici ce que j'ai trouvé pour l'instant.

Citation:

"Faites attention aux phytoestrogènes. À la différence des xénoestrogènes, ils ne s’accumulent pas dans l’organisme, mais ils peuvent au contraire se fixer sur les récepteurs d’estrogènes empêchant les xénoestrogènes de se fixer. Il faut quand même être prudent, car ils peuvent contribuer à une situation de dominance en estrogènes chez certaines personnes. On les retrouve entre autres dans les produits à base de soya, de trèfle rouge, d’igname sauvage ainsi que dans certaines huiles essentielles (badiane, sauge, fenouil doux, marjolaine)."

Source

Citation:

"Leur classification peut se faire en substances naturelles comme les phyto-estrogènes qui sont présents de façon modérée dans de nombreuses plantes dont le soja et sont consommées à la fois par les animaux et l’homme. Ils possèdent une structure similaire à celle de l’estradiol, et comprennent les isoflavones, comme la génistéïne, les coumestans et les lignans. Contrairement aux xénoestrogènes d’origine chimique, ils sont hydrophiles, ne s’accumulent pas dans le tissu gras et sont facilement éliminés."

Source


Citation:

"Il y a eu beaucoup de publicité concernant les produits à base de soya ces dernières années. Malheureusement il y a plusieurs mythes qui circulent encore à ce sujet. Le soya a été encensé dans les médias car c'est un aliment bon marché à haute teneur protéique et qui a l'avantage d'être faible en gras. On a souvent vanté les mérites des phytoestrogènes (isoflavones) qu'il contenait, or dans notre société d'aujourd'hui, et surtout en Amérique du Nord, la plupart des gens sont surexposés aux estrogènes et les problèmes que vivent les femmes à la ménopause sont bien plus causés par un surplus d'estrogènes que par autre chose.

Au mieux, les phytoestrogènes peuvent agir en bloquant les récepteurs des estrogènes sur les cellules, empêchant les estrogènes endogènes ou des xénoestrogènes de se fixer à leur tour. Toutefois, cela ne constitue pas la meilleure méthode pour maintenir un équilibre hormonal.

Aussi, on a longtemps cru que les asiatiques avaient une bonne santé hormonale à cause des produits à base de soya qu'ils consomment. Personnellement, je crois que c'est davantage dû à la grande quantité de légumes que contient leur alimentation, leur faible consommation de protéines animales et de produits laitiers, leur bonne exposition au soleil et leur train de vie actif. Par ailleurs, la plupart des produits à base de soya que les asiatiques consomment sont fermentés et ils les mangent surtout en petites quantité ou en accompagnement d'un repas (sauces), jamais comme aliment principal.

Si vous voulez continuer à utiliser des produits à base de soya, il est préférable de consommer les produits biologiques à base de soya fermentés (tempeh, miso, tamari, sauce soya), qui sont riches en protéines et en nutriments, et qui ne contiennent pas de phytoestrogènes. Le lait de soya, le lait maternisé à base de soya et le tofu devraient être consommés avec beaucoup de modération. Si vous ne buvez pas de lait de vache, vous pouvez opter pour un lait de riz ou un lait d'amande."

Source

Un article scientifique qui contredit cette thèse en s'appuyant sur des études: citation:

"Avant de discuter ces différents arguments, il convient de citer à part, les études épidémiologiques concernant les phytoestrogènes qui semblent montrer, en particulier en Asie, en raison d’une forte consommation de soja, une diminution du risque de survenue du cancer du sein [27]. Les constatations épidémiologiques sont partiellement confirmées par les études in vitro qui rapportent en fonction de la dose et du type de phytoestrogènes, des résultats divergents."

Source

Et pour celles qui doutent encore de l'intérêt nutritionnel du soja, un dernier article très bien documenté: ICI CLIC  

Je vous la fais courte en sautant à la conclusion: citation:

"Le soja est depuis plus d’une décennie l’objet d’attaques complètement outrancières qui sont démontées une à une par la science (...)  Désormais, plusieurs auteurs reviennent en arrière, en témoigne le « rethinking soy », l’exemple le plus frappant étant le revirement des cliniciens et des oncologues qui ne préconisent plus à leurs patientes atteintes du cancer du sein d’éviter le soja. (...) La conclusion à laquelle j’arrive après lecture de centaines de pages d’études sur le soja est que, d’un point de vue nutrition et santé, aucune étude scientifique n’a prouvé la moindre toxicité de la consommation de soja sur l’homme. Au final, le soja présente bien plus d’avantages que d’inconvénients même s’il ne faut pas nier ces derniers."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
aloa
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1156

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 16:09

Merci titounou pour la bibliographie.
Revenir en haut Aller en bas
Sakibelle
Marche tout seul


Nombre de messages : 270

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 17:00

@tin06550 a écrit:
Ouais enfin c'est pas mon millefeuille   Car une pâte feuilleté et une crème mousseline sans beurre vous faites avec quoi ?? Et la margarine je vois qu'il y en a dans pas mal de recettes mais ça ne ce cuit pas ??? si ????
Vous allez pas me dire que vous ne salivez pas devant une bonne pâtisserie quand vous allez chercher le pain     Lol 

Ben écoute j'ai jamais été trop sucré donc non  lol!  Mais par contre j'étais très salé et donc très fromage, charcuterie et vraiment çà ne manque pas du tout, de la même façon que j'adorais la viande, le poisson, les crustacés, etc... et que çà ne me manque pas non plus
Au début oui, j'avais des envies mais tout de suite je voyais l'image du homard ou du crabe qu'on ébouillante vivant, de l'animal qui voit ceux devant lui se faire abattre et qui n'a aucune solution pour sauver sa vie, du veau, de l'agneau ou du chevreau retiré à sa mère, du poussin mâle broyé, du poisson qui meurt asphyxié, etc... et çà coupait toute envie
Maintenant je n'ai juste plus ces envies...
Et le gout change, on s'habitue à manger moins gras (fromage, charcuterie, viande tout est très riche, très gras) et on redécouvre les autres saveurs les autres aliments

Pour la pâte feuilletée celle qu'on trouve en grande surface traditionnelle marque de distributeur ou premier prix est le plus souvent végétalienne, idem pour celle qu'on trouve en magasin bio (je fais très souvent des quiches, des tartes, des tourtes, etc...)
Et il y a de la margarine spéciale cuisson
Revenir en haut Aller en bas
http://www.capricedemere.com
Hinaiti
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1546

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 17:26

@Moineau a écrit:

le menu de la cantine cette semaine a écrit:
Mini pizza végétarienne

Lentilles corail et riz complet sauce tomate

Azukis et spaghettis sauce ortie

Haricots secs aux épinards sauce blanche

Quinoa et pois cassés sauce moutarde
Le plat indiqué correspond à la source de protéines, à chaque fois il y a à côté un assortiment de légumes au choix pour faire un plat complet.

Quelle chance ... ! Ici hier à la cantine (maternelle) c'était Groins de porc sauce piquante et Spaghetti bolognaise    en entrée : pain et dessert : glace  


@tin06550 a écrit:


Pour les céréales il est encore trop petit il n'a que 2 mois et n'a pas encore commencé sa diversification !!!
Mais ça m'a l'air pas mal j'essayerais dès qu'il sera en diversification   

Quant aux laits végétaux, je n'en ai pas trouvé un AR qui soit bien car il ne supporte pas le modilac riz AR et je ne veux pas lui donner de soja car c'est un perturbateur endocrinien chez l'homme et comme on a déjà eu des soucis de fertilité et que j'ai un système endocrinien pourri je ne veux pas faire les mêmes erreurs que mes parents et ceux de mon chéri qui croyaient tout ce que leur médecin disait et nous donnaient des listes de médocs longues comme le bras dès qu'on avait un pète au c** lol   

Effectivement, même pour le prémiamande (lait végétal infantile) c'est à partir de 4 mois. Par contre dès la naissance tu as les laits végétaux "La Mandorle" dont la composition est correcte.
Plus d'info ICI
Renseigne toi mais je ne pense pas que l'arrow root soit considéré comme une céréale, à voir à partir de quel age on peut en donner aux bébés.
Sinon je suis presque sûre qu'en supprimant le lait de vache sont RGO va grandement s'améliorer.
Tu sais beaucoup de personnes font des tests qui révèlent qu'ils ne sont pas allergiques ou intolérants à telle ou telle chose (lait, gluten, soja), pourtant en supprimant simplement cet aliment de leur alimentation ils se sentent bien mieux !
Car ces tests ne sont pas complets. Par exemple pour le lait de vache les tests portent sur le lactose seulement, alors que certaines personnes réagissent à la caséine (ou inversement).
Revenir en haut Aller en bas
Sakibelle
Marche tout seul


Nombre de messages : 270

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 17:27

Un article d'hier : "carnivore, j'ai testé (et approuvé) un repas végétalien"   
Revenir en haut Aller en bas
http://www.capricedemere.com
Hinaiti
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1546

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 17:29

Pour la polémique concernant le soja, ce n'est pas tant les phyto œstrogènes le problème car la tomate en contient bien plus, pour autant on n'entend pas parler d'arrêter de consommer des tomates   

C'est plutôt à cause du glutamate monosodique (dont personne ne parle) : plus di'nfo là
Revenir en haut Aller en bas
Elawyn
Galope comme un grand


Nombre de messages : 651

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 18:19

Sympa l'article :)

Moi je suis une cuisinière pourrie, qui qui m'invite que je teste ?  lol! 

Sinon "comté bio" ? Le cahier des charges du comté est déjà strict pour info (que du foin et de l'herbe, vaches sorties x heures par jour minimum) ça ajoute quoi, pas ou peu de ttmt antibio pour les mammites ?
Revenir en haut Aller en bas
http://contemporarybaby.wordpress.com
tin06550
Galope comme un grand


Nombre de messages : 832

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 19:32

Effectivement, même pour le prémiamande (lait végétal infantile) c'est à partir de 4 mois. Par contre dès la naissance tu as les laits végétaux \"La Mandorle" dont la composition est correcte. a écrit:
Plus d'info ICI
Renseigne toi mais je ne pense pas que l'arrow root soit considéré comme une céréale, à voir à partir de quel age on peut en donner aux bébés.
Sinon je suis presque sûre qu'en supprimant le lait de vache sont RGO va grandement s'améliorer.
Tu sais beaucoup de personnes font des tests qui révèlent qu'ils ne sont pas allergiques ou intolérants à telle ou telle chose (lait, gluten, soja), pourtant en supprimant simplement cet aliment de leur alimentation ils se sentent bien mieux !
Car ces tests ne sont pas complets. Par exemple pour le lait de vache les tests portent sur le lactose seulement, alors que certaines personnes réagissent à la caséine (ou inversement).

Le seul lait AR végétal est le modilac !!!
J'ai regarde cette marque mais pas d'épaississant externe donc pas bon pour mon fils !!!
Et ici il est introuvable en plus :/
Revenir en haut Aller en bas
tin06550
Galope comme un grand


Nombre de messages : 832

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 19:34

Hinaiti pas très équilibrer les menus dans ton école même pas du tout !!! Ils ne sont pas censé avoir des équilibres nutritionnels ??
Revenir en haut Aller en bas
tin06550
Galope comme un grand


Nombre de messages : 832

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 19:43

Je viens de voir le prix du lait la mandorle 39e les 800g et en plus vu qu'il n'est pas AR il faudrait que j'y rajoute du gumilk a 20e le pot !!!!
J'ai vraiment pas les moyens ça me ferait environ 46e par semaine rien que de lait !!! o_O
Revenir en haut Aller en bas
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 19:52

et mettre du gumilk dans un autre LA végétal, ça n'irait pas ?

pour ma part je suis ok avec hinaiti, les tests sur les iplv/aplv ont de forts taux d'erreurs sur les enfants de moins de 2 ans, si ça se trouve le RGO s'arrangerait avec un LA végétal et il n'y aurait plus besoin de AR... (picot fait du LA de riz aussi je crois, non ?)

c'est sûr que je ne suis pas très au clair sur ce que ça implique de changer le LA d'un bébé, mais je me dit qu'avec le nombre de RGO qui sont les conséquences d'une iplv/aplv, ça peut valoir le coup de tenter.

quelqu'un aurait sous la main un site de bonnes recettes végé à tester ? un truc pour newb qui a envie de tester sans se prendre la tête à trouver des solutions elle même ?  
Revenir en haut Aller en bas
tin06550
Galope comme un grand


Nombre de messages : 832

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 20:03

Je viens de regarder pour l'arrow root ça aurait été bien si ça n'était pas anti diarrhéique !!! 
Mon fils fait pas mal de colique et est souvent constipé et j'ai regarder son mode d'action ça risque de le constipé :/

Pour les LA de riz il ne supporte ni le modilac ni le novalac a cause de ces constipations !! 
Il n'y a que gallia et picot qui lui conviennent et gallia c'est soja, je n'ai pas vu de picot riz je regarderais ;)
C'est difficile de trouver un lait qui conviennent sans lui détraquer l'estomac a chaque changement !!!
Le picot + gumilk c'est pas mal il a moins de vomissement juste des petites régurgitations donc je vais peut être rester comme ça si ça dure !!!
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 20:10

@Elawyn a écrit:
Sinon "comté bio" ? Le cahier des charges du comté est déjà strict pour info (que du foin et de l'herbe, vaches sorties x heures par jour minimum) ça ajoute quoi, pas ou peu de ttmt antibio pour les mammites ?
 
   Effectivement, pour certains fromages AOP ou AOC, les cahiers des charges sont déjà très stricts. J'aime à croire qu'en choisissant le peu de produits laitiers que nous consommons dans la gamme bio, le bien-être des animaux exploités est mieux pris en compte et respecté que dans les exploitations plus traditionnelles. Je me leurre peut-être.  
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 20:43

constipation, coliques + RGO, je trouve quand même que ça pue l'aplv moi...  
Revenir en haut Aller en bas
titounou
Administratrice & apprentie maman zen


Nombre de messages : 11597

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 20:44

@Hinaiti a écrit:
Pour la polémique concernant le soja, ce n'est pas tant les phyto œstrogènes le problème car la tomate en contient bien plus, pour autant on n'entend pas parler d'arrêter de consommer des tomates   

C'est plutôt à cause du glutamate monosodique (dont personne ne parle) : plus di'nfo là

Oui enfin ce n'est pas très convaincant tout ça.   

Citation:

"Et du fait que les fèves de soja auraient le taux le plus élevé en glutamate de tout le règne végétal, le Dr américain Russel BLAYLOCK signale dans une interview en 2006, qu’une étude sur une durée de 25 ans a permis d’observer que les personnes qui avaient consommé le plus de soja étaient celles qui souffraient le plus de démence et d’atrophies du cerveau, rien que ça ! Il enfonce le clou en disant qu’il faut éviter les produits au soja comme si c’était du poison. Sauf que l’ étude citée n’a fait l’objet d’aucune publication dans une revue scientifique. (…)

Au contraire de celles-ci:


  • Les produits alimentaires à base de soja qui contiennent des isaflavones (lait de soja, tofu, thé vert, arachides) peuvent contribuer à faire baisser la tension artérielle. Réunion annuelle American College of Cardiology, 25 mars 2012



  • La protéine de soja peut réduire de façon significative l’accumulation de graisse et de triglycérides dans le foie des personnes obèses. Etude de l’University of Illinois College of Agricultural, présentée à l’Expérimental Biology meeting 2012, 22 avril 2012




  • Une alimentation riche en soja peut atténuer les effets induits par l’exposition au bisphénol A comme l’anxiété. Etude de la North State University, publiée dans la revue PLOS One le 5 septembre 2012 




  • Le soja révèle des protéines anti-cancéreuses. Il s’agit de la première étude à montrer que certaines protéines du soja sont capables d’inhiber la croissance des cellules cancéreuses des cancers du côlon (73%) , du foie (70%) et du poumon (68%). Etude conduite par 3 équipes de l’université de l’Arkansas, publiée dans la revue Food Research International de février 2013 




  • Les isoflavones du soja prolongent la survie en cas de cancer du poumon. Cette étude portant sur 80.000 femmes chinoises atteintes d’un cancer du poumon a montré que les patientes aux apports alimentaires les plus élevés en soja (110 g/j) avaient une nette meilleure survie globale à 12 mois (60%) par rapport à celles à plus faible consommation (50 g/j) (50%). Etude publiée dans le Journal of Clinical Oncology le 25 mars 2013


Source


Sinon, pour les personne interessées, il y a une liste des aliments qui en contiennent beaucoup ici: Citation

"Le glutamate est employé surtout dans les ingrédients pré-surgelés ou les plats préparés. Son origine est à trouver dans l'acide glutamique, l'un des vingt acides aminés naturels qui entrent dans la composition des protéines. Considéré comme non essentiel, l'acide glutamique apparaît dans de nombreux aliments que nous consommons quotidiennement - soja, champignons, viande, poisson... - et que notre organisme synthétise automatiquement. En 1908, le professeur japonais Kikunea Ikeda l'identifie comme une nouvelle saveur, l'umami (de umai, “délicieux”), qui symbolise aujourd'hui pour de nombreux spécialistes la cinquième saveur après le sucré, le salé, l'aigre et l'amer.

L'usage du glutamate monosodique est parfois caché dans les étiquettes alimentaires sous différents noms. Si vous voyez "assaisonnements naturels" (il s'agit d'une substance chimique présente à l'état naturel), "protéines hydrolysés" et "épices" dans une étiquette de produit alimentaire, il s'agit sûrement de GMS. La présence du glutamate est très probable même dans des nourritures qu'on imagine dépourvues de de cet additif alimentaire.
Le Glutamate monosodium est utilisé dans le monde entier dans les soupes ou bouillons, sauces, jus de viande, assaisonnements, mélanges d'épices. Il est également présent dans une variété de nourritures transformées, en conserve ou congelées : viandes, poissons, légumes, plats prêts-à-manger, garnitures, ketchups, mayonnaises, sauces de soja, saucisses, grignotages, quelques fromages transformés, poudres pour nouilles instantanées, etc. On trouve du glutamate dans : sel, poivre, huile, conserves de légumes, poissons, hamburgers, coca-cola et autres boissons gazeuses, sauce soja, plats asiatiques, etc.
Le glutamate a une vingtaine de noms : acide glutamatique, extrait de malte, MSG (monosodium glutamate), Vetsin ou E621, le glutamate de sodium porte biens des noms obscurs qui ne facilite pas son identification.
Le glutamate se cache derrière les dénominations suivantes dans les familles de produits suivantes :

  • Monosodium glutamate (MSG) biscuits pour enfants, biscuits apéritifs, bouillons Kub, viande crue en supermarché, sauces préparées, petits pots
  • Monopotassium glutamate
  • Acide glutamique : plats cuisinés, surgelés
  • Caséinate de calcium
  • Maltodextrine : même dans les produits bio ! (en toute ignorance?)
  • Toutes protéines hydrogénées : plats cuisinés
  • Extrait solide de lait : yaourt, lait, crème pâtissière industrielle
  • Huiles hydroégénées : biscuits, biscuits péritifs, plats cuisinés, médicaments
  • Extrait de levure : toutes les pâtisseries, crèmes pâtissières industrielles
  • Levure autolysée : tous les pains industriels et nombre de pains "artisanaux"
  • Farine de soja : additionnée à presque toutes les farines industrielles
  • Extrait de malt : biscuits (y compris bio), 10% de la farine française est de la farine de malt de blé
  • Carrageenan : sauces préparées, plats cuisinés, surgelés, glaces
  • Gélatine alimentaire : sauces préparées, plats cuisinés, surgelés, glaces.

Les différents codes et noms chimiques du glutamate
Le E621 (Glutamate monosodique) est autorisé en france sous conditions.
E620 Acide L-glutamique
E621 mono-Sodium glutamate/Sodium hydrogène (très contesté, voir plus bas)
E622 mono-Potassium glutamate/Potassium hydrogène/L-glutamate
E623 Calcium glutamate/Calcium di-hydrogen/Di-L-glutamate
E624 monoAmmonium/ L-glutamate
E625 Magnésium di-L-glutamate
E627 Sodium guayule / Guanosine 5 (phosphate disodium)
E631 Inosine 5 (phosphate disodium) / Sodium inosinate
E365 Sodium 5 / ribonucléotide
E636 Maltol
E637 Ethyl maltol
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sereineattitude.fr
tin06550
Galope comme un grand


Nombre de messages : 832

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 21:34

@Namaelle a écrit:
constipation, coliques + RGO, je trouve quand même que ça pue l'aplv moi...  
Euh c'est diarrhée + pas de prise de poids + RGO qui donne une IPLV normalement ??!!!

Ici Jules prend 500 a 600g tous les 10 jours et pas de diarrhée !!!
Revenir en haut Aller en bas
Namaelle
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1825

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Mer 14 Mai 2014 - 22:02

non, les symptômes de l'IPLV/APLV sont multiples, d'ailleurs IPLV est un terme abusif, normalement c'est allergie au lait de vache ou intolérance au lactose.

l'intolérance au lactose a en symptômes possibles : problème de prise de poids, coliques, reflux, soucis digestifs en tout genre (le mien a beaucoup de mal à faire caca quand je me rate et que je consomme du lactose), liste non exhaustive, et l'enfant n'est pas obligé de tout avoir, ma première souffrait de coliques, ma seconde de coliques et de problème de prise de poids, le troisième c'est reflux et coliques.

l'allergie aux protéines de lait de vache a en symptômes possibles : problème de prise de poids, coliques, reflux, soucis digestifs en tout genres, et on rajoute l'eczéma et autres potentielles maladies de peau.

c'est assez difficile de faire la part des choses entre lactose et plv, d'autant plus que le lactose contient souvent des traces de plv et que les plv contiennent presque tous du lactose.
c'est par pur hasard que j'ai appris que ma seconde souffrait d'une intolérance au lactose (un médicament qui en contenait qui l'a rendue malade alors que j'étais en éviction stricte), par curiosité j'ai tenté les produits spécifiques sans lactose et ça fonctionne bien.

dans le cas d'une intolérance au lactose, et même dans le cas d'une aplv en fait mais dans une moindre mesure, il y a une notion de tolérance, les enfants sont plus ou moins réactifs aux doses ingérées.
ma seconde la moindre trace de lactose c'était des heures de hurlements.
mon troisième si j'en consomme un peu, ça lui fait des selles vertes (un bébé allaité a des selles jaunes moutarde normalement) mais il n'en souffre pas, par contre si je me rate et que j'en consomme un peu trop, c'est hurlements non stop pendant 2h assortis d'un RGO sur grosso modo 24 qui le fait pleurer à chaque régurgitation....

l'autre difficulté c'est la multiplicité des symptômes, un enfant aura des soucis de prise de poids, l'autre pas, un souffrira de RGO, l'autre pas, un aura des coliques, l'autre pas.
et la seule façon réellement fiable de poser un diagnostic avant 2 ans consiste en une éviction stricte du produit soupçonné et de voir s'il y a un mieux ou pas   
mais du coup, quand il y a un, et à plus forte raison plusieurs symptômes qui y font penser, c'est intéressant de tenter le coup.
dans le cas de l'intolérance au lactose, 48 à 72h suffisent pour voir une très nette amélioration, dans le cas d'une aplv sévère il peut y avoir besoin de 15 jours/3 semaines, mais on voit généralement une amélioration dans les premières 72h aussi.
Revenir en haut Aller en bas
LilouVG
Galope comme un grand


Nombre de messages : 1804

MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Jeu 15 Mai 2014 - 7:45

Les filles, sans vouloir faire ma grognon    Il y a un sujet sur l'aplv/iplv, parce que là toutes nos conversations se mélangent, ça fait bizarre...
Et concernant l'intolérance au lactose chez les bébés, elle est extrêmement rare et concerne également le LM puisqu'il y a du lactose. On peut être intolérant au plv, je crois que la différence est abordée dans le post dont je vous parle, le système immunitaire ne réagit pas mais le système digestif oui (enfin, tout le monde n'est pas d'accord sur la terminologie allergie/intolérance). Le lactose que l'on trouve dans la nourriture ou les médicaments vient du lait de vache et par conséquent contient des traces de plv, d'où une réaction au lactose pour les a-iplv ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://vegetalegypte.wordpress.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Papotage autour du végétarisme   Aujourd'hui à 12:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Papotage autour du végétarisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Papotage autour du végétarisme
» Papotages autour du portage
» Villages calmes autour de Dijon ?
» les vautours tournent autour
» Forum autour des métiers des bib et du patrimoine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Puériculture ::  :: Les repas-
Sauter vers: